Halal et végan : quand Quick mélange les genres


Halal et végan : quand Quick mélange les genres

Illustration : Quick.be

 

La mode est au végan.

Issu du monde anglo-saxon, le véganisme a semé ses graines un peu partout en Europe : gammes de produits « veggie », parfums, revues, restaurants etc.

S’inspirant de « l’écologie profonde » (c’est-à-dire radicale), le végane refuse toute exploitation animale :

« Les véganes ne consomment pas ou n’utilisent pas de produits d’origine animale ou issus d’animaux : chair, fourrure, cuir, laine, soie, graisses animales. Ni de produits testés sur eux comme certains produits d’entretien ou cosmétiques. Le mode de vie végan s’étend donc à tous les produits alimentaires, ainsi qu’aux produits d’utilisation courante : vêtements, produits d’entretien, cosmétiques… » (Véganie.com)

Plus exigeant que le végétarisme ou le végétalisme, le véganisme exclut également le miel, le lait, les œufs ou même certains colorants (cochenille/E120 et « laque de carmin » …)

« Si les abattoirs avaient des murs de verre, tout le monde serait végétarien » proclamait Paul McCartney ; ce qui n’est pas faux. Mais certains passent allègrement de la dénonciation de la maltraitance animale (association L214) au terrorisme « antispéciste. »

« Jouy-en-Josas : le boucher victime d’un «commando» vegan » (Le Parisien du 2 juillet 2018)

A Genève, « Après les boucheries du Molard, de Champel et des Eaux-Vives, des caillasseurs ont vandalisé deux commerces de Lancy dans la nuit de jeudi à vendredi. » (LeCourrier.ch du 04 mai 2018)

Alors, pour séduire quelques ultras de la cause animale et les consommateurs « branchés », certaines chaînes de restauration rapide et de grand groupes alimentaires n’hésitent pas à mélanger les genres. C’est peut-être cela, la règle macronienne du « en même temps » appliquée à la consommation de masse et au capitalisme.

 

Photo : Le Point

 

Ainsi, Quick France, racheté par Burger King, a abandonné le bacon pour le tout halal.

« Quick avait remplacé le bacon par de la dinde fumée et mis dans ses hamburger de la viande issue de bêtes abattues conformément aux rites musulmans. Le test s’était avéré positif » (Le Figaro)

Mais pour qu’une viande soit certifiée halal, rappelons que l’animal doit être abattu vivant, sa gorge tranchée la tête tournée vers La Mecque.

Et pour qu’un hamburger soit « veggie », rappelons qu’il ne doit comporter aucun produit d’origine animale. Quick Belgique propose donc, depuis juin 2018, un Giant au  Quorn.

« Ton burger préféré maintenant en version veggie : la même recette, la même sauce Giant inimitable et un délicieux hamburger de quorn croustillant ! Le Quorn, c’est quoi ? Une alternative à la viande à base de mycoprotéines, des protéines de la famille des champignons. Végétariens, flexitariens et tous les autres curieux, découvrez-le vite ! » (Quick.be)

 

A souligner que Quick Belgique propose, en même temps, des hamburgers au bacon, le marché halal n’étant pas encore assez porteur. Cela dit, « leur cas sera abordé à partir de 2020. » (Saphir News)

En gros, si la sauce végane et la mayonnaise halal prennent bien, les Quick de Belgique et de France supprimeront, à moyen terme, les hamburgers au bacon mais proposeront des sandwiches « veggie » en même temps que des hamburgers de dinde, et ce, pour le plus grand bonheur des amis des animaux ET des musulmans.

En somme, comme les néoféministes, Quick s’attaque au porc mais ne touche pas à certaines espèces protégées.

 

Exemple d’opportunisme commercial : Fleury Michon

 

 

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email




24 thoughts on “Halal et végan : quand Quick mélange les genres

  1. durandurand

    C’est le regretté Jean-Pierre Coffe qui disait , c’est de la merde ,ils vous font bouffer de la merde . et il avait raison . Et les couillons qui vont dans toutes ces chaines de resto-rapide bouffent de la merde . Y a bon la merde chez quick ,mc do etc.

      1. Samia

        C’est clair idem pour les tacos. Mon ado de fils est comme ces confrères adepte de ces « mets » exotiques. Alors papa, maman ont dû s’adapter parce que les fast-foods spécialisés en la matière vendent du poison aux gamins. Je l’ai accompagné une fois et depuis c’est maison ou rien.

  2. J

    Je boycotte depuis longtemps. Et ce prétexte d’exploitation animale… Moi je suis contre l’exploitation végétale. Les végétaux sont aussi des organismes vivants.

    1. Claude LaurentClaude Laurent

      En effet, un récent documentaire montrait un arbuste capable de produire un gaz, pour prévenir ses voisins de même espèce (racisme de la nature ? ) qu’il était attaqué par une biche dévorant ses feuilles ! Le voisin averti (d’extrême droite) produisait alors une saveur répulsive.

      Mais vous noterez au passage que certaines plantes sont carnivores … allô les végans!
      En poussant aux limites, nous allons finir à poils puisque nos vêtements sont issus de fibres végétales.
      Si les végans veulent protéger les animaux ils doivent aussi s’attaquer; à la cosmétique pour son utilisation de l’huile du cachalot et s’en prendre aussi aux fabricants de plastiques dont des étendues grandes comme un pays polluent l’océan et tuent la faune marine.
      Pour en finir, l’être humain essaie de surpasser la nature mais il ne fait que rompre son équilibre.

  3. claude t.a.l

    Les  » végans  » et l’islam n’auront aucun mal à faire alliance :

    D’un coté des qui tuent tout le monde, de l’autre des qui rêvent de tuer tous les bouchers.
    Ils devraient pouvoir s’arranger, pour partager le boulot.

    On peut noter que parmi toutes les boucheries attaquées par les végans, aucune n’était halal.

    Des tarés.
    Du genre de  » William Kramps, le tueur de bouchers « , dans  » drôle de drame « , sauf que lui avait un côté sympathique :

    https://www.youtube.com/watch?v=9RRb-6L7ix4

    1. Samia

      Pourquoi ne pas dénoncer également la viande halal? C’est ce que je me suis permise de dire à un militant vegan, pas de réponse en retour !

  4. Lew elke

    Ça change rien c’est toujours aussi infect !

    A gerber !

    De la bouffe de merde pour les incultes crétins !

    Ça cartonne !

    1. Monique

      Les vegans aimeraient que vous bouffiez la même merde qu’ eux.Les vegans en matière alimantaire sont bien pire que ceux qui mangent halal ,même les musulmans n arrivent pas à un degré de débilité extrême.

  5. Monique

    Les vegan sont des gens que j ai en horreur en plus d êtres moralisateurs du bien être animal,ces extrémistes ont une pratique agressive pour vous culpabiliser en vous faisant passer comme un grand bourreaux des pauvres petites bêtes massacrés par les vilains viandares;certains vegan extrémistes vont jusqu’ à comparer l abattage d animaux à un génocide.Avez – vous remarqué qu’ à chaque scandale de la chaîne alimantaire animale il y a toujours des vegans agressifs prêtent à sauter sur l occasion pour vous sermonner,vous proposant même de devenir vegan. Les sites Internet d informations sont des terrains propices à la PROPAGRANDE vegan.Un jour en me promenant à Bruxelles j ai pu voir tagué quelque part un V,une personne abordait aussi fièrement un t-shirt vegan.De plus en plus d enseignes connues en Belgique se mettent à la mode vegan .

    1. Samia

      J’ai eu une bonne discussion avec l’un d’entre eux dernièrement. Il m’a fait tout son show moralisateur. Eh ben ! Sont bien gratinés les gars.

  6. Nagau06

    Autant d’agressivité apporte la preuve de sérieuses carences alimentaires. On le constate quand on fait un régime strict combien on peut être énervée….

    1. Monique

      J ai fais pendant plus d une semaine un régime végétarien ,mauvaise humeur ,faim intense ,problème de constipation même avec 2 L d eau par jour.Le veganisme très peu pour moi je comprend maintenant pourquoi les vegans ont les crocs contre les viandares .

  7. FRANC

    après la mode vegan et muz la mode des « plumes » a mettre ou vous voulez, et interdiction de ne pas en avoir, nous degringolons de jour en jour « les politiques « en ordre de bataille », les heros du foot, les mots sont galvaudés, pauvre Occident qu as tu fait de ton Ame.

  8. Elia

    Tout ça à cause d’Abraham qui devait sacrifier son fils, si non on aurait jamais massacré autant d’animaux.

  9. Marie

    Faut déjà oser poser un orteil chez Quick car je n’ai encore rien vu de plus sale… testé une fois en périphérie de Périgueux il y a quelques années, le sol était tellement cradingue qu’on avait l’impression d’avoir les pieds collés dessus, les tables pas débarrassées, pas nettoyées… bref on est ressortis sans rien commander et plus jamais on a tenté l’expérience. Alors ils peuvent bien vendre du halal, du vegan, de la beuh martienne ou de la poussière de pluton jamais ils ne me verront chez eux. D’ailleurs depuis qu’ils se sont mis au halal, ils n’ont pas l’air en très bonne santé financière.

  10. Monique

    Au moins dans le hallal il reste encore du goût on ne peut pas en dire autant des vegans dont la bouffe est limité.Pas de poissons,crustacés,du vrai chocolat,miel,bonbons,alcool,bottes de cuir ,pull en laine ,…une vie de merde pour de la nourriture de merde sans saveur.

  11. cathy catowl

    Ne mélangez pas vegans et végétariens Vous oubliez les ‘végétariens obligés’ qui ne trouvent pas de viande non halal à part le porc. Mais on ne peut pas manger du porc et du poisson tous les jours.Pour les Non-musulmans privés de viande de boeuf , iI est donc obligatoire d’opter pour un repas d ‘oeufs, de pâtes au fromage (sans viande), de scampis et de substituts végétariens.Les Belges ne sont pas vegan ,ils sont à 25% flexitariens forcés, des abstentionnistes de boeuf, boycotteurs de toute viande pouvant être halal. Les Belges n’ont pas de réseau Non halal.Ils n’ont pas ‘Vigilance halal’ Ils n’ont pas de bouchers certifiées sans halal. C’est donc normal qu’il y ait davantage de flexitariens qui ont par la force des choses , remplacé le seul repas de boeuf hebdomadaire par un repas supplémentaire de porc ou un repas de poisson par un repas ‘veggie’. Donc, d’une certaine manière, le boycott de la viande de boeuf pour cause de halal résulte dans une augmentation des substituts végétariens. Ce ne sont pas les vegans qui sont à la mode en Belgique mais les boycotteurs de viande de boeuf halal. je vous signale aussi qu’en Belgique, les vegans n’ont pas attaqué les boucheries ni halal ni traditionnelles.

    1. Samia

      Le mieux c’est d’aller acheter sa viande de bœuf chez un producteur, c’est ce que je fais. Au moins, on est sûr de ce que l’on mange.

  12. Jolly Rodgers

    la plupart des vegans ne sont que des petits bourgeois et autres bobos gauchos ,des gens très suffisant , snobs et cons . de toute façon même si c’est triste , le jours ou ils mourons , les asticots eux ne sont pas végans . je me souviens quand j’étais marin pêcheur , le capitaine me disait toujours , quand j’avais pas faim a l’heure du repas :  » mange tu ne sais pas qui te mangera  » en effet si tu te fait emporter en mer et que tu péris, les poissons eux non plus ne sont pas vegans . vegan une mode un genre pour ceux et celle qui n’ont jamais manqués de rien ! encore une connerie petit bourgeois .

  13. Vent d'Est, Vent d'Ouest

    Petite remarque, les vegans que je connais sont d’une nature agressive et susceptible qu’ils dissimulent sous des apparences cool et gentilles ; j’ai eu l’occasion de m’en apercevoir à quelques reprises, et pas forcément à mes dépens.

  14. Grain de riz

    On voit fleurir plusieurs mouvements alimentaires,vegan,végétarien,vegetalien,sans gluten(souvent des gens qui ne sont pas du tout intolérants au gluten),bio. En fait je pense qu’il y a chez ces gens,des motivations assez diverses et variees.Il y a pour,certains,la sensibilité à la cause animale,pour d’autres,la sensibilité à la pollution de la terre par les pesticides,pour d’autres,le refus de manger des nourritures pleines de pesticides,pour certains c’est le fait d’appartenir a une categorie de gens avec un nom,une sorte de club à la mode,cela fait chic,intellectuel,et cela montre surtout que l’on a de l’argent car forcement ces aliments speciaux sont plus chers,mais je pense que cette derniere categorie est tres mineure.Pour le cas des magasins bio,il y a surtout un autre mécanisme expliquant leur attractivité grandissante malgre des prix bien plus eleves que dans les enseignes classiques,qui proposent pourtant elles-aussi des aliments bio. C’est simplement le plaisir de faire ses courses dans une boutique qui ne ressemble pas à une cour des miracles,pleine de racailles. Et,il faut pas croire,si les achats alimentaires dans les grandes enseignes se font de plus en plus avec internet,ce n’est pas forcément que les gens veulent gagner du temps,il doivent payer un supplement,et en plus ces gens qui font leurs courses de cette façon ne choisissent pas leurs eux-memes leurs fruits…Finalement,certains préfèrent aller faire leurs courses dans des magasins plus chers,bio ou pas bio(il y a de plus en plus de petits magasins pas bio, en ville,luxueux).Bien sur,il faut payer le prix.Moi,si je vais souvent dans ces magasins bio,c’est pour deux raisons,d’abord pour certains aliments comme les fruits et les légumes,mais également pour être dans un magasin qui ne soit pas une cour des miracles.Je deteste les racailles.Et dans les magasins bio,il n’y en a pas du tout,c’est le rêve.Et puis il y a l’ambiance générale de ces magasins,pas de musique de fond,pas beaucoup de chauffage en hiver,pas trop de climatisation en été.On voit qu’ils pensent au confort des clients et également,a l’environnement.

Comments are closed.