Nantes : 400 migrants au centre, avec rats et punaises, le Maire refuse de les évacuer


Nantes : 400 migrants au centre, avec rats et punaises,  le Maire refuse de les évacuer

Ils ont voté pour une gauchiste immigrationniste, ils ne sont pas déçus du voyage…

Voyage qui, pour commencer, va leur coûter 600 000 euros pour aider les associations immigrationnistes à prospérer et les clandestins à constituer un nouveau Calais au centre même de Nantes  :

Un campement comprenant des centaines de migrants occupe actuellement le centre-ville de Nantes. Le maire PS de la ville a annoncé le 14 juillet refuser de demander l’évacuation du square, malgré une mise en demeure de la préfecture.

Environ 400 migrants ont monté leurs tentes en plein centre-ville de Nantes, dans le square Jean-Baptiste-Daviais, à deux pas de la place du Commerce. La préfecture a mis en demeure le mairie de Nantes, Johanna Rolland, le 13 juillet de demander l’évacuation du camp, ce que celle-ci a refusé de faire.

Interviewée par France 3 Pays de la Loire, elle refuse de demander l’évacuation de ce camp, alertant aussi sur une «urgence humanitaire». Elle en a profité pour saluer le travail sur le terrain «absolument incroyable» des associations, ainsi que pour annoncer qu’à partir du 16 juillet, la ville de Nantes allait financer et co-organiser avec la Croix-Rouge et les associations locales l’organisation structurée d’une aide alimentaire. Celle-ci devrait coûter 600 000 euros. Même si elle rappelle que la loi ne donne pas aux mairies de compétences en matière d’hébergement d’urgence ou de régularisation, Johanna Rolland revendique : «Ici on a des convictions et on les assume.»

https://francais.rt.com/france/52424-nantes-400-migrants-campent-plein-ventre-ville-maire-refuse-evacuation

Pourtant, ça commence à grogner…

Il est vrai qu’en plein centre de Nantes, ça touche les salariés qui s’y rendent tous les jours les bobos socialauds qui y vivent et n’ont plus accès à leur square préféré… Et peut-être même que ça leur fait un peu peur, 400 étrangers, majoritairement des hommes dans la force de l’âge, venant de contrées où on a une haute idée de la femme ? Et les rats et les punaises, avec les maladies qu’ils véhiculent… Pas le pied non plus, n’est-ce pas ?

Quant au prix de l’immobilier dans le coin… J’en connais qui vont rire jaune, eux qui se croyaient à l’abri et votaient pour des immigrationnistes fous….

Alors ça commence à grogner sec sur les réseaux sociaux, ça commence même à évoquer la préférence étrangère. Bigre, des lépreux d’extrême droite à Nantes ? Johanna Rolland va en avaler son dentier :

 

Moi, ce que j’en dis ? Que le Maire continue, que les migrants continuent d’arriver et d’occuper le centre ville de Nantes, il ensortira bien quelque choses, non ?

Une fois que tous les centre ville des métropoles seront touchés, une fois que tous les petits villages seront touchés, peut-être bien qu’il se passera quelque chose en ce pays en voie de devenir le 58ème pays musulman de la planète ?

 

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Christine Tasin

Présidente de Résistance républicaine ; professeur agrégé de lettres classiques.


26 thoughts on “Nantes : 400 migrants au centre, avec rats et punaises, le Maire refuse de les évacuer

  1. Machinchose

    des rats….des « migrons »…..DES PUNAISES …….

    reminiscences de souvenirs entomologiques, collections de papillons, de scorpions, d ‘ insectes de mon enfance…..

    fabuleux comme ce terme de « migrants » a supplanté celui de « étrangers clandestins en situation irrégulière »

    comme dans le temps le mots « Djeune » avait tenté de se substituer a racailles sur et subsahariennes des banlieues islamisées

    journalopes stipendiés par ce pouvoir qui vous permet de survivre a coups de subventions, n’ oubliez jamais que le terme « collaborateur » n’ a pas disparu en 1945…
    vous feriez une grossière erreur d’ appréciation…. :mrgreen:

    1. necas

      C’est bien là le mal !
      Subventions et dégrèvements pour les journaleux !
      C’est ce qui pourrit notre vie de jour en jour !!!……

  2. Olivia BlancheOlivia Blanche

    Rien à voir avec le sujet. Ci-dessous, copié collé d’un article de ce jour paru sur l’Observatoire de la Christianophobie (lien sur contact@resistance…)

    – Menace d’attentat à Paris, hier, 14 juillet :

    « Ceci s’est passé hier peu avant 13 h à la station Anvers du métro parisien…

    Grosse frayeur ce samedi dans le métro parisien. Peu avant 13 heures, sur les quais de la station Anvers à Paris, un individu a menacé une rame de passagers, qui était en arrêt prolongé. Exhibant un couteau, il s’est mis à hurler, semant la panique à bord du wagon : « Je suis musulman et je bute tous les cathos ». L’homme a lui-même rangé son couteau, avant d’être maîtrisé sans grande violence par des usagers. Les policiers de la Direction de la sécurité de proximité de l’agglomération parisienne (DSPAP) l’ont ensuite pris en charge. Il a été placé en garde à vue. L’agresseur a été identifié comme étant un Égyptien de 23 ans, nommé Emad F. Il n’est pas fiché S et n’est pas présent dans la documentation de la Direction du renseignement de la préfecture de police (DRPP). Il est en revanche connu de la justice pour deux condamnations de droit commun ».

  3. claude

    ah bin ils ont décroché la timbale les bobos nantais, les casseurs d’extrême gauche + les migrants et leurs puces et les rats ect…

  4. Saint-Cloud

    Bonjour …

    Que « beaucoup » de Nantais pleurent….ils pisseront moins .
    C’est les Nantais qui ont voulus ce maire …..!!!!!!!!!!!!!!!!

    1. Joël

      J’en verrais bien quelques-uns du côté de l’île de Ré tout près du manoir Jospin.
      Après tout, le droit du sol concerne aussi les îles françaises.

  5. Chevalier d'Eon

    Bah plus il y aura de migrants , de puces et de maladies importées et de coût faramineux d’entretien de ces chances pour la france plus les bobos gauchistes vont virer de camps , laissons la merde sentir vraiment la merde !

  6. durandurand

    Bien fait pour leurs gueules aux nantais ,nantaises , qu’ils assument leurs choix couillons qu’ils sont toutes et tous . Ne vous plaignez pas ,vous qui crier vive le multiculturalisme , que c’est bénéfique , que c’est un enrichissement , et bien maintenant apprécier les joies de vos choix et arrêtez de chialer , assumez vos actes bande de couilles molles.

  7. d

    je crains que ce maire ai des déconvenues : les préfets sont en capacités d’imposer des migrants partout , et là il va être en capacité de les extraire du cloac , sans lui demander son avis , pas de raison , en plein centre ville,!! avec les maladies , et les punaises qui sont un fléau dont on ne se débarrasse pas facilement et qui coùte un argent fou au service d’hygiène ( denier public ) qui « renvoie  » à des sociétés privées, et c’est le propriétaire qui paie !! j’ai lu qu’à Paris , ils étaient obligés de démonter les parquets et poutres au plafond ..ces personnes qui sont en pleine ville les véhiculent dans leur vêtements et chaussures et c’est ainsi qu’elles se propagent .est- ce que ce maire se rend bien compte de sa responsabilité ? a t on compté dans le coùt, ces dépenses supplémentaires apportées par des migrants ?

  8. Laurent PLaurent P

    Recrutons de nouveaux Résistants Républicains parmi le terreau fertile des riverains victimes de ce cloaque voulu et entretenu par la mairie Communal Socialiste des Travailleurs du Peuple Nantais !
    Il suffit de leur faire connaître Résistance Républicaine en imprimant le présent article et en le leur envoyant par La Poste.
    Ca ne coûte qu’un timbre (ou plus si vous pouvez) et il y aura bien dans le tas un riverain un peu moins intoxiqué par la propagande que les autres pour nous faire partager en première main les informations de terrain censurées par la bien-pensance locale.
    Pour imprimer l’article, c’est simple :
    Cliquer sur la barre verte « Print Friendly » en bas à gauche de l’article.
    Dans la fenêtre d’impression qui s’ouvre ( https://www.printfriendly.com/p/g/F3N954 ) , choisir la taille de texte 120% et la taille d’image 50%
    Cliquer sur l’icône PDF.
    Choisir la taille de page « A4 » (« Letter » est le format américain) puis cliquer sur « Téléchargez votre PDF » et enregistrer le PDF sur votre ordinateur.
    Désormais vous pouvez imprimer l’article dans sa version « véritable lettre », en imprimant les deux pleines pages de la version PDF que vous venez de créer (soit en une seule feuille imprimée recto-verso soit en deux feuilles imprimées chacune recto seulement).
    Les noms et adresses des riverains se trouvent facilement grâce à l’annuaire du téléphone http://www.pagesblanches.fr
    On connait l’adresse postale du bivouac des envahisseurs mahométans : [square Jean-Baptiste-Daviais, à deux pas de la] place du Commerce.
    Donc, sur pagesblanches, indiquer dans la rubrique « Où » : Place du Commerce, Nantes (44000)
    puis cliquer sur la petite loupe stylisée (noire/blanche sur fond gris/bleu, en bout de ligne). Cela donne, à cette mi-juillet 2018, 48 résultats.
    Pour classer ces résultats par ordre alphabétique, choisir « A->Z » (ou « Z->A ») dans la rubrique « Trier par » (par défaut les résultats sont classés par « pertinence » c’est à dire selon le numéro dans la rue).
    Afin d’assurer des envois au « hasard qui fait bien les choses », choisissez un riverain dont le nom soit alphabétiquement le plus proche du vôtre.
    Il ne vous reste plus qu’à plier le courrier, le mettre dans une enveloppe, fermer l’enveloppe, écrire l’adresse, timbrer et poster.
    C’est évidemment un peu plus long et un peu plus cher (un timbre…) que de juste lire cet article en priant très fort que par un hasard totalement improbable un des riverains concernés vienne musarder sur Internet, tombe par miracle sur l’article et en déduise qu’il existe un site internet où il va pouvoir combattre l’invasion mahométane qu’on lui impose devant sa porte.
    Si vous voulez en faire PLUS, vous pouvez déterminer les noms et adresses d’autres riverains : il vous suffit de consulter la carte de Nantes pour déterminer des noms de rues proches du square Jean-Baptiste-Daviais puis d’appliquer la même méthode qu’expliquée ci-dessus.

    1. Fortunino

      Bonne initiative.
      Si des lecteurs se trouvent à Nantes ou dans sa périphérie, ils peuvent aussi photocopier quelques dizaines d’exemplaires du document (coût : environ 19 euros les 200 unités ) puis les déposer dans les boîtes aux lettres du quartier concerné.

  9. grélaud

    6556 lieux de #culte #halal en #France

    Aucun texte alternatif disponible.

    Non à la Grande mosquée de Bordeaux, Non à la sharia

    5 h ·

    merci à Brigitte pour sa publication

    6556 mosquées et lieux de prière en France … à méditer

  10. Barbier

    On ne va pas laisser notre Belle France mourir sans rien faire ? …Nos ancêtres ont bataillé et certains sont morts pour une France heureuse, libre et prospère !…Des femmes ont combattu pour avoir une égalité avec les hommes!…Et tout ce qui faisait notre fierté part à une vitesse vertigineuse !…Maintenant, même la gale, les puces, les poux…et les rats infestent les centres villes !…Un vrai cauchemar !…Qui va nous sortir de ce merdier ?…Je profite de ces quelques lignes pour remercier Mme Tasin et tous ceux qui l’entourent !…Quel courage vous avez !…Respect à vous !…

  11. Christian Jour

    Eh les gauchiasses, Nantes ne vous appartient plus, n’oubliez pas de remercier votre bon maire socialo, mme johanna rolland. Vous avez voté pour elle non, elle n’est pas venu toute seule à la mairie.

    1. Amélie Poulain

      Mais la plupart ont la même mentalité, et je suis certains qu’ils ne se sont même pas rendu compte de leur bévue et qu’il s ne font pas le lien avec leur manière de penser et de voir le monde.

  12. Amélie Poulain

    « Elle en a profité pour saluer le travail sur le terrain «absolument incroyable» des associations, »

    Oui je connais des gens qui y sont….. Des accros à l’Aide Sociale démesurée et irréfléchie… avec l’argent des autres bien sûr.

    Il ne fallait surtout pas critiquer ou se poser des questions… De vrais fachos.

  13. JackJack

    « Une fois que tous les centre ville des métropoles seront touchés, une fois que tous les petits villages seront touchés, peut-être bien qu’il se passera quelque chose en ce pays en voie de devenir le 58ème pays musulman de la planète ? » C’est exactement ma pensée depuis longtemps amie Christine. S’il faut en arriver là pour que, ENFIN, de nombreuses autruches sortent leur tête du sable, alors continuons dans cette voie. Encore quelques milliers de migrants répartis dans les petites villes de province (y compris logés dans des tentes plantées dans les jardins publics) à municipalité socialiste ou communiste (eh oui, il y en a encore…), et « peut-être bien qu’il se passera quelque chose », à commencer par voter autrement… ou forcer la démission des maires…

  14. MALI

    Qu’en pensent les antifas casseurs quasiment jamais inquiétés par la complaisante justice de gauche, ces antifas étant pour une bonne part filles et fils de ces bobos Nantais nantis?

    1. cayssials

      nantes ville socialo bobo ils ont voter pour ça qu’ils s’en démerdent
      ç’est ça le socialisme tout pour les autres et rien pour soi.

  15. Joël

    Des rats, des punaises mais aussi un début d’épidémie de gale. Vont être ravis les touristes cette année dans cette belle contrée exotique.

  16. frejusien

    Les nantais et leur mairesse, sont tellement bouchés à l’émeri, qu’ils continueront à voter socialo et coco, tout en se plaignant de ce qu’il leur arrive,

    La mairesse a eu sa voiture brulée, elle s’entêtera néanmoins dans ses idées erronées et prônera l’accueil des envahisseurs au nom de son idéologie, et elle sera réélue, car les nantais sont du même avis

  17. Dominique

    Comme d’habitude, les ges sont d’accord pour accueillir les migrants mais pas chez eux. C’est la triste réalité des français. Tant que nous aurons ce genre de maire, ça ne s’arrangera pas.

Comments are closed.