Macron, vouloir un islam de France c’est avouer que l’islam par nature ne peut trouver place chez nous


Macron, vouloir un islam de France c’est avouer que l’islam par nature ne peut trouver place chez nous

L’islam de France : Quel est-il, peut-il réellement exister ? Voilà déjà quelques années que l’on nous rebat les oreilles avec ce concept.

Les médias, les politiques, les musulmans se disant modérés jusqu’aux gauchistes de la base (alter mondialistes, militants associatifs, simples citoyens…) n’ont que ces mots à la bouche : il faut que nous arrivions à instaurer un islam de France qui saura, lui, être compatible avec la République. Est-ce réaliste ou un fourvoiement, une fuite en avant ?

Par cette simple affirmation pour ma part, on ne fait qu’une chose, on avoue à demi-mot que l’islam originel dans sa nature intrinsèque ne peut trouver sa place en terre laïque. Bien plus, cette déclaration, sans le vouloir, nous indique seulement qu’il y a besoin de créer un autre islam, taillé sur mesure pour un pays comme la France. De lui-même, l’islam en est complètement incapable, j’irais même plus loin la doctrine islamique prend le contre pied de tout ce qui fait la République Française, un état de droit. Mais qui sont ces personnes qui se permettent de décréter de tels changements, de tels aménagements ? Croient-elles réellement que les premiers concernés, les vrais pratiquants de l’islam vont accepter, adhérer à ces vœux pieux ? Croient-ils seulement un seul instant que la masse musulmane va leur accorder cette légitimité ?

N’ont-elles pas encore compris que les adeptes de mahomet n’ont qu’une ligne de conduite dans la vie et c’est celle de leur gourou ? La République, la démocratie, la laïcité sont des valeurs de mécréants et c’est très peu pour eux. Alors, on pourra s’agiter, palabrer autant que l’on voudra sur ce fameux islam de France, les musulmans, eux pendant ce temps bien loin de toutes ces polémiques stériles, continueront de pratiquer leur cher islam, celui que le bédouin du moyen orient leur a légué. Ils ont tété de ce dogme là dès leur naissance tel le lait qu’ils ont bu aux seins de leur mère alors ce ne sont pas ces « pauvres faux naïfs », qui à force de leitmotivs, d’incantations, finiront par faire surgir dont on ne sait où cet islam de France. Celui-ci devrait apparemment arriver selon eux comme par enchantement pour drainer les foules musulmanes.

Par ailleurs, j’aimerais leur dire comment croire qu’ils puissent rivaliser avec leurs concepts dérisoires, quand en face ils ont une idéologie qui dure depuis 14 siècles avec une force sans cesse renouvelée, nous amenant à constater même que cela s’est mué en une espèce d’atavisme. A chaque fois que l’on croit, constate que les musulmans deviennent plus modernes, moins excessifs dans leurs pratiques, il y a un retour en force de leur religiosité. C’est ainsi depuis toujours. Des pays musulmans nous en ont donné l’exemple, la Tunisie de Bourguiba, la Turquie d’Atatürk ont essayé d’atténuer les effets délétères de la charia, de l’influence islamique dans la vie de leurs concitoyens et que reste t-il aujourd’hui de tout cela. Rien ! Non pire il y a un regain forcené d’obscurantisme dans ces sociétés car le virus islam est un agent pathogène bien difficile à éradiquer et ce n’est pas avec des traitements homéopathiques que l’on peut y arriver.

Mes questionnements, je ne les adresse pas aux politiciens enfermés dans leur jeu électoraliste, non pour eux c’est peine perdue, ils ont choisi leur camp et c’est celui du « lèche-bottisme » de tout électeur potentiel. On les voit d’ailleurs tous ces vendus se presser comme des moutons dans les quartiers islamisés. C’est à qui se rend à la rupture d’un jeûne, un autre l’inauguration d’une mosquée… Bonjour la laïcité, bonjour la distance entre les instances représentatives de la République et la religion fournisseuse de fous furieux assassins, de misogynes barbares. Donc au final tant pis, si leur ville, leur région se transforment en Bab El Oued City bis, eux ils sont grisés au pouvoir, c’est tout ce qui les intéresse, tout ce qui compte. Ils ont vendu leur âme au diable !!! Alors, je ne crois pas que l’on puisse attendre quelque chose de ces drogués du pouvoir.

Non ! Mes questionnements, je veux les adresser à toutes ces personnes lambda se disant de gauche,  à tous les utopistes du vivre ensemble, et qui malgré tous les déboires rencontrés avec les adeptes de mahomet dans leur quotidien, continuent de s’accrocher à cette illusion. J’en rencontre tous les jours, au travail, dans mon quartier… J’ai bien du mal à les raisonner car pour beaucoup, je le sais, ils confondent l’islam avec leurs amis, collègues musulmans pour qui ils ont un certain attachement. Soit ! Mais est ce que ces musulmans en apparence modérés sont dépositaires de ce qu’ordonne le coran ? Non ! Bien sûr ! Je rajoute aussi, jusqu’à quel point leur modération tiendra t-elle ? Nul ne le sait, je veux quand même croire que certains puissent être sincères. Pourtant par la force des choses, je constate que de nombreux musulmans ont fini par lâcher leur modération pour se diriger vers l’islam authentique. C’est comme cela que les rues françaises ont vu fleurir ces dernières années nombres de femmes voilées, de barbus. Ce n’est pas une radicalisation comme on veut nous le faire croire mais simplement un retour aux sources. C’est aussi simple que cela.

Il n’y a qu’une seule issue à mon sens pour se sortir de cette religion néfaste et ce n’est pas la modération. Non ! Ce ne peut être à mon sens que l’apostasie, le rejet simple et total de cette machine infernale. Je ne décrète pas cette affirmation comme cela à la légère mais bien après une expérience de plus de quatre décennies passée au contact de la culture musulmane, la vraie pas celle servie aux non musulmans.

Alors je vous repose la question. Comment allez-vous faire pour ramener les musulmans dans votre islam de France ? Dites le moi SVP, je suis curieuse. D’autre part, je tiens à vous prévenir du risque que vous prenez car si vous ne l’avez pas encore remarqué, tous ceux qui ont essayés de modérer l’islam, d’alerter les musulmans sur les effets néfastes de leur idéologie l’ont au pire payé de leur vie ou au mieux ont dû se terrer pour échapper aux fatwas assassines lancées à leur encontre.

Je vous souhaite donc bien du courage ou est ce encore une énième utopie vouée à rester à l’état de fantasme.

Conclusion, islam de France il n’y aura jamais mais islam en France oui il y a.

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Samia

Apostate de l'islam, islamophobe et fière de l'être,je me sens comme Dihya, la reine des Berbères, qui a combattu l'envahisseur musulman sans jamais faiblir. Bien sûr, je ne combats pas par l'épée mais par les mots que l'on peut parfois, quand ils sont bien choisis, comparer à des flèches bien aiguisées.


31 thoughts on “Macron, vouloir un islam de France c’est avouer que l’islam par nature ne peut trouver place chez nous

  1. LavéritétriompheraLavéritétriomphera

    L’islam est une idéologie totalitaire et n’a de place nulle part, en France comme ailleurs.

  2. BROCARD

    …… »vouloir un islam de France….. » Macron, des mots, toujours des mots, un utopiste très loin de la réalité. Mais la réalité ne l’intéresse pas, il s’en fout comme des français.

  3. Yann Kempenich

    J’aime bien la photo qui illustre l’article et son petit côté subliminal (les couteaux derrière).

    Le problème reste insoluble : on ne peut forcer les musulmans à « réformer » leur Coran, et il n’est pas possible non plus de les forcer à apostasier.

    Et puis autre chose, il n’y a pas que la religion, : la mode, chez les personne d’origine étrangère, est de prendre l’histoire en otage pour revendiquer des droits : la guerre d’Algérie pour les Algériens, la guerre du Rif pour les marocains, 1945 pour les malgaches, l’esclavagisme pour les noirs africains ou d’outre-mer. A ce compte-là, la France devrait disparaître pour leur faire plaisir.

    Personnellement, je suis né bien après l’indépendance de l’Algérie et je n’ai pas de comptes à rendre à ce pays. Après, je peux comprendre que des Algériens, ayant vécu cette période, nous en veuillent… mais dans ce cas, on ne vient pas s’installer chez l’ancien colonisateur et « bourreau » pour le conchier ad vitam aeternam ! Quand on lit les textes de Medine, on a l’impression d’un « fellag » en lutte contre son opresseur !

    Les Vietnamiens ont subi, eux, 30 ans de guerre et on ne les entend jamais se plaindre !

    Cela dit, quand j’ai lu la biographie d’Alain Mimoun, j’avoue avoir été gêné par les humiliations perpétrées par l’administration coloniale…

    1. Samia

      Le territoire de l’époque correspondant à l’Algérie actuelle était avant l’arrivée des français, une terre déjà colonisée par les arabo-musulmans puis par les ottomans. De ces colonisations personne n’en parle et surtout pas les arabo-musulmans d’Algérie. C’est « hallal » quand ce sont des musulmans qui colonisent car l’histoire a été revisitée par le pouvoir voyou et assassin d’Algérie qui a bien fait son œuvre auprès de tous ces décébrés qui gobent tout ce qu’on leur serine. Très peu d’entre eux cherchent à voir plus loin que le bout de leur nez.
      La France a certainement commis des actes pas très glorieux mais que dire des algériens fraîchement indépendants qui assassinent à tour de bras les vrais combattant comme le kabyle Abane Ramdane pour instaurer un pouvoir autocratique et orienté vers l’arabo-islamité.
      A ce jour, le kabyle est considéré comme l’ennemi de l’intérieur alors leurs pleurnicheries sur la colonisation française, ils peuvent se les garder.

      1. Yann Kempenich

        Et cela fait pile 20 ans qu' »ils » ont assassiné Matoub Lounès…

        Je consulte parfois les sites de là-bas : il parait que le pouvoir souhaite supprimer les épreuves du bac en Français et en tamazight…

        1. Samia

          Eh oui ! Notre cher combattant de la laïcité et de la liberté est tombé sous les balles assassines des vautours algériens au pouvoir. Le français n’est pratiquement plus parlé en Algérie, excepté en Kabylie relativement épargnée par la folie islamiste. Ils essaient par tous les moyens de faire basculer la Kabylie dans leur bad trip par l’école arabisée à outrance, le refus de tamazgha dans l’enseignement, les administrations…

      2. pikachu

         » l’histoire a été revisitée par le pouvoir voyou et assassin d’Algérie qui a bien fait son œuvre auprès de tous ces décébrés qui gobent tout ce qu’on leur serine. Très peu d’entre eux cherchent à voir plus loin que le bout de leur nez. »
        J’ai le souvenir d’avoir étonné un Kabyle (en France) en lui disant que la Kahina était juive. Cela n’est pas allé jusqu’à l’esclandre, mais j’ai bien senti avoir tenu un propos invraisemblable (insupportable) pour lui.
        Ceci pour dire que le lavage de cerveau, en Algérie, me semble être un truc qui marche bien.

        1. Samia

          Pikachu, il y a des descendants de juif en Kabylie c’est une évidence. Ces gens le disent eux même. J’avais un ami en petite Kabylie qui m’avait raconté l’histoire de sa famille et pour lui aucun déni ni rejet.
          Pour la Kahina, son vrai nom est Dihya Tadmut. Son appartenance ethnique n’est pas vraiment tranchée certains disent effectivement qu’elle était juive et d’autres berbère. Alors…

          1. pikachu

            Samia !!!! Samia !!!!
             » certains disent effectivement qu’elle était juive et d’autres berbère.  »

            Comment pouvez-vous écrire cela ????
            Ne savez-vous pas que les « berbères » est un terme générique pour les habitants du maghreb de l’époque. Il y avait des berbères paiens, des berbères chrétiens (comme Saint-Augustine d’Hippone) et des berbères juifs ?
            Constantine est une ville fondée par les Romains (du nom de l’empereur Constantin), tout comme on trouve dans la région nombre de monuments romains, et même des thermes romains.
            Ceci pour dire que « berbère » et « juifs » ne s’opposent pas : il y avait des berbères juifs et c’est l’historien arabe, Ibn Khaldoun, qui relata la conquête de la région, qui fit le récit de la Kahena. J’ai lu son récit il y a bien longtemps, et la Kahina y était bien juive.
            L’histoire est réécrite pour en expurger cet élément, mais la kahina était bien juive.
            De même que la Phénicie (actuel Liban) avait sur la méditerranée des comptoirs, (Carthage par exemple), de même l’Israël antique avait des comptoirs/colonies sur la méditerranée : les Juifs ne sont pas arrivés en Afrique du Nord avec les Arabes, ils y étaient présents bien avant. C’étaient les Juifs Berbères et encore une fois, Ibn Khaldoun identifie la Kahina comme juive.
            Forcément, cette partie de son récit doit aujourd’hui avoir été « zappée », trop inacceptable pour les algéries 😉

          2. pikachu

            @Samia

            voici ce que dit Ibn Khaldoun

            « …Parmi les Berbères juifs, on distinguait les Djeraoua, tribu qui habitait l’Aurès et à laquelle appartenait la Kahena, femme qui fut tuée par les Arabes à l’époque des premières invasions. Les autres tribus juives étaient les Nefouça, Berbères de l’Ifrikïa, les Fendelaoua, les Medîouna, les Behloula, les Ghîatha et les Fazaz, Berbères du Maghreb-el-acsa… »

            référence :
            https://fr.wikipedia.org/wiki/Origines_des_Juifs_d%27Afrique_du_Nord#cite_ref-Khaldoun208-209_50-0

          3. Samia

            Je ne suis pas aussi calée que vous en histoire !!! Pour moi, il n’y a aucun problème avec la judaïté et je sais pertinemment que les juifs étaient installés en Afrique du Nord bien avant les arabes.
            Pour m’informer ou plutôt me ré informer, je le fais auprès de Bernard Lugan qui lui ne suit pas le discours officiel, policé.

  4. Christian

    pour ceux qui on lu mon récit j’ai vécu 15 ans en islamie de France et croyez moi dire que l’on peut faire un islam de France est une fumisterie de plus.
    Il y a l ‘islam point barre avec des courants et des sensibilités différentes (sunnites chiites,…) mais la finalité pour tous c’est d’islamiser le monde.
    Comme me l’a dit mon ex (d’origine algérienneà je cite « djihad ce n’est pas un gros mot et moi mon djiad c’est d’islamiser la France)
    Putain de merde si Macron prend le dossier en main on est mal barré car avec eux pas de « et dans le même temps »

    1. Samia

      Quelle conne ! Ça a dû être une déception terrible pour vous j’imagine. Son djihâd pourri qu’elle se le garde. On ne laissera pas faire chacun à son niveau, hors de question !!!

  5. Georges

    Islam de France??? renonceront-ils aux mosquées, halal, voile etc…. bien sûr que non! des musulmans qui renonceraient à tout ça, je ne pense pas, tout musulman modéré ou pas fait allégeance à l’islam, ne rêvez pas. il n’y aura jamais d’intégration musulmane, enfoncez vous bien ça dans la tête! il y aurait des apostats? à voir.(Saint Thomas)

    1. Samia

      On m’a mise l’étiquette musulmane alors que l’on ne m’a rien demandée. Eh bien ! Moi j’ai décidé de mon propre chef que c’est non, définitivement non et cela pour moi-même pas pour faire bien, à la mode, faire plaisir alors si on ne me croit pas ce n’est pas franchement grave ni embêtant. Être en adéquation avec soi voilà le plus important, le plus essentiel.

  6. Machinchose

    islam : deux Frances……………..

    «  »
    Tu dis des mots
    Encore des mots
    Toujours les mêmes

    Tu dis parfois
    Tu dis souvent
    N’importe quoi

    :::::::

  7. Catherine Terrillon

    l’islam de France est aussi absurde que le catholicisme Saoudien ou le bouddhisme allemand. L’islam est inscrit dans le marbre et n’a jamais été réformé.

    1. Samia

      L’islam est selon ses adeptes sacré et ce n’est pas notre champion national qui va changer cela avec ses beaux petits muscles.

  8. France-org

    Je souscris pleinement à ce texte.Le virus Islam est un agent pathogène qui est bien difficile à éradiquer. Personnellement , je pense que c’est impossible car il y a effectivement un retour aux sources et les musulmans se servent de la laicité comme terreau et poursuivre leur expansion .
    Macron et ses prédécesseurs ne font que l’entretenir et y ajoutent de l’engrais qui comme chacun sait détruit la nature. Tout comme l’auteur 4 décennies passées « à côté » et ensuite pour terminer avec l’horreur de ces attentats m’ont définitivement immunisé. Je ne crois pas une seule seconde à une quelconque modération de cette idéologie mortifère. Ce qui me chagrine, c’est que lorsque cela se produira , je ne serai plus là pour leur barrer la route.

    1. Samia

      Il faut espérer qu’il y aura une prise de conscience et je pense que chez certains c’est déjà entrain d’arriver.

      1. France-org

        Nous sommes confrontés à un problème générationnel. Il faut un certain vécu pour saisir tout le sens de ce qu’il se passe dans ce pays. Les jeunes ont du mal à appréhender et c’est là toute la difficulté de cette prise de conscience….la preuve , Macron ……pas simple

  9. dahier

    il n’a rien compris ce con ! l’islam selon machiotte ! pour qui se prend-il ? il a l’air de croire qu’il est vraiment tombé du ciel pour mener sa grande oeuvre ! si celui-là n’est pas enfermé, il ne devrait y avoir personne dans les hôpitaux spécialisés ! j’ai la rage à chaque fois que je pense à cet ahuri !

  10. pikachu

    Au modérateur :
    cet article ahurissant sur Causeur mérite d’être communiqué à Maxime (ou un pas de plus vers la dictature du bien. Comment le Parquet National Financier continue de déblayer la route pour Macron en éliminant les autres partis concurrents, au fur et à mesure. Après Les Républicains avec l’élimination de Fillon, la machine infernale à tuer les libertés s’en prend au Rassemblement National, en vue des législatives ).
    https://www.causeur.fr/rassemblement-national-rn-saisie-pnf-152683

Comments are closed.