Il y a 229 ans, ils prenaient la Bastille ! Et nous, on attend quoi ?


Il y a 229 ans, ils prenaient la Bastille ! Et nous, on attend quoi ?

Le 14 juillet, ce n’est pas le défilé de notre armée, devenue le restant de la colère de Dieu, devant des huiles ennemies du peuple, surnommé lépreux.

Le 14 juillet, c’est n’est même plus Léon Zitrone et sa grandiloquence, c’est un minable Pujadas incapable d’adhérer à l’histoire de France et de faire vibrer les foules.

Pourtant, il nous appartient, à nous, patriotes, de ne pas laisser ce souvenir glorieux ou plutôt ce symbole sombrer dans l’indifférence.

Certes, on ne sait pas trop si, en 1880, le 14 juillet est devenu un jour férié par référence au 14 juillet 1789 et la prise de la Bastille ou bien au 14 juillet 1790 et à la fête de la Fédération. Les deux, mon colonel. Parce que ce sont deux dates clé de notre histoire, de notre patrimoine, quand le peuple faisait l’histoire.

Avec ce magnifique passage : « si j’en donne l’ordre, est-ce que les soldats de la Bastille tireront ?  » et la liesse du peuple… Quel bonheur ce saut dans le passé !

J’avoue que si c’était la tête de Macron… je ne pleurerais pas, je danserais bien aussi. Surtout s’il y avait celle de tous ses ministres dhimmis qui détestent les Français et la France.

Les enculeurs de mouche diront qu’il n’y avait pas grand-monde à la Bastille, le 14 juillet 1789… Et alors ? La Bastille symbole de l’arbitraire royal où vous pouviez vous retrouver sans procès, sur simple lettre de cachet, ce n’est pas rien.

Voir aussi cet extrait un peu plus long, 10 minutes, avec ces images extraordinaires d’une foule que rien ni personne ne peut arrêter :

Oui, la Bastille, un symbole de l’arbitraire, inacceptable en 1789, mais encore plus inacceptable en 2018 :

Chez nous, non seulement les patriotes se retrouvent en garde à vue pour avoir fait du survivalisme, en prison pour avoir tenté de se défendre mais en sus ils sont égorgés par des ennemis entrés en France avec la bénédiction des dirigeants.

De quoi donner des envies de prise de la Bastille ou de son équivalent moderne.

A nous de chercher le symbole qui serait le plus fort et de bouger le jour venu, quand Macron fera le geste de trop. L’installation de « l’islam de France » à la rentrée, par exemple ?

 

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Christine Tasin

Présidente de Résistance républicaine ; professeur agrégé de lettres classiques.


27 thoughts on “Il y a 229 ans, ils prenaient la Bastille ! Et nous, on attend quoi ?

  1. Fortunino

    Depuis cette époque, beaucoup de choses ont changé.
    L’immense majorité de nos concitoyens est abrutie par le football et les ‘ peoples ‘ de la chanson, lobotomisée et formatée par les médias. L’identité nationale est aujourd’hui totalement diluée, conséquence voulue des vagues d’immigrations successives.
    Le sursaut doit arriver vite, tant qu’il subsiste encore quelques dizaines de milliers de patriotes car sinon, la France disparaitra dans le magma du nouvel ordre mondial.

  2. Cat

    « L’installation de « l’islam de France » à la rentrée, par exemple ? »…. Tout comme vous Christine je préssent ce moment très proche … Pourquoi pas quand les appels à la prière se feront partout et en tout temps ?… Je pense que lorsque cela va arriver dans toutes les villes et chaque petit village où la peste s’est « encimentée » les Français vont avoir un froid dans le dos … Car lorsque l’on entend cela on ne peut s’empêcher de se penser il à a des siècles en arrières avec tout ce que cela impose de grave comme de pire et d’inhumain…

    Nous verrons ce moment venu qui défend la France et ses vraies racines ou bien ceux qui l’a défende de loin comme de « rien »………………………………………………..

  3. mermet

    les français sont devenus des couards installés dans leur confort. Il encaissent  » MOINS QUE RIEN »  » LEPREUX »  » DES GENS DE RIEN  » et n’ont plus l’âme des vrais patriotes! ils sont » lissés » et tant que leur paye tombera ils la fermeront.
    imaginons que toute la France cesse de travailler pendant un mois voyez un peu le chaos et les conséquences immédiates.
    SANS VIOLENCE NOUS OBTIENDRIONS CE QUE NOUS EXIGEONS
    Car sans le fric « le nerf de la guerre » pas de palabres » inutiles à Versailles, pas de voyages en avion pour 100 km,, pas de piscine dans le sud , pas de subsides pour les clandestins.Une économie bloquée et l’ état s écroule!
    dans ce contexte de « rêve » hélas!!!! on pourrait s’ asseoir autour d’une table et débattre sérieusement.
    Les Français ont le pouvoir et ne s en servent pas alors qu’ ils ne se plaignent pas !!!!!

  4. Machinchose

    et ceux là? qu est ce qu ils attendent pour « s’attentatiser » toutes les heures ?

    ces chiens qui sont la source des ces islams bengalis et pakis, aussi puants que les afghans, talibans,daéchiens, racailles banleusardes, ou criminelles

    «  » »

    Pakistan : au moins 128 morts dans un attentat suicide contre un meeting électoral
    Il s’agit de l’attentat le plus meurtrier au Pakistan depuis l’attaque d’une école de Peshawar, en décembre 2014, qui avait fait plus de 150 morts.
    xxxx

    même a raison de deux cent morts par heure, , durant quelques années, il en restera suffisement pour faire chier le monde entier

    mais, mon hamster, vient d’ arrêter de tourner dans sa roue….il me regarde…se frotte le museau de ses deux pattes et a son regard indigné, je comprends…il m’ a dit : »Popaul, l’ Islam, c’est pas ça !!  »

    vous comprendrez mieux pourquoi on l’ a baptisé « Dalil Boubakeur »…….

  5. Durandal

    Juste pour la mémoire : Aucun Roi de France n’a jamais trahi la France…

    Quand je vois un macron, président de la république, faire son cirque devant le drapeau d’un pays qu’il renie et ferme les yeux l’air recueilli en entendant la marseillaise, je bondis de colère.
    Fête Nationale avec un clown-président qui combat l’idée de Nation, c’est grotesque, à la mesure de l’indignité du personnage.

      1. Durandal

        Vous plaisantez ou vous avez séché des cours d’Histoire !!
        Un Royaume c’était avant tout un rassemblement d’entités autour d’un Roi. Le départ d’un destin pour un Pays en gestation avec ses duchés, ses provinces… Une Union, un seul peuple dans un seul Royaume, celui de France en ce qui nous concerne. Il a duré 14 siècles…
        La république et ses beaux idéaux auront tenu à peine deux siècles pour en arriver à macron et à ses 66% de « sujets » heureux de disparaître…

        En 1789, établissement de la république avec toujours un roi déclaré Roi des français et non plus Roi de France pour faire place à l’idée de Nation si mal défendue aujourd’hui. La France restait la France, seul le régime politique changeait.
        La France existait avant 1789 (le blanc sur le drapeau républicain est là pour le rappeler accompagné du bleu de France de la ville de Paris)! L’idée vous gêne peut-être mais c’est ainsi. Pratiquer en permanence l’oubli et le reniement, jouer avec le révisionnisme n’y changeront rien historiquement. C’est ainsi.
        Le raccourci que vous prenez est un peu « cavalier ».
        « Le Roi et ses sujets » (pour reprendre vos propos) étaient la France. Ne vous en déplaise et comme dit, aucun Roi de France n’a jamais trahi la France.

    1. Christine TasinChristine Tasin Post author

      Quand Louis XVI a appelé à l’aide les rois étrangers massés à nos frontières il a trahi, bien évidemment

      1. Durandal

        Il a, maladroitement j’en conviens, appelé à l’aide non pour une invasion mais pour sauver la royauté (et dans son esprit la France) face à la terreur qui se profilait…
        Marie-Antoinette était autrichienne et les Cours européennes nourrissaient quelques inquiétudes…
        Je ne vois pas où est la trahison de Louis XVI. Il ne voyait que chaos dans la direction que prenaient les événements.
        Louis XVI, trop bon ou trop faible, a été débordé. Il a toujours refusé l’usage de la force. Il a payé pour d’autres, dans la dignité et l’Honneur.
        Mais ne rallumons pas des polémiques à l’heure où notre Pays se déchire.
        Je ne faisais que rappeler une vérité.
        Aujourd’hui il n’y a pas de fuite pour demander de l’aide mais un envahisseur qui s’installe avec l’aide des « monarques » républicains depuis 40 ans. Ce n’est pas glorieux.
        Retrouvons le symbole de la Concorde !

      2. LavéritétriompheraLavéritétriomphera

        La fuite à Varennes est une trahison, même si on peut penser que le roi, en bon père de famille, voulait avant tout protéger sa femme et ses enfants.

        1. Amélie Poulain

          C’est Marie-Antoinette qui l’avait convaincu, lui ne le souhaitait pas, car elle ne se sentait plus en sécurité, et à juste titre quand on voit la folie meurtrière et désordonnée qui marquait l’ambiance..

  6. MaximeMaxime

    Pour ma part, ce 14 juillet ne signifie rien pour moi… après toutes les meurtrissures infligées à l’idée nationale, je considère que la République est morte. Le déracinement est total.
    Et ce n’est pas la lecture du témoignage d’un homme détruit par l’attentat de Nice qui changera ce point de vue :
    https://www.centre-presse.fr/article-615564-attentat-de-nice-un-carnage.html
    Militaire, il est intervenu dans les opérations de sauvetage après l’attentat, ce qui n’était pas sa vocation (instructeur de l’armée de l’air). Aujourd’hui, il est gardien de cimetière et sa vie a été détruite par cet attentat.
    Il s’est même fait insulter pour être prétendument intervenu trop tard !
    Alors parler de foot et de fête nationale ce week-end, c’est vraiment dérisoire… il n’y a rien à fêter, juste à déplorer de vivre dans un monde où l’humain s’est avili.

    1. Mariana

      Très bien vu et dit Maxime .
      Nous vivons dans un pays où une MINORITÉ les muzzs (il faut le redire pour les couards lobotomisés par la tv et les médias) voudraient imposer leur islam et leurs pratiques incompatibles et criminelles , alors que les FRANCAIS SONT LA MAJORITÉ . Autant d’aveuglement est incompréhensible . Les gens sont maso pour vivre dans ce m…er musulman , quand bougeront ils ?
      Quand seront-ils comme les peuples dignes et fiers du Visegrad ?
      Ce sont des Européens exactement comme les FDS , qui ne se laissent pas faire c’est tout .

    2. d

      merci pour ce lien, témoignage édifiant de cet homme ; je vous rejoins Maxime sur l’idée de l’humain qui s’est avili ! il ne date pas d’aujourd’hui , ce n’est pas gai ; j’ai eu l’occasion de rencontrer un homme qui était dans un camps de concentration et qui apportait son témoignage dans ce sens, chacun pour soi, même et, surtout dirais je, dans ces conditions extrêmes ! j’ai été bouleversée par cette réalité qui a d’ailleurs été narrée par Simone Veil : personne ne pouvait y vivre sans être individualiste et intransigeant, elle l’a été pour elle, sa mère et sa soeur qui étaient incapables de se défendre ! Quand on sait ça …
      Je ne sais pas aujourd’hui, cela se traduit différemment bien sûr, mais le fait que certains, beaucoup, ferment les yeux sur ce qui se passe, participe du même principe.. quand à Nice, c’était l’affolement, mais il y a eu de l’entraide.

      1. Amélie Poulain

        J’ai vu un documentaire aussi sur l’exode de 1940 et contrairement à ce qu’on pourrait penser dans de tels moments, c’était chacun pour soi et il y avait même des vols, les gens ayant apporté avec eux les objets qu’ils pouvaient.

        Je crois que cela fait partie de l’Humain, malheureusement, et quand il y a une dimension de survie….

        Pour ma part, je ne juge pas, ce sont des conditions si extrêmes que les gens perdent leurs repères et personne ne peut dire avec certitude, comment il aurait réagi si sa vie ou celle de ses proches étaient en jeu.

  7. Jean. marc

    ce n’est pas les pauvres qui ont décider un jour de prendre la bastille, on c’est servi des pauvres pour cette révolution, la révolution pour moi a été fait par des gens trop pauvres pour manger à la table d’un roi, et trop riche pour pour serrer la main d’un pauvre. ci je pouvais donner le non d’un parti auquel ils auraient pu appartenir à cette époque, je dirais bien qu’ils étaient en grande partie socialiste, des bobos.

      1. Mariana

        Ce qui compte avec 1789 c’est l’abolition de la monarchie et la République AVEC la Déclaration des Droits de l’Homme . Ne pas oublier l’essentiel au profit de détails ou d’interprétations . Aujourd’hui si des bobos font autre chose qu’être soumis à la propagande islamocollabo je demande à voir…

        1. Amélie Poulain

          « Ce qui compte avec 1789 c’est l’abolition de la monarchie et la République AVEC la Déclaration des Droits de l’Homme »

          Ne pas oublier quand même le sacre du fameux empereur quelques années seulement plus tard (1793 mort de Louis XVI et 1804 sacre de Napoléon, soit seulement 11 ans plus tard). Il y a eu d’autres rois ensuite.

          Quand à la Déclaration des Droits de l’Homme, les révolutionnaires n’en sont pas les inventeurs, ce concept remonte à loin….

          « La Perse est considérée comme étant à l’origine du concept des droits de l’homme, au VIe siècle av. J.-C., sous le règne de Cyrus le Grand. »

          https://fr.wikipedia.org/wiki/Droits_de_l%27homme

          Et il y a quand même eu après la période de la Terreur….

          1. Mariana

            Bien sûr il y a eu Napoléon et des rois après la Révolution , il y a eu laTerreur à condamner pour ses crimes mais ce que je voulais souligner et qui est l’essentiel du 14 juillet , est la création de la République donc de la démocratie .
            En ce qui concerne les Droits de l’Homme dommage que les perses cad les iraniens n’aient eu aucune influence au Moyen-Orient sinon l’islam chiite , sunnite et que sais-je encore , ne serait pas une horreur totalitaire pousse-au-crime , au viol etc .Depuis plus de 14 siècles la liberté n’existe pas chez les adeptes du coran .
            Sans hésitation pour moi la Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen est dûe aux révolutionnaires français de 1789 .

  8. JackJack

    Pour une nouvelle « prise de la Bastille », il manque avant tout un meneur patriote capable d’entraîner la foule, au moins la foule des parisiens, et, très important, à l’égal du détachement de soldats dans un extrait de film de cet article, il faudrait l’appui, aujourd’hui, des forces de l’ordre pour occuper la Bastille moderne, à savoir les chaînes TV, l’Élysée et les ministères. Alors amis patriotes, continuons à rêver, car 1) le meneur patriote n’est peut-être pas encore né, et 2) ne comptons pas sur les forces de l’ordre.

  9. bm77

    Moi j’y crois, un jour les Français vont se lever(relever?) mais ils trouveront en face les antiFrance, de toutes origines à double nationalité, haïssant les Français leur histoire, leur pays et souhaitant sa destruction par une submersion physique et culturel si on peut appeler culture leurs coutumes d’un autre âge
    Car il ne faut pas se leurrer pour les côtoyer de près je peux vous dire que les faux jetons qui rentrent en France qui font les hypocrites pour obtenir toute la panoplie des allocs puis après nous font un bras d’honneur , détestent les français et ce qu’ils représentent.
    Tout cela transparaitra un jour ou l’autre pour atteindre même les plus « tolérants » de nos bisounours. Car ils ne pourront dissimuler éternellement ce ressentiment qu’ils gardent au plus profond d’eux l
    Je pense que ces immigrés se servent de toutes ces théories creuses et sans fondement dans notre société , que la gauche leur fournit obséquieusement que sont le racisme, le néo colonialisme, l’esclavagisme pour pouvoir se permettre des exactions qui si elles s’étaient passées il y a un siècle auraient provoquées des réactions graves de la part du Français .
    Aujourd’hui le Français de base n’est ni raciste encore moins colonialiste sinon esclavagiste, il est au contraire l’esclave qui travail dur et pour un résultat assez médiocre qui cotise pour financer les gabegies de l’assistant social , profitant majoritairement aux spécialistes de la captation des aides.
    Tout cela pour le bénéfice des politiques qui distribuent « généreusement » la manne cotisé pour se faire réélire confortablement.
    C’est un peu la politique de Macron qui prend sur les petites retraites des gens qui ont travaillé toute leur vie qui fragilise les travailleurs par les ordonnances sur les lois travail, et détruit le statuts des rares salariés qui gagnaient un salaire correcte mais ne touche surtout pas aux allocs distribuées au tout à venant que sont ses protégés qui sont les éléments moteur de la politique totalitariste qu’il veut mettre en place .
    C’est pour cela que ces gens qui rentrent en nombre sont arrogants et suffisants car il se rendent bien compte qu’ils sont les objets de convoitise de toute une oligarchie politico financière qui compte sur eux pour achever leur travail de sape de notre civilisation Française qui va bientôt n’être qu’un lointain souvenir au train où va l’immigration galopante;
    Tout ceci n’est pas du complotisme à deux balle c’est ce que l’on constate sous nos yeux mais que l’on ne veut pas voir.
    Il suffit pourtant pour cela de se promener ne serait-ce dans la plupart des banlieues pour être édifié par le problème.
    Alors ne parlons pas des gens auxquels on a mis un bâillon sous le prétexte fallacieux d’u racisme supposé depuis des décennies pour ne pas qu’ils puissent témoigner de la transformation de la société qui s’est passée dans les banlieues et qui n’est pas le rose des bisounours ; Cette mutation forcée a commencé par l’épuration éthnique contre les Français provoquée par l’impossibilité de vivre au quotidien avec des gens qui ne respectent aucun code de vivre ensemble à la Française mais imposent le leur .
    Il faut bien comprendre que le vivre ensemble prôné par certains politiques étant un sous entendu que l’on a bien compris puisque ceux qui nous les adressent sont coutumiers du fait, est adressé vraisemblablement au Français qui serait réfractaire à certaines coutumes de nos chers immigrés, Celui ci est en vérité une injonction à fermer sa gueule par rapport nuisances liées à ces pratiques importées .
    Il ne faut rien dire, rien voir,rien faire . C’est un peut la loi de la mafia que les politiques voudraient voir instaurer, l’habitant normal et là je ne parle pas que du Français de souche étant considéré au mieux comme un gêneur par ce dont il pourrait témoigner de la difficulté de côtoyer au quotidien cette immigration qui nous est vendue comme étant une chance dont on a pourtant toujours pas vu les bénéfices mais par contre dont on peut mesurer dès maintenant les dégâts !
    Dans une cité ïl faut bien comprendre que vous avez plusieurs ethnies et que chacune y va de ses coutumes et de ses religions qui sont trop souvent l’occasion de se défouler dans l’espace publique et à l’encontre des autres habitants . Si on écoutaient ces donneurs de leçons que sont ces politiques qui ont la particularité eux de ne pas habiter avec leur chouchous mais de voir tout cela avec des lunettes d’ethnologues, il faudrait que l’habitant qui accepte de vivre avec les protagonistes de cette immigration soient non seulement tolérant mais dans une abnégation digne de mère Térésa tellement la vie dans certains quartiers est devenue impossible pour une famille normale avec des enfants à qui on veut donner toutes leurs chances, des bébés qui puissent dormir; des vieux qui puissent vivre leur retraite paisiblement sans être insultés par des bons à rien qui n’ont jamais travaillé et deal pendant que leur famille vit de l’assistanat social!

Comments are closed.