Bravo à Girmawit Gebrzihair, championne éthiopienne du 5000 mètres à 16 ans !


Bravo à Girmawit Gebrzihair, championne éthiopienne du 5000 mètres à 16 ans !

La FIFA ne veut plus que les caméras s’arrêtent sur les jolies filles des stades.

Les jours des hôtesses du Tour de France sont comptés.

La Formule 1 souhaite se débarrasser de ses « grid girls ».

Résistance Républicaine est un site « d’ultra-droite » qui n’aime pas la diversité.

C’est donc avec l’amicale pression des associations antiracistes, des néoféministes alliées à tous les procureurs de France que nous allons vanter les performances de Girmawit Gebrzihair, une jeune éthiopienne de 16 ans, médaillée de bronze du 5.000 mètres des Mondiaux juniors de Tampere, en Finlande.

Sous ce nom imprononçable se cache un athlète de haut niveau qui aligne les records : « un 10 km à Addis Abeba en 32’33 ». En mai dernier, toujours en Éthiopie, elle avait signé un 9’28 »44 » sur 3000 mètres. » (Le Figaro)

Née le 21 novembre 2001, comme l’indique sa fiche d’identité validée par la Fédération internationale de l’athlétisme (IAAF), certaines mauvaises langues lui trouvent quand même un âge peu en rapport avec son physique.

« Ses enfants et petits-enfants dans les tribunes la voient courir au Mondial des – 20 ans » aurait déclaré, perfide, Oscar Husillos, spécialiste espagnol du 400 mètres.

Les rides ? Le visage buriné ? La mauvaise dentition ? Il faut savoir qu’en Éthiopie, le soleil tape fort en altitude et que l’on ne mange pas forcément à sa faim.

En tous cas, si l’idée lui venait de migrer, seule, en France, elle pourrait certainement se prévaloir du titre de « jeune mineure non accompagnée. »

http://www.lalibre.be/sports/omnisports/polemique-aux-mondiaux-d-athletisme-juniors-cette-athlete-est-supposee-avoir-16-ans-5b485e0d55326925480d6157

http://www.fdesouche.com/1041037-finlande-mondiaux-dathletisme-junior-polemique-sur-lage-dune-medaillee-de-bronze-ethiopienne-de-16-ans

 

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Articles du même thême

21 thoughts on “Bravo à Girmawit Gebrzihair, championne éthiopienne du 5000 mètres à 16 ans !

  1. Machinchose

    je dois avouer qu il s’ en dégage un charme troublant….celui de la fraicheur de la jeunesse,de la feminité exotique, on comprend mieux pourquoi ce pays est celui qui a vu naitre l’ aube de l’ humanité…..

    1. Marcher sur des OeufsMarcher sur des Oeufs

      Il compte à l’envers ; il s’agit de 61 et non de 16 ☺☺☺

      Une chose, pour elle pas besoin e passeur, elle peut venir en courant, toute seule comme une grande et avec son format, elle passe partout, elle peut se cacher partout.

      Je dis ça, mais sans méchanceté aucune parce que au contraire j’ai beaucoup d’admiration pour ces athlètes et notamment pour les athlètes de sports d’endurance.

      Et comme le souligne l’article les sportifs éthiopiens sont plutôt soumis à la frugalité d’un régime non contrôlé, tout simplement parce qu’il y a tellement peu dans ce régime qu’il n’y a rien à contrôler.

      Des athlètes qui ne se plaignent pas, ne pleurent pas, qui endurent, qui gagnent leur croûte ; pas comme nos capricieux joueurs gâtés de football.

      1. Yann Kempenich Post author

        Ce n’est pas faux et blague à part, les Éthiopiens et les Kenyans sont de sacrés athlètes ! Comme le disait Gérard Holtz : « vive le sport ! »

        1. Marcher sur des OeufsMarcher sur des Oeufs

          Nous nous rejoignons sur pas mal de points je crois ! ☺☺☺

          Oui ! Vive le sport, mais le sport libre de toute main mise mafieuse.

          Vive le sport ; le sport qui met en valeur les aptitudes NATURELLES de chacun.

          Vivent les vrais athlètes ; les athlètes forts dans leur corps parce que déjà forts dans leur tête.

  2. JC.P.

    Elle a 16 a ans? Et moi je suis le fils caché d’Elisabeth II
    Bon, maintenant que nous avons un magnifique spécimen de jeune fille en fleur, on sait dans quel pays nous ne devons pas aller les chercher. Ou alors avec un médecin, un dentiste et une estheticienne, minimum.

  3. marlene

    si elle a seize ans , moi du haut de mes 71 ans j en parais 14 !!!
    c’est comme pour les clandestins à qui on fait une radio des os pour connaitre leur age car ils trichent en déclarent 10 de moins!!!

  4. hathoriti

    les Ethiopiens sont beaux, leurs femmes ravissantes et souples comme des lianes ! ce peuple mérite d’être aimé, c’est, de plus, l’un des premiers pays christianisés !

    1. bakoulupin

      Hathoriti : on à pas la même conception de la beauté ; pour ma part les blondes aux yeux bleu non édenté c’es mes critères à moi de la beauté !!!!

  5. Marcher sur des OeufsMarcher sur des Oeufs

    VOIR : https://www.startpage.com/do/search?q=Girmawit+Gebrzihair&l=francais
    _______________________________
    SITE : nofi.fr
    Les 16 ans de l’athlète éthiopienne Girmawit Gebrzihair font polémique
    :::: https://nofi.fr/2018/07/girmawit-gebrzihair-age-polemique/56251

    13 juillet 2018

    La coureuse éthiopienne Girmawit Gebrzihair a remporté une médaille de bronze sur le 5000 mètres aux championnats du monde junior en 2018 à Tampere en Finlande. Plus que sa performance, c’est toutefois son âge de seize ans qui a entraîné le scepticisme de certains observateurs.

    1. Marcher sur des OeufsMarcher sur des Oeufs

      Bonjour @Pier ;

      Alain MIMOUN ; oh ! que oui ! Quel champion, quel HÉROS NATIONAL, et surtout quel homme de qualité. Un sportif militaire si je me souviens bien.

      Si pour beaucoup « Poupou » a été pour longtemps « le héros sportif français » ; ça l’a également été pour moi ; cependant ma préférence va pour Monsieur Alain Mimoun, que je classe au premier rang de nos héros sportifs pour tout ce qu’il a été pour la France et pour l’avoir servie.

      Un homme humble de très grande qualité qui force respect et amiration. J’y pense quelques fois.

      Quel modèle, non choisi, presque oublié ! Quel dommage !

  6. Marcher sur des OeufsMarcher sur des Oeufs

    Rêver d’être « la femme du trafiquant » et d’autres histoires de mariage d’enfants.

    Chaque minute, 28 filles se marient dans le monde. Quinze millions par an. Ramgani, Abaynesh et Nayane ne sont que trois dans un océan de syndicats d’enfants. Et voici leurs histoires.
    :::: https://www.elconfidencial.com/mundo/2017-09-04/matrimonio-infantil-brasil-india-etiopia_1417627/

    Page de la traduction google
    :::: https://translate.google.es/translate?sl=es&tl=fr&js=y&prev=_t&hl=fr&ie=UTF-8&u=https%3A%2F%2Fwww.elconfidencial.com%2Fmundo%2F2017-09-04%2Fmatrimonio-infantil-brasil-india-etiopia_1417627%2F&edit-text=

    IMG : Rêver d’être « la femme du trafiquant » et autres histoires de mariage d’enfants.
    :::: https://www.ecestaticos.com/imagestatic/clipping/f0c/18c/f0c18c6c7abecdf676562dc5b8c1730e/sonar-con-ser-la-mujer-del-traficante-y-otras-historias-del-matrimonio-infantil.jpg?mtime=1504450904

  7. Marcher sur des OeufsMarcher sur des Oeufs

    La question des esclaves sportifs africains.
    __________________________________________

    «Nous sommes traités comme des esclaves sportifs»: le commerce éthiopien réduit le commerce des athlètes
    :::: https://www.nazret.com/2017/08/04/we-are-treated-like-sporting-slaves-ethiopian-lifts-lid-on-trade-in-athletes/
    4 août 2017

    PAGE de TRADUCTION GOOGLE :
    :::: https://translate.google.es/translate?sl=en&tl=fr&js=y&prev=_t&hl=fr&ie=UTF-8&u=https%3A%2F%2Fwww.nazret.com%2F2017%2F08%2F04%2Fwe-are-treated-like-sporting-slaves-ethiopian-lifts-lid-on-trade-in-athletes%2F&edit-text=&act=url

    IMG : Lily Abdullayeva { https://fr.wikipedia.org/wiki/Layes_Abdullayeva }a été persuadée de changer son allégeance de l’Ethiopie à l’Azerbaïdjan en 2009: «Ils m’ont promis un bon salaire, une maison et des voitures chères si je gagnais des courses. Mais je n’en ai jamais reçu. Photographie: ARD
    :::: https://www.nazret.com/wp-content/uploads/2017/08/1800-696×418.jpg

    IMG : Lily Abdullayeva concourt pour l’Azerbaïdjan dans le 3000 m steeplechase aux championnats d’Europe 2010 à Barcelone. Photographie: Michael Steele / Getty Images
    :::: https://i.guim.co.uk/img/media/4cea81dddebbcae09de18b6bd10c4950b286db44/0_67_4131_2479/master/4131.jpg?w=605&q=55&auto=format&usm=12&fit=max&s=01c773f7fad0ba360471fd5a9a435f0f

    IMG : De retour à Addis-Abeba, Lily Abdullayeva expose ses trophées d’athlétisme et ses médailles. Photographie: ARD
    :::: https://i.guim.co.uk/img/media/3ea32a8ff13fc0ddcc501f834856c37440864956/166_55_1708_1025/master/1708.jpg?w=605&q=55&auto=format&usm=12&fit=max&s=5e6a3c2f0491e20466feb7a61a07e4a0

    1. Machinchose

      ce sont deux « genres », la gamine édenté de 16 ans et sa fille de 8 ans a coté d’ elle

      sans l’ ombre d’ un nichon……effrayantes

Comments are closed.