Victoire des Bucaristois : la plus grande mosquée d’Europe ne sera pas construite à Bucarest


Victoire des Bucaristois : la plus grande mosquée d’Europe ne sera pas construite à Bucarest

Je vais vous raconter une histoire de mosquée qui, pour une fois, se termine bien .

C’est une histoire roumaine.
Et il se trouve que, ces jours-ci ( va savoir … ), j’ai eu encore plus d’informations sur la Roumanie qu’habituellement.

C’est une histoire longue : elle a duré 7 ans.
Elle se termine bien.

La chronologie :

En 2011, le gouvernement roumain ( Victor Ponta ) avait signé un accord avec la Turquie : un terrain pour une mosquée, à Bucarest, et , en échange, un terrain en Turquie pour une église orthodoxe.

Bien sûr, c’était daubé dès le début, dès immédiatement après la signature :

La Turquie allait construire la plus grande mosquée d’ Europe à Bucarest, en apportant immédiatement 3 millions d’euros.
Et, en ce qui concernait la contrepartie en Turquie :  » fume, c’est du turc !  » …que dalle !

En 2015, un terrain de 11 000 mètres carrés, était donné à la Turquie pour la construction de cette mosquée.
Ça n’avait pas plu à la population roumaine.
A tel point que même le site musulman saphirnews en avait parlé :

https://www.saphirnews.com/Polemique-sur-la-mega-mosquee-de-Bucarest-financee-par-la-Turquie_a21182.html
 » Polémique sur la méga-mosquée de Bucarest financée par la Turquie « .

La banderole sur la photo qui illustre leur article :  » nous ne voulons pas de méga mosquée à Bucarest  » .

Aujourd’hui,en 2018, le projet vient d’être abandonné.
Au prétexte du  » manque d’argent « .
C’est, bien sûr, un argument qui permet à tous de ne pas perdre la face :

http://evz.ro/lipsa-fondurilor-a-blocat-constructia-moscheii-de-la-bucuresti.html

http://evz.ro/mega-moschee-de-la-bucuresti-nu-se-mai-face-musulmanii-n-au-bani.html

Mais l’important est là : la mosquée ne se construira pas !

Je reviens sur un épisode, qui s’était passé en 2015, à l’endroit où devait être construite la mosquée, et qu’on vient tout juste de m’apprendre .

 » Un bucureştean a „spurcat” cu 7 porci terenul pe care se va construi marea moschee din Capitală: „Aduc şi un butoi cu slănină. Un porc l-am îngropat acolo“  »

 » Un habitant de Bucarest a  » profané « avec 7 porcs le terrain sur lequel va se construire la grande  mosquée de la capitale .
 » J’ai aussi apporté une barrique de lard. J’ai enterré un porc à cet endroit.  »  »

https://adevarul.ro/news/bucuresti/un-bucurestean-spurcat-7-porci-terenul-construi-marea-moschee-capitala-aduc-butoi-slanina-porc-l-am-ingrpat-acolo-1_55dc7fcaf5eaafab2ce7f397/index.html

Il est à noter que ce Bucarestois n’a eu aucun ennui !

Et admirez la photo qui illustre l’ article de  » adevarul  » : les cochons sont peints aux couleurs de la Roumanie : bleu. jaune, rouge.

Prenons en de la graine !

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email




14 thoughts on “Victoire des Bucaristois : la plus grande mosquée d’Europe ne sera pas construite à Bucarest

  1. dahier

    Solution simple, radicale, économique !
    Mais ici, grande chance d’avoir des ennuis ! et de gros ennuis !
    Solution : lisier déversé clandestinement.

  2. Yann Kempenich

    Question de béotien : si l’on « profane » un terrain en l’aspergeant de lisier de porc, aucune mosquée ne pourra y être construite ???

  3. frejusien

    HORS SUJET je me fends d’un § sur Florian Rouanet, et hop ! quand j’envoie la page devient blanche, quel dommage !
    l’article a été censuré ??

  4. butterworth

    reponse non fadaises le porc n est qu un des nombreux interdits alimentaires de l islam un ane requin corbeau renard fait aussi bien l affaire par contre pisser et defequer constitue UNE SOUILLURE

    1. SarisseSarisse

      A ce titre je rappelle que cette saloperie d’UCK a profané, pissé et déféqué dans des lieux de culte serbes du Kosovo.
      Nous le savons tous.

  5. SarisseSarisse

    Une mosquée géante au pays de Vlad Țepeş, non, mais vous rêvez?
    Bravo aux roumains , occupé pendant trois siècles par les ottomans d’avoir refusé cette édification inadmissible.
    Il y a extrêmement peu de musulmans dans cette terre majoritairement chrétienne, orthodoxe, mais aussi grecque catholique, latine et protestante en Transylvanie), sauf en Dobrugea.
    Les pays de l’Est nous rappellent qu’ils ont de la mémoire.
    Enfin les pays orthodoxes d’Europe orientale et les pays catholiques d’Europe centrale commencent à se rapprocher.
    Non à l’islamisation de l’Europe.
    C’est tout, et c’est beaucoup.
    Noroc!

Comments are closed.