Quand Hidalgo construit un mur anti-musulmans autour de la Tour Eiffel…


Quand Hidalgo construit un mur anti-musulmans autour de la Tour Eiffel…

La grande dame défigurée : dernière reddition de la France au djihad

Nouveau mur anti-terroriste autour de la tour Eiffel, emblème de la France dans le monde.

10 juillet 2018 par Stephen Brown

 

Certains humoristes l’appellent « le plus grand aquarium du monde » !

Sans doute le symbole le plus connu de la France dans le monde, la Tour Eiffel, se montrera désormais sous un nouvel aspect qui laisse certains Français de souche et de cœur très mécontents.

De nouveaux murs de verre parfaitement transparents , à l’épreuve des balles, de 3 mètres de hauteur par 6 cm d’épaisseur, entourent maintenant la « Dame de fer » de Paris sur ses côtés nord et sud.

Des barrières métalliques aux pointes recourbées, de même hauteur, protègeront les deux autres côtés, par où il faudra passer pour accéder à la tour après s’être soumis aux contrôles de sécurité.

De plus, 420 blocs sont placés autour de la tour pour empêcher les attaques djihadistes par véhicules-béliers comme à Nice, Barcelone et Berlin.

Tout cela provoque des plaintes d’observateurs disant que la tour va perdre son aspect esthétique, pour ressembler dorénavant à une forteresse.

En construction depuis l’automne dernier pour un coût estimé en septembre 2017 à 20 millions d’euros, de nombreux Français estiment que ces dernières mesures de sécurité, non seulement défigurent la vénérable Dame, mais représentent avant tout l’impuissance de la classe politique française face à la menace djihadiste.

« C’est une perte de souveraineté quand nous sommes obligés de construire des murs pour nous protéger des ennemis que nous ne savons pas contenir en dehors de nos frontières », a commenté un lecteur indigné dans un journal. Un autre a appelé la mesure de sécurité « une dégradation de l’espace public », affirmant que Gustave Eiffel, dont la fameuse tour a ouvert l’exposition universelle de 1889, « n’aurait jamais pensé que les socialistes auraient osé cela …».

Certains ont noté que cette défiguration oublie la possibilité future de graffitis et affiches qui pourraient bientôt couvrir le verre, rendant inévitables des frais de nettoyage supplémentaires et coûteux.

Le maire socialiste de Paris, Anne Hildago, a annoncé la décision de construire le mur, une structure permanente, en février 2017, six jours après qu’un djihadiste ait attaqué une patrouille militaire au Louvre.

Les dirigeants de la police parisienne ont alors demandé des mesures de sécurité plus efficaces pour les sites du patrimoine de la ville.

Il y avait aussi une incitation financière pour améliorer la sécurité. Après les horribles attentats djihadistes de 2015, le nombre de visiteurs de la tour est tombé en dessous de six millions de ses sept millions habituels pour la première fois en 15 ans, une chute qualifiée de « sans précédent ». Ainsi, par exemple, des hôtels parisiens ont dû baisser leurs tarifs.

Bernard Gaudillère, président de la Société d’Exploitation de la Tour, a déclaré que les nouvelles mesures visaient à « renforcer la sécurité, moderniser l’espace d’accueil et améliorer le confort de la visite », ajoutant qu’elles étaient « infiniment plus agréables et romantiques » que les barrières métalliques provisoires, érigées pour les championnats de football Euro 2016 qu’elles remplacent.

Qui aurait jamais pensé, et encore moins à Paris, que le verre pare-balles et les barrières antiterroristes anti-camions pourraient être romantiques ?

Les mesures de sécurité pour la Tour Eiffel et d’autres sites touristiques parisiens ont été renforcées après l’attaque djihadiste de Charlie Hebdo.

Elles l’ont encore été plus tard en novembre 2015 après le massacre de 130 personnes à Paris, dont 89 au Bataclan.

Des soldats patrouillent près de la tour 24 heures sur 24 depuis 2016.

Avant 2015, les environs du Champ de Mars, proches de la tour Eiffel, et ses magnifiques jardins étaient librement accessibles.

Maintenant, les accès de la tour seront emmurés de façon permanente, ce qui déplaît à de nombreux Français qui devront passer des contrôles chaque fois qu’ils voudront s’y promener.

À titre de consolation, Bernard Gaudillère précise que la visite des jardins reste gratuite.

La sécurité de la tour a été renforcée en mai de l’année dernière avant l’élection présidentielle française, non pas à cause des djihadistes, mais à cause d’une intrusion illégale de Greenpeace (la « paix verte », une organisation mondiale dite de protection de l’environnement).

Comme la récente violation de la Statue de la Liberté par une manifestante anti-Trump (http://www.europe1.fr/international/opposee-a-la-politique-anti-immigres-de-trump-une-femme-gravit-la-statue-de-la-liberte-3702680 ), Greenpeace voulait aussi faire une manifestation politique, en déployant une bannière anti-Front national de 30 mètres sur dix au deuxième étage de la tour.

Mais malgré toutes les nouvelles mesures de sécurité, les critiques doutent encore que les attaques djihadistes puissent être évitées à la tour.

En fait, certains croient que les mesures peuvent effectivement constituer une « provocation », voire même un défi.

Les critiques se demandent raisonnablement si le nouveau mur de verre peut résister à une attaque à la grenade propulsée par fusée.

Et qu’est-ce qui empêche les djihadistes de balancer des engins explosifs, des grenades par exemple, par-dessus le mur sur la foule ?

Les djihadistes armés de Kalachnikov, après avoir brisé le mur, pourraient également causer un autre Bataclan où les gens, piégés par la nouvelle enceinte, ne pourraient pas s’échapper.

D’autres pensent que l’argent serait mieux dépensé aux frontières, pour empêcher les djihadistes d’entrer en France, en particulier ceux qui reviennent de Syrie, ou pour expulser ou éliminer ceux déjà à l’intérieur du pays.

« On ne sait que se soumettre au lieu de traiter les causes », dénonce un critique du nouveau visage de la tour, déplorant où la faiblesse politique a conduit la France et l’évolution de la société française qui en a résulté.

Outre un aveu d’échec politique, le mur prouve également que le pays est en guerre et vit dans la peur.

Après la tour Eiffel, les critiques se demandent également quel monument sera le prochain entouré de verre ?

L’Arc de Triomphe, Notre Dame, le Louvre ?

Où finira cette perte de liberté et d’identité, demandent-ils ?

Et même si vous construisez des murs autour de tous les monuments de France, cela arrêtera-t-il les terroristes islamiques ?

Le Bataclan, après tout, n’était pas un monument du patrimoine.

Les critiques reprochent également aux politiciens socialistes français d’avoir critiqué le président Trump suite à son intention de construire un mur le long de la frontière avec le Mexique, alors qu’ils construisent des murs à l’intérieur de la France.

Ces murs intérieurs disgracieux, disent-ils, sont exactement le résultat de ne pas construire de tels murs le long des frontières de la France.

On pourrait dire que les socialistes français « copient simplement Trump à plus petite échelle ».

Néanmoins, les Français développent un humour noir pour faire face aux évènements.

Quelques exemples : le Mexique devrait payer pour le nouveau mur de la Tour Eiffel, ou au moins l’Arabie Saoudite ; au lieu de murs pare-balles, on devrait simplement fournir aux touristes étrangers des gilets pare-balles à leur arrivée en France ; on devrait construire un mur autour de la résidence du maire ; les remparts médiévaux de Paris, érigés par le roi Philippe II et dont certaines parties subsistent, devraient également être reconstruits en tant que mesure anti-djihad.

Que le nouveau mur entourant la Tour Eiffel soit une mesure de sécurité efficace reste discutable.

Ce qui est certain, cependant, c’est son effet psychologique négatif sur les patriotes français, dont l’un d’eux l’a peut-être le mieux résumé : « C’est contre la dignité de l’homme. C’est d’une laideur absolue. On laisse un Paris moche à nos enfants … ».

(Pour conclure, un exemple de commentaire laissé par un lecteur américain : « Chers Français, ne vous inquiétez pas. Lorsque vous aurez fini de remettre votre pays aux musulmans, ils convertiront la tour en minaret ; elle ne sera plus en danger et le mur pourra être démoli ».

https://www.frontpagemag.com/fpm/270672/frances-latest-surrender-jihad-stephen-brown

Traduction de Jack pour Résistance Républicaine.

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Jack

Résistance républicaine Etats-Unis “Those who surrender freedom for security will not have, nor do they deserve, either one.” « Ceux qui sacrifient la liberté pour la sécurité n'obtiendront, ni ne méritent, ni l'une ni l'autre » Benjamin Franklin


41 thoughts on “Quand Hidalgo construit un mur anti-musulmans autour de la Tour Eiffel…

  1. Christian Jour

    Et la sécurité de la tour Eiffel sera t’elle confiée aux musulmans comme par chez moi le sont les centres commerciaux, la poste ou encore la caisse primaire d’assurance maladie et les hôpitaux et j’en passe.

    Reply
  2. Celtillos

    plus simple et moins cher, on fait une proposition a tous les musulmans la même qu’ils nous ont faite en 62″ la valise ou le cercueil, simple, rapide, efficace et pas cher, bien sur pour ca faut en avoir dan le calbute, pas comme nos politiques escouillés..

    Reply
    1. AntiislamAntiislam

      Bonjour,

      Oui :=)

      Je suis entomologiste amateur et il y a des pièges à insectes récents qui sont fondés sur ce principe … simple !

      Reply
  3. UlysseUlysse

    Ah ! on ouvre grand les frontières mais on se protège de ceux qui les franchissent.
    On encense les « migrants » mais on s’en protège.
    On condamne les résistants mais on justifie dans les faits leurs inquiétudes et leurs affirmations.
    Le délire idéologique continue…

    Reply
    1. durandurand

      Normal , nous sommes gouverner par des débiles profonds ,qui au lieu de rétablir les frontières d’expulser tous ces clandestins et d’interdire aux saloperies d’ong immigrationnistes d’aller les recueillir en mer et d’éliminer tous ces saloperies de djihadistes voulant revenir sur le territoire national , ils font tout le contraire , peuple de France lève toi et marche pour foutre en l’air toute cette chienlit !

      Reply
  4. dahier

    et si on lui construisait un mur en verre à la hidalgo, assez haut qu’elle ne puisse pas le franchir, bien fermé pour l’empêcher de continuer à nuire ? entre 4 murs, elle aurait tout le temps de réfléchir à sa connerie et sa traitrise !

    Reply
  5. Yann Kempenich

    « 20 millions d’euros » !!!!

    J’espère au moins que c’est St-Gobain qui a remporté le marché…

    Hidalgo a-t-elle pensé également à entourer d’un mur Notre-Dame-de-Paris ? Montmartre ? Beaubourg ? Le Panthéon ?

    Ha oui, voici les élections à venir pour commencez le « dégagisme » :
    – Européennes en mai 2019
    – Municipales de Paris en 2020

    Reply
    1. Tskvi

      St-Gobain? Et les petits copains a la maire Hidalgo alors? un chantier de VINGT millions, il y a de quoi arroser, faut pas les oublier!

      Reply
  6. d

    oui c’était prévu , mais on en voyait pas la couleur ! ( là non plus puisque c’est transparent ..) en tous cas c’est un très bon argument, ainsi que les murs entourant certaines écoles de confession juive , les sentinelles qui se promènent ( même au Mont Saint Michel .. je peux vous dire que ça fait un drôle d’effet , je me demande ce qu’en pense les touristes, notamment japonais très nombreux ) , argument pour ceux qui nous disent que le repli sur soi c’est pas bien, les frontières c’est pas bien ..etc .. c’est sûr que c’est mieux les barrières à l’intérieur !!!! il faut absolument le rétorquer, à nos grand humanistes !!!

    Reply
  7. claude t.a.l

    Elle devrait être destituée de son nom :

    En Espagne, le mot  » hidalgo  » est flatteur : c’est un gentilhomme.
    Ce n’est manifestement pas le cas ! Elle n’est même pas une gentille dame !

    C’est tout simplement une peste ! ( certainement pas une lèpre ! 😉 ).

    Peut-être devrait-on l’appeler  » Hidalgay « , vu sa folie LGBT,
    ou  » Hidalmuze « , ou  » Hidalloco » (  » loco » = fou en espagnol ).

    Reply
    1. Machinchose

      salut Claude

      et comme on est loin de la célèbre « hidalguia » chère a la littérature picaresque ….
      Je viens de penser au « chevalier a la triste figure » et a sa « Dulcinée de Trobaisée » …..

      Reply
  8. JEAN

    Les socialistes qui nous bassinent avec le vivre ensemble, démontrent par ce mur qu’ils n’y croient pas eux-mêmes, quel bel aveu de mensonge

    Reply
  9. Jean. marc

    en tout ca cela n’empêchera pas un camion lancé à grande vitesse de passer à travers, quand aux blocs ou plutôt plots en béton ce n’ai pas très costaud, la plupart ne sont pas armés, ça casse net sous un choc violent, personnellement j’en ai déjà cassé un rien qu’en le posant délicatement à plat sur le sol.

    Reply
  10. frejusien

    Il suffit d’un drone qui laisse tomber une bombinette, et les touristes seront piégés à l’intérieur,
    et bravo pour les nouvelles frontières érigées à l’intérieur, plutôt qu’autour du pays, c’est d’une logique toute socialiste !

    Une dépense de plus à ajouter aux sommes faramineuses que nous coûtent ces Chances pour la France, on en était à 45 milliards il y a peu,

    Ah ! le repli sur soi…. faudra-t-il se replier derrière le mur de la tout Eiffel ?

    Reply
  11. Machinchose

    « Après la tour Eiffel, les critiques se demandent également quel monument sera le prochain entouré de verre ?

    L’Arc de Triomphe, Notre Dame, le Louvre ? »

    je suggère des barbelés et deux miradors dans la cour du ravissant musée de la vie romantique a Paris 9 eme

    https://www.google.fr/search?q=mus%C3%A9e+de+la+vie+romantique&client=psy-ab&hl=fr&tbm=isch&source=iu&ictx=1&fir=Uida51qRuMTrlM%252CAAAAAAAAAAABAM%252C_&usg=__rmBP9ghWp7lmaxT1ewoRdiOGXdM%3D&sa=X&sqi=2&ved=0ahUKEwixttuRupvcAhUGIKwKHYDiB3QQuqIBCKABMA0&biw=1080&bih=486#imgrc=rEtQC7HIfowyBM:

    au moins là, on est sur qu il n’ y aura AUCUNE victime musulmane comme a Nice ou au Bataclan…

    y en a pas un peu marre de toutes ces soumissions alors qu il suffirait de commencer par expulser une vingtaine de milliers d’ excités mizilmons ? de continuer en appliquant un numérus clausus aux mosquées devenues a plus de la moitié des centres d’ appels a la victoire finale de la pseudo religion qui diffuse tant d’ amour et de compassion a travers la planète entière!

    Reply
  12. Joël

    « Certains ont noté que cette défiguration oublie la possibilité future de graffitis et affiches qui pourraient bientôt couvrir le verre, rendant inévitables des frais de nettoyage supplémentaires et coûteux. »

    Ça va même coûter très cher s’ils emploient les mêmes méthodes que dans les trains et le métro : pointe de couteau voire acide qui oblige au remplacement intégral de la vitre. On est loin du simple nettoyage.

    Reply
  13. DURADUPIF

    On recule, on recule on pratique la defense passive. On construit des îlots de blocage, des murs. des passages interdits, des caméras, des fouilles etc.etc. La France sous surveillance tout azimut. Si l’on ne résout pas le djihâd musulman, nos enfants seront condamnés à vivre dans l’adaptation du comportement de la peur du danger vital à tout instant. Intenable…la révolte grondera !

    Reply
  14. Samia

    C’est ça qui est hallucinant. La France se met au pas, elle se barricade de partout et après il y en a pour dire qu’elle n’est pas en guerre.

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *