Des millions de lépreux célèbrent la victoire de Bleus…


Des millions de lépreux célèbrent la victoire de Bleus…

Le sport est cruel. Il y a une légende, en Coupe du Monde, qui veut que les équipes flamboyantes en début de tournoi, ne gagnent jamais le tournoi, alors que les équipes médiocres lors des poules vont souvent au bout. Eh bien, cela vient de se confirmer. La France vient de battre les Belges par un but à zéro et jouera donc la finale contre le vainqueur du match Angleterre-Croatie.

Et pourtant, cette équipe de Belgique nous a enthousiasmés, marquant 14 buts en 5 matches, tandis que l’équipe de France désespérait ses supporters lors des matches de poule. Mais ensuite, les Bleus ont réussi deux superbes matches, contre l’Argentine et l’Uruguay, avec la réussite maximale. Quatre tirs contre l’Argentine, quatre buts, et deux tirs contre l’Uruguay, deux buts.

Quant aux Belges, après être revenus de l’enfer en 1/8 de finales contre le Japon, ils ont éliminé le Brésil en 1/4 de finales, réalisant le plus grand exploit de leur histoire. La confrontation entre deux équipes semblables promettait donc d’être intéressante, voire passionnante.

D’abord, ces deux pays ont beaucoup de similitudes sociologiquement. L’immigration massive qu’elles ont connue a forcément des conséquences sur la composition de leurs formations. L’équipe de France est fortement marquée par des joueurs d’origine subsaharienne, tandis que les Belges sont davantage influencés par des joueurs d’Afrique du Nord.

Il faut reconnaître que ces joueurs de l’équipe de France, pourtant d’une médiocrité consternante lors des matches de poule, ont su se faire aimer des Français. Ils sont bien élevés, chantent « La Marseillaise », ne parlent pas « racailles », et permettent, contrairement à l’équipe de Domenech en 2010, aux Français de se reconnaître en eux.

Ces joueurs sont humbles, même Pogba a su se mettre au service de la collectivité, et se sacrifient pour l’équipe. Ils ne tirent pas la couverture à eux.

On peut penser ce que l’on veut du football, des millions de Français ont vibré derrière cette équipe, et ont poussé un « ouf » de soulagement, quand l’arbitre a sifflé la fin du match. Et d’autre part, nous avons assisté à un excellent match, joué dans un était d’esprit exemplaire par des joueurs qui se respectaient.

Cette équipe de France n’est pas brillante footballistiquement. C’est loin d’être le Brésil de 1970, ou la France de Platini des années 1980. C’est une machine de guerre, d’une efficacité exceptionnelle, qui joue le contre remarquablement, et sait, par des coups de pied arrêtés, utiliser au mieux les qualités individuelles de leurs joueurs. Contre l’Argentine, l’arrière droit Benjamin Pavard avait marqué un but exceptionnel, relançant son équipe. Contre l’Uruguay, c’est Raphaël Varane qui a lancé les Bleus, par un superbe but de la tête. Cette fois, c’est le défenseur Samuel Umtiti, catastrophique lors des matches de poules, qui a marqué, sur un corner, toujours de la tête, le but de la victoire. Cette équipe mise tout sur la défense, avec un avant-centre, Olivier Giroud, qui se sacrifie, et n’a toujours pas marqué le moindre but. Et comme la défense est exceptionnelle, et le gardien, Hugo Lloris, en état de grâce, cela donne l’impression d’une muraille infranchissable, capable par ailleurs de se projeter rapidement vers des contre-attaques fulgurantes, grâce à la vitesse de Kylian MBappé.

Certains ironiseront sur le fait que le 9-3 a battu Molenbeck. On peut voir les choses ainsi, mais c’est une vision réductrice. Nous avons déjà tout écrit sur ce sujet. Ce soir, l’essentiel n’est pas là. Des millions de Français sont à l’unisson de cette équipe, les Champs-Elysées seront pleins ce soir, et des millions de nos compatriotes vont sortir avec leur drapeau. Sont-ils des abrutis, qui vont, pour autant, oublier la cruelle réalité que connaissent nos compatriotes, au quotidien, victimes d’une politique suicidaire pour notre pays ? Bien sûr que non.

La contradiction de cette victoire est bien là. Macron, qui a fait le voyage à Saint-Peterbourg, fustige à longueur de discours la lèpre nationaliste. Hier, au Congrès, il glapissait que la seule frontière de l’Europe opposait le progressisme au nationalisme, n’hésitant pas à comparer aux nazis ceux qui refusent l’invasion migratoire africano-musulmane de notre pays. Mais en même temps, l’euphorie collective de cette victoire est porteuse de cette exaltation du pays, qu’on l’appelle patriotisme ou nationalisme, que stigmatise le « Freluquet de l’Elysée ».

A chaque jour suffit sa peine. Sachons apprécier la joie que procure à des millions de nos compatriotes cette victoire, et l’attente de la prochaine finale, et peut-être, à vingt ans d’intervalle, d’un deuxième sacre des Bleus. Et espérons qu’on ne verra pas trop de drapeaux algériens, marocains ou tunisiens dans ces cortèges, et que les islamo-racailles ne viendront pas foutre le bordel, comme c’est trop souvent le cas, dans ces soirées festives.

Ce serait, par ailleurs, une belle histoire que le capitaine de 1998, Didier Deschamps, soit, 20 ans plus tard, le sélectionneur des Champions du monde. Mais rappelons-nous qu’il y a deux ans, alors que le plus dur paraissait avoir été fait, les Français ont perdu une finale de Coupe d’Europe, contre le Portugal, qui leur paraissait promise.

Par ailleurs, pour être optimistes, disons-nous que l’amour des Bleus, montrés par des millions de Français qui sortent le drapeau, chantent La Marseillaise à pleins poumons, se traduira forcément un jour par une réaction à l’italienne de nos compatriotes.

Que l’amour des Bleus se transforme au plus vite en « lèpre nationaliste », pour sauver le pays et nous débarrasser de Macron et sa clique.

https://ripostelaique.com/des-millions-de-lepreux-celebrent-la-victoire-de-bleus.html

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email




21 thoughts on “Des millions de lépreux célèbrent la victoire de Bleus…

  1. Christian Jour

    Ouais, j’en suis malade car si ils gagne, la gangrène va se répandre à grande vitesse et on a pas besoin de ça. Le pays s’islamise toujours de plus en plus vite et tout est calculé.

  2. Samia

    Hier soir, sortie de drapeaux français dans les rues, aux terrasses des restaurants…, un vrai régal pour les yeux et un vrai plaisir pour le cœur. Mon fils a mis à notre fenêtre un immense drapeau tricolore et il criait à tue tête : Vive la France ! Vive la France.
    J’adhère totalement à votre article.👍

  3. Christian

    Hier sur BFM j’ai surtout vu des drapeaux algériens, tunisiens et marocains sur les Champs Elysées. Leur djihad passe aussi par le sport et l’islamisation des pensées se fait à tous les niveaux de la société. Si dimanche ils gagnent la coupe du monde, lundi on va entendre des inchallah à tous le coins de rues

  4. J

    Désolée, mais je ne me reconnais absolument pas dans cette équipe panafricaine. Et si elle gagne la Coupe, elle sera encore un outil pour la promotion de l’immigration africaine. Donc, je ne serai surtout pas derrière ces « Bleus »

  5. Alexcendre 62

    Très bon commentaire mais j’ajouterais que nos amis belges ont très très bien joué, ils ont le témoignage de mon admiration , après , la mayonnaise n’a pas prise c’est le facteur chance qui n’a pas joué en leur faveur un jour c’est l’un un jour c’est l’autre qui en bénéficie , c’est un sport avant tout c’est dommage qu’il soit trop souvent utilisé comme chloroforme par ceux qui nous gouvernent .

  6. Marinette

    Je suis à des années-lumière de votre optimiste quant au sursaut national que la victoire des bleus pourrait provoquer dans un proche avenir. Tous les faits prouvent que la France est déjà soumise. De plus la cote de Micron va bondir dans les sondages favorisant un peu plus la soumission.

    Un souhait : que la France soit écrasée à la finale. Elle ne le sera pas, hélas, et la France continuera sa descente aux enfers.

    1. Dunois

      Bonjour Marinette. Je suis bien d’accord. Mais dans ce genre de sport (j’ai fréquenté des responsables de haut niveau mais j’en suis guéri depuis un bon moment), c’est une affaire de fric avant TOUT. Donc, la bonne question à poser est la suivante : quelle est la taille du chèque que manu minable 1er va offrir aux croates pour qu’ils acceptent de perdre la finale,… Il ne s’agit nullement de sport (saufs pour les beulz qui payent pour voir des idiots très riches taper dans un ballon dans les stades) mais d’intêrets financiers pour défendre une cause politique, fut-elle du plus horrible niveau.

  7. Durandal

    Merci à Paul Le Poulpe pour son analyse. Je rejoins son « angle de vision » et c’est totalement nouveau pour moi, concernant le foot.
    Hier soir j’ai, pour la première fois depuis bien longtemps, regardé l’équipe de France de foot…
    Je me suis installé devant le poste en me disant qu’un quart d’heure distrait devait suffire avant d’éteindre le poste.
    Surprise !
    J’ai vu une équipe de France chanter la Marseillaise.
    J’ai vu une équipe de France combative, soudée, solidaire.
    Une équipe de France… française.
    Des joueurs lucides, intelligents, plaçant l’équipe avant leurs égos.
    J’avoue humblement avoir éprouvé un sentiment très positif à leur égard.

    Bien sûr, j’ai ragé à la vision d’un drapeau « barbare » aperçu sur les Champs Elysées mais il était noyé, gommé, effacé par une marée bleue-blanc-rouge.
    Cela faisait du bien au coeur et au moral.
    Reste la récupération politique des indignes mais là, encore, je pense que le peuple n’est plus dupe et cela peut très bien être « contre-productif » pour les salauds. Paul Le Poulpe le démontre très bien dans son article.

    Bref, merci à l’équipe de France !
    (Il y a peu encore, je n’aurais jamais pensé pouvoir écrire cela).

    1. Yann Kempenich

      Je vous rejoins à ce sujet. Je ne regarde jamais le foot sauf pour les grandes occasions et là, c’est vrai que l’équipe de France présentait bien, on pouvait en être fier. Certains souhaiteraient sa défaite et je peux comprendre leur point de vue car, en cas de victoire, Macron remontera dans les sondages et nous entendrons les médias, matin, midi et soir, parler de la victoire du multiculturalisme, du métissage et des magnifiques jeunes footballeurs de banlieue « qui renverront Finkielkraut et Zemmour dans leurs buts. »
      https://www.lemonde.fr/afrique/article/2018/07/02/kylian-mbappe-l-enfant-de-bondy-qui-renvoie-finkielkraut-et-zemour-dans-leurs-buts_5324696_3212.html

      Effectivement, les joueurs chantaient la Marseillaise alors que les joueurs belges semblaient faire la gueule pendant la Brabançonne. Certains m’ont rappelé Benzema et consorts… d’ailleurs, si la France gagne, j’aurai une pensée pour ces « sportifs » français de papier qui n’auront pas été sélectionnés par « l’entraîneur raciste », Didier Deschamps.

    2. Samia

      C’est vrai que la vision des drapeaux nord africains ont gâché la fête. Ils nous bassinent avec leurs drapeaux à la noix.

  8. Celtillos

    ce ne sont pas des Francais, ce sont juste des mercenaires africains, moralité ce n’est pas la France qui a gagné mais l’equipe d’afrique avec des maillots et le pognon Francais, lamentable…

  9. Juste de Sainte-Preuve

    coupe du monde = des centaines de milliers de Connards dansent la gigue dans les rues (Coluche) « y a rien de plus con que sportif ou alors supporter ». Ah si seulement y avait autant de monde dans les rues pour montrer combien on est content de la Salope Micron => Y a lantan qu’on aurait assaini Le Pays!!! et fait rouler quelques têtes de marchiasses

  10. claude t.a.l

    Je n’aime pas le foot :  » ça m’en touche une sans faire bouger l’autre « .

    Malheureusement, je n’ai pas pu échapper aux résultats des matches, aux photos des joueurs, etc….

     » L’équipe de France  » !

    Je n’ai rien contre le fait que des Noirs fassent partie de cette équipe, mais leur surreprésentation pose question.

    Correspond-elle à l’état démographique du pays ?

    – si oui, cela signifie que le grand remplacement est déjà effectué.

    C’est ce que sous-entendait un invité de France Inter, hier matin – Olivier Guez, je cois – quand il disait :  » ces 2 équipes – il parlait de celles de la Belgique et de la France – sont le reflet des évolutions démographiques de ces pays « .

    – si non, cela signifie une volonté politique d’accélérer le grand remplacement en rejouant la carte du  » black blanc beur  » qui avait marché il y a 20 ans.

    La même chose que le coup du Mamadou, il y a quelques semaines.

    Dans les 2 cas, ce n’est pas MON équipe.

    Donc, pour résumer :
    1 – je n’aime pas le foot
    2 – si je me forçais à regarder cette équipe, pour moi, elle n’est pas L’équipe de France. ( C’est ce que pense aussi une amie de Roumanie. Elle me l’avait dit il y a quelques jours, en m’envoyant une photo de l’ Equipe de Roumanie pour bien montrer la différence °

  11. Alix

    Excellent article, oui cette équipe de France fait rêver.
    Non, elle ne ressemble plus à celle des racailles de 2010.
    Quant à ceux qui souhaitaient une victoire belge, vous avez remarqué la composition de cette équipe et son comportement ?
    Eden Hazard ne faisant jamais une seule passe à ses coéquipiers !
    Kévin de Bruyne le meilleur joueur belge totalement esseulé, jamais il ne recevait le ballon !!
    Les belges c’était la France des racailles de 2010. Encore heureux que les belges avec une telle mentalité n’aient pas gagné.

    J’apprécie votre conclusion, pourvu que cela soit un sursaut inattendu !

  12. MaximeMaxime

    J’aurais préféré que la France perde. Pour que Macron le manipulateur soit privé de son substitut de viagra : la victoire de « la France ».
    https://static.cnews.fr/sites/default/files/styles/image_640_360/public/macron-emmanuel-mondial.jpg?itok=_UxRSAH0
    De plus, j’ai passé une soirée et une nuit horribles à cause des klaxons, des hurlements, des moteurs vrombissants… qui ont accueilli cette victoire (jusqu’à 2 heures du matin dans ma ville, sans que la police intervienne). Une attitude qui montre bien l’absence de respect de certains pour nos lois, à commencer par celle qui interdit le tapage nocturne, et leur bêtise profonde. Cette équipe ne représente qu’elle-même, on n’a pas voté pour la choisir, c’est une victoire des joueurs et non du peuple. Cette fanfaronnade participe de la nullité ambiante, la même qui a conduit Macron au pouvoir. A gerber.

  13. SarisseSarisse

    Je pourrais d’une manière revenir en partie sur mon propre article concernant cette équipe, visiblement les Mbappé et les Umtiti(catholique) ne ressemblent pas d’un point de vue comportemental aux Evra et autres Anelka ou même au converti blanc et racailleux Ribéry.
    Le titre qui me fait « voter pour les croates blancs et catholiques » ne correspond pas tout à fait à mon article et il faut le nuancer (d’autant que je récuse tout forme de racisme ), les croates ont massacré des serbes orthodoxes et pratiqués d’odieuses cérémonies de rebaptêmes sur mes frères orthodoxes, ont été alliés des nazis et de musulmans pro nazis, inacceptable, et certes cette équipe de France est beaucoup trop africaine, c’est certain et frappant, mais des croates champions du Monde, ça me reste en travers de la gorge.
    Désolé.
    Je souhaitais voir la Russie en finale.

  14. Oliviuer de V

    Ils sont payés très chers pour faire croire à cette impeccable France BBB réunie et allant dans la même direction.
    Alors tout cela est faux semblants. Tout ce sport à fric à des relents nauséabonds et aussi laids que peut l’être un stade de football ou de jeux olympiques.
    Des trucages ne sont pas exclus. Si l’Angleterre gagne en Russie, ça en sera un !

  15. bm77

    cette équipe c’est la représentation exact des contre vérité qui nous sont assénés depuis plusieurs décennies par la gauche et consorts.
    L’immigration serait jugulée ou pas si importante que cela . Alors si l’équipe de football est à l’image de la France et de sa population celle ci s’est bien transformée en 20 ans .
    Elle était black banc beurs . Aujourd’hui elle est surtout black et Africaine
    De plus si ces joueurs sont arrivés jusque là ce n’est pas contre un racisme mais au contraire avec des infrastructures de qualité et des gens dévoués que sont les formateurs les arbitres ces bénévoles que l’on voit servir le dimanche pour le bien être de tous sans distinction de race.
    Et si ils sont là aujourd’hui à ce niveau c’est qu’ils n’ont pas eu à souffrir d’une discrimination quelconque mais au contraire avec la bienveillance de tous les acteurs à la fédération dans les clubs .
    Donc j’espère que les habituels rigolos qui interprètent chaque évènement pour leur donner une portée symbolique sociologique vont se taire pour une fois surtout lorsque l’on constate que quatre ans après la coupe du monde de la société heureuse de la diversité et du vivre ensemble annoncées JMLP élimine Jospin du second tour des présidentielles!
    Pour ce qui est de l’engouement que suscite cette qualification , certains pisse froid que j’ai entendu sur des chaines sportives estiment que celui-ci est bien tardif comparé à d’autre pays .
    J’en ai un peu raz le bol de ces comparaison hasardeuses pour toujours dire que le Français est moins ci ou pas assez ça;
    Cela prouve au contraire une certaine maturité d’esprit et un sens de la mesure que l’on a pas nécessairement dans les pays Sud Américains ou en Turquie pour ne citer qu’eux .
    On ne dispute plusieurs phases finales consécutives par hasard .
    C’est que nous avons le plus grand réservoir mondial de joueurs et de licencié que ce soit à la FFF ou d’autres fédérations, le plus grand nombre d’infrastructures de qualité et pas seulement dans les clubs professionnels, la moindre patelin a son stade entretenu avec soin nous avons des écoles de formation enviées , d’ailleurs les meilleurs clubs Européens s’y approvisionnent en joueurs que l’on retrouve aux plus hauts niveau . et cela ne doit rien au hasard ni à l’UE mais est une tradition de sérieux et de travail bien fait que le football est devenu un sport national en France.
    Il est de bon ton de toujours comparer négativement la France aux autres depuis que l’on veut lui appliquer un nouveau modèle.
    Hors depuis que le dénigrement de la France est devenu un « sport » national chez nos élites Européistes politiques et médiatiques on privatise à tour de bras on délocalise on désindustrialise on vend notre patrimoine au plus offrant.
    Et pied de nez à tous ses sabordeurs ce qui marche le mieux en France c’est justement ce qui n’ pas été vendu ou cédé.
    Et visiblement le modèle indépassable ne convainc même pas nos voisins qui soit sont en crise politique comme l’Allemagne ou l’Espagne qui dans le cadre de l’Europe la stabilité politique qu’elle devait assurer a vu de ses provinces souhaitant la sédition , soit ont fait leur Brexit soit ont mis des anti migrants à leur tête soit remettent en question l’immigration comme en Suède, ou refusent carrément ce que l’on nous présente comme incontournable comme la Suisse ou l’Autriche et ne parlons pas de la Hongrie et la Pologne en opposition frontale contre les dirigeants Européens sur la question migratoire

Comments are closed.