Demain, en France : l’appel du muezzin dans chaque village ?


Demain, en France : l’appel du muezzin dans chaque village ?

Illustration : Algerie Focus

Des mosquées, il s’en construit partout.

De 150 lieux de culte musulman en 1976, on estime leur nombre actuel à plus de 2700 (France Inter) et Dalil Boubakeur en souhaiterait au moins 4400 (BFMTV).

« L’islam des caves » disparait progressivement au profit d’un islam assumé, revendiqué, et par des projets grandioses : pour paraphraser Luc Plamondon, il est venu le temps des mosquées-cathédrales.

Mais de nombreuses mosquées plus modestes se construisent un peu partout : Narbonne (qui devint musulmane en 716, précise malicieusement le site Desdomesetdesminarets.fr), Boulay-Moselle, Grigny, Roissy-en-Brie, Haguenau…

http://www.desdomesetdesminarets.fr/category/5/mosquees-en-construction/

Voire même dans des bourgs et des petits villages de nos riantes campagnes : Joinville, Niederhaslach, Arinthod… Bref, comme le souligne le même site, « un bel exemple de tolérance, loin du laïcisme éradicateur de nos jours. »

http://www.desdomesetdesminarets.fr/2015/03/25/lislam-au-coeur-des-campagnes-francaises/

Mais alors, me demanderez-vous, quand la France des métropoles et celle, de la périphérie, seront couvertes de mosquées, petites et grandes, entendrons-nous aussi l’appel envoutant du muezzin à cinq heures du matin ?

Et bien, selon le site précité, aucune loi n’interdit l’Adhan (appel public à la prière) et nous pourrions donc entendre la Salat (prière islamique) 5 fois par jour, du lever du soleil au crépuscule.

« Vous ne le savez peut-être pas. En France, aucune loi n’interdit aux mosquées les appels publics à la prière (Adhan) à l’instar des églises qui sonnent le glas au moins une fois par semaine, pour d’autres plusieurs fois par jour. Au nom de l’égalité du traitement des cultes, les mosquées devraient réclamer ce droit en particulier dans les villes et quartiers où se concentre une forte communauté musulmane. 

Pour cela, il suffit de formuler une simple demande auprès de la municipalité qui devrait donner ou pas son feu vert suivant l’avis de son conseil municipal, et éventuellement fixer un seuil de décibels à ne pas dépasser pour éviter d’éventuelle gêne pour le voisinage de la mosquée.

A défaut de l’autoriser pour cinq fois par jour, au moins une fois par semaine, le vendredi serait très appréciable auprès des musulmans. Un signe de reconnaissance pour eux.

Plusieurs villes occidentales autorisent déjà l’appel public à la prière comme Glasgow, Londres, Hambourg, Marbella, Gibraltar, Grenade, Sydney, Fittja, Rotterdam, La Haye, Utrecht, New York, Chicago … Le modèle anglo-saxon est très en avance sur le modèle français moins libertaire et « plus laïque ».

Les politiques et les journalistes de notre pays ne cessent de s’en prendre à ce modèle qu’ils jugent trop « communautariste », mais c’est bel et bien le modèle français assimilationniste et ultra-laïque qui a enfanté les monstres de Paris et Bruxelles. »

http://www.desdomesetdesminarets.fr/2016/04/07/en-france-aucune-loi-ninterdit-lappel-public-a-la-priere-adhan/

Voilà, tout est dit : les attentats islamistes qui ont fait des centaines de victimes innocentes sont dus au silence actuel des mosquées. Heureusement, la présence de minarets de plus en plus hauts dans les futurs projets permettra, dans un avenir proche, d’entendre la prière sur un large territoire islamisé.

Pourtant, en Algérie, on souhaite légiférer sur la question car « le muezzin doit donner une image moderne de la religion musulmane […] et des dispositions seront prises pour atténuer l’intensité des haut-parleurs qui constituent quelques fois une source de désagréments pour les familles ayant des bébés ou des malades. » (Algerie Focus)

A Abidjan (Côte d’Ivoire), on en a carrément ras-le-bol :

« Parfois, il est difficile de dormir les nuits lorsque le muezzin appelle les fidèles à la prière de 4 heures. Les vendredis, les voies publiques sont barrées. Nous attendons la fin de la prière pour pouvoir vaquer à nos occupations. » (La Croix Africa)

Tandis qu’Israël souhaitait véritablement « museler les muezzins » (Le Monde) par une loi qui divise les députés de la Knesset :

« Le député Moti Yogev de HaBayit HaYehudi, qui a défendu le projet de loi depuis son dépôt en novembre, a affirmé que la mesure était une « loi qui permet aux personnes de dormir pendant les heures de repos et de ne pas être réveillés avant l’aube […] Le premier texte adopté mercredi interdit les appels des muezzins la nuit de 23h00 à 07h00 le matin […] Le deuxième texte, plus restrictif […] prévoit une interdiction totale du recours à des haut-parleurs de mosquées dans les zones urbaines. » (Times of Israël)

Et, comme une évidence, l’un des textes précise que « la liberté de culte ne doit pas être appliquée aux détriments de la qualité de la vie ».

 

(Adhan qui réjouira sans aucun doute les oreilles teutonnes à Hambourg, à 3’07 »)

Mais attention, certains, excédés par cette musicalité orientale, pourraient mal réagir, tel Hubert Bonisseur de La Bath…

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email




41 thoughts on “Demain, en France : l’appel du muezzin dans chaque village ?

  1. hathoriti

    Le glas n’est pas sonné chaque semaine, mais uniquement pour annoncer un décès et ensuite pour les obsèques !!!
    Quant à l’appel du muezzin, une seule solution : des snipers !

    1. Charles Martel 02

      « ..Quant à l’appel du muezzin, une seule solution : des snipers !… »

      Exact quand ils en auront marre de changer les hauts parleurs déglingués par une bonne bastos il cesseront d’emmerder le monde avec leurs beuglements de barbares primaires

  2. Cat

    Comme ça bientôt les gochiasses vont pouvoir savourer pleinement le résultats de leurs votes politiques durant de nombreuses nombreuses années à venir ..

  3. Neuneu1er

     » Rien de nouveau sous le bruissement tricolore de nos Aïeux . A force de nous prendre pour des cons nombreux sont ceux qui vont connaître le frisson du 900 mètres secondes en + d’une déflagration brutal de tout ces lieux illégales .  » (Soli Deo Gloria )

  4. Claude LaurentClaude Laurent

    Il faudrait pouvoir passer, en même temps que le muezzin, avec la philharmonie du coin reproduisant « il n’auront pas l’Alsace et la Lorraine »

    1. Neuneu1er

      ‘ »… Pour détendre l’atmosphère histoire et rire un peu , effectivement la musique de ce type avec un bon Vin et du saucisson Ardéchois et de l ‘accordéon pourrait-être une bonne chose afin de rassembler les gens au son de la Strasbourgeoise et les Fille habillée d’époque … Bref , avant la révolte , faisons leurs comprendre que nous somment chez nous et que la fête avec notre pognons est fini .

  5. Vindicta

    L’appel peut se faire sur les portables des adeptes de ce culte , pas besoin de réveiller tout le monde . Imaginons le personnel de santé ( chir , sage – femmes , infirmières , etc… ) qui ont travaille toute la nuit et entendre cet appel , ils deviennent fous . Il n’y a pas qu’eux .

    1. Neuneu1er

       » il est certain que la pratique religieuse devrait être faite dans l’intimité de nos cœur et de nos Familles m’est tout ces imposteurs son payer pour foutre le bordel chez nous . La seule réponse que nous ayons devant cette outrecuidance c’est le combat sous toutes ces formes au vue des actions politique mener de manière fallacieuse contre notre Pays … « 

  6. Machinchose

    « entendrons-nous aussi l’appel envoutant du muezzin à cinq heures du matin ?

    je suis né dans un petit village de collines en Tunisie
    l’ appel a la prière se faisait au minaret de la mosquée a 100 m de ma maison
    le muezzin, un vieil homme montait ses escaliers et de sa voix grêle il envoyait les paroles
    autant vous dire qu il ne dérangeait vraiment personne a 5 h du mat….faiiait avoir l’ ouie trés fine pour rater l’ appel au pince-fesses de l’ aube….
    les choses ont commencé a se gater a la fin des années 50, avec l’ apparition d’ un mégaphone…qui permettait au braillard d’ etre entendu jusque dans les collines auxquelles le village s’ adossait…
    et au cours de la deuxième partie des années 60, le grand miracle s’ accomplir sous la forme d’ ampli et cassettes….une voix superbe, une cantilation sans faute, émouvante et prenante….mais, a fond la caisse….ce qui n’ était plus du tout du gout des habitants (a ce moment 99 % de la population du village était musulmane ……)
    ça s’ est mal goupillé, parce que le « Braillard » fou de joie, ivre de puissance ne voulut pas entendre raison et continua a reveiller tous ces coreligionnaires
    le Conseil Municipal, a été sommé de le faire taire ou du moins baisser ses hauts parleurs ( y en avait 4, un pour chaque point cardinal)
    le sagouin qui ne l’ entendait pas de cette oreille a alors barricadé l’ acçès a sa machinerie, pour que personne ne vienne lui saboter ses engins
    la réponse du maire fut trés simple, en accord avec la compagnie d’ électricité, le courant fut coupé a la dite mosquée , plus de jus, plus d’ amplis, plus de sommeil perturbé…
    le vieux sadique se remit a brailler en se servant de son seul organe, mais cette fois plus d’ ampoule dans l’ escalier….il recommença a se servir de sa lampe a pétrole, style lampe tempête….

    ça se passait en 1967 /1971 dans un village uniquement peuplé de Musulmans….qui travaillaient et qui ne voyaient pas pour quelle raison un taré les empêcherait de roupiller deux heures de plus…
    de nos jours, je ne sais pas ….il est trés vraisemblable que des doubles vitrages, des boules quiès, l’ habitude, aient fait oublier ce désagrément

    et on voudrait nous infliger ça ?

    1. Yann Kempenich Post author

      Haaaa, vous m’avez bien fait rire avec cette anecdote digne de Don Camillo version tunisienne !

      Pour la peine, je vous ai mis un extrait d’OSS 117, avec un Hubert Bonisseur de la Bath en guerre avec le muezzin…

    2. angora

      en 2010,déjà, c’était appel à tout va , tout au moins dans le sud.
      pas de double vitrage et je n’imagine meme pas un Musulman s’en plaindre……….quant aux touristes excédés je leur faisais remarquer que ceux qui en France se plaignent des cloches qui sonnent, ils ne la ramèneront pas quand on subira ça 5 fois par jour.
      et il y a de ça 8ans!

  7. Amélie Poulain

    « « Vous ne le savez peut-être pas. En France, aucune loi n’interdit aux mosquées les appels publics à la prière (Adhan) à l’instar des églises qui sonnent le glas au moins une fois par semaine, pour d’autres plusieurs fois par jour. »

    Alors là c’est faux ! C’est le maire qui décide si les cloches des églises ont le droit de sonner ou pas. Ce n’est pas un droit acquis.

    1. Amélie Poulain

      Excusez-moi je n’avais pas lu la suite tant cela me hérisse. Les citoyens ont le droit de se plaindre aussi et je crois qu’il y en aurait pas mal dans ce cas.

      Maintenant, je réfléchissais l’autre jour à cette attitude vis-à-vis de la religion catholique (je re-précise que je ne suis aucunement pratiquante je ne prêche donc pas ma chapelle…) et je me suis dit que tant que certains s’obstineront à accepter que cette religion soit mise sur le même plan que les autres religions, on n’avancera pas.

      C’est notre culture et nos racines, point.

      Je suis toujours étonnée de constater que les gens quand ils en parlent ne pensent pas à cet argument premier à défendre tellement c’est évident.

      Je sais que cela arrange certains mais ils sont responsables, même s’ils ne s’en rendent pas compte (mais eux prêchent leur chapelle…), des avancées de l’Islam autant que ceux qui la favorise.

      1. angora

        justement ce qui est évident pour vous ne l’est pas pour tout le monde, meme des vieux FDS.
        et ça c’est consternant!

        1. Amélie Poulain

          « c’est consternant! »

          Oui Angora, tout à fait, mais j’ai ma petite idée là-dessus, n’oubliez pas les bouffeurs de curé qui ne réussissent pas à dépasser leurs stéréotypes bien ancrés dans leur psychisme et histoire personnelle, pour enfin (la Révolution Française, ça y est, c’est passé !) tourner la page.

  8. SarisseSarisse

    Forger de grosses cloches et des carillons et des « Tsar Kolokol », la plus grosse cloche du Monde(forgée par des français, sous réserve de vérification, pour le Tsar de toutes les Russies).
    Il faut absolument ne jamais autoriser la moindre criaillerie muezzinesque!
    Les cloches ne font pas de prosélytisme, elle donnent l’heure à l’ocxasion et peuvent même servir de support à la méditation.
    Le muezzin nous déboye des horreurs qui peuvent se retrouver dans les pires versets du Coran, des insultes anti chrétiennes ou anti juives de surcroît, alors basta.
    Quand aux bobos parisiens qui se plaigne des cloches de nos clichers et de nos vaches, ils n’ont qu’à s’installer en Seine Saint-Denis ou mieux émigrer si ça les gêne.

  9. dahier

    hathoriti ça me rappelle des souvenirs ! Djibouti, 1971 ou 72, je ne sais plus très bien ! c’est réellement arrivé ! le tireur a été rapidement rapatrié vers la France !
    le jour même !
    mais quelle joie pour les français ! tous l’ont applaudi !

  10. Pierre Gouverneur

    La France ne saurait devenir musulmane sans être totalement défigurée. Cette religion totalitaire est non seulement irrespectueuse de son passé mais est totalement incompatible avec les principes de liberté, d’égalité de notre République, et son communautarisme conquérant est insupportable à une France une et indivisible, à un peuple attaché à sa souveraineté et à son indépendance. Les mosquées sont des fiefs de conquérants rétrogrades dont les peuples soumis ne parviennent pas à se libérer après des siècles d’occupation… Dans l’intérêt de la paix, il serait nécessaire de limiter au maximum le développement de l’immigration musulmane et de l’élévation des mosquées.

  11. dahier

    comment un homme aussi intelligent que notre chef suprême (faut bien rigoler) peut-il se complaire à entretenir une telle insanité ? probablement qu’il n’y a que lui qui soit persuadé d’avoir un QI hors norme.

  12. Joël

    Vous ne le savez peut-être pas. En France, l’appel a déjà lieu à Nantes, Nanterre, Tours et même dans tout le département de…Mayotte. Et sans doute d’autres villes et villages.

    1. Amélie Poulain

      Oui, et les gens ont dit quoi ? Grave… très grave.

      Pour ma part, je ne resterais sûrement pas impassible. On peut mettre sa musique à fond par exemple, il y a de bonnes chaines HIFI…. Ca ne suffirait pas si plusieurs s’y mettaient ? Difficile de verbaliser tous les habitants, non ?

      1. Amélie Poulain

        Et du coup, le ramdam qui ne nous concerne aucunement deviendrait « trouble à l’Ordre Public » et basta….

  13. Marie

    Est ce que les parisiens retraités (les anglais également) qui viennent dans nos campagnes en exigeant que les ploucs du cru renoncent à leurs cloches, leurs coqs et leurs vaches auront le courage de se lever contre le muezzin?
    En tout cas j’imagine bien le père Albert et son pote François sortir la 22 pour régler le problème rapidement et de façon radicale.

  14. Durandal

    Petite ville de Haute-Garonne…
    Les cloches ne sonnent plus depuis quelques années. Exit le carillon joyeux du dimanche matin. Seules restent les heures égrenées par un discret tintement.
    Mais j’allais oublier les sirènes de police ,quasi quotidiennes, qui émaillent de leurs sonorités festives la douceur du Sud-Ouest, assurent la relève…
    Il faut préciser que la mairie socialiste ne sait quoi faire pour assurer le bonheur de ses nouveaux « citoyens » (ils adorent ce terme, clin d’oeil révolutionnaire et progressiste dans leur esprit, sans nul doute).
    Plus de cloches, plus de marché de Noël, plus de drapeau national sur le commissariat. La paix sociale, on vous le dit, est à ce prix.
    A chacune de nos reculades l’islam avance et s’impose…
    La lâcheté, même planquée sous des oripeaux humanistes, n’a jamais été glorieuse.

    Comme l’a écrit un auteur ami, caricaturiste à ses heures :
    « Le désir d’apaiser ne doit pas servir de prétexte aux lâches »

    1. dahier

      « Le désir d’apaiser ne doit pas servir de prétexte aux lâches »
      C’est certain ! dans ce cas, ce n’est que de la soumission….
      La boucle est bouclée !

    2. Amélie Poulain

      « plus de drapeau national sur le commissariat »

      Oui et les gens disent quoi ?

      Dans ma ville, je suis allée demander à qui de droit la raison pour laquelle je ne voyais plus de drapeau Français au niveau des institutions qui normalement devraient l’arborer…. et bizarrement, j’en vois un depuis…

      Donc ça peut servir. La passivité ne mène à rien et on peut agir sans être violent.

      1. Durandal

        Bonsoir « Amélie »,
        J’ai fait la même demande au commissariat en question…
        Regards surpris, hésitations : « Demandez au commissaire… »
        Réponses évasives, prétextes bidons mais…
        Un drapeau est réapparu quelques temps après pour disparaître à nouveau et définitivement semble-t-il… malgré d’autres démarches dans le même sens effectuées, régulièrement, par des connaissances et amis…

        1. Amélie Poulain

          Oui c’est très bien Durandal, il faut continuer car cela entretient la question sinon cela devient acquis et on oublie, c’est parti dans les habitudes et les évidences.

          Il a été mis et enlevé, cela témoigne des hésitations à ce sujet et bien sûr, cela dépend des personnes sur qui l’on tombe, mais il y a conflit c’est sûr… et ça embête certains car ils savent que ce n’est pas normal au fond d’eux.

          Moi, quand j’avais demandé, j’avais senti ces hésitations mais on m’a approuvé en aparté. Et je recommencerai si il faut.

          Si tout le monde faisait ça cela mettrait en avant tout ce qui devient anormal en France, sinon, les gens ne s’en rendent pas compte ou par tranquillité laissent faire.

  15. Charles Martel 02

    Il y a longtemps déjà que je prédis ça à tous ceux qui veulent l’entendre, combien de fois ai je dit qu’un jour en France tous les jours ils entendront brailler l’abruti du haut de son minarets fois par jour , mis à part quelques patriotes convaincus, en général on ne me prend pas au sérieux et très vite j’entends poindre les sempiternels commentaires : je suis un raciste primaire, un intolérant etc etc. Pourtant oui ça arrivera un jour alors plusieurs actions sont possibles:
    dépôt de plainte pour trouble anormal du voisinage mais là je présume que les tribunaux peuplés de magistrat dhimmis vous débouteront très vitre alors qu’ils sont très prompt a condamner un curé qui sonne l’angélus.

    Après ma foi il n’y aura plus que des actes dits « illégaux » comme flinguer les hauts parleurs, saboter l’arrivée de courant ou autres joyeusetés de ce genre. Si on veut que la France reste la France, c’est inexorable faudra agir et de manière musclée sinon tout sera cuit..

    1. Amélie Poulain

      Oui les gens qui ne voient pas les effets directs ne veulent rien entendre, souhaitant en filigrane garder leur tranquillité d’esprit convaincus au fond j’en suis sûre que cela n’arrivera pas.

      Car, j’en suis persuadée, cela ne passera pas en France, votre commentaire est éloquent à ce sujet. Là, les gens s’en rendront compte…. et advienne que pourra.

      Les politiques feraient mieux d’anticiper afin de maintenir la paix car être obligé d’en arriver à la violence qui s’en suivra très certainement si rien n’est fait, n’est bien sûr pas souhaitable.

Comments are closed.