Macron au Congrès de Versailles confirme : tout pour les riches, les étrangers et l’islam


Macron au Congrès de Versailles confirme : tout pour les riches, les étrangers et l’islam

Comme d’habitude, il ment. Ehontément, faisant le contraire de ce qu’il dit.

Reprenons le résumé de son discours d’hier fait par Le Parisien  et décryptons (en bleu…).

http://www.leparisien.fr/politique/congres-de-versailles-les-10-phrases-a-retenir-du-discours-d-emmanuel-macron-09-07-2018-7813422.php

 

Ce qu’il faut retenir de ce discours, en dix formules.

« Je sais que je ne peux pas tout, je sais que je ne réussis pas tout. »

Emmanuel Macron a assuré n’avoir « rien oublié des peurs, des colères accumulées pendant des années qui ont conduit notre pays à ce choix. Elles ne disparaissent pas en un jour, elles n’ont pas disparu en une année ».

Macron devant le Congrès à Versailles : « Je sais que je ne réussis pas tout »

« Je n’aime ni les castes, ni les rentes, ni les privilèges. »

Menteur, menteur, menteur.

Les propriétaires de biens immobiliers payent ce qui remplace l’ISF mais pas ceux qui, parce qu’ils détiennent des actions, font pression sur les entreprises pour gagner toujours plus… Cela ne constitue pas une rente ? Et une caste de rentiers ? 

Il n’aime pas les privilèges ? A la bonne heure… C’est pour qui la piscine à 32000 euros payée par nos deniers ? Comme s’il n’avait pas les moyens de s’en faire construire une chez lui, au Touquet, payée avec ses sous…

Il n’aime pas les privilèges ? Et ceux donnés aux musulmans et à l’islam, c’est quoi ? Du pipi de chat ? 

Emmanuel Macron a plaidé pour un « capitalisme populaire retrouvé » où les salariés soient impliqués financièrement.

« Si l’on veut partager le gâteau, la première condition, c’est qu’il y ait un gâteau. »

Accusé par ses opposants d’être un « président des riches », Emmanuel Macron s’en est défendu et a martelé : « Il est mensonger de défendre les salariés si on ne défend pas les entreprises, il est impossible de prétendre distribuer si on ne produit pas assez. » « Une politique pour les entreprises, ce n’est pas une politique pour les riches. C’est une politique pour toute la nation, une politique pour l’emploi, une politique pour les services publics » et « pour ceux qui restent en marge », a-t-il ajouté.

Ben voyons, toujours la même rhétorique, il faut que les riches gagnent encore plus, comme Bernard Arnault, PDG (entre autres ) de LVMH ( dont Séphora ) et est première fortune de France et la quatrième mondiale ( 60 milliards d’euros )… 

http://resistancerepublicaine.eu/2018/06/30/vous-aimez-le-voile-alors-vous-allez-adorer-sephora/

Excusez du peu. Je veux bien qu’avec sa fortune il ait les moyens de créer de la richesse, mais 60 milliards d’euros c’est indécent quand on retire 5 euros d’APL aux petits salariés exsangues.

« Rien ne changera pour les retraités d’aujourd’hui. »

Sur le sujet sensible des retraites, Emmanuel Macron a réaffirmé sa volonté de « refonder le régime de retraite » mais a assuré que cette réforme n’aurait pas d’impact pour les retraités actuels. Cette annonce a suscité de vives réactions chez certains parlementaires de l’opposition, avec des rires ou de légères huées. « Faire croire que nous voudrions supprimer les pensions de réversion est une rumeur malsaine, visant à faire peur », a-t-il également dénoncé.

On laisse accepter que nos enfants n’aient pas de retraite du tout, en faisant miroiter que nous, nous garderions nos avantages acquis. Proprement dégueulasse.

« Il y a une voie française vers l’inégalité. »

Emmanuel Macron a estimé qu’il y avait des « inégalités de destin » en France « depuis plus de trente ans ». Pour le chef de l’État, les Français ne doivent pas être aidés à « vivre mieux la condition dans laquelle ils sont nés », mais le but est de leur permettre d’ « en sortir ». Et pour cela, la « priorité de l’année qui vient » sera de « construire l’État providence du XXIe siècle ».

Quel âne, non mais quel âne… Les inégalités de destin existent depuis que le monde existe, depuis que l’homme est sur la planète terre. 1789 avait fait avancer les choses pour y remédier avec cette  belle idée de l’égalité en droit… Depuis 30 ans les apprentis macroniens ont aggravé les choses, et Macron en un an nous a précipités dans le gouffre.

« Quelle gloire peut-on avoir avec une politique sociale qui a mené un enfant sur cinq à la pauvreté ? »

Alors que la présentation du plan pauvreté, prévue ce mardi, a finalement été reportée à la rentrée, Emmanuel Macron a promis des « choix budgétaires clairs » pour aider les plus pauvres. Ce ne sera « pas une politique de redistribution classique », a-t-il promis, alors que ce plan sera mis en œuvre « en 2019 ».

Aider les plus pauvres… Je ne sais pas pourquoi je pense que les plus pauvres, dans la bouche de Macron, ce sont les étrangers ou descendants d’étrangers… AME, foyers, formations, assistante sociale, traducteurs, aides diverses et variées… quand nos agriculteurs se suicident et que nos jeunes travailleurs handicapés viennent de se voir supprimer la « prime d’activité » de 150 euros par mois… Et 150 euros par mois, quand on en gagne entre 800 et 1000 c’était le Pérou. Ils mangent quoi et comment nos jeunes travailleurs handicapés, espèce de salaud de Macron ? 

« La lutte contre le terrorisme est le travail d’une génération. »

Après les sujets économiques et sociaux, Emmanuel Macron s’est exprimé sur les attentats qui ont frappé la France depuis son élection et a salué les soldats français qui combattent en opération extérieure mais aussi ceux qui « nous défendent sur notre territoire », suscitant une standing-ovation des parlementaires. La lutte contre le terrorisme islamiste est « le combat d’une génération », a-t-il ajouté.

Toute honte bue, il ose évoquer ceux qui nous défendent sur notre territoire quand on vient de nous confirmer que les soldats de Sentinelle n’ont pas vocation à le faire et qu’on leur a délibérément interdit d’intervenir au Bataclan ? 

Pour le reste, il continue de voir le terrorisme comme une fatalité contre laquelle on ne pourrait rien. Quand on ne veut rien faire, effectivement, la guerre peut durer une ou plusieurs générations…

« Qui aurait cru que l’État devrait encore se battre pour que cesse le harcèlement au quotidien ? »

Le chef de l’État s’est exprimé sur le mouvement Metoo, lancé à l’automne dernier pour dénoncer le harcèlement sexuel des femmes. « Ce combat a d’abord surpris », a reconnu Emmanuel Macron, qui s’est aussi réjoui de la loi pour imposer l’égalité salariale entre les hommes et les femmes. « Nous avons précédé un mouvement mondial », s’est-il vanté.

Macron-Schiappa même combat pour amuser la galerie tout en encourageant les femmes à se voiler au boulot…

« La République n’a aucune raison d’être en difficulté avec l’islam. »

Emmanuel Macron a cependant déclaré qu’il « y a une lecture radicale, agressive de l’islam, dont les principes n’obéissent pas à des mots d’ordre religieux ». Le chef de l’État a annoncé la mise en place « dès l’automne » d’un « cadre et des règles garantissant » que l’islam « s’exercera partout de manière conforme aux lois de la République ».

Nous y voilà… L’islam promu religion officielle de France, le délit de blasphème restauré, les imams payés avec nos sous, les mosquées aussi… 

« Jamais la France n’acceptera des déportations à travers l’Europe. »

Emmanuel Macron s’est aussi exprimé sur les migrants, alors que l’opposition l’accuse de ne pas être assez généreuse pour accueillir les réfugiés. « Cette jeunesse qui quitte l’Afrique pour prendre tous les risques, cette jeunesse du désespoir n’a, dans sa majorité, pas le droit à l’asile » a affirmé Emmanuel Macron. « Jamais la France n’acceptera les solutions de facilité, en déportant des étrangers aux portes de l’Europe », a-t-il conclu. « La frontière véritable qui traverse l’Europe est celle aujourd’hui qui sépare les progressistes des nationalistes » a -t-il ajouté.

Après les lépreux, voici les nazis déportant les migrants… 

L’ennemi de Macron ce n’est ni le terrorisme, ni l’islamisme, c’est la lèpre nationaliste. Rien de nouveau. 

Et les connards de députés-sénateurs d’applaudir ce Jean-Foutre…

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Christine Tasin

Présidente de Résistance républicaine ; professeur agrégé de lettres classiques.


15 thoughts on “Macron au Congrès de Versailles confirme : tout pour les riches, les étrangers et l’islam

  1. dahier

    et oui ! le mot jean-foutre est même en dessous de la vérité ! s’il pense impressionner quelqu’un avec ses leçons de morale ! qu’il se les applique déjà à lui avant de sermonner les autres. vraiment de la graine de dictateur ce con.

    Reply
  2. claude t.a.l

    Un discours qui dure une heure et demie,
    des applaudissements de sa claque personnelle à la fin de chaque paragraphe :

     » Michaël Darmon
    @DarmonMichael
    La claque du Congrès était organisée par le groupe de LREM chargé d’animer la salle par des applaudissements à chaque paragraphe du discours présidentiel. Sous l’oeil, du patron des députés marcheurs, Ferrand,qui a reproché à quelques élus de ne pas avoir assez applaudi..  »

    ( Lors de son discours au Panthéon, en hommage à Simone Veil, chaque phrase de Macron était applaudie par la même clique )

    Ça ne vous rappelle rien ?

    Macron, c’est Leonid Macrev ou Fidel Macro, au choix !

    Reply
  3. Machinchose

    put1 ……………… j’ ai honte pour lui……

    bientot on va lui chanter le cantique de « Bar Yohaï » a la fin de chacune de ses prestations….

    Reply
  4. jojo ( le plombier )

    Ce Jean-foutre se fout des gens. Ceux là même qui appartiennent à aucune caste, ont aucune rente, aucun privilège et qui n’en réclament aucun sauf celui de ne pas être pris pour ce qu’ils ne sont pas et de ne pas être envahis. Ce mec est un abject manipulateur qui a même prévu que ce serait Bayrou au centre qui commenterait de façon élogieuse son discours. Mais Ce mec a raison L’ennemi ce n’est ni le terrorisme, ni l’islamisme, ni les lépreux nationalistes, l’ennemi c’est lui . Il est l’ennemi du pays, de la raison, de l’honneteté, de la vertu. Il est l’ennemi de la liberté, de l’égalité, de la fraternité dont il triture et modifie le sens et le contenu originel. En fait ce mec est le vice incarné. ……Pour cela et pour plein d’autre choses il est important que le foot ce soir sanctionne les projets médiatiques de cet entourloupeur.

    Reply
    1. Neuneu1er

       » Ah l’excellence de la langue Française , l’Audiarisation du verbe , l’atomisation des dingues … rien tel qu’une bonne ordonnance linguistique , et une sévère pour éparpillé par petits mots façon puzzle les cons . Moi , quand on m’en fait trop , je correctionne plus ; je dynamite , je disperse , je ventille ! Bravos cher Monsieur , votre dialogue analytique m’a permis de bien rire , ce qui dans mon cas est un  » véritable  » miracle . bref , si tout les plombier avait votre talent , les fuites politique serais proscrite ; au terminus des prétentieux . Chapeau bas !

      Reply
  5. Marcher sur des OeufsMarcher sur des Oeufs

    Profitez ! Profitons en tant qu’il en est encore temps, bientôt « y’en aura pu » !
    Rillettes, saucisses et pâtés n’ont plus la cote chez les Français ????!!!! .

    Tout à coup on aimerait plus çà ?! J’ai comme l’impression qu’on nous fait le même coup que pour le remplacement de nos abattoirs traditionnels par les abattoirs hallal. En effet le prétexte pour justifier ce changement était la commodité et la rentabilité d’imposer l’abattage hallal plutôt que l’inverse qui nécessite par la suite un nettoyage et un accommodement conforme à l’abattage traditionnelle « de la minorité musulmane ». On nous a donc tous soumis au hallal et ce serait une réalité sur l’ensemble des abattoirs si certains n’avaient opposé une certaine résistance.

    Mais voilà que surgit le constat de nos nouvelles préférences en matière de gastronomie carnée : « nous n’aimons plus les rillettes, pâtés, saucisson ni les cotes… le porc en quelque sorte. » { http://www.fdesouche.com/1039757-rillettes-saucisses-et-pates-nont-plus-la-cote-chez-les-francais }

    On peut s’inquiéter ; parce qu’au train où vont les choses, bientôt tous les produits porcins transformés vont disparaître ; -(tout est bon dans le porc dit-on, et le cochon est l’animal dont on fait le plus grand profit puisque presque tout dans l’animal est exploitable : gastronomie, charcuterie, confiserie, cosmétique…. pinceaux, brosses….)-. Alors pourquoi soudainement ce désintérêt pour le cochon, puisque avec le poulet le porc est la viande la plus populaire parce qu’appréciée et peu chère. ?

    Article de Europe1 du 12 juin 2015 : « Pourquoi le porc est-il une viande bradée ? »
    :::: http://www.europe1.fr/economie/pourquoi-le-porc-est-il-une-viande-bradee-1354974
    ::::
    :::: https://fr.wikipedia.org/wiki/Porc#Situation_de_la_France http://www.marchand.ro/fr/produits/produits-derives-du-porc/produits-derives-du-porc
    :::: http://www.leporc.com/decouvrir/la-filiere-en-chiffres.html
    :::: http://www.leporc.com/filiere/transformation.html

    Reply
  6. Marie

    En tout cas la petite p…e n’était pas si à l’aise que ça, on le voyait transpirer comme un porc et en plus il zozotait énormément et quand zupiter zozote c’est qu’il se retient de dire ce qu’il a vraiment derrière la tête, il pensait certainement qu’il détestait tous les gueux, mais pas de bol il avait déjà utilisé son quota de bourdes pour l’année.

    Reply
  7. laetitia

    Macron est en train de se noyer; son discours de plus en plus gaffeur et pénible avec ses effets de style à vide, met de plus en plus en relief le manque de plan réaliste, lucide et répondant aux soucis du peuple, le manque d’action efficace dans ce qui doit être sa priorité: le pays qui l’a élu. Va-t-il devenir pitoyable?

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *