Emmanuel Macron l’avoue devant le Congrès : il pactise avec l’ennemi islamique


Emmanuel Macron l’avoue devant le Congrès : il pactise avec l’ennemi islamique

Alors qu’Emmanuel Macron a réuni le 09/07/2018 le Parlement en congrès à Versailles, pour la deuxième fois depuis son élection, et au point que plusieurs députés lassés de ses monologues ont décidé de ne pas s’y rendre, il a cru bon de déclarer très officiellement que « la République n’a aucune raison d’être en difficulté avec l’islam ».

Emmanuel Macron avoue devant le Congrès sa connivence avec l’ennemi

Au delà du fait qu’il existe bel et bien des républiques islamiques à travers le monde, qui n’ont rien en commun avec les démocraties occidentales, il convient de se rappeler que c’est bien de la République française dont parle le chef de l’Etat, et donc de la France !

En somme, non content de nier le problème évident que représente aujourd’hui l’émergence d’un islam politique sur notre territoire, de l’islamisme et des attentats perpétrés en son nom – l’un se nourrissant d’ailleurs de l’autre – le chef de l’Etat ose dire devant les représentants du peuple qu’il n’y aurait aucune raison d’être en difficulté avec ça !

Hasard du calendrier, cette déclaration que l’on peut légitimement considérer comme une capitulation, trahissant l’allégeance du président de la République à l’ennemi (que peut-il y avoir de plus incompatible avec la France que ce dogme totalitaire et archaïque qu’est l’islam ?) tombe le même jour que la réception par les juges d’instruction des victimes des attentats du 13 novembre 2015 au Bataclan, pour la troisième fois depuis les faits. Une manière de nous rappeler cruellement à quel point nous avons toutes les raisons du monde d’être « en difficulté » avec l’islam…

Quant à ceux qui oseraient encore penser que le terrorisme islamique « n’a rien à voir avec l’islam », je les renvoie aux propos du philosophe Michel Onfray ayant déclaré dans une tribune accordée au Figaro fin 2017 : « Les collabos d’aujourd’hui sont ceux qui estiment que l’islam est une religion de paix, de tolérance et d’amour ». J’y souscris totalement, ajoutant que nous devons affronter aujourd’hui le pire fléau que la France a connu depuis le nazisme.

La position prise par Emmanuel Macron est pourtant sans surprise si l’on se réfère à certaines de ses déclarations, dont celle-ci datant d’avril 2017 au cours de laquelle il avait clairement mis l’islam sur un pied d’égalité avec les autres religions :

Ainsi, il est purement inutile d’attendre une quelconque mesure parmi toutes celles qui s’imposent en urgence pour mettre un terme définitif à l’islamisation de notre pays, puisque le chef de l’État lui-même considère que ce n’est pas un problème.

Dans ce contexte, inutile de dénoncer l’entrisme des islamistes au sein de nos institutions, de révéler l’existence d’une cinquième colonne ou les méthodes employées par ceux qui utilisent nos Lois pour mieux les faire reculer et imposer les leurs, puisque nous savons aujourd’hui de manière officielle qu’ils ont un allié au plus haut sommet de l’État. La « déradicalisation » ? Pour quoi faire, dès lors qu’il n’y a rien à craindre ? La soumission est tellement plus simple et tellement plus confortable…

Je renverrai simplement nos lecteurs vers cet extrait d’une émission diffusée sur TV Libertés le 02/07/2018 qui apporte probablement des éléments de réponse quant aux raisons pour lesquelles certains ont décidé de l’islamisation de notre pays :

La bataille qui s’annonce pour la défense de nos libertés et de notre identité sera probablement bien plus longue et bien plus difficile que nous aurions pu l’escompter sans la trahison de nos élus, et aujourd’hui nous le savons du président de la République en personne.

C’est probablement pour éviter que nous puissions en informer l’opinion que ce beau monde a fait voter la loi dite « anti fake news » permettant de fermer un site internet 3 mois avant un scrutin, et donc de ne livrer les électeurs qu’aux informations validées par le « ministère de la Vérité ». Ils ignorent que nous trouverons d’autres moyens de communication, encore et encore, car nous sommes de la trempe de ceux que personne ne fera taire !

https://ripostelaique.com/emmanuel-macron-lavoue-devant-le-congres-il-pactise-avec-lennemi-islamique.html

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email




15 thoughts on “Emmanuel Macron l’avoue devant le Congrès : il pactise avec l’ennemi islamique

  1. Dany BARTHOUIL

    Que fait macron (pas de majuscule ) des déclarations de l’islam lui-même de nous faire la guerre ? des prêches des imams qui poussent à l’exécution de tous les non musulmans ? des attaques revendiquées par Daesh ?

  2. Christian Jour

    C’était se que disait pétain avec le nazisme. Notre président collabo et traître fait de l’intelligence avec l’ennemi. Il déclare la guerre aux Français de souche.

  3. MaximeMaxime

    Il ment comme il respire effectivement. Et il n’a aucune rigueur, aucune dimension présidentielle. C’est un communicant.
    « Je sais que l’immense majorité de nos concitoyens musulmans le savent, le partagent et l’approuvent » a-t-il dit.
    Comment cela peut-il relever du savoir alors que les statistiques sont interdites dans ce domaine ?
    A-t-il organisé un référendum à ce sujet ?
    Aucune analyse de théologie musulmane, aucun état des lieux de la situation dans les pays musulmans… C’est vraiment du « blabla » et j’en suis dégoûté.
    On va droit dans le mur avec ce type qui se prend pour un dieu tout puissant : « je sais que » alors ça va marcher. Macron idolâtre la sentence « il suffit de le vouloir pour le pouvoir » et ce, dans tous les domaines : l’islam comme la réussite professionnelle. Mais dans les deux domaines, il se trompe.

    1. AntiislamAntiislam

      Bonjour,

      Je crois que c’est même pire.

      Macron est, comme un gamin, adepte de la pensée magique : ne pas y penser et tout s’arrangera.

      Ainsi, il ne parle jamais de l’islam.

  4. Neuneu1er

     » Bonsoir Messieurs , En Français courant , cela s’appelle une complicité de meurtre qui est et doit-être punis par la loi .  » Thanks , pour votre présence à tous , « 

  5. Machinchose

    « des pétromonarchies ont-elles investi près de 350 milliards d’Euros pour équilibrer les comptes de la BCE »

    héhéhé! merci a Monsieur Jallamion d’ avoir soulevé ce lièvre, et quel lièvre!!

    parce que l’ histoire du « bitroule » contre  » l’ acceptation de l’ islam », ça a pu faire illusion dans les années suivant la raclée monumentale de 1973, mais avec le temps ça ne tenait plus la route!
    le bitroule, la Planète en dégueule de partout, fini le temps des pétroles puant les monarchies arabes, comme leurs dictatures ( je pense a l’ algéchie, dont c’est la SEULE source d’ entrée de devises) et si la France continue a en acheter, c’est plus par un complexe mélange de charité et de pétoche face a cette nation dont tout le monde veut se barrer…)

    par contre: un gros, trés trés gros crachage au bassinet, de cette importance, on comprendrait bien mieux…..
    alors je me dis: OK! tu penses me tenir par la barbichette, mais, a présent tu me gonfles! lors ton fric tu ne le reverras plus et casse toi….

    c’est un peu ces Zémirats malades a crever de leur pognon qui achètent tout et n’ importe quoi en France, histoire , pensent-ils de glisser un pied dans la porte entr’ouverte

    pauvres cons! le jour ou en France ou ailleurs, une révolution nationale, viendra faire la Grande Lessive, vous pourrez toujours exhiber vos actions et vos titres de propriété….ils auront la même valeur que les titres de propriété des non-musulmans du monde arabe, quand ils furent chassés de chez eux…

    ces enc… croient au droit, a la justice, aux réglementations…surtout quand ça se passe en dehors de leurs shithole
    ils n’ ont pas encore expérimenté une « prise de la Bastille », quand leurs coffres seront ouverts et leur pognon distribué….leurs somptueux appartements et propriétés seront arrachés par les plus audacieux et tout comme leurs parcs de bagnoles ou leurs mobiliers
    et aprés ça….cause toujours, mais a partir de ton desert de merde !!

  6. JEAN

    Macron n’a jamais caché qu’il est mondialiste, ce sont ses électeurs qui ont voulu voir en lui un patriote, pour lui la France est un pays comme un autre qui doit disparaître en tant que nation pour être intégré à l’Europe, c’est bien là le projet des mondialistes plus de nations juste des continents, je suis persuadé qu’il ne finira pas son mandat, sa suffisance son mépris pour la France et son peuple son trop voyants

  7. frejusien

    C’est vraiment énôôôrme, comme info,
    Ainsi la BCE est en faillite, et comment ne le serait-elle pas avec les gestions calamiteuses de Bruxelles et des con-missaires non élus, la gabegie à tous les niveaux, les règlementations ruineuses opprimant les agriculteurs et les petits commerçants, les PME etc,
    Alors, on fait appel aux meilleurs amis, les richards qui ne savent plus quoi faire de leur pognon, et en échange, on leur promet encore plus de mosquées, quelle importance après tout, on s’en bat l’œil des problèmes des autochtones, pourvu qu’on puisse continuer la belle vie et la dictature tous azimuts , le pouvoir, encore le pouvoir, toujours le pouvoir, quel qu’en soit le prix à payer, car c’est pas eux qui le payent

  8. frejusien

    Le micron est de plus en plus détesté dans toutes les couches de la société, il n’ira pas au bout du quinquennat

  9. mac gyver

    Rappelons que Marine L.P. avait dit que l’islam était compatible avec la république , quand elle était en campagne de 2017 ! Si vous, vous l’avez oublié ,pas moi !!!

  10. paul

    Marine L.P est un leurre. C’est la figurante. C’est la machine à perdre. Elle aussi est là pour islamiser le pays. Le Rassemblement national, c’est un écran de fumée, un rideau avec rien derrière.

    Pour en revenir à macron et le fait que « la République n’a aucune raison d’être en difficulté avec l’islam » je renvoie à l’avis de la cours européenne des droits de l’homme qui, manifestement, ne partage pas le même point de vue. http://resistancerepublicaine.eu/cour-europeenne-des-droits-de-lhomme-incompatibilite-de-lislam-avec-nos-lois/

Comments are closed.