En Espagne, Santiago Abascal attaque Sanchez : il y a un plan de destruction des Etats


En Espagne, Santiago Abascal attaque Sanchez  : il y a un plan de destruction des Etats

Santiago Abascal est le Président de Vox, opposition dite « populiste » au pouvoir.

Présentation de Vox ( la voix ) sur leur site :

« VOX est un parti politique créé pour le renouveau et le renforcement de la vie démocratique espagnole. Nous sommes comme vous, professionnels, pigistes, ménagères, retraités, entrepreneurs, employés, ouvriers, fonctionnaires, étudiants, etc., qui n’ont jamais vécu la politique, qui ont été déçus par les politiciens actuels et qui ont fait un pas à l’avant pour changer cette situation. Le politicien doit être là pour servir, écouter, gérer et agir. »

Traduction pour Résistance républicaine par Marchersurdesoeufs :

À dire vrai je ne comprends pas ; ils tentent de  convaincre les Espagnols de quelque chose dont ils ne pourront jamais nous convaincre ; surtout les Espagnols qui subissent  les conséquences de l’immigration dans leurs quartiers ; moins encore ceux des Espagnols dont les prestations sociales ne suffisent pas ; ceux qui constatent que leur pension ne dégèlera pas ; et que, pourtant, nous pouvons accueillir toutes les personnesvenues du monde entier avec leurs problèmes.

 Ils ne vont pas pouvoir convaincre les  Espagnols de ce qui est totalement opposé au bon sens. Ils ne réussiront pas à convaincre les Espagnols que nous manquons d’esprit de solidarité raisonnable  qui commence par ceux de chez-soi et les Espagnols.

En ce moment nous voyons bien nos nécessités. Il y a des étudiants qui partent étudier hors d’Espagne ; des retraités dont la pension ne suffit pas. Comme je disais, lorsque nous comblerons nos besoins nous pourrons aider d’autres personnes.  En attendant, nous sommes face à une gigantesque imprudence dont je ne sais pas très bien à quoi elle répond ; mais retenant que c’est passé à la Moncloa(1)  ces derniers jours ; je crois que nous pouvons comprendre que cela correspond à un plan de destruction des États, des nations souveraines en Europe.

 

(1) MONCLOA : résidence d’État située à Madrid, en Espagne qui constitue la résidence officielle du président du gouvernement depuis 1977.

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Marcher sur des oeufs

Au crépuscule de ma vie, je flâne sur les chemins de la connaissance qui me ravit. Musique, histoire, religion, tout ce qui fait l'homme et tout ce que fait l'homme me passionne.


10 thoughts on “En Espagne, Santiago Abascal attaque Sanchez : il y a un plan de destruction des Etats

  1. La moutarde me monte au nez

    On pourrait réécrire ce message en remplaçant chaque fois le
    mot « espagnols » par « français »

    Reply
    1. Fomalo

      Je lis approximativement l’espagnol, et trouve les trois derniers paragraphes du lien cité très instructifs. » L’open society… » est vraiment comme vous l’expliquiez -si je ne m’abuse- il y a deux jours, le moteur qui couvre les ONG et les mafias à fond la caisse! Je nous trouve, nous Français, bien timides ou couards pour ne pas avoir encore mis le maqueron en cause, avec enquêtes suivies à l’appui.

      Reply
  2. sitting bull

    la destruction des états est un plan prévu par l UE pour avoir tous les pouvoirs et pour cela ils inondent l UE d envahisseurs africain et arabes pour détruire les états et l UE recevra tous les pouvoirs , ce plan a été ourdi par jc juncker , Guy Verhofstadt , Donald Tusk , George Soros et ce plan est appliqué a la lettre avec Macron et Merkel

    Reply
  3. ANTIDOTE

    L’abandon total du civisme au dépens de la population de souche par lâcheté de nos élus communaux qui suppriment des caméras pour ne pas déranger une certaine population est de plus en plus flagrant . Des délinquants en herbe se permettent de prendre en otage toute une population de quartier par des courses de motos sur roue arrière en déboulant à des vitesses incroyables, échappement libre jusqu’à des heures indues dont nous citoyens de souche serions mis immédiatement en cellule pour moins que ça .Incendier des véhicules en sous sol obligeant des familles à 2 heures du matin de quitter leur logement ! Pendant combien de temps devront nous subir sans réagir ?

    Reply
  4. SarisseSarisse

    L’affaire de l’indépendentisme catalan (et pourtant je suis plutôt décentralisateur sur les aspects culturels ou linguistiques, partisan du modèle helvétique) n’avait qu’une seul vocation, faire éclater l’Espagne pour qu’en se divisant elle devienne plus perméable.
    Et surtout plus perméable à u e nouvelle invasion islamique, et ça m’étonnerait qu’on fond d’eux-mêmes , basques et catalans y soient favorables!
    L’Italie est redevenue la botte et la digue de l’Europe, mais il reste deux autres péninsules à reprendre, l’Espagne (et le Portugal lui se protège déjà bien mieux) et la Grèce (virer Tsipras et Sanchez).

    Reply
  5. Marcher sur des OeufsMarcher sur des Oeufs

    VOX demande à la Cour suprême de porter à 5 547 157,50 euros la caution des personnes traitées par le référendum illégal du 1er octobre
    :::: https://www.voxespana.es/lerida/vox-solicita-al-tribunal-supremo-elevar-a-554715750-euros-la-fianza-de-los-procesados-por-el-referendum-ilegal-del-1-de-octubre
    09/07/2018

    Madrid, le 9 juillet 2018. VOX a présenté cet après-midi une lettre à la Cour Suprême demandant de porter à 5 547 157,50 euros la caution des personnes mises en examen lors du référendum illégal du 1er octobre afin de garantir les responsabilités pécuniaires.

    L’accusation populaire de VOX a présenté cette réclamation après avoir pris connaissance des nouveaux rapports incorporés au dossier dans lequel on calcule que le montant total consacré au référendum illégal du 1-O était de 4.170.795 euros. Comme détailé dans le rapport, sur ces 4 170 795 euros dédiés au référendum illégal, 3 269 888,41 euros proviennent du rapport de la Garde civile du 25 mai 2018 (Délibérations n ° 2018-101743-034 bis), et d’autres 900.906,70 euros de la valeur d’usage globale (loyer théorique) des 2.259 bâtiments pour le référendum séparatiste (rapport de l’entité Segipsa).

    Par conséquent, en tenant compte de ces chiffres qui devraient augmenter d’un tiers – conformément aux dispositions de l’art. 589 LECRIM-, le montant qui doit être fixé comme caution doit être de 5 547 157,50 euros afin de pouvoir remplir la fonction de garantie des responsabilités pécuniaires, il doit être fourni conjointement par les accusés.

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *