Dites donc, Daniel Schneidermann, combien de fours crématoires en Afrique ? ??


Dites donc, Daniel Schneidermann, combien de fours crématoires en Afrique ? ??

Le foireux et lamentable journaliste et animateur de la défunte émission Arrêt sur Images est toujours aussi intelligent…

Son émission a été supprimée, il la poursuit sur le net, en faisant payer les spectateurs pour les aider à devenir des dhimmis se faisant papaouter avec le sourire.

Sa dernière ? Renvoyer dos-à-dos les Juifs fuyant Hitler en 1938 et les hommes dans la force de l’âge avec smartphone courant vers l’Eldorado européen.

A vomir.

Et tout cela accompagné, forcément, de la défense du dhimmi manipulateur Bourdin…

 

Retour comparé sur la conférence d’Evian de 1938, et les arrivées de migrants

Des milliers de réfugiés sur les routes franchissant les montages pour passer les frontières, refoulés par des nations recroquevillées qui craignent la submersion. Il y a exactement 80 ans, jour pour jour, en juillet 1938 s’ouvrait la conférence d’Evian, qui devait s’achever sur un constat implacable : personne dans le monde ne voulait accueillir les Juifs persécutés par Hitler, ni les opposants politiques anti-nazis. Quelles ressemblances, quelles différences, entre deux époques (1938 et aujourd’hui), entre les deux traitements médiatiques des réfugiés d’hier et des migrants d’aujourd’hui. Pour en discuter, trois invités : Catherine Nicault, historienne spécialiste de l’histoire des Juifs et de la diplomatie ; Amélie Poinssot, journaliste à Mediapart en charge des questions de politique migratoire ; et Yvan Gastaut, historien spécialiste de l’immigration en Méditerranée.

ET LA CONFÉRENCE D’EVIAN ACCOUCHA D’UNE « COQUILLE VIDE »

On commence par revenir sur le contexte de la conférence d’Evian, à partir du documentaire de Michel Vuillermet « Evian 1938 : la conférence de la peur » (2009). Après l’Anschluss autrichien de mars 1938 (dont Daniel Schneidermann vous parlait dans sa chronique), les Juifs et opposants persécutés fuient le Reich par dizaines de milliers. Sous l’impulsion des Etats-Unis, et du président Franklin Roosevelt, un comité intergouvernemental se réunit à Evian pour tenter de trouver une solution à cet exode massif. Une manière pour Roosevelt d’intéresser l’opinion américaine aux affaires du monde, explique Catherine Nicault. Amélie Poinssot ne connaissait pas le documentaire. Elle est frappé…

https://www.arretsurimages.net/emissions/arret-sur-images/migrants-en-1938-il-ny-avait-pas-de-jean-jacques-bourdin

 

Schneidermann insulte gravement les victimes juives de la Shoah et leurs familles, tout simplement.

En renvoyant dos à dos les clandestins qui arrivent par millions en Europe et les Juifs menacés de génocide, carrément, il nie la Shoah, il relativise les 6 millions de Juifs tués et il met dans le même sac Hitler et les patriotes européens qui s’opposent à l’invasion.

Cerise sur le gâteau, il participe à l’anéantissement des nôtres, Juifs modernes, menacés par les faux-migrants terroristes, par les migrants-violeurs, par les mahométans imposant le voile, le halal, le délit de blasphème, la discrimination à l’égard des femmes et des non musulmans.

Conclusion : Schneidermann, c’est le Hitler de 2018. Point barre.

Certes, on pourra me dire que j’accord bien de l’importance aux délires d’un vieux gauchiste isolé que personne ne  lit.

Certes, mais celui qui ne dit rien est complice. Je ne voudrais à aucun prix être complice d’un Schneidermann.

Et puis, son argumentation circule ici ou là, même dite autrement… Et ils sont nombreux ceux qui font ce scandaleux parallème…

On n’oubliera pas, non plus, que le même Schneidermann, selon un autre journaleux, Patrick Cohen, aime bien Soral et Dieudonné et les défend à la première occasion :

. Dans une chronique publiée dans « Libération », bien avant la récente polémique sur les spectacles de Dieudonné, Daniel Schneidermann avait accusé Patrick Cohen de tenir une liste noire d’individus « bannis » de son antenne. On y trouvait Tariq Ramadan, Dieudonné, Alain Soral et Marc-Edouard Nabe. Passée la polémique, Patrick Cohen tenait à lui répondre dans le « Nouvel Observateur » du 6 février, en kiosque dès jeudi.

Lire la suite de l’article ici :

http://leplus.nouvelobs.com/contribution/1142068-daniel-schneidermann-l-idiot-utile-des-dieudonnistes.html

 

Ceci éclaire sans doute cela…

Qui a parlé de négationnisme ?

Bref, pour Schneidermann, plutôt Ramadan que Cohen, plutôt Merah que Goldnadel ?

 

 

 

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Christine Tasin

Présidente de Résistance républicaine ; professeur agrégé de lettres classiques.


14 thoughts on “Dites donc, Daniel Schneidermann, combien de fours crématoires en Afrique ? ??

  1. pikachu

    Daniel Schneidermann la bonne blague, c’est celui qui invite un mystificateur dans son émission, pour nous faire sa propagande de « rencontre du troisième type » :

    – le mystificateur : « Je ne suis pas un homme, je ne suis pas une femme ».
    – D.S : « ah bon, et qu’êtes vous alors ? »
    – le mystificateur : « Je suis NON_BINAIRE ! »
    – D.S. : « excusez-moi de vous avoir offensé ».

    Ce Schneidermann, est tout sauf un journaliste, puisqu’aujourd’hui, les journalistes rabâchent à tue-tête « fact-checking », « fact-checking », « halte aux fake news ! », « fact-checking ».
    Pour moi, une barbe, c’est un fait vérifié.
    Bref, ce Schneidermann est au choix, soit un imbécile, soit un escroc, mais quoi qu’il soit, il n’est pas au service de la vérité.

    Reply
    1. pikachu

      « Pour moi, une barbe, c’est un fait vérifié. » -> le mystificateur, qui « n’était pas un homme » portait une barbe…

      Reply
  2. Machinchose

    Schneiderman : le tailleur en Yiddish, et aussi en allemand……bah! faut bien crouter….

    tenez, les Egyptiens eux au moins, ils savent vivre et bien punir ceux qui tentent de leur pisser dessus

    «  »

    BFMTV International
    Une touriste libanaise condamnée à 8 ans de prison pour « atteinte » aux Egyptiens
    08/07/2018 à 16h35
    14Tweeter
    Partager
    Newsletter BFMTV Midi
    Newsletter
    BFMTV Midi

    votre email

    Une touriste libanaise condamnée à 8 ans de prison pour « atteinte » aux Egyptiens
    KHALED DESOUKI / AFP
    La condamnée s’était plainte du comportement de certains locaux à son encontre.
    Sur les réseaux sociaux, Mona al-Mazbouh, une ressortissante libanaise qui séjournait en Egypte, avait posté fin mai une vidéo dans laquelle elle fustigeait le comportement de certains locaux à son encontre, les accusant d’harcèlement sexuel, de vol et d’arnaque. Des propos qui ont provoqué le courroux de citoyens égyptiens dont certains ont appelé à son arrestation et déposé plainte.

    Malgré la publication d’une seconde vidéo dans laquelle elle assurait que son intention n’était pas d’insulter les Egyptiens et que, dans son précédent enregistrement, elle ne mettait pas en cause « tout le peuple égyptien », cette dernière a été interpellée à l’aéroport alors qu’elle allait embarquer pour quitter le pays.

    « Propagation de fausses rumeurs » pour la justice
    Ce samedi, un tribunal du Caire l’a condamné le matin à 11 ans de prison avant de modifier son verdict à 8 ans une heure plus tard, a indiqué la source judiciaire. Elle a été reconnue coupable d’avoir « porté atteinte au peuple égyptien ».

    «  » » » » »

    quand tu penses qu en Israel, tous les critiqueurs, emmerdeurs, au pire seront interdits de débarquer de l’ avion………..ça te laisse envieux et rêveur!!

    8 ans tout de même! elle ne l’ aura pas volé!
    on comprend trés bien pourquoi nos « djeunes cpf  » ne mettent jamais les pieds dans le monde qui leur manque tant: les pays arabo-musulmans 😆

    la bas, les flics ont le « débbouz » (gourdin) trés facile, comme le passage a tabac ou les maxilaires fracassés
    on discute aprés 😆

    Reply
    1. pikachu

      8 ans, ils ont été vraiment cléments !!!!
      Elle méritait très largement la peine de mort pour voir porté atteinte au peuple égyptien.
      Justice d’opérette.

      Reply
  3. claude t.a.l

    Ceux qui :  » surtout, pas d’amalgame !  » en sont les plus grands spécialistes, de l’amalgame.

    Pour eux, les musulmans, et maintenant les  » migrants « , d’aujourd’hui seraient  » les Juifs des années des années sombres « .

    Ah bon ?
    Combien de personnes poignardées, chaque jour, par des Juifs, en France, en Europe, dans ces années là ?
    Combien de femmes violées ?
    Ils brûlaient des bagnoles, des écoles, des bibliothèques, les Juifs ?
    Aux cris de  » Moïse est grand  » ?

    De même, pour ces  » amalgamistes-pas d’amalgame  » , Israël , c’est le pays où ( il faut bien défendre les pauvres  » palestiniens  » )  » les Juifs sont devenus les nazis d’aujourd’hui « .

    Insupportable !

    Reply
  4. claude t.a.l

    Décidément, ça va très mal chez les amalgamistes-pas d’amalgame !

    Je viens de lire :

    « Les migrants ont bouleversé mon existence.
    J’ai fait un burn-out. Mon corps m’a lâché et ma copine m’a quitté »,
    livre Yann Moix dans une interview accordée au quotidien français Le Parisien. »

    http://soirmag.lesoir.be/167033/article/2018-07-08/yann-moix-se-confie-apres-son-burn-out-mon-corps-ma-lache

    Quelle bande de cons !

    Moi, mes copines, y’a jamais eu besoin que je fasse des burnes out pour qu’elles se tirent ! 😉

    Reply
  5. Alain Bobo

    Il ne faut pas oublier qu’il y a un marché qui pèse des milliards à travers le monde sur le dos des juifs et d’Israël.
    C’est un marché qui continu depuis la nuit des temps et surtout en Europe.
    Pour se faire du fric le moyen le plus sur et le plus gratuit est de s’essuyer les pieds sur ces derniers. Et ça marche.

    Reply
  6. bm77

    C’est une caricature du gauchiste relativiste , si je devais comparer, le relativisme est le populisme de la gauche, mais la différence c’est que le vrai populisme est de la vraie politique sans fard et sans faux semblants surtout à notre époque;
    Il est courant d’entendre chez les gens de gauche qui se lâchent de plus en plus contre les juifs au fur et à mesure de l’entrée de musulmans en France et de leur radicalisme des choses incroyables .
    j’entend ces relativistes de comptoirs excuser la délinquance en prenant comme prétexte que c’est moins pire que celle des délinquants en col blanc qui planquent leur pognon dans des paradis fiscaux.!
    Là ils prennent comme comparaison l’exode des juifs en 1938 pour justifier la migration Africaine plus c’est gros et plus ça passe.
    L’immigration est tellement un enjeu politique et surtout électoral en France qu’il justifie tous les raccourcis grossiers de la part de gens complètement déconnectés de la réalité.
    A moins de considérer que les dirigeants Africains seraient des petits Hitler en puissance comment oser faire des comparaison aussi incroyable de la part de gens qui ont été des piliers de la TV !
    IL n’a pas le droit d’oublier la nuit de Crystal de 1938 où des milliers de commerces des juifs Allemands ont été saccagés sur l’ensemble du reich par les nazis ce qui n’était qu’une répétition de l’effroyable massacre qui allait suivre. Des centaines de juifs ont été tués ou sont morts des suites de ce pogrom.
    Déjà ils inauguraient les déportations en envoyant 38000 juifs dans des camps.
    On peut comprendre dans ces conditions que les gens se soient échappés massivement pour des raisons vitales de ce pays dont le chancelier en voulait même à leur vie dont il expliquait tout le mal qu’il leur vouait dans son livre référence « Mein Kampf ».
    La comparaison avec un autre livre référence qui prône l’élimination de juifs et de Chrétiens est un argument que l’on peut entendre dans ces conditions !
    Comment oser comparer l’exode de familles juives Allemandes pour des raisons de vie ou de mort avec la situation des migrants « drivés  » par des ONG, des passeurs assermentés et accueillis par la logistique de l’accueil des frontières. Et surtout voulus par toute une caste Européenne liée au financiers que ça en devient complètement suspect!
    Les juifs de l’époque n’étaient pas particulièrement bien acceuillis car pour certains y compris des gens de gauche pacifistes, ils étaient considérés comme des facteurs de risque de guerre l’accueil de ces réfugiés provocants le courroux des nazis envers la France.
    Pourquoi dans les conditions de comparaisons hasardeuses de la part d’un journaliste de renom ne pourrais-je faire des rapprochements moi qui ne suis qu’un citoyen lambda auquel on accordera donc plus de l’indulgence, si je considère qu’il y a une certaine similitude au moins dans le forme entre une idéologie mortifère et une religion qui s’appuient toutes les deux sur un livre dont certains passages prônent l’élimination des juifs ou Chrétiens et juifs pour l’autre, la façon aussi de se distinguer par des accoutrements portés ostensiblement pour impressionner, les bannières rouges et noires pour les uns avec la croix gammées le voile noir recouvrant entièrement et l’accoutrement du taliban afghan qui est un modéré comme tout le monde le sait, les massacres d’avertissements pour les uns et les autres et une société qui fait l’autruche pour les uns et les autres.

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *