Un bac aux petits oignons : les 01 et 07 transformés en 16 et 15…


Un bac aux petits oignons : les 01 et 07 transformés en 16 et 15…

Un bac aux petits oignons.

(  on se souvient de cet article de  » le point  » :  » bac 2018 – consignes, pressions, menaces : comment on gonfle les notes du bac  »

http://www.lepoint.fr/bac/bac-2018-consignes-pressions-menaces-comment-on-gonfle-les-notes-du-bac-18-06-2018-2228044_3585.php#xtmc=bac-2018&xtnp=2&xtcr=12

Aujourd’hui, résultats du bac. Admis ? Rattrapage ? …….
Recalé ? Ça m’étonnerait !

L’an dernier, le taux de réussite au bac était de 87,9 %.
Une légère baisse ( – 0,06 ) par rapport à l’ année précédente.
Ça n’avait pas plu.

Cela ne se reproduira pas en 2018.
Avec les mesures prises, le taux de réussite devrait frôler les 120 % cette année.

Dans l’académie de Lille :

 » Selon le Syndicat national des enseignements de second degré (SnesFSU) de Lille, hier matin, «des dizaines de professeurs, examinateurs et correcteurs convoqués en jury de bac au lycée Wallon de Valenciennes ont eu la stupeur de voir leurs notes modifiées sur les relevés, sans que les jurys, normalement souverains, aient pu délibérer ».

 » en physique-chimie, des candidats ayant obtenu initialement 01/20 ont vu leur note remonter artificiellement à 16/20.  »
 » Certains autres, notés initialement 07/20 passent à 15/20 en mathématiques  »
 » un élève absent obtient la note de 09/20 en mathématiques… Alors qu’il n’a pas passé l’épreuve  »

http://etudiant.lefigaro.fr/article/resultats-du-bac-a-lille-des-1-sur-20-se-transforment-mysterieusement-en-16-sur-20_8df0c27e-80e9-11e8-86d7-8173784e1d0f/

Lycéens, parents, grands parents, il n’y avait aucune inquiétude, donc, à avoir !

C’est in the pocket !

Vivement 2019 : ce sera encore mieux !

 

Complément de Christine Tasin

Claude n’a pas tort. On nous annonce que le taux de réussite AVANT l’EPREUVE de Rattrapage est de 78,8%, EN HAUSSE par rapport à l’année dernière…

https://www.lci.fr/examens/en-direct-resultats-bac-2018-toutes-les-academies-paris-marseille-lyon-toutes-les-series-l-s-es-grace-a-notre-moteur-de-recherche-2092076.html

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email




20 thoughts on “Un bac aux petits oignons : les 01 et 07 transformés en 16 et 15…

  1. palimola

    Bourricots corvéables et manipulables a souhait évidemment ! inutile de penser et de réfléchir gentils bourricots d’autres le font pour vous ……votez pour eux et pas pour les autres qui ont refusé d’être  » bourricotés « !

  2. BROCARD

    Comme beaucoup de résultats en France, les dès sont pipés. Et ce bac en est un bon exemple. Les connaissances pour avoir ce bac ne sont plus le critère indispensable, donc les résultats ne reflètent absolument pas le niveau des candidats. Comme dans beaucoup d’autres domaines, on masque la réalité, ici le niveau devenu très bas des candidats compensé par des notations bidouillées sans rapport avec la juste valeur des copies. Lamentable !

    1. Chardon26

      Lamentable et dévalorisant pour les jeunes qui ont bossé et qui ont réellement obtenus de bons résultats.

  3. Marie

    Je me pose une question en lisant l’article : est ce que c’est seulement une certaine catégorie ethnique particulièrement bête, fainéante et revendicative qui bénéficie des largesses des correcteurs ou toutes les buses même très pâles? Je me pose également la question du réel anonymat des copies.
    On peut également se poser des questions quand on constate dans un lycée qu’une fraîche arrivée d’afwique commence son année en technologique puis intègre une classe de S au bout de 3 mois et se retrouve sur notée car (selon la prof interrogée par les autres élèves qui se sentaient lésés) elle adapte la notation au niveau de l’élève.

  4. Charles Martel 02

    Ah la la qu’est ce qu’ils sont doués nos petits chéris, arriver a réussir le bac en ayant rien foutu ils étaient déjà vachement fortiches mais réussir sans même aller passer les épreuves faut vraiment être doué .. La France avance, on est une nation de petits génis!!!

  5. Celtillos

    en France on ne fabrique plus que des bourrins arrièrés pour se mettre au niveau des nouveaux arrivants, les autres pays doivent bien se foutre de nous et ils ont raison. la France vitrine de la décadence!

    1. Samia

      C’est le constat que j’ai fait quand j’ai vu ce que mes enfants ont pu apprendre en école publique du coup direction le privé, c’est autre chose !

  6. bon sens

    on ne fabrique davantage de cons qu’en les rendant au préalable paresseux …

    une fabrique de paresseux avec disparition de l’autorité et des punitions : effet mai 68 assuré !

  7. Marcher sur des OeufsMarcher sur des Oeufs

    C’est l’épreuve du BAC à sable ; ce BAC qui deviendra le BAC des fossoyeurs de la France et des français ; car trop de réussite ne fera pas que tuer la réussite. BAC : Bilan Assuré Catastrophique.

  8. Machinchose

    mes chers Amis, je fais partie d’ une génération qui a connu le baccalauréat des années 55/60
    le peu dont je me souviens c’est que c’ était loin d’ être de la tarte!
    le bac avait alors lieu en deux parties
    la première a la fin de l’ année de « première » et qui permettait en ces temps là de se présenter a la deuxième partie a la fin de l’ année de terminale
    , le programme était alors Maths elem, Pcb physique chimie biologie,et letres-propédeutique ( pour les « ratés » qui ne pigeaient rien aux sciences dites exactes et dont j’ ai fait partie, qui ouvrait aux carrièreqs d’ enseignant, d’ avocat, de professeurs…

    et le nec, faut savoir le pourcentage de « reçus » a ce bac (deuxième partie), il dépassait rarement les 17%………déjà le Bac (1ere partie, fin de la classe de première) servait de redoutable filtre
    si loupé, il ne te restait que la session de septembre, et si encore loupé, une seule année de redoublement….Si encore loupé: Dehors!

    et a présent on le donne a des nullards nullissimes, incapables de passer un certificat d’ études comme le connurent mes parents dans les années 30, j’ ai un petit livre, intitulé « mémento des candidats au certificat d’ etudes primaires » de mon père
    il faut le parcourir pour demeurer médusé!!!
    fallait savoir mesurer le volume du cône tronqué, comme la surface d’ un tétraèdre……ou encore résoudre un de ces problèmes de sadique Cégétiste avec ses trains qui se croisent et a quelle heure………
    tiens! file donc ça a nos « jeunes » aujourd’ hui….

    1. claude t.a.l

      Machinchose, t’as encore raison !

      L ‘  » éducation nationale  » est devenue une fabrique d’imbéciles, qui ne fait plus progresser personne.

      Plus grave encore, c’est devenu une fabrique de rancoeur.
      Faire croire à tous que tous sont extrêmement brillants intellectuellement :
       » vous avez le bac  » ! ……

      Avec les résultats catastrophiques qu’on connaît dans les facs.
      Maintenant une  » année de remise à niveau  » y est envisagée .

      Ceux qui échouent dans les facs, et ils sont très nombreux, sont maintenant persuadés qu’ils y sont victimes de  » racisme « , ou d’une  » discrimination  » quelconque.

      Une fabrique de haine !

      Avec, en plus, et  » en même temps « , un mépris insupportable du travail manuel, qui n’est plus considéré comme infiniment respectable.

       » la gauche  » ….. enfin ….. on appelle ça comme ça .

      1. Joël

        Sauf que ces « élites » qui roulent en BM ou Audi sont vachement bien contents de trouver le copain d’école qui sait les réparer.

  9. Victoire de Tourtour

    Je suis tombée par hasard sur une explication de texte d’une fable de La Fontaine , par un élève de 1ère : 12 lignes, 8 fautes de français, peu de ponctuation, peu d’accents. Quant au propos : indigence consternante.Un vide abyssal . Pauvre La Fontaine !

  10. Asher Cohen

    Quand j’ai passé le Bac « Math-élem » il n’y avait pas 30% de réussites avec des coefficients très élevés en mathématiques, physique et chimie. En 2009, je me suis présenté à Jussieu pour préparer une Licence complémentaire en mathématiques pour la recherche. On a refusé de m’inscrire pour laisser la place à ces jeunes bacheliers émérites et bienfaiteurs de la Nation. Par principe tout Français ayant au moins validé le Bac, a droit, quel qu’en soit son âge, à une inscription universitaire. J’ai donc dénoncé ce type de discrimination dans l’accès au service public, on ne m’a même pas répondu m…, ni même adressé le moindre avis de classement sans suite. Le problème est qu’en France nous devons raquer les impôts et taxes pour financer les prétendus services publics universitaires et leurs parasites sociaux. Ensuite quand vous partez aux USA pour vous former, vous devez payer une seconde fois pour l’université: la double peine quoi! Moralité: levez-vous tôt le matin, travaillez dur jusqu’au soir pour produire de la valeur et raquez les impôts pour financer la cohorte des bons à rien de ces « bacheliers émérites » et parasites sociaux des universités françaises qui pratiquent la discrimination et délivrent des diplômes au backchish, sinon allez étudier ailleurs et laisser leur le pays; mais dans ce cas quels sont les cons qui vont travailler pour eux? Elle n’est pas belle la France? Et vive la Loi du chacun pour soi et Dieu pour tous!

  11. Joël

    On se demande bien pourquoi l’EN fait encore passer cet examen.
    Le faire uniquement sur dossier aurait 2 avantages :
    économie de personnels, de réquisition de salles,d’organisation et d’impression des sujets, de correcteurs.
    Et cela permettrait aux primaires et collèges de finir réellement l’année scolaire.

  12. bob

    La France avance à grand pas vers la déchéance .
    Sauf nos amis du foot qui eux tout con qu’ils sont , sans aucun bac engrangent de la monnaie sonnante et trébuchante et ne paient pas d’impots.
    Finalement quels sont le Con ? Ce qui financent tous ca nous les petits travailleurs , artisans ,petits commercants , professions libérales , ouvriers , agriculteurs enfin les vrai financeurs de cette mascarade à touts les niveaux …
    Mais la relève les nouveaux habitants de la France vont assurer nous retraites , relever notre économie comme dans leurs pays respectifs …enfin vu ce qu’ils ont fait chez eux j’en doute ….

    1. Asher Cohen

      Bravo, Bob, vous avez tout compris, et cela me rassure que les gens ne soient pas dupes. Le tout est de ne pas faire partie des cons mais ce n’est pas toujours facile.

Comments are closed.