Vignerons japonais, la situation se vinifie, pardon, se bonifie !


Vignerons japonais, la situation se vinifie, pardon, se bonifie !

Rié et Hirofumi Shoji et leur avocat.

Suite de l’affaire évoquée il y a quelques jours :

http://resistancerepublicaine.eu/2018/07/03/japonais-ils-bossent-et-produisent-le-prefet-des-pyrenees-orientales-veut-les-expulser/

Une bonne nouvelle lue sur France bleue :

« Le préfet des Pyrénées-Orientales a décidé de réexaminer le dossier de ces vignerons japonais, à qui il avait refusé un titre de séjour. Leur exploitation, bien que jeune et prometteuse, était jugée non viable. Face à la forte mobilisation, la préfecture demande à recevoir de nouveaux éléments. »
https://www.francebleu.fr/infos/societe/a-banyuls-la-situation-s-arrange-pour-le-couple-de-vignerons-Nouveaux éléments, il les a déjà !japonais-menaces-d-expulsion-1530787105

Nouveaux éléments, elle les a déjà…
Comme je l’avais estimé, ce sont de 8000 à 9000* bouteilles qui sont sorties en 2017.
* mon estimation en gras ==> de 200 000€ à 225 000€ de CA, ce qui doit faire un revenu net assez rondelé à notre couple japonais après charges-taxes puis impôts qui vont permettre de payer allocs et aides à tous les  envahisseurs « migrants » qui nous arrivent par la grâce des ONG avec l’accord de nos politiques islamo-collabos !
N’ayant nullement fait l’ENA (Ecole Nationale des Ânes), ce n’était pas un calcul bien difficile !

Bon, il faut au préfet faire semblant de réétudier la situation du couple japonais. D’ailleurs, il se dit bosseur, ce ne devrait pas lui être trop difficile :
https://www.lindependant.fr/2018/06/04/philippe-chopin-nouveau-prefet-des-pyrenees-orientales-a-pris-ses-fonctions-ce-lundi,3996272.php

En somme, il a déjà sa porte de sortie ! Il évitera la farine et les œufs bien mérités (Ouille, attention, j’encoure là l’outrage à un représentant de l’Etat, représentant qui montre l’état de notre Etat !).
Bien sympa l’indépendant dans sa description du nouveau préfet « un passionné qui aime la musique, le rugby, le vin, la corrida et les peuples de caractère et de tradition et qui savoure ainsi d’autant plus cette nouvelle « belle promotion » en Pays catalan. » !
Bon, considérons qu’il faisait ses classes !
Allez, un petit coup sur les doigts et que l’on ne l’y reprenne plus…

Les réactions en faveur du couple ont été nombreuses… même chez les politiques, c’est peu dire !
La pétition en soutien de NOS* chers jeunes vignerons a dépassé les 50 000 signatures !
* : Et glou, et glou, et glou,
Et glou,et glou, et glou,
Ils sont des nôtres,
Ils ont bu (modérément) leur vin comme les autres,
Ce sont (modérément) des ivrognes,
Ça  se voit rien qu’à leurs trognes…
https://www.mesopinions.com/petition/art-culture/expulsion-vignerons-japonais-banyuls/45260

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Résistance républicaine Aquitaine


23 thoughts on “Vignerons japonais, la situation se vinifie, pardon, se bonifie !

  1. J

    Une bonne chose et j’espère qu’on ne les embêtera plus. Mais les politiques ont encore une fois déshonoré la France.

    1. Gally

      Hum, à la décharge de ce préfet (qui n’est pas un politique, rappelons le, mais un haut fonctionnaire), il est fort probable qu’il n’a entendu parler de cette affaire que lorsque la presse s’en ait saisie, ce sont bien plus les branleurs de la préfecture qu’il faut rendre responsables.

      Mais bon, quand on a testé une fois dans sa vie la stupidité que peut atteindre(*) un gratte papier, en particulier quand ledit gratte papier est fonctionnaire, cette histoire n’étonne pas du tout…

      (*) : juste à froid, sans creuser :
      * la fonctionnaire des ASSEDIC (oui, elle était bien fonctionnaire, cela date un peu) qui voulait me faire traverser la France en diagonale pour aller chercher un papier qu’elle pouvait trouver en descendant aux archives, un étage plus bas, parce que ces branquignoles m’avaient indûment radié pour la 4ème fois de l’année (j’avais repris des études)
      * le fonctionnaire des impôts qui s’acharnait à prétendre que le mari d’une amie était décédé, alors que ledit mari était devant lui : champion du monde. L’histoire leur a quand même pourri la vie pendant 6 mois, sachant qu’ils étaient commerçants, qu’on réclamait à sa femme la part sur héritage, que la banque faisait des siennes avec le crédit, …, tout cela parce qu’un *** de gratte papier ne voulait pas reconnaitre son erreur (homonymie)
      * mais bon, je pense que rien qu’avec les lecteurs ici présents, on pourrait ouvrir un inventaire épais comme un bottin du 9.3, n’est ce pas ?

      1. Laurence-Antigone

        Entièrement d’accord. Nous devrions écrire une compilation des  » erreurs » administratives que subissent les citoyens de ce pays.
        Un jour, je vous raconterai mes démêlés avec les impôts du 93 justement. Un grand moment.

    2. Gally

      Ah, en plus je viens de découvrir que le préfet actuel n’était pas en poste quand la procédure a été lancée.

  2. Machinchose

    OUF! les bonnes nouvelles sont si rares ….
    du coup ça m’ a donné envie de boire une bouteille de ce vin « naturel »

    les vendeurs de pinard ne semblent pas connaitre ……

    1. frejusien

      C’est pour l’instant un vin rare et cher, vendu à des restaurateurs et à l’étranger, tu peux peut-être le commander sur internet directement chez eux , à voir, c’est vrai qu’il doit être sublime,
      j’aimerais bien le gouter aussi

      1. Machinchose

        en vente a 27 euros la boutanche

        hélas en rupture de stock partout

        je suspecte le Préfète de s’être tortoré tout le stock!!

  3. Christian Jour

    Parfait des comme eux on en voudrait beaucoup, mais nos dirigeants (presque tous collabos) préfèrent la racaille mahométane au cris allah akbar.La racaille qui nous pompe tout notre fric et qui ne produit rien, et qui fout la merde comme à Nantes.

  4. LE GAULLOIS

    MAIS OU VA MA FRANCE ? JE SUIS DE 1943, DE PIRE EN PIRE

    NOS POLITIQUE SONT A LA BOTTE DU NOUVEL ORDRE MONDIAL

  5. Tzel

    Par contre, des migrants comme eux , moi perso j’en redemande.
    Mais surtout qu’ils viennent avec leurs katanas.
    En boukakland les gnoules sont prioritaires.

  6. gb

    Ils travaillent, ils ne sont pas à la charge de la société, pas musulmans, pas fichés « S », pas noirs, leurs enfants vont à l’école tous les jours, etc… Ils ne dealent pas, ne volent pas, ne rackettent pas.
    Ils n’avaient pas vraiment le profil idéal pour ne pas etre expulsés.

  7. Nagau06

    Je l’ai signé cette pétition…faut être con pour ne pas les naturaliser. On marche sur la tête décidément. c’est sûr que leur défaut est d’être assimilable !

    1. L T

      « ces politiques » qui dirigent le pays ne sont pas si nombreux que ça, face à eux ils ont des millions de beeeeehhhh, ils doivent bien rigoler!

  8. Olivia BlancheOlivia Blanche

    Votre message m’offre l’occasion de faire remarquer l’efficacité des pétitions !

    J’ai signé celle-ci, le jour de son lancement et je viens de recevoir un msg de l’auteur de la pétition, heureux de nous apprendre qu’il a récolté 50 000 signatures en moins de 4 jours ! Ce qui a pour conséquence de faire bouger les choses ! Oui, les pétitions sont utiles !

  9. inconnue

    par contre tout ces clandestins on le les expulse pas, au contraire on les loge, les nourrit , les soigne, donc à charge de notre société. Je pense que ces braves gens,travaillant dur, font de l’ombre à certains et ont certainement l’idée d’essayer de récupérer ce qu’ils possèdent

  10. Thierry Michaud-Nérard

    Philippe Chopin, nouveau préfet des Pyrénées-Orientales, a pris ses fonctions ce lundi Arrivé de la Creuse, Philippe Chopin a posé ses valises ce lundi dans les Pyrénées-Orientales où il succède à Philippe Vignes à la tête des services de l’Etat. Le Préfet Vignes, ça ne s’invente pas. Il y connaissait vraiment quoi au vignoble ? A t-il craint une concurrence déloyale ?

  11. Jolly Rodgers

    je suis un peux dubitatif sur ce sujet . en effet je ne voie pas d’un très bon oeil des investisseurs japonais qui viennent achetaient des vignobles ou autres en France , je n’apprécie pas les néo -ruraux parisiens (bobos des champs) alors les japonais .. en tant que nationaliste il est normal de se poser des questions , vous ne croyez pas ? si ces gens viennent en France parce que ils aiment la France et qu’ils ont une passion pour l’agriculture , dans le respect et l’amour du pays , je n’y voie aucun problèmes , ils sont les bien venues . par contre si ils sont là pour faire de la spéculation , délocaliser le vin Français et faire venir des ouvrier agricoles du japons ( comme le font les chinois ) là il y’aurais un gros problème .
    le principe du vivre et travailler au pays est une bonne chose , je suis pour le local , le paysan Français n’ait pas interchangeable . nous sommes patriotes ou nous ne le sommes pas . je ne veux pas devenir un indien dans mon propre pays ! je le dis et le redis , je ne sais pas avec qu’elle motivation ces gens sont dans nos vignobles , si c’est parce que ils aiment et respecte la France , les français et leurs traditions régionales et locales , ils sont les bien venues , si c’est pour autres choses , là c’est moins sympas . je suis dubitatif ,en plus il y’a toute un business qui tournent autour du vin et des vignobles (même Français) qui ne me plait pas trop !

    1. Jolly Rodgers

      PS: ça me choque un peux , je subit la globalisation , la mondialisation , ma ville je ne la reconnais plus , elle est gentrifié , les français deviennent des esclaves de la mondialisation heureuse (celle des gens friqués du monde entier) . j’ai l’impression de lire un article du Monde là ! ça fait un peux république en marche ce que vous dites ! entre le marteau de l’islamisation et l’enclume de la mondialisation libérale , le peuple Français est broyer !
      @ MR jean paul de st marc et @ commentateurs , cet article et commentaires ne passe pas , désolé .
      cordialement

Comments are closed.