Le chef de « l’Ultra-droite » relâché, tout ce bruit pour reconnaître que le dossier est vide ?


Le chef de « l’Ultra-droite » relâché, tout ce bruit  pour reconnaître que le dossier est vide ?

Remis en liberté sous conditions avec l’un de ses co-inculpés

Le parquet a beau faire appel de cette décision, on peut supposer qu’en ces temps où les patriotes sont soupçonnés, condamnés, accusés… le juge n’avait pas grand-chose à se mettre sous la main.

On admirera la délicatesse de Sud Ouest qui avant déjà donné les moyens de localiser Guy et donc de mettre sa vie en danger

http://resistancerepublicaine.eu/2018/06/27/sud-ouest-publie-la-photo-de-la-maison-de-guy-s-a-tonnay-charente-mettant-sa-vie-en-danger/

et qui, désormais, donne carrément le nom de celui qui n’est que soupçonné, donc présumé innocent :

Guy Sibra, interpellé fin juin à Tonnay-Charente, près de Rochefort, a été remis en liberté sous contrôle judiciaire. Le parquet de Paris a fait appel de cette décision du juge des libertés et de la détention.

Le chef de file présumé d’un groupe d’ultradroite, dont les autorités redoutaient « un passage à l’acte violent » contre des musulmans et arrêté le week-end du 23 juin enCharente-Maritime, a été remis en liberté vendredi sous contrôle judiciaire. Un autre suspect a lui aussi recouvré la liberté.

Guy Sibra, un policier à la retraite devenu antiquaire notamment spécialisé dans les armes à feu, avait été arrêté à Tonnay-Charente, près de Rochefort. Lui et neuf autres personnes, membres ou proches d’un groupe baptisé Action des forces opérationnelles (AFO), avaient été placés en garde à vue et mis en examen pour « association de malfaiteurs terroriste criminelle ».

Quatre d’entre eux avaient été libérés sous contrôle judiciaire, quatre autres avaient été placés en détention provisoire et deux autres incarcérés dans l’attente d’un débat devant le juge des libertés et de la détention. Ces deux dernier suspects, dont Guy Sibra, ont donc été remis en liberté sous contrôle judiciaire.

Le parquet de Paris a fait appel de la décision du juge des libertés et de la détention concernant Guy Sibra.

https://www.sudouest.fr/2018/07/04/ultradroite-le-chef-arrete-en-charente-maritime-remis-en-liberte-sous-conditions-5203301-1640.php

 

Tout cela sent à plein nez la manipulation, comme nous le subodorions depuis de début de l’affaire :

Et j’avais trouvé fort à propos qu’une telle arrestation, avec le tapage médiatique qu’on connaît, ait eu lieu juste après la fête de la musique à l’Elysée, qui a écoeuré des millions de Français. Et on ne parlera pas des faux pas de Macron sur Salvini, l’Aquarius et tutti quanti.

Il ne me paraît pas stupide de penser que Collomb-Macron ont joué une opération de diversion en faisant croire que des mosquées allaient sauter, en utilisant quelques Français patriotes se préparant au survivalisme, et en les accusant de tous les maux, allant jusqu’à aller arrêter, avec 15 hommes cagoulés, un paisible dîneur au restaurant, comme si ce malheureux se préparait à égorger le serveur.. ( sans doute pas musulmans d’ailleurs).

Par ailleurs, le groupe ( Guerre de France ) fondé par celui qui apparemment a été arrêté et est considéré comme le chef multiplie les communiqués et déclarations, ne se laissant pas faire. Et ils ont raison de ne pas se laisser faire, de ne pas se laisser accuser sans preuves, de ne pas se laisser instrumentaliser. Après tout, la charge de la preuve appartient à l’accusation…

http://resistancerepublicaine.eu/2018/06/27/ultra-droite-arretes-pour-faire-oublier-les-cagades-de-macron-et-notamment-le-21-juin/

 

Si Macron avait fait son travail, ces dix Français déboussolés, se sentant abandonnés de tous, n’auraient pas, dans un sursaut désespéré, cherché comment se protéger et protéger les leurs de la peste verte.  Ils n’auraient pas cherché à faire le boulot de Macron.

http://resistancerepublicaine.eu/2018/06/25/ultra-droite-non-marine-il-ne-faut-pas-se-rejouir-que-dix-francais-aient-ete-mis-en-prison/

 

Poursuivre, condamner, punir les patriotes et les sites de réinformation, faire taire l’opposition, étouffer les revendications identitaires autres que celles des minorités communautaristes, bâillonner les lanceurs d’alerte, museler les Français opposés à l’invasion migratoire et à l’islam conquérant ; bref, tous ces gens courageux et libres accusés de « fachos», tel est le programme des hautes sphères du pouvoir, gauchistes-mondialistes alliés aux pétromonarchies du Moyen-Orient.

A suivre leur raisonnement, les héritiers des Lumières et de la Révolution française, assoiffés de liberté, d’égalité et de fraternité, appartiennent donc à « l’ultradroite ».

http://resistancerepublicaine.eu/2018/03/24/m-collomb-encore-une-fois-ce-nest-pas-lultradroite-qui-a-assassine-4-innocents-a-trebes/

La baudruche n’en finit pas de se dégonfler et on n’a pas encore tout vu… Mais peu importe à Macron-Collomb, ce qui compte c’est l’opération de diversion pour faire oublier les diversions de Macron et insinuer dans la tête des Français que les vrais terroristes sont des Français, des lépreux… avec, en face, jusque quelques malheureux déséquilibrés.

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Christine Tasin

Présidente de Résistance républicaine ; professeur agrégé de lettres classiques.


11 thoughts on “Le chef de « l’Ultra-droite » relâché, tout ce bruit pour reconnaître que le dossier est vide ?

  1. pikachu

    On peut aussi imaginer qu’il a été relâché par ce qu’il est le « mouchard » de la DST ou DGSI ou je ne sais quel est le nom de ce service chargé de la sécurité intérieure.

    Ces groupes ont le plus souvent des taupes à l’intérieur. Ces taupes, évidemment ne feront jamais 10 ou 15 ans de prison. Elles seront relâchées.

    Cela ne fait pas des personnes relâchées, des taupes automatiquement et ce propos n’est qu’une hypothèse, mais je pense que c’est une hypothèse qu’on ne peut exclure.

  2. MALI

    Enfumage total. Le plus étonnant, c’ est qu’ on n’ aît pas trouvé aux domiciles des suspects les couscoussières devant servir de bombes comme dans le film « Les sous-doués » ! ???

    1. Mariana

      ? pour le ridicule enfumage de ces mises en examen concernant d’inoffensifs retraités .
      Guy Sibra doit porter plainte contre Sud-Ouest qui n’a pas respecté la loi en donnant ses coordonnées dans leur journal . Ils auraient pu faire comme ils font avec les musulmans criminels ou terroristes : ils sont beaucoup plus « discrets » alors que l’information minimum est que les gens doivent connaître le nom des criminels et des terroristes .

      1. Mariana

        Remarque: le CCIF veut ? pour quoi faire ? le CCIF c’est la police ?? l’adresse des 10 personnes mises en examen dans le cadre de l’enfumage des retraités « dangereux » !
        Alors tous les Préfets de Police DOIVENT AVOIR LA LISTE DES 20.000 FICHES S AVEC LEUR ADRESSE et N*TEL . Au minimum pour leur Région .
        Si c’est déjà le cas les préfets et les services doivent s’inspirer du CCIF pour les dix retraités totalement non-dangereux . C’est à diire les mettre en examen en n*1 et n*2 expulser les clandestins .
        C’est sans doute trop d’efficacité pour les services de Collomb .

    1. pikachu

      Il suffit de dire :
      « je veux servir la France, j’ai des compétences d’acteur et de délateur. »
      On vous fera, alors un test au détecteur de mensonge pour voir si vous arrivez à le berner. Le cas échéant, on va vous inviter à faire croire à des gens que vous êtes un curé, ou un PDG, ou une femme. Si vous réussissez, alors on vous lâche sur internet, avec du budget, pour monter une « cellule teroriste opérationnelle ».
      Vous ramassez sur un forum, un père brisé par le chagrin, sur un autre, un ancien militaire et fort de ces recrues, vous augmentez votre troupe : « j’ai dans mon armée le père d’une des victimes des attentats du Bataclan, et un ancien militaire ».
      etc…

      Bien sûr, tout ce scénario est né de mon esprit, mais j’ai souvenir en Israël, d’un patron de sandwicherie dans une petite localité qui était une taupe du Shabak. Il faisait parler les gens et rendait compte aux autorités. On pouvait imaginer que cela s’appliquait à chaque implantation : le Shabak a sa « section juive », et avait été il y a quelques années muté de service de sécurité anti-terroriste vers police politique (du temps d’Avi Dichter).
      Je suppose que la même chose a eu lieu avec Patrick Calvar et la DGSI quand il expliqua le gros danger que constitue en France l’extrême-droite.
      On lâche alors les fondamentaux : défense des citoyens, pour servir de police d’appoint pour le politique.

      Tout ceci n’est qu’une pure supputation, ce qui n’en est pas en revanche, c’est que cette dérive a bien eu lieu en Israël, et que Patrick Calvar a bien donné une synthèse délirante, il y a quelques années, mettant en garde conte le danger sécuritaire que constituait l’exrême-droite.

  3. Dédénembrouillepas

    Bonsoir après 13 ans à écrire ci et là sur RL et RR je vais suivre l’exemple de mes grands parents résistants de la WW2 : entre dans le silence, ne plus jamais rien écrire et agir à mon niveau.Le système médiatique vient désormais de créer « l’ultradroite », pour montre le ridicule de la « résistance » actuelle. Voilà où nous en sommes. il est urgent d’acter la fin d’une résistance pour entrer dans une autre. Je change d’armée et quitte celle-ci. Bon vent à tous.(Jn,3)

    1. pikachu

      @Dédé qui n’embrouille pas

      Au contraire, je pense que c’est une erreur, parce que tout ce que vous pouvez apprendre sur l’Islam, tous les arguments que vous engrangez peuvent vous servir de kit de « déminage » contre l’Islam. Faire savoir à des gens, autour de vous, l’air de rien, que l’Islam n’est pas une religion d’amour et de tolérance, le faire savoir gentiment, en ayant un Coran sous la main, pour prouver vos dires, cela peut ouvrir les yeux de personnes qui dorment.
      Il faut s’adresser, je pense, à des non-musulmans. Ce sera alors votre influence qui aura permis de modifier le futur vote d’une personne, par exemple. Ou si vous avez éveillé la curiosité d’une personne, celle-ci continuera de se documenter et de découvrir la poubelle toxique qu’est cette religion.
      Nous sommes à l’ère de l’internet, de la diffusion du savoir de manière très rapide.
      Internet peut-être, ce qui causera la chute de l’Islam, et même de l’intérieur, par la démonstration du mensonge de l’Islam.
      C’est un moyen d’action : se documenter sur la réelle nature de l’Islam, c’est déjà agir contre lui.

  4. pikachu

    Le FBI, et ce n’est pas un secret du tout, est spécialiste de ce mode d’action : créer des coups tordus, aller jusqu’à fournir des explosifs à des terroristes (de quelque bord qu’ils soient : islamistes ou extrême-droite) et les arrêter à ce moment là, avec la pièce à conviction que constitue l’explosif.
    De mémoire, un canadien avait écrit un livre à ce sujet, démontrant que ce surinvestissement des ressources du FBI dans la mise au point de ces coups tordus avait été la cause d’attentats réussis : les ressources mobilisées sur les coups tordus avaient affaibli la capacité du FBI et des authentiques cellules terroristes n’avaient pas été détectées : il me semble que cette critique avait été émise en donnant pour exemple les attentats de Boston.

    1. pikachu

      Ici, un article qui détaille assez bien cette zone grise du FBI (fabriquer des attentats pour les prévenir) :
      https://mobile.nytimes.com/2012/04/29/opinion/sunday/terrorist-plots-helped-along-by-the-fbi.html

      Quant au livre qui dit qu’une partie des attentats qui ont frappé les Etats-Unis sont dûs à un surinvestissement de ressource dans des coups tordus préventif, plutôt que dans un travail de contre-terrorisme plus classique, il est de Trevor Aaronson : « the terror factory ».

Comments are closed.