Japonais, ils bossent et produisent ; le Préfet des Pyrénées-Orientales veut les expulser !


Japonais, ils bossent et produisent ; le Préfet des Pyrénées-Orientales veut les expulser !

Rié et Hirofumi Shoji, le couple de viticulteur que veut expulser le préfet !

 

Un mauvais exemple que ces deux immigrés du pays du soleil levant. Ils font de l’ombre à tous ces gentils migrants du Maghreb, d’Afrique ou du Moyen orient qui nous enrichissent, eux au moins, de leur magnifique culture !
;

Ce couple accumule vraiment les tares.
– Ils sont japonais, le Japon n’est pas un pays en guerre, ceci depuis 1945, d’ailleurs ont-ils déposé une demande d’asile pour fuir la « dictature »  japonaise alors qu’ils sont en France depuis 2011 ?
– Au lieu de s’adresser aux associations de migrants, France terre d’asile ou encore La Cimade, ils ont préféré faire 5 années d’études, d’emplois et de formations, pour décrocher des diplômes et s’installer en tant que vignerons dans le Pays Catalan, comme s’il était normal de s’assimiler pour des immigrés !
– Ils doivent être shintoïstes ou bouddhistes, deux religions extrêmement dangereuses tant elles font de ravages sur la planète… Ce n’est pas comme l’islam, cette magnifique religion d’amour de tolérance et de paix, qui apporte la prospérité et le bonheur aux peuples frères de la oumma !
– Ils ont investi leurs économies 100 000 €, de véritables truands qui n’ont même pas sollicité d’aides sociales… Encore plus impardonnable, une banque leur a fait un prêt de 50 000€… Assurément nos banquiers aiment le risque ! Qui nous a dit que les entreprises et les particuliers avaient des problèmes pour emprunter ? Vraiment  les  mauvaises  langues  -de p… précise-t-on chez moi- qui déblatèrent sur la frilosité des banques et leur rapacité, devraient la mettre en veilleuse !
– En plus, sis à Banyuls-sur-Mer, ce couple de Japonais qui ne fait pas dans le halal produit un vin rouge «nature» d’exception. Mais depuis quand nos campagnes « ont du talent » ? Nos quartiers qui multiplient les start-ups, oui, eux ont du talent, ce qui caractérise l’extraordinaire politique de la ville qui embellit nos cités depuis plus de 40 ans et en fait des zones si exotiques… Comment peut-on avoir l’outrecuidance de produire un vin star au dernier salon Indigènes* , référencé chez « El Celler de Can Roca », à Gérone Catalogne (Espagne), plus grand restaurant du monde en 2016 ?
* quelle prétention pour des vignerons à détourner le terme Indigènes (de la République).


Sûr, ce genre de produit ne peut être qu’une bibine, tout juste 0,10€ le litre, pas de quoi assurer des revenus à ces deux personnes qui ne peuvent qu’être des charges pour la société !
25€ la bouteille de Pedres Blanques 2017, ne se vend aux particuliers qu’à l’unité tant la demande est grande !

http://www.leparisien.fr/economie/menaces-d-expulsion-alors-qu-ils-produisent-un-vin-d-exception-02-07-2018-7803549.php

Heureusement qu’il y a le préfet des Pyrénées-orientales pour remettre les choses à leur place. Les experts de l’administration estiment que l’exploitation n’est pas viable, qu’ils n’auront pas les moyens de subsister ! La préfecture a donc engagé une procédure auprès du tribunal administratif pour que ces deux individus ne soient pas à la charge de la société, ce qui n’arrive jamais en France, tout le monde le sait !

En tout cas, la conclusion de cette histoire qui j’espère n’arrivera pas se trouve dans les paroles de Rié et Hirofumi Shoji humiliés et choqués «Si la France ne veut pas de nous, alors, nous partirons».
.

Paroles que nous voudrions bien entendre de ceux qui, eux, viennent profiter de la France, ce qui réduirait facilement du tiers le « pognon de dingue » des charges sociales qui plombent notre PIB !

 

Complément : petit calcul.
Une production bio de vin, c’est en gros 20hl/ha, donc 70hl, soit 9 000 bouteilles environ !
CA : 225 000€
Compter pour frais de fabrication, 5€ la bouteille pour ce type de production.
Reste 180 000€,  pour les amortissements sur 10 ans 15 000€, l’emprunt idem sur 10 ans 8 000€…
Reste 157 000€, à soustraire taxes (50€/hl + TVA 20% ~ 41 000€), charges et frais, impôts…
S’il ne leur reste pas 80 000€, ce n’est pas loin…

 

Complément de Durandurand

Je préfère soutenir 1000 fois ce couple de japonais que des muzz qui ne produisent rien et qui se comportent en parasites .Un petit courrier au préfet dhimmi tout en restant correct .pour lui faire par de votre pensée .
http://www.pyrenees-orientales.gouv.fr/Services-de-l-Etat/Prefecture-et-sous-prefectures/Prefecture-des-Pyrenees-Orientales
Préfecture des Pyrénées-Orientales
24 quai Sadi Carnot
BP 951
66951 PERPIGNAN Cedex
Téléphone Standard : 04 68 51 66 66
Sur le site juste sous l’adresse petit lien pour les contacter par courriel .

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Résistance républicaine Aquitaine


54 thoughts on “Japonais, ils bossent et produisent ; le Préfet des Pyrénées-Orientales veut les expulser !

  1. peulet

    Dommage pour eux de ne pas être subsahariens ….! Derrière tout cela il y a une idéologie mortifère , sataniste …………!!! Comment les soutenir ??????

  2. Chevalier d'Eon

    Tout est tellement bien dit qu’ajouter de plus ?
    Et oui toute l’Europe est malade de ces dirigeants à la con
    il vaut mieux accueillir ces fainéants incurables qui nous coutent un bras plutôt que des étrangers comme ces japonais qui eux travaillent et ne vivent pas d’allocs!
    cherchez l’erreur
    mais la première erreur dans tout cela : ce sont nos zélites au pouvoir
    Bravos les cons

    1. necas

      Japonais ÉDUQUÉS, qui ne foutent pas le bordel , qui obéissent , qui respectent les gens , j’ai souvent eu affaire à eux , dans le cadre de mon travail et ni magouillards ! 1 000 000 de fois vivre avec des japonais ou vietnamiens , que des gens qui refusent de s’assimiler , et d’ailleurs , certains , inassimilables !

  3. dahier

    ça ne peut pas durer ! ça ne doit pas durer ! il faut mettre le halte-là à de telles incohérences ! il doit bien y avoir un moyen ! nos ancêtres l’ont fait, on doit le faire aussi !

  4. durandurand

    Je préfère soutenir 1000 fois ce couple de japonais que des gens qui ne produisent rien et qui se comportent en parasites .Un petit courrier au préfet dhimmi tout en restant correct .pour lui faire par de votre pensée .
    http://www.pyrenees-orientales.gouv.fr/Services-de-l-Etat/Prefecture-et-sous-prefectures/Prefecture-des-Pyrenees-Orientales
    Préfecture des Pyrénées-Orientales
    24 quai Sadi Carnot
    BP 951
    66951 PERPIGNAN Cedex
    Téléphone Standard : 04 68 51 66 66
    Sur le site juste sous l’adresse petit lien pour les contactés par courriel .

    1. durandurand

      Juste cette réflexion .
      N’est il pas étrange que d’un seul coup l’acharnement du préfet dhimmi sur ce couple de japonais viticulteur pour les expulser hors de France , il y a t’il une basse manœuvre en cours pour les spolier de leur vignoble par jalousie ou autre ? Allez donc savoir , avec des tordus qui nous gouvernent et racketteurs rien n’est impossible !

      1. Jean-Paul Saint-Marc Post author

        Je me suis posé la question, mais comme je pense avoir habillé le préfet pour l’hiver prochain, je n’ai pas voulu en rajouter…

      2. reuri

        Tout à fait d’accord . Peut être qu’ils ont été dénoncé par des pinardiers envieux de leur production .

  5. al fareed

    mais qui peut bien être
    intéressé pour reprendre une propriété qui ne gagne pas assez ? si vous avez la réponse, vous saurez qui est derrière cette campagne de rejet par les « autorités »

  6. CLAIRET

    ET POURQUOI ???
    EUX AU MOINS ILS TRAVAILLENT ET DONNENT L’EXEMPLE AUX AUTRES
    QUI VIVENT SUR NOTRE DOS SANS RIEN FOUTRE
    POLITIQUE POURRIE

  7. Christian Jour

    Moi aussi je préfère soutenir ce couple de japonais qui font du bon travail et qui sont complètement intégrés, contrairement aux milliers de sacs à merde, racailles, voleurs et violeurs que produit l’islam chez nous. Par contre il y a pas mal d’asiatiques chrétiens et là je comprends tous à fait l’acharnement que nos vendu à l’islam ont contre eux, pensez donc des chrétiens, des bouddhistes, des confusionnistes et tout ça en terre d’islam, (enfin presque) c’est trop pour un petit préfet de merde collabo et vendu à l’islam et à macron.

  8. kancau11

    Le problème vient du fait qu’ils ne sont ni gris, ni noirs, ils sont jaunes, et pour ce préfet demesdeux, c’est une putain de tare.

  9. Fomalo

    Merci à Jean Paul Saint Marc de ce très bon article; et du commentaire judicieux de Al Fareed souligné par dahier.
    Quel futur « acquéreur »des terres se planque derrière la décision préfectorale? Un saoudien battant pavillon helvético- chinois ??

  10. butterworth

    LA petition est sur fdesouche commentaire d un lecteur 14000 IL FAUDRAIT FAIRE UNE CENTRALE D ACHAT une bouteille A 25 EU pour la prochaine production une ou plusieurs bouteilles prepayees a leur demander leur avis cela lpeut marcher domo arigato

  11. Marcher sur des OeufsMarcher sur des Oeufs

    BIZARRE !!!
    En fin de semaine dernière, l’Espagne acceptait de prendre les immigrants dont l’Allemagne se défaussait ; monnayé, probablement.

    Aujourd’hui on annonce que : « Le chômage en Espagne baisse de presque 90 000 personnes pour le mois de juin ».

    À suivre !
    ________________________________
    Ministerio Trabajo, Migraciones y Seguridad Social…
    ‏Compte certifié @empleogob
    :::: https://twitter.com/empleogob/status/1014042674553376769
    DONNÉES | Le #paro -(désemploi/chômage)- enregistré a été réduit de 89.968 personnes au cours du mois de juin, portant le nombre total de chômeurs à 3.162.162
    :::: http://prensa.empleo.gob.es/WebPrensa/noticias/laboral/detalle/3317
    …/…

    —-L’embauche à contrat de durée indéterminée a augmenté de 16% sur un an—-
    En juin 2018, 192 972 contrats de travail permanents ont été enregistrés, soit une augmentation de 15,93%, soit 26 510 contrats de plus par rapport au même mois de l’année précédente. En ce qui concerne la durée de la journée, 113 690 sont à temps plein et 79 282 à temps partiel.

     Le nombre total de contrats enregistrés au cours du mois de juin était de 2 055 762, soit une diminution de 33 758 (-1,62%) par rapport au même mois de 2017.

    En revanche, les contrats cumulés au premier semestre 2018 se sont élevés à 10 829 878, soit 289 420 contrats de plus, soit 2,75% de plus qu’au cours de la même période de l’année précédente.

     Les contrats à durée indéterminée du mois de juin sont répartis, pour la durée de leur journée, en 113 690 emplois à temps plein et 79 282 emplois à temps partiel.

     En cumul, les contrats permanents à temps plein atteignent un total de 666 788 au cours des six premiers mois, soit 16,54% de plus qu’à la même période en 2017. Et les contrats à temps partiel représentent un total de 456 621, soit 16, 28% de plus dans la même période de l’année précédente.

     Les contrats restants, jusqu’à compléter le total de 2.055.762 pour le mois de juin 2018, sont 15.974 de formation et 1.846.816 autres types de contrats temporaires.

    Avantages/Prestations

     Les bénéficiaires des prestations de chômage à la fin du mois de mai étaient de 1 716 471, soit 2,4% de moins que le même mois de l’année précédente.

     Le taux de couverture du système de protection contre le chômage en mai 2018 était de 56,03%.

     Le montant de la masse salariale pour mai était de 1.343,7 millions d’euros, soit 0,9% de moins qu’en mai 2017.

    1. Marcher sur des OeufsMarcher sur des Oeufs

      CCOO Aragon attribue la baisse du chômage à la période estivale, avec un travail « précaire » et temporaire
      :::: https://translate.google.es/translate?sl=es&tl=fr&js=y&prev=_t&hl=fr&ie=UTF-8&u=http%3A%2F%2Fwww.europapress.es%2Faragon%2Fnoticia-ccoo-aragon-achaca-bajada-desempleo-periodo-estival-trabajo-precario-caracter-temporal-20180703115340.html&edit-text=&act=url
      _____________________________
      VOIR le commentaire sur RR :
      –  » on annonce que : « Le chômage en Espagne baisse de presque 90 000 personnes pour le mois de juin ». » { http://resistancerepublicaine.eu/2018/07/03/japonais-ils-bossent-et-produisent-le-prefet-des-pyrenees-orientales-veut-les-expulser/#comment-686003 }

  12. Carpenter Kristian

    Bonjour à Tous , Je suis consterné de toutes ces analyses et de voir votre intelligence ainsi que vos capacités , sortir du champ réel de notre situation que nous vivons France au détriment de notre identité national et séculaire dans le principe laïque ne nos lois et de notre constitution original . Le Problème n’est pas seulement les émigrants de la péninsule Arabique où de l’ensemble de l’Afrique il en va aussi de toute population étrangère et bis nationaux qui continue de  » travailler  » pour leur Pays d’origine afin de répondre à un agenda précis pour le démantèlement des régions et département de notre vieux continent nationaliste et chrétiens et de l’explosion de nos campagne et donc , de nos traditions intellectuelle . Cordialement à Vous . ( vétéran des conflits moderne et citoyen ordinaire )

    1. Yann Kempenich

      Je ne comprends pas votre commentaire.

      En quoi nous sortons ici « du champ réel de notre situation au détriment de notre identité nationale et séculaire » ?
      Dans cet excellent article, c’est bien le contraire, non ? Sauf si cela vous dérange que deux japonais fassent du (bon) vin en France.

      Après, y-a-t-il des informations qui nous manquent : problème de comptabilité, de concurrents jaloux…

      Extrait de l’article récent de « La Revue du vin » :

      « Très peu de gens ont goûté le « Pedres Blanques », première et unique cuvée du domaine… C’est un vin rouge qui est très caractéristique d’un très beau Collioure, très fin… Pas sur-mûri ou fort en alcool, mais dans la finesse. Un vin ultra-précis, qui exprime à la fois la minéralité du terroir et du fruit… Les commandes ont tout de suite afflué, vers des caves de Toulouse, Antibes, de Paris ou Lyon, mais aussi aux Etats-Unis, en Australie, au Danemark, au Luxembourg, et bien sûr, au Japon. »

      « Arrivés en France en 2011, les deux jeunes mènent chacun leur apprentissage auprès de grands vignerons… Ils obtiennent un BPREA (brevet d’exploitant agricole), et pour Rié, un diplôme de technicienne de l’œnologie à l’université de Dijon.
      Début 2017, ils acquièrent 3,5ha de vignes. En tout, le couple investit 150.000 euros, dont deux tiers de fonds personnels, sans aucun argent public… L’appellation de Banyuls manque de jeunes pour reprendre les vignes. Au rythme de 30 ou 40 hectares de vignes par an qui disparaissent, l’appellation est ainsi passée de 3.000 hectares à la grande époque, à 1.300 ha aujourd’hui… Sur ces parcelles peu mécanisables, difficile d’atteindre de bons niveaux de rentabilité… C’est cela même qui est reproché à Rié et Hiro Shoji : la faiblesse de leurs revenus. Assaillie de questions, la préfecture des Pyrénées Orientales a publié lundi 2 juillet dans l’après-midi un lapidaire communiqué pour expliquer la décision administrative. »

      « Le couple a déposé une demande de titre de séjour en France, mais n’a pu justifier « du revenu minimal fixé par la loi », 2.000 euros par mois selon l’avocat. Résultat : le 12 avril, ils ont été informés qu’ils étaient dans l’obligation de quitter le territoire… Pour leur avocat, Me Jean Codognès, l’explication est qu’il s’agit de méconnaissance du milieu du vin naturel, « un créneau que le fonctionnaire de la préfecture n’arrive pas à appréhender. »

      « Extrêmement discret, le couple ne répond pas directement aux questions de la presse. Ils sont très choqués, explique Jean Lhéritier, et ce n’est pas dans leur mode de pensée de faire du battage médiatique. »

      http://www.larvf.com/vin-nature-rie-hirofumi-shoji-japonais-japon-expulsion-france-banyuls-petition-signature,4595293.asp

      1. JackJack

        Essayez donc de faire comprendre à des gratte-papiers (dans le temps on disait « ronds de cuir ») en quoi consiste la production de vin de qualité sur un minuscule vignoble, permettant d’en vivre et de payer ses impôts ? La définition pure et simple est « TRAVAILLER », avec ferveur, avec amour… autre chose que le poste d’un fonctionnaire qui touche son salaire, qu’il fasse ou non quelque chose d’utile. Mon père disait déjà, il y a des lustres, qu’il fallait 3 fonctionnaires pour faire le travail d’un indépendant.

      2. Joël

        « du revenu minimal fixé par la loi », 2.000 euros par mois.
        Si on suit la logique de ce préfet, on doit interdire d’exploitation tous les petits agriculteurs de France.

    2. Joël

      Quelque chose vous a échappé grave : ce ne sont pas des clandestins vivant aux crochets de la société.
      Et quelle plus belle preuve d’amour de notre pays que de travailler la terre et la vigne ?

  13. Poum

    Il faut avouer que ces gens sont suspects, ils n’ont pas été « sauvés » de la noyade par une ONG, ils ne font pas la queue à la CAF, ne demandent pas d’aides ni de logement, la fille n’est pas enceinte, ce n’est pas normal tout ça.
    C’est de leur faute. Qu’est-ce qu’ils ont fait pour s’intégrer ?
    Ils entretiennent le patrimoine vinicole Français ; ils paient leurs taxes ; ils ne chient pas sur la France ; ils ne volent rien ; ils ne posent pas de bombes ; ils n’exigent rien et en plus ne sont pas musulmans ! Alors les provocations çà suffit!
    Sont-ils capables de grimper 3 étages à mains nues ? De taper du pied dans une baballe ? Connaissent-ils Victor Hugo en Farsi ? Non. Pas de place en France pour ces asiatiques, la France n’accepte que le peuple savant du Wakanda.

  14. Marcher sur des OeufsMarcher sur des Oeufs

    Bruxelles destine 25 millions à l’Espagne pour la gestion des migrations
    03/07/2018 – Présidence
    ::: http://www.aragon.es/portal/site/GobiernoAragon/menuitem.364c2a41c0e04ec3871e10d354a051ca/?vgnextoid=e943584cd2f54610VgnVCM2000002f551bacRCRD&vgnextchannel=112cdbec2523a210VgnVCM100000450a15acRCRD&vgnextfmt=default
    Bruxelles a donné aujourd’hui le feu vert à 25,6 millions d’euros pour que l’Espagne améliore les centres d’accueil pour les immigrants à Ceuta et Melilla, ainsi que pour accélérer les retours des personnes qui ne remplissent pas les conditions requises pour demander l’asile. En plus de la Méditerranée, la Grèce ira à l’arrêt de 20 millions supplémentaires à investir dans l’amélioration des conditions des hotspots à Lesbos.
    _____________________________
    NOTE perso : Il ne s’agit que de ‘argent venu de Bruxelles mais c’est le nôtre (combien par pays en plus de ce que nous coûte l’immigration sur notre sol soit à notre budget national ?) Donc on paie avec notre budget et l’on paie à bruxelles pour tous les pays.
    Et ce que va donner l’Allemagne à l’Espagne est-ce que cette dépense sera réellement allemande où sera-t-elle en partie financée par l’UE, soit par nous.

  15. Samia

    Je trouve comme vous tous cette décision profondément injuste d’autant plus qu’il n’y a pas plus tranquille que les asiatiques. Je n’en ai jamais vu aucun agresser ou provoquer qui que ce soit.
    On marche sur la tête pendant qu’on garde précieusement les fichés S eh! bien on renvoie les honnêtes gens.

    1. necas

      Oui eux ne rackettent pas les gens, ne volent pas, n’insultent pas , ne magouillent pas, ne brûlent pas de voitures de voisins , ne hurlent pas comme des veaux , ne matent pas les filles en mini jupes , comme des fous , ne cherchent pas la baston , ne passent pas leur temps à sucer les aides sociales , etc :
      Les Asiatiques : ils bossent et respectent ceux qui les accueillent !
      Quel comportement  » méchant  » , n’est ce pas ?……..

  16. Yann Kempenich

    Je n’ai pas trouvé d’adresse internet pour les soutenir. Mais il existe une pétition (près de 29 000 signatures)

    Merci à tous les gouvernements successifs d’avoir préféré des milliers de Redouane Faïd plutôt que des asiatiques courageux et amoureux de la France. On peut compter sur le préfet (Béatrice Lagarde) pour faire respecter à la lettre l’avis d’expulsion. Pour une fois…

  17. reuri

    Et oui l’état profondément con de notre cher pays la France , préfère expulser un couple tranquille qui bosse et respecte notre culture. Mais quelle horreur, des estrangers aimant le terroir français.

  18. dahier

    quelle horreur ! des gens qui travaillent, qui ne quémandent pas et qui n’emmerdent personne ! c’est pas normal !

  19. Grain de riz

    Oui,hier j’ai vu cela sur le journal Midi Libre.J’en croyais pas mes yeux.Et puis j’ai bien vite réalisé que derrière cette expulsion de jeunes Japonais, il y a très probablement un projet immobilier.Plusieurs hypotheses possibles.Des villas individuelles très cheres pour retraités venant d’autres regions,ou bien des habitations sociales payées par le contribuable pour loger des CPF.Une fois de plus,le littoral de la Mediterranee sera bétonné inutilement,et pour le plus grand malheur des habitants du coin.Que du malheur en vue.Alors que avec ces jeunes Japonais,c’est tout autre chose,pas de beton,et une activite locale traditionnelle,ces jeunes veulent s’integrer à la culture locale,et à la géographie locale.Et les Japonais en sont très capables,ils ont une culture très similaire à celle des Européens.Leur venue en France est numériquement très modeste.De plus,une telle expulsion donnerait une image de la France extrêmement négative,un pays qui fait entrer des millions de gens hostiles et souvent improductifs,et qui expulse des gens qui ne sont pas hostiles,..et en plus,pour ceux qui ont regarde le foot hier soir,Japon/Belgique,vraiment,les Japonais jouent bien,ils arrivent à garder le ballon longtemps,ils tirent de façon précise.C’est hors sujet?J’en suis pas certain.

  20. Amélie Poulain

    Lamentable, chaque jour on constate des choses à peine croyables… Je ne comprends plus….. c’est le monde à l’envers, et j’espère que ces braves et courageuses personnes pourront rester en France, ils le méritent.

  21. jojo ( le plombier )

    Zèle administratif à comparer à la procrastination face à l’immigration illégale musulmane. Décision politique affligeante frappée du sceau de la stupidité et de l’indignité. Nos zelites ont contracté un drôle de virus.

  22. lacata

    les catalans n’aiment pas qu’un étranger s’implante sur leur bout de terrain caillouteux pour réussir.

  23. Joël

    Ambassadeur de France en Hongrie : viré.

    Préfet des Pyrénées-orientales : promotion de la légion d’honneur du 14 juillet ?

  24. J

    Affaire similaire à celui du restaurateur japonais, ou de la femme allemande en France depuis des années, ou de l’étudiante russe… Les Politiques affichent clairement leur préférence en matière d’immigration : Uniquement l’arabo-musulmane.
    Bon, dans cette histoire du vignoble, il y a peut-être aussi un politicien véreux ou un envieux qui souhaite récupérer le vignoble à bas prix et donc le préfet tente de spolier le couple japonais.
    Quoiqu’il en soit, encore une affaire qui nous fait honte.

    1. AntiislamAntiislam

      Bonjour,

      Oui, c’est du n’importe quoi : j’ai une belle-soeur russe, mariée donc à mon frère depuis des années, qui avait reçu brutalement une OQTF (« obligation de quitter le territoire français »).

      Pendant ce temps, l’administration laisse entrer, en France, des djihadistes syriens …

  25. bob

    Bien l’info du prefet il faut 2000 € minimum pour rester en france .
    Voila a lui tout seul il a réglé le problème de l’immigration .
    Ceux qui ne correspondent pas à cette obligation dehors .
    Le 20 millions de musulmans de France doivent dégager c’est pas moi qui le dit c’est la loi Française rappelé par le prefet de PO .
    Allez au boulot les charters.
    Enfin on va pouvoir respirer tranquille comme avant l’invasion …..

    1. Neuneu1er

      EXCELLENT !!! le hic , c’est qu’avec les retards de paiement de mon pote Louvois il va falloir que j’aille habiter chez nos voisins latin ???

      1. YKempenich

        Haaa Louvois, l’excellence de l’informatique française appliquée aux armées… Le monde nous l’envie !

  26. Paul-Emic

    le salaire net médian étant en France d’un peu plus de 1800 euros, on dégage la moitié de la population ?

Comments are closed.