Femme nue conduisant à Riyad !


Femme nue conduisant à Riyad !

Illustration : La jeune journaliste en abaya, qui a choqué le royaume par sa tenue indécente.
https://cdni.rt.com/french/images/2018.06/article/5b34c0d009fac2233f8b4567.jpg

Le COURAGE de ces femmes motivées par le besoin vital de liberté, seulement la liberté d’exister, d’être elles-même ! Chapeau Mesdames ! Laissez-les vivre ! Les femmes du futur, leur pays leur devront beaucoup !
De tout coeur avec ces héroïnes ; ces résistantes des temps modernes.
___________________________
NOTE : Il y a du texte en arabe , j’ai fait plusieurs tentative de copie, impossible. Se reporter sur le site pour voir.

Arabie saoudite : une journaliste poursuivie pour «tenue indécente» malgré son voile
https://francais.rt.com/international/51999-arabie-saoudite-journaliste-poursuivie-pour-tenue-indecente-malgre-voile
28 juin 2018

Le hashtag qui fait fureur en Arabie saoudite ? #FemmeNueConduisantARiyad (en arabe). ll a été lancé après que la tenue d’une journaliste, pourtant voilée, a fait scandale : les autorités ont lancé une enquête pour «tenue indécente».

Un hashtag connaît depuis peu un véritable engouement sur les réseaux sociaux saoudiens. En français il se traduit «femme nue conduisant à Riyad». La surprise est de taille lorsque l’internaute curieux découvre la photographie à laquelle se rapporte l’audacieux mot-dièse : la conductrice en question, une journaliste saoudienne, est habillée des pieds à la tête… et de surcroît voilée.

Elle est vêtue d’une ample abaya blanche, mais son pantalon moulant et la base visible de son cou ont affolé les rigoristes. Les autorités saoudiennes ont lancé une enquête pour «tenue indécente».

Le scandale a éclaté après que la pulpeuse journaliste saoudienne Shireen al-Rifaie, travaillant pour Al Aan TV, une chaîne de télévision diffusant par satellite basée à Dubaï, est apparue dans un reportage sur l’autorisation donnée aux femmes saoudiennes de conduire. Sa tenue ? Une large abaya, la robe traditionnelle saoudienne, de couleur blanche, ouverte, le tissu couvrant ses cheveux, à l’exception de la mèche dépassant à l’avant du crâne. Son corps était amplement caché.

Mais le vent soufflant ce soir là écartait les pans du vêtement , découvrant par intermittence le pantalon moulant de la journaliste. Par ailleurs, le «décolleté» de l’abaya, ouvert sur 5 centimètres, dévoilait un minuscule triangle de peau à la base du cou.

Il n’en fallait pas plus pour que les esprits les plus radicaux enflamment les réseaux sociaux avec le fameux hashtag et des commentaires insultants envers la journaliste.

Cet internaute saoudien qualifie la jeune femme de journaliste d’«impudique» qui «dévoile son corps».

«Nous devons combattre d’une main de fer cette perversion rampante qui infiltre tout, y compris les médias, nous ne supportons plus cette immoralité et cette pourriture», rage un autre internaute.

Le ministère saoudien des médias a annoncé le 26 juin que l’Autorité générale pour les médias audiovisuels allait lancer une enquête visant la journaliste Shireen al-Rifaie, qui aurait «violé les règles et consignes en portant une tenue indécente». Celle-ci s’est exprimée sur le site saoudien Ajel, expliquant qu’elle portrait des «vêtements décents» et qu’elle rejetait l’accusation portée contre elle. Elle a quitté le pays dès le début de la polémique.

Ironie du sort, le reportage voulait rendre compte d’une réforme très attendue que Riyad présente comme un virage progressiste de sa politique intérieure : l’autorisation de conduire accordée aux femmes en Arabie saoudite. Annoncé en septembre 2017, ce changement historique inspiré par le prince héritier Mohammed ben Salmane, fait en effet partie d’un vaste plan de modernisation et de réformes du riche pays pétrolier.

Mais nombre de femmes craignent de rester la cible des conservateurs dans un pays où les hommes gardent le statut de «tuteurs» et décident à leur place. En effet, les Saoudiennes doivent sortir voilées et restent soumises à de strictes restrictions : elles ne peuvent ni voyager, ni étudier, ni travailler sans l’autorisation de leur mari ou d’un homme de leur famille, ni manger seules dans un restaurant. La mésaventure de Shireen al-Rifaie ne vient que révéler le conservatisme toujours à l’oeuvre dans le royaume.

En outre, l’enthousiasme relatif suscité par les récentes annonces en faveur des femmes ne saurait faire oublier la répression contre les militantes féministes qui se sont longtemps opposées à l’interdiction de conduire. Selon les autorités, sur 17 personnes dernièrement arrêtées, neuf sont toujours en prison. Elles sont accusées d’avoir porté atteinte à la sécurité du royaume et d’avoir aidé les «ennemis» de l’Etat saoudien.

Note de Christine Tasin

Quand je vous dis que Ben Salade enfume son monde mais qu’il ne veut rien changer…

http://resistancerepublicaine.eu/2018/06/26/libe-refuse-dadmettre-que-larabie-saoudite-demande-linterdiction-du-signe-de-croix-aux-footballeurs/

 

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Marcher sur des oeufs

Au crépuscule de ma vie, je flâne sur les chemins de la connaissance qui me ravit. Musique, histoire, religion, tout ce qui fait l'homme et tout ce que fait l'homme me passionne.


43 thoughts on “Femme nue conduisant à Riyad !

  1. claude

    ils sont indécrottables les muzz, mais ne se gênent en bavant pas de regarder des femmes occidentales en tenues légères!

    1. Samia

      C’est ça qui me met en pétard quand vous allez à la plage… que vous vous êtes en maillot de bain et qu’un barbu vous le reluque le « derrière » pendant qu’à côté sa femme est empaquetée dans son truc qui s’appelle tenue islamique.
      Il y a 2 ans, alors que j’étais sur la côte méditerranéenne et que j’avais emmené mes enfants dans un centre aqualudique, est arrivé un groupe de musulmans, 2 hommes quamis et barbe, 3 femmes de « beaux » djilbab, au milieu d’une foule en maillot de bain. Là, le malaise était palpable, moi dégoûtée sur ma serviette frémissante de colère…Votre journée est en l’espace d’une seconde gâchée qui pourtant avait bien commencée.

    2. necas

      Ça ne les dérange pas ! Ils matent les meufs comme des affamés , et traitent les nanas d’içi de : Sharmuttas ! = Putes , en langue litérale . Donc , elles deviennent
      des objets de sexe . Autre truc marrant , pendant le ramadan : les mecs portent des lunettes de soleil , pour ne pas être reconnus, en matant les derches des filles du crû, et pour aller jouer au Pmu , planqué , grâce aux lunettes , de peur d’être pris en flag en plein ramadan. …..
      Une supercherie .

  2. SarisseSarisse

    Réformes purement cosmétiques puisqu’elles ne s’attaquent pas au fond (les textes intangibles), et pas seulement cosmétiques, mais stratégiques , pour mieux tromper l’Occident en donnant l’impression qu’il y a , tout petit, tout petit, tou petit, changement.
    Ceux qui espèrent en une « wahabistroïka » ou une » islamo-Glasnost » se bercent d’illusions.
    Pur ripolinage de façade ( fait amusant car en arabe façad signifie corruption) chez des musulmans à la fois archi-rigoristes et archi-corrompus.
    Tartufferie.

    1. Yann Kempenich

      Oui, mais cela plaît à nos médias qui adorent montrer le « nouveau visage » de l’Arabie « heureuse »… Sans bien sûr gratter à fond. Tiens d’ailleurs, plus aucune nouvelle de la guerre au Yémen !

  3. Laurence-Antigone

    Je n’ai aucune confiance en ce prince, qui sous couvert de réformettes continuent de diffuser son islam d’obédience wahabite.
    Le royaume saoudien est sunnite. Le sunnisme représente près de 80% de l’islam, 10% étant chiite et le reste allaouite, soufi etc etc
    L’Iran est chiite, la Syrie sunnite mais dirigée par un prince allaouite….
    Si MBS ( acronyme du prince saoudien) a déclaré soutenir Israël, c’est uniquement parce que Israël est en guerre larvée contre l’Iran et que cela sert ses intérêts. Si le plus grand pays chiite pouvait disparaître, ce serait pain béni pour le royaume sunnite, adepte de la doctrine wahabite ( déclarée hérétique à son apparition, soit dit en passant ) et ayant réussi à infiltrer tous les esprits musulmans de la planète ou presque. L’islam de nos cités est wahabite.
    Si l’Iran tombe, le hezbollah tombe aussi. C’est d’ailleurs pour cela que le royaume saoudien bombarde les positions houties au Yemen, les houties étant chiites.
    Et le pire là-dedans sont nos gouvernements qui continuent à commercer avec MBS et se pâment devant cette réformette, qui ne sert qu’un intérêt économique, les hommes saoudiens devant s’absenter du travail pour accompagner leurs épouses à droite et à gauche: médecins, courses, sorties….
    Après les différences entre chiites et sunnites sont de peu d’importance. La plus grande étant que les chiites ont un clergé, à la différence des sunnites.

    1. Yann Kempenich

      Nos racailles aussi y vont… Prostituées, alcool, fêtes, scooter à fond sans casque mais attention, ils mangent « halal » (j’avais vu un reportage édifiant… j’avais honte pour ces « Français »)

    2. Marcher sur des OeufsMarcher sur des Oeufs

      Ce n’est pas ce prince héritier Ben Salafe qui avait été arrêté pour dévergondage ?

    1. NICOLAS F

      On va leur en foutre de la tenue indécente .
      Tous à poil et une photos de nos fesses par mail à leur site SAUDI GENERAL AUTHORITY etc…;de mes …..fesses.
      On peut rire de tout et surtout avec tout le monde !
      Dans tous les cas c’est comme çà CHEZ NOUS !
      Et vous avez de l’audio intégrée,pourquoi pas un HHHénorme PET !
      Vive Rabelais,vive Henri 4,vive Molière !

  4. Stephane

    J’attend avec impatience le « fake news » de Libé :

    « non cette femme n’est pas nue ! »

  5. Lorcy

    Là-bas elles rêvent de se déshabiller, ici elles s’entorchonent !!! Quand j’en croise une, je chantonne la marseillaise, je la chante malheureusement, non stop…..

  6. durandurand

    Je me gausse encore de ces journaleux criant à qui veux l’entendre ,l’Arabie Saoudite devient un pays qui laisse aux femmes le droit de conduire , je me gausse , je me gausse ,parce que pour le reste rien n’a changé , mais qu’est ce qu’ils peuvent être cons ces journaleux et dhimmis!

    1. necas

      Cette journaliste , Shireen , a plus qu’intérêt à se barre de cette Arabie Saoudite, car elle court un grand danger : se retrouver sur une place publique à Ryadh , avec un sabre au dessus de sa tête et une foule immonde , applaudissant , le châtiment suprême . Dieu te Garde , ma fille , mais barre toi de ce pays ignoble !

  7. claude

    ici elles s’entorchonent !!
    c’est le cas dans ma ville dont la principale communauté étrangère est turque!

    1. Samia

      Il y a des jours j’aurais préféré rester chez moi, le bus plein d’entorchonées, devant les écoles idem, les centres commerciaux itou… et le jour de l’aïd je n’en parle même pas. Elles se déplacent en bande telles des nuées de corbeaux à qui du gris à qui du noir, une vraie agression pour les yeux et pour une femme qui a combattue pour sa liberté ! Quelle horreur !

  8. Albatros

    Je propose un deal avec l’Arabie; nous lui envoyons nos « françaises » voilées et ils nous envoient leurs femmes souhaitant vivre comme des êtres humains!
    cette religion (?) n’est que la façon de vivre vue par Mahomet et ses califes successeurs….C’est comme si on avait fait une bible sur les pensées d’Hitler fils de satan !! Et tout ce qui concerne les femmes dans cette secte n’a pour origine que l’obsession sexuelle et la jalousie ! Tout ceci dans le coran finalisé par un calife (Othman) 24 ans après le débarras de Mahomet, (et NON descendu du ciel (en recommandé ??) et les adiths des milliers (quelle créativité) rapportés des siècles après ! Il faut vraiment avoir un QI de moule (pardon la moule) pour croire à ce Rael sexo sanguinaire ou être terrorisé depuis l’enfance !
    Bravo Frère Rachid, tu en ais sorti !!!

  9. Celtillos

    pour changer la mentalité muzz il va falloir quelques millénaires, je crois que la planette sera en fin de vie avant qu’ils changent, tellement ils sont indécrotables

    1. Joël

      Ils souffrent d’une maladie orpheline héréditaire, absence du gène de l’évolution dans leur ADN. Cela crée un certain déséquilibre parait-il.

  10. Amélie Poulain

    Terrible ce qu’ils ont peur de la Femme ces hommes-là, ils devraient vraiment s’interroger là-dessus.

  11. Alix

    Ils pourraient tout aussi bien utiliser le hashtag #J’ai la quéquette qui se redresse.
    Parce que au départ c’est ça. Sûr qu’il y en a qui se repassent la vidéo en boucle, histoire de dire combien ils sont scandalisés !

  12. Georges

    Cest courageux de sa part.
    Helas en France des femmes fraîchement voilées font leur apparition chaque jjour qui passe. Elles toisent les gens pour voir leur réaction et chose bizarre, parfois il y a 1 ou 2 voilées avec des non voilées, semblant dire: voyez voilées et non voilées de la mm famille ensemble, c’est ça la tolérence! le vivre ensemble est donc possible, c’est sûrement le message qu’ils veulent faire passer. De + en + de voilées et personne ne réagit, la sharia est au bout de tout ça, déjà en vigueur dans les zones de non droit et bientôt partout en France.
    Chaque mosquée qui se construit a son minaret aujourd’hui et l’appel à la prière sera monnaie courante, les gens ne seront plus en retard à leur travail car révéillés au lever du soleil.

  13. Oncle Bob

    Quand je pense à quel point il est difficile de combattre le voile dans un pays comme la France, et en europe de façon générale, alors pour des pays où c’est une tradition millénaire, ça va pas se faire en un jour.

  14. Joël

    Pulpeuse ? moi, je la vois bien grasse, en bonne fatma.
    Enfin, pour rester dans le sujet, si les muzzs la voient à poil, cela confirme un certain « déséquilibre », non ?

  15. SarisseSarisse

    De gros frustrés dont les connexions vers des sites pornographiques sur Internet doivent probablement battre des records.Tartuffe est un personnage éternel et il est dans son meilleur élément en terre d’islam.

  16. SarisseSarisse

    Mon avis, Ben Salmane enfume comme Al Sissi en Egypte.
    L’un fait semblant de réformer et l’autre semblant de combattre.

  17. Dunois

    Le ben salade, il applique à la lettre le proverbe (d’origine arabe non musulman) que j’ai maintes fois publié et qui m’a valu railleries et injures (quand ce n’est pire).
     » Quand un musulman te parle, c’est pour te tromper et s’il est derrière toi, c’est pour te tuer ». Mais je dis ça, je dis tout…

Comments are closed.