Les musulmans premières victimes des islamistes ? Uniquement s’ils s’éloignent de la doctrine de Mahomet


Les musulmans premières victimes des islamistes ? Uniquement s’ils s’éloignent de la doctrine de Mahomet

NDLR : et c’est une apostate de l’islam qui le dit. Elle sait de quoi elle parle.

 

« Regardez, les musulmans sont les premières victimes des islamistes, le responsable n’est donc pas l’islam. Pas d’amalgame SVP ! ».

On est bord de l’overdose. Tous les « journalistes dignes de ce nom » n’ont que ces mots à la bouche faisant fi de toute objectivité, de regard clairvoyant sur la nature de l’islam.

Pourtant aujourd’hui, ce n’est pas très compliqué d’avoir accès au véritable islam, pas celui véhiculé par les bobos musulmans, les gentils musulmans modérés (aveu qu’il y a besoin de modération en islam). N’importe quel quidam peut se rapporter aux textes de référence de l’islam : Coran, hadiths… Alors qu’en est-il avec les journalistes dont c’est le métier de chercher l’information, de décortiquer les phénomènes sociétaux… ? Il est clair qu’il y a une volonté délibérée de désinformation car le politiquement correct a gagné sa place sur tous les plateaux de télévision, les rédactions. La peur d’être désigné raciste, islamophobe a fini par museler beaucoup d’entre eux et les rendre à terme insipides dans leurs analyses, leurs discours. Il reste quelques exceptions mais qu’on a du mal à entendre tellement les autres aboient plus fort.

Comment un non spécialiste (qui n’a pas la prétention de se dire islamologue) peut démonter ces arguments servis encore et encore?

Je suis une simple apostate. Je n’ai pas fait de longues études sur l’islam. J’ai cependant lu les principaux textes fondateurs de cette idéologie. Je l’ai fait à postériori, après mon apostasie qui n’en est pas vraiment une car secrètement je me refusais à l’islam. J’avais développé d’autres sentiments d’appartenance, le plus important étant celui de la féminité (ma plus grande fierté).Je précise cela car j’ai remarqué que plus rapidement on se libère de l’islam plus facilement, plus solidement on quitte véritablement la oumma, la prétendue communauté musulmane. Il n’y a pas de tergiversation, de phénomène d’identification (à l’insu de son plein gré).

Très jeune, j’ai compris qu’il y avait quelque chose qui ne tournerait pas rond avec l’islam notamment avec le constat amer qu’être une femme née dans une famille musulmane (héritage qui n’est pas génétique, heureusement !!!), c’était une gageure, le malheur et la souffrance assurés. Premier constat, première prise de distance avec la religion musulmane. Ce n’était pas un délire de ma part car autour de moi toutes les femmes de ce milieu étaient soumises au même régime que moi, pas de liberté, peu de considération… Mon for intérieur était convaincu et avait compris instinctivement. Je l’ai vérifié par la suite par mes lectures. J’ai fait des liens et j’ai mis en lumière l’origine de beaucoup de choses que j’avais vécues et que j’avais trouvées injuste. Mettre des mots sur son vécu quelle délivrance ! C’est pourquoi les clichés orientalistes les plus éculés qu’on a balancés à Kamel Daoud m’ont mise dans une colère noire. Il faut l’avoir vécu pour le comprendre, être une femme en islam. Ces intellectuels de pacotille sont des abrutis qui empêchent la prise de conscience de certains et font le jeu des « islamistes ». Elle est belle la classe intellectuelle, elle qui est censée ouvrir les esprits ! Honte, trahison pour toutes les femmes mortes d’avoir voulu un « peu » de liberté.

Deuxième constat, l’islam est tentaculaire, il s’immisce dans tous les détails d’une vie. Enfant, j’entendais me dire on ne peut pas faire ceci et cela. En gros, il n’y avait pas grand chose de permis, pratiquement tout était répréhensible. On vous sert du péché à tout va jusqu’à écœurement, jusqu’à plus soif.

 Si on n’a pas la rébellion dans l’âme, on est embarqué sans ambages dans un enfermement mental d’où il est difficile de s’échapper. On devient le bon petit soldat attendu. C’est d’ailleurs comme cela que l’islam bâtit sa force : par la oumma, par son armée auto proclamée qui doit ramener toute ouaille perdue vers le bercail musulman. Dans le coran, les hadiths, il y a de nombreuses injonctions dans ce sens. Il est dit, dans à peu près ce sens, musulmans vous devez ramener les personnes qui s’égarent ou s’éloignent de l’islam par tous les moyens, en gros vous avez carte blanche. Il y a donc toujours un zèbre pour vous faire au mieux la morale au pire vous violenter pour vous faire payer votre écart de conduite quant aux préceptes islamiques. Les « islamistes », les « salafistes » qu’on dit radicalisés ne le sont pas en réalité. Ils sont les vrais musulmans ceux qui appliquent la religion musulmane dans sa vraie version. A ce propos, j’ai rencontré un jeune qui avait un comportement violent envers ses sœurs qui me heurtait, m’était insupportable. Je l’ai interpellé sur l’horreur qu’il commettait. Sa réponse a été : « moi je respecte la source c’est-à-dire le coran qui dit qu’il faut corriger la femme si tu penses qu’elle a fait quelque chose de mal. » Pas de commentaire !!!

Alors oui ! Les premières victimes des « islamistes » sont les musulmans eux-mêmes mais pas pour la raison invoquée : ce n’est pas l’islam le responsable. C’est justement lui car ces musulmans ont été punis parce qu’ayant pris des distances (même infimes) intolérables avec la doctrine de monsieur Allah. Les islamistes appliquent les intimations de leur mentor. Et n’en déplaise aux journalistes, ils doivent en priorité s’occuper des brebis galeuses avant d’aller faire la fête aux non musulmans. C’est dans le programme mais cela vient après.

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Samia

Apostate de l'islam, islamophobe et fière de l'être,je me sens comme Dihya, la reine des Berbères, qui a combattu l'envahisseur musulman sans jamais faiblir. Bien sûr, je ne combats pas par l'épée mais par les mots que l'on peut parfois, quand ils sont bien choisis, comparer à des flèches bien aiguisées.


48 thoughts on “Les musulmans premières victimes des islamistes ? Uniquement s’ils s’éloignent de la doctrine de Mahomet

  1. PacoPaco

    Samia, votre engagement, votre désengagement plus exactement est un exemple que nous voudrions voir se répandre. Et vite. Car, comme vous le soulignez, il y a urgence. le côté « exponentiel » dans cet histoire, n’est pas pris en compte et nous le soupçonnons, volontairement, par nos dirigeants. Ceux qui devraient avant tout penser à notre bien être, notre épanouissement, Bien avant notre sécurité ! C’est leur défaillance programmée qui a créé cette insécurité. Ce que vous exprimez, cette ouverture d’Âme, de cœur et d’esprit est un vrai rafraichissement. Merci Samia !

  2. pikachu

    « La peur d’être désigné raciste, islamophobe a fini par museler beaucoup d’entre eux et les rendre à terme insipides dans leurs analyses, leurs discours. »
    Pas qu’eux, l’absence de critique de l’Islam n’est pas « à l’insu de son plein gré » mais est au contraire totalement en cohérence avec le concept de relativisme culturel :
    un Papou par exemple, ou un Inuit, ou un indien Quechua, c’est beau, c’est merveilleux, c’est authentique : ce sont des gens vrais, ceux qui nous donnent à goûter l’être humain bio, avant que toutes ces civilisations (judéo-chrétiennes de préférence) ne viennent le gâter, le truffer d’ingrédients chimiques.
    Quand ces mêmes Papous feront des rituels initiatiques de passage à l’âge adulte pour les enfants, ce sera magnifique : la quête initiatique, vaste programme. Vous apprendrez au passage que quelques enfants y sont morts, parce qu’ayant refusé ce qui s’apparente à un viol, mais là encore, pas de condamnation : il faut respecter cette merveilleuse culture. C’est cela le relativisme culturel. Il a son corollaire, le respect de toutes pratiques sexuelles.
    En ce domaine, même s’il est clair que la liberté individuelle n’est pas à remettre en cause, il n’en est pas moins clair que la nature elle-même récompense certaines pratiques par l’éclosion du vivant tandis que d’autres seront stériles. Mais là encore, le relativisme met tout à pied d’égalité. Ceci explique que nombre de féministes tapent sur l’homme blanc, le méchant mâle, et se tairont sur des civilisations bien plus mysogines que la civilisation occidentale (cf. les tweets de Caroline de Haas après les Nuits de Cologne).
    Donc, non, ce n’est pas d’abord l’auto-censure qui explique le silence et la bienveillance concernant l’Islam, mais une « pensée » (en fait une sous-pensée) de gauche qui a pour contrepartie à l’amour de l’Autre, la haine de soi. Une pièce a toujours deux faces et les vieilles lubies progressistes (dont la Révolution Française est aussi un avatar), associent toujours à la création de l’Homme Nouveau, l’élimination du vieil homme (cf. Delphine Ernotte et sa remarque sur les hommes blancs de plus de 50 ans). Ceci explique les massacres de masse constatés dans toute révolution progressiste : communisme (Russie, Cambodge), nazisme, mais aussi Révolution Française avec la Terreur et le génocide des Vendéens (populicide était le mot donné à l’époque).
    Donc, le silence des journalistes est rarement dû à une autocensure, mais à un endoctrinement dans une idéologie à gauche. Des sondages avaient montré (votes lors des élections de 2012, dans deux célèbres écoles de journalisme) que les journalistes sont dans une écrasante majorité, orientés à gauche (cf. http://www.atlantico.fr/pepites/journalistes-gauche-twitter-sondage-harris-interactive-391195.html )

    1. Samia

      Pour le « à l’insu de son plein gré », c’est justement une manière ironique de désigner le systématisme qu’ont les musulmans à se rattacher à la oumma sans réflexion aucune, de manière même je dirais épidermique.

    2. reader

      @picakchu, La France et les citoyens ont eu le malheur de donner les clés de notre patrie à une bande de dévoyés qui depuis des décennies pillent ses richesses dans tous les domaines. IL est bien tard pour certains de se réveiller la gueule ouverte, la tête offerte avec la gueule de bois, alors que la cuvée (( curée )) est lancée contre notre civilisation. Votre analyse, outre le courage de cette femme dans toute sa splendeur de combat pour ses sœurs, est du plus pertinente de vérité et votre avis nous ramène au début de notre hère où dans les grottes les plus profondes votre écriture alphabétique retrouvera son origine sur les parois démontrant aux êtres venus d’ailleurs le passage de l’écriture française à  » idéographique  » (( un idéogramme est un signe ou un DESSIN tel la tête de bœuf ou du mouton qui représente un idée, un mot )) A comme Amour vient d’un ancien hiéroglyphe égyptien que représentait une tête de bœuf, dessin qui s’est quelque peu stylisé au fil des millénaires pour aboutir à  » l’Alep  » phénicien ( mot qui signifie bœuf ) Le signe se lisait et se nommait alors par un mot. Le deuxième signe BETH signifiait <> Ce n’est qu’avec l’alphabet GREC qu’on a choisi la première lettre du mot <> comme nom de la lettre , où s »en suivi les voyelles de l’alphabet GREC pour former notre langue parlée et écrit qui va disparaître sous le glaive au fil du siècle qui s’approche pour tuer notre civilisation. Les idéogrammes ont bientôt leur place au plafond et parois de nos troglodytes… Merci à Samia et vous…

      1. Samia

        Merci à vous Reader mais une petite précision, je ne me bats pas pour mes soeurs mais pour mes enfants, pour la France car je veux qu’elle reste ce qu’elle est, celle qui m’a donnée ma liberté de vivre selon mes aspirations.
        Amicalement

    1. Samia

      L’un n’empêche pas l’autre. Je suis d’accord avec vous. Le gauchiste-journaliste joue effectivement dans la catégorie des tiers-mondistes forcenés. Il se fout de la gueule du monde seule sa doctrine compte. Il faut la faire passer à tout prix.

  3. pikachu

    « ils [les islamistes] doivent en priorité s’occuper des brebis galeuses avant d’aller faire la fête aux non musulmans. C’est dans le programme mais cela vient après. »
    Savoureux, en Israël, on nous parle beaucoup de la population chrétienne qui a baissé, laissant ainsi entendre que ce serait dû à une opression de l’Etat d’Israël ou des Juifs. Par exemple à Beth-Lehem, la population chrétienne a connu une chute vertigineuse, or Beth-Lehem est sous administration de l’Autorité Palestinienne depuis les Accords d’Oslo. Et parmi les témoignages (peu diffusés en France, ne faisons surtout pas de vagues) des chrétiens, il y avait cette phrase récurrente : « après le samedi, le dimanche » que leur lançaient les arabes musulmans. Ce qui signifie, après les Juifs (auxquels il est fait allusion par le samedi, jour du chabat) dont nous nous sommes débarrassés, c’est à votre tour à vous Chrétiens (dont le jour saint est le dimanche).
    Comme vous dites : chaque chose en son temps, « c’est dans le programme, mais ça vient après » : les musulmans déviants d’abord, les koufars après.

    1. pikachu

      Et ce fut d’ailleurs très exactement le processus suivi par Mohamed Merah : il assassina en premier lieu des traîtres musulmans (ou considérés comme musulmans) qui étaient militaires dans l’armée française: d’abord Imad Ibn Ziaten,
      puis plus tard, Mohamed Farah Chamse-Dine Legouad, Loïc Liber et Abel Chenouf qui avait lui aussi des origines maghrébines.
      Après cette première vague de traitres musulmans, il passa aux Juifs : chaque chose en son temps, first things first.

  4. SarisseSarisse

    Les apostats de l’islam comme Samia, Salem Benammar, Pascal Hilout, Lucien Samir Ouhlabib, Karim Oushikh* sont finalement nos plus sûrs alliés dans cette résistance (je me suis mal remis de l’ambiguïté d’un chrétien d’Orient, Sami de son prénom qui semble nous trahir et faire passer ou excuser des relents d’antisémitisme aggravé avant toute mise en garde concernant le danger mortel de l’islam).
    C’est dingue, les collabos, les faux culs ne sont pas ceux qu’on croit, mon Dieu mais ces apostats sont plus précieux que l’or le plus pur.
    Ils sont en tout cas plus sûr que bien de nos curés et pasteurs et parfois popes ( plus rares) dialogueux , collaborateurs de l’islamisation.

    * Je ne mets pas Oukacha dans le lot de ces apostats en or massif, là en revanche la déception est beaucoup plus nette:aucune proposition, bien au contraire ce dernier nous propose une reddition en rase campagne??

    1. Samia

      Ce Sami bidule ne m’a jamais vraiment inspiré. J’ai trouvé son discours trop alambiqué et pas vraiment audible. Je n’arrivais pas à comprendre le fond de sa pensée, là où il voulait en venir avec ses arguments. Alors pour moi pas intéressant du tout.
      Je vous conseille le livre d’un certain Hamid Zanaz, journaliste : Le titre, « L’islamisme vrai visage de l’islam ». Le propos est clair, sans fioriture et direct. L’auteur ne tourne pas autour du pot pour lui l’islam est clairement nocif.

      1. BobbyFR94

        Samia, merci tout d’abord pour cet article, vous êtes de celles & ceux qui sont nos meilleurs alliés contre le NAZISLAM !!

        Connaissez-vous Hamed ABDEL-SAMAD ?

        Egyptien d’origine, apostat, ses vidéos sont percutantes !! ses analyses sans concessions …

        Citons aussi le marocain Frère Rachid, que j’adore, personnellement !!
        Ce type maitrise 3 langues en plus : arabe, anglais et français !!

        Citons également, mais j’en ai une liste qui s’allonge quasiment de jours en jour :

        Amin IMANI, iranien, vivant en Amérique du Nord, pareil, excellent, tout comme le tunisien Salem BENAMMAR, ou encore Waleed Al HUSSEINI, torturé par le HAMAS, et réfugié en France depuis 3 ans je crois…*

        Comme le dit très bien Sarisse, ce n’est qu’en exposant aux yeux de toutes & tous la réalité du NAZISLAM que l’on fera s’écrouler cette IDEOLOGIE !!

        Un autre égyptien que j’apprécie beaucoup, je le ressens comme quelqu’un d’affable, c’est Mohamed RAHOUMA, dont le livre  » allah, qui es-tu  » traduit d’ailleurs en réédition – en 2012 – en français…

        J’ai oublié de citer le formidable Malek SIBALI dont les articles sur Riposte Laïque sont d’une grande qualité aussi…

        Et la liste est longue, s’allonge de jour en jour, je l’ai sur un document word d’ailleurs…

        Le fait de pouvoir traduire l’arabe en français est une arme décisive…

        Au passage, on comprend dès lors beaucoup mieux les lois sur le contrôle d’INTERNET, parce que c’est bien INTERNET qui est en train de détruire, et le NAZISLAM, et le projet des MONDIALISTES !!!

        Merci encore pour vos articles, comme je remercie Sarisse, Malek SIBALI, Salem BENAMMAR, et tous ceux qui participent à la mort du NAZISLAM …

        1. Samia

          Je ne les connais pas pour certains mais je vais prendre le temps de faire connaissance avec leurs positions envers l’islam. Merci à vous

        2. Claude LaurentClaude Laurent

          N’oublions pas non plus Wafa Sultan, Walid Al husseini, Tchadortt Djavann, Bat Yeor et j’en oublie encore.

      2. SarisseSarisse

        Comme quoi les véritables apostats de l’islam sont parfois plus fiables que bien des chrétiens d’Orient qui se montrent très décevant set parfois plus radicaux que les musulmans où les islamistes les plus durs.
        Quelle excellente exemple on est le terroriste libanais Georges Ibrahim Abdallah né maronites ( mais là je pense que le marxisme et le gauchisme sont passés par là il suffit de voir une Léa Salamé parler).
        Ayant voyagé souvent au Proche et Moyen-Orient j’en ai fait l’amère expérience( incompréhensible alliance par exemple de chrétiens du Liban avec le Hezbollah libanais! Parfois plus antisémites et anti israéliens que bien des sunnites!)
        Je ne m’abonne d’ailleurs même plus à l’ œuvre d’Orient, bien orthodoxe , (lœuvre d’Orient où il y a parfois quelques articles « corrects »est une revue catholique plutôt proche des chrétiens orientaux unis à Rome, mais reste dans un dialoguisme qui est insupportable avec Islam).
        Je ne mets pas tous les chrétiens d’Orient dans ce sac bien entendu il y en a qui sont courageux et nous avertissent.
        Heureusement Samia n’est pas Sami (qui nous a bien baladés).

        1. Samia

          Clairement !!! Cet homme est un hurluberlu pas plus pas moins. Le discours antisémite a le don de me faire dresser les cheveux sur la tête. J’en ai fait l’amère expérience, il y a quelques années avec une amie musulmane, que je croyais quelqu’un de bien. Quelle ne fut pas ma désillusion le jour où elle m’a servi un discours antisémite d’une violence que je ne pourrais rapporter tellement j’ai été en état de choc, incapable de comprendre pourquoi une telle haine. Je peux vous dire par contre que je l’ai envoyée bouler comme il faut. De ce jour, je ne l’ai plus revu. Heureusement mes parents, malgré qu’ils soient musulmans, ne m’ont jamais appris la haine de l’autre au contraire ils m’ont toujours dit qu’il fallait se lier aux gens en fonction de leurs valeurs humaines.

    1. Mariana

      Cela fait plaisir : l’islam est clairement nocif . Incontestable point barre .
      Enfin une information vraie dite par un musulman qui ne pratique pas la takkya !
      Il faudrait offrir le livre de Hamid Zanaz aux journaleux .
      Pour ces derniers presse , tv et radio il est temps de les sortir de leur hypocrisie . Combien d’entre d’eux vivent (quartier , ville ) au milieu des musulmans et de leurs nuisances ?
      Il faut aussi ajouter Marek Halter , BHL , Attali et les autres pour infos .
      Ainsi tous ne pourront pas dire qu’ils l’ignoraient .

      1. Samia

        Monsieur Zanaz ne se revendique plus de l’islam, il est un apostat. Il se définit comme rationaliste.

        1. BobbyFR94

          Sans oublier l’intellectuel Egyptien Sayyed Al-QUIMNI, dont les propos ont été analysés sur la chaîne youtube de Hamed…

  5. Marcher sur des OeufsMarcher sur des Oeufs

    Bonjour @Samia ;

    Beaucoup de conviction et de courage et beaucoup d’amour de la Liberté : de la Liberté d’être ou ne pas être ; en tous cas l’envie d’être une personne, une femme libre.

    Merci pour le courage de vos prises de positions et vos témoignages.

    « Une sacrée lépreuse ; n’est-ce pas ?! » Qu’on nen guérisse jamais de cette lèpre là ! Vous le savez-vous bien que notre lèpre n’a rien à voir avec le racisme et la xénophobie ; nous ne sommes que des hommes et des femmes épris de Liberté et d’amour de notre pays, de notre histoire, de notre culture ; tout comme n’importe quelle personne dans le monde, normalement constituée a dans son esprit et son cœur ces priorités gravées à leurs niveaux dans l’échelle des valeurs humaines. C’est tout simplement naturelle et légitime.

    1. Samia

      C’est clair !!! Normalement constitués les lépreux sont. Alors je suis la première d’entre eux.
      Rien ne me fera dévier de mon amour de la liberté, de la culture, du progrès humain rien !!! en définitive de la France.
      Vive la liberté ! Vive la France !

      1. Verdammt

        Bonjour Samia,
        Moi et ma famille avions vécu dans l Ancienne Numidie
        près de la frontière Tunisienne.
        C était une grande civilisation qui a fait peur a Rome.
        J ai été a Maraude d ou venait Saint Augustin.
        Mais les Berbères sont devenus convertis a l islam et tout a disparu.

        Bonne journée.

        1. Samia

          C’est mon plus grand regret. Pourtant en Kabylie un mouvement prend de l’ampleur pour se désolidariser de l’influence arabo-musulmane et s’autonomiser pour bâtir une société laïque et moderne. Il y a du boulot, certes, mais il ne faut pas lâcher. Si cela vous intéresse vous pouvez aller jeter un coup d’oeil sur le site qui s’appelle Tamurt .

    1. AntiislamAntiislam

      Bonjour,

      Non, je ne pense pas : je ne vois pas de commentaire de vous dans la corbeille.

      (Le modérateur).

  6. Yann Kempenich

    Bonsoir Samia.

    Aujourd’hui, Salah Abdeslam a parlé (ho, pas grand-chose, 5-6 phrases). En fait, pour justifier les attentats de Paris.

    « Nous ne vous attaquons pas parce vous mangez du porc, vous buvez du vin, ou vous écoutez de la musique, mais les musulmans se défendent contre ceux qui les attaquent. »

    http://www.lepoint.fr/societe/attentats-de-paris-comment-abdeslam-justifie-les-attaques-terroristes-28-06-2018-2231503_23.php

    Défense classique de ceux qui justifient le pire. Mais ma première pensée a été : « cela signifie que s’il n’y avait pas de musulmans en France, ils ne se sentiraient pas attaqués, donc il n’y aurait pas d’attentats. »

    Mais les musulmans se sentent attaqués partout sur terre et doivent se défendre dans une guerre sans fin.

    Et comme les musulmans sont de plus en plus nombreux à venir en France (où pourtant, à les entendre, ils sont attaqués de toute part), il y aura donc de plus en plus d’attentats.

    J’en ai la migraine…

    1. Samia

      On est deux ! Les musulmans voient des agresseurs de partout. Cela s’appelle de la paranoïa et elle est prodiguée par un « joli » bouquin que je ne nommerais pas.

      1. Georges

        Tout le monde aura compris que le « joli » livre c’est le coran, pourquoi ne le nommez vous pas?

        1. Christine TasinChristine Tasin

          puisque vous avez compris, comme tout le monde, où est le problème ? Vous ne savez pas ce qu’est l’ironie ? A chaque fois que l’on parle de la Religion de paix et d’amour il faut mettre un décodeur et islam en tre parenthèses ?

          1. Samia

            Oui ! de l’ironie, j’aime beaucoup manier les doubles sens car par ce biais j’essaie de montrer le ridicule et le côté fourbe de l’islam. Et dire coran ne me pose aucun problème au contraire, il y a déjà plus de 25 ans que j’ai désigné la religion musulmane comme étant nocive et source de l’abrutissement dans lequel sont plongés ceux qui se disent musulmans.

    2. SarisseSarisse

      Quelle bonnes blagues et c’est pour se défendre qu’ils sont partis depuis Médine pour faire le siège de Toulouse et se jeter sur Poitiers?
      Pour se défendre de qui?
      Des francs, des burgondes?
      L’islam est intrinsèquement, génétiquement agressif.

  7. Mike Giovacchini

    « Regardez, les musulmans sont les premières victimes des islamistes… »

    Déjà l’affirmation est fausse, la bonne citation serait:
    « les musulmans sont les premières victimes DE L’ISLAM! »

    Ne sont pas victimes que ceux qui s’éloignent « réellement » de l’islam mais les bons musulmans aussi!
    Comme le coran et la sunna sont bourrées de contradictions, certains suivent tels courants et d’autres tels courants. Chacun pensant détenir la vérité voit l’autre comme « s’éloignant de la doctrine de mahomet », donc un apostât (péché suprême méritant la peine de mort!)

    Ensuite les victimes musulmanes de l’islam ne sont pas victimes que de meurtres, elles le sont aussi par leurs vies gâchées par ce cretinisme moyenageux.

    Quand on constate par exemple que les femmes sont considérées comme ne valant que la moitié d’un homme, que des petites filles sont mariées de force à des « saints » pedophiles par des « saints » pedophiles, que des petits garçons sont mutilés avec le consentement de leurs familles, que les moindres gestes des musulmans sont réglés par ce système totalitaire etc…
    On peut en conclure que les musulmans sont les premières victimes DE L’ISLAM!

    1. Samia

      Je suis en total accord avec vous quand je parle d’islam tentaculaire qui régit la moindre pensée, le moindre acte des musulmans. Avant la grande violence visible par tous, il y a la violence ordinaire que subissent les musulmans (chacun d’entre eux en est pourtant l’artisan). Le malheur des femmes en islam est par ricochet celui des hommes. Ils ne le savent pas mais que dire d’une société coupée en deux, d’un côté les femmes d’un côté les hommes. Ça ne peut donner rien de bon. C’est un beau gâchis. Le fonctionnement de la société est basé sur le flicage des uns et des autres ce qui étouffe la moindre prise de liberté, de plaisir. Comment peut-on être heureux ainsi ? Je ne vois pas !
      Les « islamistes » en ont rajouté une couche avec la violence physique extrême car il est vrai que l’islam se maintient par la violence physique ordinaire, psychique insidieuse. Je n’ai pas besoin de parler de lapidation, d’amputation…ça serait donner le bâton pour être accusée de caricaturer l’islam.
      Mon expérience est toute autre. Combien de femmes autour de moi j’ai vu subir la violence « ordinaire » pour le moindre écart islamique, d’hommes entravés dans des choix les plus élémentaires comme celui du conjoint…etc
      En définitive, l’islam se maintient soit par la violence soit par la culpabilisation. Il n’y a rien de spirituel dans tout ça !!! qu’on se le dise.

  8. SarisseSarisse

    Les seuls musulmans acceptables sont ceux qui ont cessé d’être musulmans comme ces quelques sarrasins resté après leur défaite de 732 infligée Charles Martel. Ils se mirent à faire du fromage de chèvre comme le Sainte-Maure, accepter le baptême comme Clovis, et porter des noms en français comme Maurin ou sarrasin.
    D’autres n’ont d’ailleurs pas joué ce jeu et ont continué jusqu’à la veille de l’an mil à piller et saccager la France avant l’intervention de Guillaume de Provence à la bataille de Tourtour.
    L’assimilation est la seule condition d’un maintien dans la nation française parce qu’on en devient un élément constituant, même le cardinal Giulio Mazarini devint Jules Mazarin en entrant au service du roi de France il était pourtant d’origine italienne, je ne parle même pas d’Alain Mimoun, marathonien né musulman en Algérie converti au christianisme (catholique) resté français, grand patriote et que les gauchiasses ont pourtant t’en moqué.
    Je ne leur demande pas de se convertir au christianisme mais au moins d’abandonner totalement leur religion ou de partir pour la vivre pleinement ailleurs.
    S’ils sont les premières victimes de l’islam comme disent certains et bien ils n’ont qu’à en sortir ce n’est pas plus compliqué que ça.

    Pour ce qui est des changements de prénoms je ne sais pas si cela doit être imposé, mais au moins vivement conseillé , après tout les chrétiens d’Orient(Liban, Syrie, Egypte) portent aussi des prénoms arabes beaucoup s’appellent Amine Samir ou Adil, mais bien évidemment sûrement pas Ali, Mohamed ou Hussein.
    Cela dit il y a de la taqiya et des convertis, même s’appeler Christophe n’est plus une garantie!
    Mais c’est quand même tout de même mieux de jouer le jeu de la nation et de prendre des prénoms nationaux ou régionaux français.
    Même chez les Juifs français il y a très peu de Shlomo ou d’Amir, Médée Jean-Pierre Des Benoît des Patrick ce qui est une meilleure preuve d’appartenance, idem pour les générations de chinois bien implantés qui gardent des noms asiatique adoptent vite des prénoms européens.
    Personnellement quand je vois un Mohamed Sifaoui rien qu’avec son prénom je ressens du malaise c’est tout sauf un résistant à l’Islam, un islamiste déguisé.

    1. Georges

      Bcp de musulmans sont les victimes de l’islam mais vont à la mosquée, mangent halal et se voilent, Ils n’ont donc aucune volonté de se distinguer de l’islam! Et ils disent aimer la France? Pour les avantages dont ils bénificient, sûrement, s’ils aimaient vraiment la France ils vivraient en bon français!
      Mis à part qq exceptions.

  9. Samia

    Pour Mohamed Sifaoui, je ne sais pas si on peut dire que c’est un islamiste déguisé mais pour que sa prise de position vis à vis de l »islamisme soit entendable, il devrait à mon sens dire clairement s’il a quitté ou non l’islam. En fonction de sa réponse, j’aurais à ce moment là une opinion plus arrêtée. Je mets dans le même bain Madame Guirous qui critique l’islam à tout va et qui continue à dire qu’elle est musulmane. Pour ma part, ce n’est pas logique si on dit que l’islam est un poison alors la suite logique c’est de le quitter véritablement, pas pour de faux comme diraient les enfants.

    1. YKempenich

      C’est qui Mohamed Sifaoui ? Je viens d’acheter son magazine « Contre-terrorisme »… Il collabore avec Encel, l’ennemi de Boniface (Iris)… Il est fiable ou pas, d’après vous ?

      1. Christine TasinChristine Tasin

        Mohamed Sifaoui, une taupe de l’islam; il a témoigné contre Bensoussan et joue depuis des années un rôle très glauque, se prétendant menacé par les islamos il défend l’islam systématiquement ; regarde sur Riposte beaucoup d’articles lui ont été consacrés quand il paradait dans les medias, il y a quelques années

  10. frejusien

    Une bonne recrue, convaincue des dangers de l’islam et de son obscurantisme,

    il est bien évident que les femmes ne sont pas avantagées dans ce type de structure sociale où elles doivent se soumettre et tout supporter sans broncher,

    Les femmes françaises ont conquis de nombreux droits au cours du vingtième siècle, je ne pensais pas que certaines seraient prêtes à les abandonner au profit d’un dogme primitif

    1. Samia

      Une vraie trahison, les femmes qui ont combattues pour nos droits d’aujourd’hui doivent pour sûr se retourner dans leur tombe.

    2. Georges

      Pas toutes les voilées portent le voile par obligation, bcp d’entre elles se délectent de voir les regards se poser sur elles.

  11. Nila

     » Les musulmans premières victimes des islamistes ? Uniquement s’ils s’éloignent de la doctrine de Mahomet  »

    ==> J’adhère totalement! 😉
    Bravo Samia!!!

    1. Samia

      Merci ! J’en avais assez d’entendre dès l’ouverture de mon poste de télévision, la France ce n’est pas si grave ce qui lui arrive puisque les premières victimes des violences des islamistes ce sont les pays musulmans qui les subissent. La mauvaise foi, ça suffit !

Comments are closed.