Les chiens sont lâchés contre l’ISSEP de Marion Maréchal : raciste, sexiste, homophobe…


Les chiens sont lâchés contre l’ISSEP de Marion Maréchal : raciste, sexiste, homophobe…

Illustration : Ouest-France

 

Ce vendredi, Marion Maréchal a présenté à la presse « son » école : l’Institut de sciences sociales, économiques et politiques (Issep).

En effet, « L’académie de sciences politiques voulue par l’ex-députée du Vaucluse Marion Maréchal-Le Pen ouvrira ses portes à Lyon à la rentrée prochaine, ont indiqué lundi à l’AFP des élus FN de la région Auvergne-Rhône-Alpes. » (Challenges)

Évidemment, certains médias ont raillé l’initiative, dénonçant la volonté de faire un « Sciences-po de droite ».

« Vous suggérez donc que Sciences po est de gauche, ce n’est pas moi qui l’aurai dit » a-t-elle malicieusement ironisé (Le Monde)

Mais pour la jeune directrice de l’Issep, cette académie sera, avant tout, le terreau de tous les courants de droite, une nouvelle école censée promouvoir « l’excellence, l’éthique, l’engagement et l’enracinement » et une alternative à un enseignement supérieur sclérosé (par le gauchisme ?).

Donc, pas de « hidjab day » ou de cours sur le féministe intersectionnel au programme. Et c’est peut-être ce que ne supportent pas les médias dominants, mi-goguenards, mi-dédaigneux envers son projet « métapolitique ».

D’où les nombreuses piques et allusions tendancieuses ici et là.

« Lyon: A l’inauguration de son école, Marion Maréchal prône l’ouverture mais refuse certains journalistes (N.d.A : Libération qui avait titré en Une «Maréchal, la revoilà» , Rue 89 Lyon et C8) » (20minutes)

« Marion Maréchal assure sa promo à travers son école », « … établissement à la confluence de la droite et de l’extrême droite. » (Le Monde)

Sur France Info, on met d’abord en avant le coût des études : « cette formation, non reconnue par l’Etat, coûtera 5 590 euros par an en master » et on écoute les récriminations d’un étudiant de Sciences-po venu manifester son opposition.

Car en effet, une « manifestation de contestation » a été organisée par « Le comité de vigilance 69 » qui regroupe des associations, des organisations syndicales et partis politiques de gauche et d’opposition. (France 3 Auvergnes-Rhône-Alpes)

« Une école… ou un nouveau fief de l’extrême-droite à Lyon ? «  s’inquiètent-ils. De plus le choix du lieu n’est pas anodin, le collectif s’étonne de « la proximité de l’école avec l’hôtel de Région et les différentes rencontres officieuses marqueraient-elles un rapprochement avec la droite dure de Laurent Wauquiez ? »

Gravissime, en effet !

Ce « Comité de vigilance 69 » s’insurge contre « les multiples ouvertures de locaux fascistes » (sic !) qui favorisent « la recrudescence d’agressions physiques violentes et le saccage de locaux militants progressistes sur Lyon ». De plus, « les formations proposées dans cette école relèvent d’une idéologie raciste, sexiste et LGBTI+phobe ». Cet établissement est donc porteur de « valeurs réactionnaires » : c’est une école « fasciste… pour les plus riches » qui « rappelle le vrai visage de l’extrême droite, celui des élites et de l’argent. »

« Écoles, bars, salles de sports, locaux associatifs etc. A Lyon, comme ailleurs, fermons tous les locaux fascistes, peu importe la forme qu’ils prennent. »

Avec ses casseurs antifas, ses guerriers Black Bloc, ses cocktails Molotov, ses vitrines brisées, ses poubelles et McDo incendiés, sa rhétorique guerrière et son discours totalitaire, l’ultra-gauche n’est pas à une contradiction près et… n’a vraiment pas peur du ridicule.

 

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email




35 thoughts on “Les chiens sont lâchés contre l’ISSEP de Marion Maréchal : raciste, sexiste, homophobe…

  1. clairement

    Marion MARECHAL est une fille intelligente et courageuse qu’il faut soutenir.

    Les propos de la réaction à cette belle initiative sont ridicules et soulignent leur abrutissement et la pensée moisie de ceux qui tiennent de tels discours qu’ils sont incapables de remettre en question.

  2. Armand LanlignelArmand Lanlignel

    L’argument des écoles supérieures gratuites est un mensonge car il me semble que de nombreux instituts ou écoles supérieurs sont payants (en plus, une inscription dans une université de l’éducation nationale n’est pas totalement gratuite).
    Quant à Marion, elle me semble être une fonceuse sans avoir une expérience suffisante, sa maturité est incomplète, et cela ne m’étonnerait pas qu’elle pratique l’homophobie …. Quelqu’un connait-il son opinion à ce sujet ?

      1. Armand LanlignelArmand Lanlignel

        C’est une école de formation politique orientée vers la gestion du pays. Il est tout à fait justifié de s’intéresser aux mentalités formées. L’intolérance contre certaines particularités est à combattre.

        1. RODRIGUE

          L’homosexualité ne doit pas être une norme sociale mais demeurer une exception !donc ni à promouvoir ni à combattre, dans le meilleur des cas constituer l’indifférence!

    1. Gally

      Effectivement, moins cher, Science Po peut coûter jusqu’à 10, voir presque 15.000 euros, une école de commerce entre 14 et 17k, c’est effectivement moins cher que 5590.

      Dites, « Professeur », à force de vous lire sur RR et RL, il y a une question qui s’impose à moi : votre spécialité, c’est « pouvoir raconter n’importe quoi sur n’importe quel sujet », c’est bien cela ?

      1. Yann Kempenich Post author

        « Il » professe également sur Causeur et Fdesouche… Bon, c’est notre contradicteur-mascotte.

      2. Amélie Poulain

        Vos chiffres sont exacts, j’y pensais justement, effectivement l’argument du prix pour cette école n’a aucun sens.

      3. Amélie Poulain

        « Quand à Sciences Po cela dépend des revenus de la famille. »

        On reconnait bien là l’esprit gauchiste, tout est fait en fonction de l’argent, et il y a plein de domaines où c’est comme cela.

        Avec ce genre de mentalité, cela ne sert à rien de gagner plus puisqu’on va payer plus et ainsi être tiré vers le bas.

        Il ne faut pas se demander après pourquoi en France on n’a pas envie d’avancer, on va tout simplement payer pour les autres et peu à peu, le désir d’investir et d’avancer s’éteint.

        De plus, c’est de la discrimination car pour un même service, tout le monde n’a pas le même prix à payer.

        C’est pourtant le fait de rêver d’une possibilité d’atteindre un niveau supérieur qui est le moteur du désir et donc d’avancer.

        C’est pour cela que les communistes et épigones de gauche n’ont rien compris à l’humain qui finit, sous leur régime, à désespérer et au bout du compte à s’éteindre.

        Alors bien sûr, il faut un équilibre à trouver mais, dans le fond, il y a de ça concernant la tendance à l’inertie et tout ce qui va avec (chômage, mentalité d’assisté, etc…).

  3. Al Ber

    Et les écoles de commerce bidon qui forment les futurs vendeurs des magasins de bricolage ça coûte combien ???

  4. Marinette

    Les grandes écoles de commerce en France coûtent entre 10 000 et 15 000 E/an aussi 5 500 reste dans la moyenne des petites écoles.

    Je n’ai pas écrit non plus que je justifiais ces prix ! Simplement une réalité.

    Je n’ai jamais été pro FN ni pro- d’aucun autre parti (actuellement, il n’y a personne en France !). Si l’enseignement de son école tient la route, je lui souhaite une grande réussite.

    M.M,, dans quelques années, libérée de son grand’père et de sa tante, sera peut-être bien placée pour représenter la droite. Elle connaît tout ce qui a fait échouer le FN.

  5. Amélie Poulain

    « Avec ses casseurs antifas, ses guerriers Black Bloc, ses cocktails Molotov, ses vitrines brisées, ses poubelles et McDo incendiés, sa rhétorique guerrière et son discours totalitaire, l’ultra-gauche n’est pas à une contradiction près et… n’a vraiment pas peur du ridicule. »

    Rien à ajouter, tout est dit !

    J’apprécie l’intelligence et le recul d’e Marion Maréchal Le Pen, avec un discours qui me semble très sain et constructif.

    1. Sniper 338

      Sauf que donner le titre de guerriers a des sous-merde des chacals et des hyennes galeuses sa me fait mal au ventre. .Faudrait peut-arreter dans nos propos de donner des titres de valeurs a c est pourritures de traitres corompues gauchiass traitres subventionner par la racket fiscal des francais c est islamos collabos sont des sous-merde integrale ils n ont droit qu a notre plus grand mepris point final !

  6. Amélie Poulain

    « ….c’est une école « fasciste… pour les plus riches » qui « rappelle le vrai visage de l’extrême droite, celui des élites et de l’argent. » »

    Oh mais c’est tellement français cette manière « envieuse » de penser….

    C’est précisément cette idéologie qui nous tire par le bas et nous pourrit la vie. Et pourtant, je ne suis pas riche.

    Mais c’est tellement ancré dans l’esprit de certains Français (je ne généralise bien sûr pas, et heureusement) que ce n’est pas près de changer.

    1. inconnue

      parcez que vous n’êtes pas ancrée dans vos idées ………..je pense que les idées de gauche enfoncent la France

      1. AntiislamAntiislam

        Bonjour,

        Une Gauche qui a muté et est devenue totalement étrangère à la question sociale pour prêcher fanatiquement le multiculturalisme, l’islamophilie etc en contradiction complète avec les valeurs qu’elle défendait autrefois (féminisme, droits des homosexuels, lutte contre l’antisémitisme etc etc)

      2. Amélie Poulain

        @inconnue

        « parcez que vous n’êtes pas ancrée dans vos idées ………..je pense que les idées de gauche enfoncent la France. »

        Relisez-moi, c’est précisément ce que j’ai dit. Du moins, l’idéologie qui la soutient et qui donne les effets que l’on critique actuellement.

  7. Marcher sur des OeufsMarcher sur des Oeufs

    – » certains médias ont raillé l’initiative, la volonté de faire un « Sciences-po de droite ». »-

    Bon bien c’est l’aveu que tout ce qui se fait maintenant en étude politique et journalistique tout est « à gauche toute » ; science po, école de journalisme de Lille… Ou en tout cas tout dans le sens de la bienpensance ; de toutes les façons cela se vérifie à chaque élections avec le front sacré républicain pour lutter contre la seule et véritable droite défendue par le Nationalisme.

  8. Celtillos

    bravo Marion et t’occupe pas des pauvres d’esprit qui hurlent, les chiens aboient et Marion passe, le fait qu’ils ralent justement prouve que tu a raison….

  9. Alix

    Marion Maréchal cela me parle peu.
    Cette volonté de droitiser (économiquement, socialement) le camp patriote va finir par couper l’électorat populaire du Rassemblement National.
    Je préfère la démarche de Céline Pina, certes elle ne va pas jusqu’au bout.
    J’apprécie le travail pédagogique et d’analyse de Céline Pina…
    Bien évidemment je lui préfère Christine qui a le courage d’affronter ouvertement l’islam.

  10. PUGNACITÉ

    Les chiens dont il est fait état n’auraient rien à faire dans cette école.
    En conséquence et en l’occurrence cela ne nuit en rien à l’image de marque que cette école va se construire.
    Bravo à Marion qui a pris une initiative constructive et en adéquation avec les besoins du pays et des citoyens Français patriotes.

  11. frejusien

    Si cette école pouvait nous former des hommes politiques qui ne relèveraient plus de la formation sclérosante et islamolâtre de l’ENA, c’est une excellente initiative

  12. bm77

    Ils veulent régner sans partage les idéologues des écoles de formation de maitre et de journalisme toutes dans la bien pensance de gauche, pour faire l’Europe totalitaire dont nous constatons les prémices et le pouvoir de nuisance aujourd’hui.

    Ils ont le contrôle des têtes et de la communication tout ça pour imposer l’immigration de masse par les forceps si il le faut et sans que l’on ne puisse protester;
    La chose s’est révélé au grand jour et c’est un des mérites du phénomène des migrants qui est un révélateur des intentions de la clique de l’UE Macron et Merkel en tête. Nous remplacer!

  13. Conan

    Toutes ces « grandes écoles » sont des clubs de fils à papa, où un pognon dingue rachète la crétinerie ….

  14. Rakotobe

    En matière de tarifs,Toulouse Bizzness School fait dans le haut de gamme,avec des formations à 35000 euros,on peut facilement parler de reproduction des élites,non?

    1. Amélie Poulain

      Oui mais encore faut-il pouvoir les optimiser ces formations au niveau de la vie active.

      J’ai vu en université certains sortis des soit-disant « grandes écoles » de commerce ou autres où tout y est mâché et fait pour entourer et chouchouter leurs élèves (en général, passé le concours d’entrée on est sûr d’aller jusqu’au bout), malgré des équivalences de principe, être paumés et n’avoir pas le niveau de réflexion requis.

      En effet, en fac, il faut se débrouiller et construire sont propre savoir…. pas gagné du coup.

Comments are closed.