Oukacha veut désislamiser la France sans toucher à l’islam ni aux musulmans, il se fout de nous !


Oukacha veut désislamiser la France sans toucher à l’islam ni aux musulmans, il se fout de nous !

Nous allons reprendre l’essentiel des arguments de Majid Oukacha, qui voulait prouver que 4 des solutions avancées ici ou là ne sont pas valables et nous allons y répondre ( en bleu ), dans un exercice de rhétorique (thèse, antithèse… ) . Je donne des contre-arguments, ce qui ne signifie pas que je défends les « solutions  » avancées par Majid Oukacha ( je ne vois par exemple pas l’intérêt d’interdire le Coran ni même d’examiner la « solution guerre civile », la guerre civile n’étant pas une solution mais un risque énorme si rien d’autre n’est fait pour bouter l’islam hors de France).

1 ) La re-migration ce ne serait pas bien et pas possible

 

MAJID  OUKACHA

La mise en pratique est impossible, pas un pays avec une seule religion, une religion ne correspond pas à un pays, il n’y a pas de « pays musulman » ; et renvoyer les gens même nés en France dans le pays d’origine n’est pas possible. Il n’y a pas de raison d’expulser de France et donc de punir quelqu’un à cause d’une naissance qu’elle n’a pas choisie. Naître quelque part ce n’est pas un crime, croire en un dieu n’est pas un crime.

CHRISTINE TASIN 

A partir du moment où l’islam serait interdit en France par un pouvoir politique quelconque, il serait impossible à un musulman de pratiquer ouvertement et publiquement sa « religion » ; les vrais musulmans, voulant rester fidèles à leur religion et à ses préceptes se sentiraient donc obligés de choisir entre la république français et un pays musulman.

Car cela existe, les pays musulmans, quoi qu’en dise Majid Oukacha…

Il y a objectivement 57 pays musulmans, qui se définissent comme tels, qui sont rassemblés dans l’OCI, structure communautariste. Un musulman peut donc partir dans l’un de ces 57 pays musulmans qui ont  la charia, toute ou partie, pour loi, d’ailleurs. 

 

MAJID  OUKACHA

Pays laïque, la France ne sait pas qui est musulman parmi ses Arabes. Un Arabe qui a grandi ici est français comme n’importe qui, on ne peut le punir à cause du facies. Et il faut supposer que les pays d’expulsion acceptent cela.

CHRISTINE TASIN 

A priori il y a beaucoup de musulmans qui ne sont pas arabes et inversement beaucoup d’Arabes qui ne sont pas musulmans. Mais passons. 

La France ne sait pas qui est musulman ? Vraiment ? Sur quoi se fonde-t-elle alors pour le nombre de repas halal dans les mosquées pendant le ramadan, sur le nombre de places de fidèles prévus dans les permis de construire des mosquées  ? Comment est calculée la représentativité des musulmans pour le CFCM ? La France ne saurait pas distinguer un patronyme bien français d’un patronyme ouvertement étranger avec un prénom musulman ? 

Qui a dit qu’il faudrait expulser en aveugle, punir au facies ? Les tenants de la remigration parlent de choix offert aux musulmans : la République en France ou l’islam en pays musulman. Ce qui n’empêcherait nullement, qui plus est, les croyants de croire, de pratiquer leur religion chez eux. Et ceux qui aiment la France, ses lois, ses traditions, comprendraient fort bien qu’il s’agit justement de cohésion sociale, de pacifier la population et d’éviter… la guerre civile.

 

MAJID  OUKACHA

On peut alors rejeter ces gens-là à la mer ou dans une île lointaine et même moi je pourrais être jeté. Et les Français n’accepteraient pas cela. Et les métis qu’est-ce qu’on en fait ?

Pour savoir qui est musulman, il faut envoyer avec recensement ou feuille d’impôts un questionnaire pour savoir qui est musulman ou pas, faire le test du sauciflard, facilement contournable.

Et dégager plusieurs millions de musulmans, 15 millions selon Begag… ce n’est pas possible. Tous les musulmans sont qui le meilleur ami d’un Français de souche, qui sa femme, qui  le patron d’un Français de souche.

CHRISTINE TASIN 

Qui a dit que la remigration se ferait violemment ? Même en 62, les pieds-noirs sont partis en avion ou en bateau, il n’a pas été besoin de les jeter à la mer. « La valise ou le cercueil » leur disait-on. Simple et net. Mais la France des années 2000 n’userait pas des procédés du FLN, il suffirait juste de fixer les règles du jeu, les interdictions, les limitations de culte, l’imposition de la loi française et des coutumes françaises à tous, menant, à défaut, à expulsion, pour que les musulmans choisissent leur camp, tout seuls.

Il y aurait bien évidemment ces millions de « musulmans » qui, depuis des années sont des apostats, voire des gens juste de culture musulmane qui ne pratiquent pas et n’ont aucune raison devouloir quitter la France pour un pays musulman. Il ne resterait donc que quelques millions d’emburkinées, de fanatiques et autres radicalisés qui ne pourraient pas supporter la vie en France et partiraient en courant. Et notamment ces jeunes de moins de 25 ans qui, selon l’institut Montaigne, pensent pour 50 pour cent d’entre eux que la charia doit passer avec la loi française. Déhors pour ces ces gens-là, qu’ils soient 1 ou 10 millions. Où est le problème ? 

Et ceux qui sont mariés à des Français d’origine auront le choix, comme ces Français d’origine, la République ou un pays musulman. Où est le problème ? 

Majid Oukacha a un énorme défaut, il fait comme si l’islam était une religion comme les autres…alors qu’elle est aux antipodes de notre civilisation, de nos coutumes et valeurs comme l’arrêté Partisi l’a démontré.

Et quand on est un vrai musulman, on fait en sorte, justement, de vivre à part, de porter des vêtements différents, de manger autrement, d’être enterré à part… 

Les objections de Majid Oukacha  sont celles d’un homme qui ne connaîtrait pas l’islam, ses tares et particularités alors qu’il s’est fait une réputation en les dénonçant, il y a là quelque chose de bizarre, pour ne pas dire d’incompréhensible.

 

2 ) Fermer toutes les mosquées en France, ce ne serait pas bien et pas possible

 

MAJID  OUKACHA

 L’Etat français a eu tort d’autoriser la construction de mosquées sur le territoire français. Mais à présent, le mal est fait, il faut faire avec. On ne peut pas fermer toutes les mosquées, les musulmans s’y opposeront, parlant de discrimination si on ne ferme pas en même temps tous les autres lieux de culte, églises, temples, synagogues… 

Par ailleurs, il serait injuste de fermer les mosquées qui respectent la loi et ne participent pas à la radicalisation. 

Enfin, si on fermait les lieux où l’on enseigne un livre de haine, le Coran, il faudrait fermer toutes les mosquées, ce qui pourrait déclencher une guerre civile, avec des risques permanents d’attentat, aucun gouvernement ne pourrait prendre une décision pareille.

CHRISTINE TASIN 

Les mosquées ne sont pas des lieux de culte comme les autres mais des écoles, des casernes, des lieux d’endoctrinement, des mairies…Les mosquées sont nos casernes, les coupoles nos casques , les minarets nos baïonnettes et les croyants nos soldats » a dit Erdogan en 1999.

Rien à voir avec synagogues, temples ou églises. Si un pouvoir politique, arrivé au pouvoir par la volonté du peuple, décidait, pour des raisons de trouble à l’ordre public, de terrorisme etc. de fermer toutes les mosquées, ce serait pour des raisons propres aux mosquées, afin de préserver ceux qui vivent sur le territoire français, français ou pas.

Et si on ne ferme pas les mosquées, si on n’arrête pas, de toutes les manières possibles, la progression de l’islam, il y aura la guerre civile. Oui, c’est l’islam qui risque de générer la guerre civile. Mais le mot est mal choisi, pour qu’il y ait guerre civile il faut que deux parties de la population d’un pays s’opposent . Si des musulmans veulent imposer leurs coutumes, leurs traditions,  la charia… à tous, ils ne se comportent pas en français mais en étrangers. Comme dans une guerre conventionnelle.

 

3 ) L’interdiction de la vente du Coran, ce ne serait pas bien et pas possible

Minute 25 à 29

MAJID  OUKACHA

Rien n’empêchera les musulmans de distribuer les corans gratuitement. Des clés USB peuvent contenir des clés USB…. A l’ère d’Internet le coran est partout accessible. Donc moins de coran = moins d’islam, ce serait relatif  et très facile à contourner.

Et la liberté d’expression ? Comment interdire cela ? On peut posséder mein kampf et le lire ce serait dingue d’interdire un livre comme le coran. On ne peut pas faire la même  chose que le coran et l’islam que l’on critique.Je suis contre interdiction d’une oeuvre littéraire. 

CHRISTINE TASIN 

Majid Oukacha fait semblant de croire qu’une interdiction du Coran servirait juste à empêcher les gens de le lire. Alors qu’il s’agit bien évidemment de bien autre chose. Il s’agit de déclarer le Coran hors la loi, de le désigner comme inconstitutionnel, de donner un coup d’arrêt, fût-il symbolique, à l’expansion de l’islam… et au terrorisme. Tant que de jeunes musulmans iront à la mosquée entendre des versets appelant à la haine, à la violence, au mépris des femmes et au non respect de la loi française, l’islam sera une peste assumée et légale. 

Si le Coran était interdit on ne pourrait plus le lire dans les mosquées, l’enseigner dans les écoles coraniques (autrement que sous le manteau ) et ceux qui le feraient sauraient que c’est un livre interdit. Interdit parce que dangereux. Au passage on reprendrait la main, on prouverait que la France fait la loi chez elle…

Quant à parler de liberté d’expression et renvoyer dos à dos une oeuvre littéraire et un livre d’endoctrinement responsable de centaines de morts en France depuis 2015, il faut être gonflé. Sans compter que cela n’est pas compatible avec la première partie de l’argumentation de Majid Oukacha… qui prétend que l’on peut trouver le Coran partout et qu’on ne pourrait donc pas l’interdire.

 

4 ) La guerre civile, ce ne serait pas bien et pas possible

MAJID  OUKACHA

Beaucoup disent « Ça va se finir dans la guerre civile », qu’ils le souhaitent ou pas. Soit ils espèrent dissuader les musulmans de rester, les inciter à partir, soit ils espèrent carrément tuer des musulmans.

Ceux qui prônent cela sont irresponsables. Une guerre civile, sans les garde-fous des conventions de Genève, c’est horrible. 

Et ce n’est pas possible. 

La majorité de nos compatriotes musulmans sont pacifistes, ils vivent parmi nous,  on est entrelacés les uns dans les autres. Comment reconnaître les musulmans des autres ? Des Français vont tuer tous ceux qu’ils croient musulmans. Il y aura vengeance, des musulmans vont tuer des Français. Un anti-islam risquerait de me tuer moi, moi Majid Oukacha… Il y aura des millions de gens contre des millions de gens. 

Les Français pourraient perdre malgré le nombre, parce que nombre d’entre eux sont des lâches, des collabos…

Et s’il y a la guerre, tous corps de métier seraient abandonnés, parce que les gens fuiraient, cela pourrait créer une catastrophe sur le territoire, par exemple si les centrales nucléaires étaient abandonnées, et ce serait en plus une catastrophe écologique.

CHRISTINE TASIN 

On ne cesse de le répéter, personne, en France, n’a envie d’une guerre civile, même – et surtout – les patriotes. Une guerre, qu’elle soit civile, défensive ou autre, c’est l’horreur absolue. Alors il est malhonnête de prétendre que « la droite » mettrait la guerre civile parmi les solutions… 

Si les patriotes évoquent la guerre civile c’est qu’ils se voient piétinés et disent que, SI RIEN N’EST FAIT, SI RIEN NE CHANGE, les Français voudront se défendre. Point barre. 

Comment reconnaître les musulmans des non musulmans ? Kamis, voile, burka, djellabah… certains musulmans prennent un malin plaisir à se distinguer, à afficher leur prétendue religion… Et ceux qui fréquentent les mosquées, qui tiennent des boucheries halal, ce sont des bouddhistes ? 

Quant aux risques, chacun les connaît, mais on a les expériences des deux premières guerres mondiales. Les usines ont continué à tourner, les retraités, les chômeurs, les étudiants… tout le monde mettrait la main à la pâte. Parce que tout le monde ne pourrait et ne voudrait pas fuir, forcément. 

Par ailleurs, je l’ai déjà écrit, je ne sais ce qui est le pire, vivre dans un pays musulman, soumis à la charia, sans liberté d’expression, avec le statut de dhimmi ou de femme ( ne parlons pas des femmes dhimmies ! ) ou la guerre civile ? 

Je considère quant à moi qu’il vaudrait mieux une bombe nucléaire sur la France que la perspective pour nos descendants de vivre en pays musulman.

CONCLUSION

Majid Oukacha n’est pas bien honnête d’affirmer, à plusieurs reprises, faire oeuvre objective, sans parti-pris, en examinant les « solutions » qu’il prête à certains patriotes. D’abord parce ce qu’il oublie délibérément la spécificité de l’islam, ensuite parce qu’il ne vise qu’à faire peur, qu’à dissuader les Français de dire non à l’islam. Il se contente d’affirmer que les « solutions » examinées seraient a priori néfastes à court ou long terme. 

Quant à ses solutions à lui, elle nécessiteraient quelques centaines d’années pour avoir une chance d’être efficaces ( explications, enseignement… ) dans un monde où les musulmans seraient majoritaires  ! 

Bref, Oukacha n’a pas évolué d’un poil depuis l’affaire du débat avec Pierre Cassen en Suisse…. On se souvient qu’il était, entre autres, favorable à la partition et au port du burkini sur les plages… Cela ressemble beaucoup au travail des Frères musulmans.

http://resistancerepublicaine.eu/2016/11/04/avec-majid-oukacha-la-charia-pour-tous-des-demain-en-france/

http://resistancerepublicaine.eu/2016/11/04/desislamisation-et-remigration-passionnant-debat-contradictoire-entre-pierre-cassen-et-majid-oukacha/

http://resistancerepublicaine.eu/2016/11/06/desislamisation-remigration-tres-grosses-divergences-cassen-oukacha-video/

http://resistancerepublicaine.eu/2016/11/06/mr-oukacha-est-un-proselyte-de-lislam-cest-clair-et-cest-tout/

http://resistancerepublicaine.eu/2016/11/07/comme-de-nombreux-musulmans-majid-oukacha-a-un-probleme-avec-les-femmes/

http://resistancerepublicaine.eu/2016/11/13/cher-majid-oukacha-vos-propositions-sur-la-partition-de-la-france-sont-incoherentes-et-choquantes/

http://resistancerepublicaine.eu/2016/11/14/cher-majid-oukacha-comment-pouvez-vous-defendre-le-port-du-burkini/

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Christine Tasin

Présidente de Résistance républicaine ; professeur agrégé de lettres classiques.


42 thoughts on “Oukacha veut désislamiser la France sans toucher à l’islam ni aux musulmans, il se fout de nous !

    1. SarisseSarisse

      Non, je ne pense pas , lâcheté, trouille plutôt.
      Une sorte d' »apostat jésuite », rien à voir avec ceux qui contribuent à RL ou RR (encore que ce fut un peu tendu avec Salem Benammar au sujet de la dernière présidentielle au point de douter de sa sincérité).
      Ce qui est clair c’est, en effet, qu’il n’a jamais été, semble-t-il été inquiété pour un quelconque propos ou article vis -à-vis des critiques formulées à l’encontre de sont ancienne religion.

      De tout façon il ya un test simple: un apostat qui ne veut pas bannir l’islam de notre horizon est douteux (peut on être naïf au point de douter que l’islam va se faire moins virulent dans son prosélytisme si on lui cède quoi que ce soit?même dans certains pays arabo-musulmans du temps des Nasser , Bourguiba et Ben Ali, Khadafi, des Hussein ou des Assad ces dictateurs ou semi dictateurs ne le lâchait pas de l’oeil un seul instant, l’armée et les polices secrètes surveillaient prêches et mosquées, alors stop les mosquées , interdiction!
      Nous sommes plus faibles que ces dictateurs de pays arabes et musulmans parfaitement conscients du danger de ce poison idéologique et religieux.
      Un Kémal Attatürk aurait sans doute, s’il l’avait pu, voulu aller plus loin encore en l’éradiquant.

  1. Nila

    Je ne sais pas pourquoi, mais « cette lecture en bleu » m’a fait un bien fou! ^^
    Regard aiguisé et solutions pleines de bon sens!
    Merci Christine.. 😉

  2. maury

    En fait il parle comme un musulman qui nous prend pour des crétins ou des naïfs, ce que la plupart est, en dédouanant l’islam de pogroms qui depuis qu’il existe massacre des populations qui ne sont pas dans le moule mahométan!!
    Ces réponses sont une menace déguisée puisqu’il nous parle de soulèvement en cas d’interdiction du coran satanique et de guerre civile!On sait bien que ça se prépare du côté des soldats d’Allah dans les mosquées casernes et lui nous le prédit !!je pense impossible de dialoguer avec ceux qui veulent nous remplacer!
    SI VIS PACEM PARABELLUM

    1. Mariana

      « Je pense impossible de dialoguer avec ceux qui veulent nous remplacer » super exact plus avec des fourbes qui nous prennent pour des c..s , avec des menteurs super nuisibles .
      Aucun dialogue entre un fanatisé à l’islam et quelqu’un honnête et intelligent .
      Seuls les passages en bleu sont bien les autres n’étant qu’un tissu de provocations et de mensonges , un classique des musulmans on connaît la musique .
      Est-ce qu’un dialogue aurait pu exister entre un nazi et un démocrate en 1939 , entre un nazi et un juif à la même époque ? Non bien sûr car impossibilité totale .
      Les musuls c’est la même chose et ils font semblant d’ignorer les lois et la laïcité pour nous faire croire leurs mensonges de Polichinelle .

  3. cyrilpatriot

    vous etes plein de bon sens Christine la solution on la connait,vous avez tous résumer,la Reconquista va commencer et les islamo racailles vont morfler

  4. ArthusBrega

    Le livre et les vidéos de Majid ont dé-gauchisé tellement de bobos devenus patriotes grâce a lui et surtout fait quitter l’islam à tant de musulmans. Il est le seul ex musulman né en France qui fait ce travail de critique éxégétique du Coran à visage découvert et au risque de sa vie avec toutes les menaces de mort qu’il reçoit. Sans protection policière il vit en semi-clandestinité dans son propre pays pour y promouvoir la critique publique et libre du Coran et de l’islam. Que faites vous de plus efficace que lui pour convaincre les français du danger de l’islam ? Quel est votre but en divisant les patriotes et en jetant une seconde fois l ‘anathème sur lui ?

    1. Christine TasinChristine Tasin Post author

      Décourager les patriotes de lutter contre l’islam en leur faisant croire qu’il n’y pas de solutions, c’est intelligent, vous croyez ?

    2. SarisseSarisse

      On peut reconnaître son travail, les petites vidéos sont intéressantes, utiles pour ceux qui ne connaissent rien de ce culte, mais ce sont les conclusions qu’il en tire qui sont dangereuses, on ne peut pas négocier avec l’islam comme on l’a fait avec le catholicisme, il faut y répondre avec beaucoup plus de muscle et de conviction, un peu comme Bonaparte imposant un questionnaire au Sanhédrin et au judaïsme et en tranchant au final, ne rien lâcher à des croyants en tant que croyants ou fidèle tout leur accorder en tant que citoyens de la communauté nationale.
      Mais avec l’islam , plus buté et déterminé ce n’est pas comme cela que ça marche.
      Il est irréformable, fixé , figé , ossifié et agressif, il n’entends que le rapport de force(sachant qu’il divise le monde en dar al islam et dar al harb , maison de l’islam et maison de la guerre, c’est dire nous , la mécréance qu’il combat par force ou par ruse ou tromperie.

  5. durandurand

    Ho que si nous pouvons fermés les mosquées , et ceux qui ne seraient contre expulsion immédiate , et destruction de ces saloperies de bâtiments qui défigurent le paysage national .Le seul qui avait des couilles et qui a tenu tête aux saoudiens concernant les mosquées et le financement c’était Charles Pasqua .pas de construction et pas de financement de mosquées sur le Territoire National ,
    « Nous allons terroriser les terroristes. »3262

    Charles PASQUA (1927-2015), ministre de l’Intérieur du gouvernement Chirac, mars 1986

    Citations historiques expliquées : des origines à nos jours (2011), Jean-Paul Roig.

    Climat de terreur à Paris : les attentats se multiplient, Pasqua répète cette formule qui plaît à l’opinion publique et à la presse, ajoutant que « L’insécurité doit changer de camp et entre nous et les terroristes, la guerre est engagée. » Le 7 août, l’Assemblée vote les « lois Pasqua », très répressives. Mais à la rentrée, la vague terroriste revient. En septembre, l’attentat le plus meurtrier, rue de Rennes, devant le magasin Tati, fait 7 morts, 51 blessés.

    « La démocratie s’arrête là où commence la raison d’État. »

    Charles PASQUA (1927-2015), ministre de l’Intérieur, déclaration à la télévision en 1987

    Les « années de plomb » (fin des années 1960 à fin des années 1980) voient monter un activisme violent. L’attentat politique (en Italie, Allemagne, France, et dans les régimes dictatoriaux espagnol et grec) prend une logique révolutionnaire, communiste ou néofasciste. Après dissolution des mouvements maoïstes vers 1970 se constituent plusieurs groupes de lutte armée : Action directe, Affiche rouge, Brigades rouges multiplient assassinats et enlèvements. En vertu de quoi le gaulliste Pasqua justifie les lois Pasqua. La phrase, souvent citée, fait toujours débat. C’est bon signe !

    Dans un régime autoritaire, la question ne se pose même pas : la raison d’État a tous les droits. Richelieu inventa le concept, pour renforcer la monarchie, mais le pouvoir absolu abusa. En démocratie, le peuple est souverain, les droits de l’homme sont sacrés. La raison d’État demeure pour justifier des actions présumées d’intérêt public. Mais des contre-pouvoirs existent : l’opinion publique, la presse qui veut la clarté, les intellectuels qui dénoncent les abus du pouvoir.

  6. BobbyFR94

    Article avec des réponses de bon sens avant tout, Christine !!

    Je ne comprends plus Majid, que je trouve pourtant très très intéressant lorsqu’il développe toutes sortes de sujets sur le NAZISLAM !!!

    Le seule élément où je suis en accord, partiel du moins, avec Majid, est lorsqu’il parte de partition…

    En effet, et ça va venir, arrivera un moment où la partition sera demandée !!

    De mon point de vue, la dette réelle étant IRREMBOURSABLE, elle a d’ailleurs été créée pour ne pas l’être, tout en sachant que cette dernière est détenue en majorité par des non-français, sans doute une part importante par les pays POUBELLES du Golfe, enfin de leurs dictateurs …
    A vérifier bien entendu …

    De ce fait, ces gens vont demander à être remboursés en territoires…

    Ce sera un séïsme à ce moment-là, et il ne sera plus possible de cacher la TRAHISON, de NIER les faits…

    Pour moi, il FAUT que la demande arrive OFFICIELLEMENT !!! parce que là, tout ceux qui seront sur les territoires demandés devront « laisser » leur maison, leur terre, aux MUZZs !!!

    Soit l’effondrement économique arrivera, et la guerre ouverte avec le NAZISLAM arrivera directement derrière, soit le NAZISLAM fera s’effondrer l’économie, mais, dans TOUS les cas, cette PARTITION sera EXIGEE …

    Je suis prêt à prendre une arme, que je trouverai sur le premier cadavre de NAZISLAMISTE, pour en TUER autant que je pourrai !!!

    J’ai déjà fait une topographie sociale et sociétale de l’endroit ou j’habite, topographie que je « mets à jour » régulièrement…

    Christine, le MUZZ ne comprend que la force, c’est pourquoi, je ne perdrai pas de temps à leur « expliquer » la loi, je l’APPLIQUERAI directement !!!

    Ils veulent la guerre contre le monde entier, qu’ils se rassurent, le monde entier, les peuples j’entends, l’ont bien compris…

    Je pense qu’ils vont être « servis » bien au-delà de ce qu’ils « espèrent » …

    Et s’il faut VITRIFIER une ou deux région du Maghreb, de l’Orient, ou de tout pays muzz, et bien, il ne faudra pas hésiter !!!

    1. SarisseSarisse

      « Partition » est également le titre d’un ouvrage d’Alexandre Mendel qui mériterait d’être évoqué.

      1. AntiislamAntiislam

        Bonjour,

        Si vous avez des souvenirs, faites-nous une note de lecture : cela serait chouette !

        (Le modérateur).

  7. Marc LabelleMarc Labelle

    Christine Tasin, vos arguments sont irréfutables. La situation de la France est dramatique ; des solutions drastiques sont donc requises pour guérir le mal islamiste. Or, les lignes bougent considérablement dans les esprits depuis quelques mois. Finalement, lorsque le réveil de la France deviendra irrésistible, le totalitarisme religieux sous sa forme islamiste sera vaincu en son sein et, par effet d’entraînement, dans l’ensemble de l’Occident.

    Marc Labelle
    Patriote du Québec

  8. UN GAULOIS

    Je ne sais pas si c’est le bon endroit pour avoir une explication.
    Hier, à un feu, il y avait des jeunes femmes et un muzz. Il s’est mis à déclamer à plusieurs reprises en étendant le bras : il y a des vaches bleus, des vaches rouges et des vaches blanches.
    C’était en ville , il n’y avait pas d’animaux. Certaines femmes portaient qui du bleu qui du blanc, ect……….
    Quelle est la symbolique de ces propos?
    Merci pour la réponse.

      1. UN GAULOIS

        Si bien sûr, mais les jeunes femmes portaient ces couleurs. Quel rapport entre les vaches, le drapeau et les jeunes femmes?
        Que dit le coran à propos de la vache? J’ai trouvé une sourate en parlant mais n’explicitant pas le sujet concerné.

        1. frejusien

          Je pense que la vache est le symbole de la nourricière , productrice de lait,
          dans sa tête, les femmes françaises, ne sont que des animaux, et des bêtes à exploiter, beurre et argent du beurre

  9. Edmond RichterEdmond Richter

    Un grand BRAVO à Christine. J’avais un préjugé favorable envers Oukacha après avoir vu « L’invention de l’Islam »(https://www.youtube.com/watch?v=DX1KZoAoAVA&ab_channel=MajidOukacha) qui m’a fait me gondoler de rire. Pourtant en regardant la video que tu as si bien analysée, Christine, je sentais un malaise monter en moi. D’une part il démolit l’islam (« Il était une fois l’islam ») et d’autre part il semble démontrer qu’il n’y a rien à faire. Je l’attendais sur le 3ème point: Interdire la vente ou le don coran. A nouveau je fus très frustré car c’est un point essentiel et j’avais démarré une pétition, sans résultats d’ailleurs et beaucoup de commentaires touchant le fond de la stupidité (« alors il faut interdire aussi la bible » comme si chaque Samedi les juifs appelaient à tuer les mécréants COMME LES MUSULMANS LE FONT CHAQUE VENDREDI!!!). Comme je n’avais ni le temps ni l’esprit à cela (j’écrivais « JE DÉCLARE LA GUERRE À L’ISLAM ») j’ai mis le tout de coté. Quelle joie de te lire aujourd’hui et de te voir réfuter point par point les arguments à la noix de Ouakache. ET j’applaudis à ta clarté et ta finesse intellectuelle dans ton argumentation!!! CHAPEAU BAS, CHRISTINE! Plus je te connais, plus je t’apprécie! Amitiés/ Edmond le Tigre

    1. Christine TasinChristine Tasin Post author

      Ouah ! Merci mon cher Edmond pour ces compliments qui me vont droit au coeur, toutes mes amitiés. Je vais relayer la semaine prochaine à tous nos adhérents ta proposition d’action, merci à toi

  10. SarisseSarisse

    En écoutant ses vidéos j’avais également un préjugé favorable au départ, mais son image fut écornée par ce fameux débat en Suisse avec Pierre Cassen, là on a senti qu’il restait finalement très velléitaire, et pas du tout comme un Salem Benammar , un Pascal Hilout ou d’autres apostats qui ont tout de même pris beaucoup plus de risques et affronté les tribunaux.
    C’est un peu comme Aldo Stérone cette histoire, on ne sait pas si c’est du lard ou du cochon.
    Une déception supplémentaire après les tribune un tantinet antisémites de notre « ami » Sami Aldeeb.
    Apostats de l’islam étranges , chrétiens arabophones qui apprécient qu’on s’émeuve de leur sort vraiment difficile mais en même temps par on ne sait quel panarabisme désuet retombe dans les vieilles diabolisation des juifs par exemple.
    Heureusement qu’il y a des exceptions.
    L’islam est l’ennemi numéro 1 de notre civilisation
    Il ya une islamisation évidente, tant d’un point de vue statistique, en Europe Occidentale qu’à l’oeil nu et plus seulement dans les rues de Molenbeek Saint-Jean ou de Roubaix ou en Seine Saint-Denis plus d’une centaine de villes moyennes sont touchées par exemple en France , plus d’une cinquantaine en Belgique(et encore je dois être bien en dessous de la réalité).
    Mais il y en a qui ne vivent que de demi-résistances, car bien sûr l’islamisation se serait l’oeuvre d’un complot sioniste(Hillard, Soral, Rhyssen…), ou encore un phénomène négligeable qu’on pourra régler en cédant du terrain (Oukacha), ben voyons!
    Avec Majid Oukacha on a l’impression d’être sous anesthésie (sur sa thèse de la partition tranquille il peut refaire sa copie!), un peu comme les proies d’un araignée qui nous glisserait à l’oreille : »ne vous en faites pas , ça va s’arranger, je vous grignote mais c’est indolore).

    Malaise

    A moins que les velléités d’un Oukacha qui s’est également exprimés sur Radio Courtoisie avec des Identitaires soit effrayé par la possibilité de se heurter un jour avec des méchants racistes prêts à le faire remigrer lui aussi manu militari.
    L’islam n’est pas une race , c’est un poison idéologique mortel oui il faudra réagir , aucune reddition n’est possible , envisageable et l’expulser d’un monde qui n’entend pas revenir à l’âge obscur, le notre!

  11. DURADUPIF

    Sa dolce musulmanie homéopathique nous fait amèrement sourire. Je suis contre ce dogme politico-religieux mais je vous dit tout ce qu’il faut faire pour ne rien faire contre. Tous les subterfuges pour l’islam sont utilisés.

    1. SarisseSarisse

      Le grignotage de l’islam ce n’est pas homéopathique, je me souviens d’une conférence d’un Roger Arnaldez racontant comment les musulmans très minoritaires après leur conquête prirent le contrôle de la ville de Damas et de sa cathédrale Saint-Jean de l’époque qui finira par devenir…la mosquée des Omeyyades.
      Se faisant « tous petits » d’abord, priant dans une petite mesquita à côté de chrétiens officiant dans leur église damascène (où se trouveraient les reliques de Saint-Jean Baptiste, il finirent par y construire plus grand, expulsant les chrétien d’un édifice définitivement transformé en grande mosquée.
      C’est cela l’islam au début, ça cohabite un peu, une dose de sourires de faux-jetons par-ci et puis par -là… et puis ça se termine par un brutal: »ôte-toi de là que je m’y mette! »

      1. AntiislamAntiislam

        Bonjour,

        J’avais vu une série totalement ignoble d’Arte produite par les Turcs : on y vantait la tolérance des anvahisseurs musulmans à propos de cet épisode de Damas..

        Pensez: pendant 50 ans après la conquête, ils avaient laissé la jouissance des lieux aux chrétiens

        Mais après : dehors les chrétiens qui étaient chez eux …

        Toujours le même scénario : ils sont très minoritaires alors ils filent doux.

        Et plus leur nombre enfle, plus ils deviennent agressifs : c’est ce que nous commençons à connaître en France.

  12. Exmusulman

    Il y a ,à mon avis, une autre solution :: démontrer que la religion n’est qu une idéologie et une entreprise humaine pour dominer l’autre ,l’exploiter et l’asservir par tous les moyens ,, les erreurs scientifiques et contradictions du Coran sont faciles à démontrer , et un grand nombre se détachera de cette secte criminelle ,En tant qu exmusulman ,de naissance ,çe fut mon cas ,j’ai étudié le coran et je continue d’expliquer les raisons de ma haine contre cette religion ,à qui veut m’entendre ,qu il soit croyant ou non ,et j’ai constaté qu’un nombre important ne comprend rien à cette religion et n’a aucune connaissance du Coran sinon quelque versets .Le sujet est long à débattre et je pense qu il y a des intérêts énormes qui rentrent en jeu et empêchent nos responsables de prendre les bonnes décisions ,

  13. Dédé

    Interdire le coran est la seule solution = signal clair et net. Oukacha se plante sur de plan là, c est très surprenant, mais oukacha est fidèle à lui, il essaie d inventer une voie paisible. C est un chercheur de solutions, mais il n a pas encore abouti.

    1. SarisseSarisse

      Il ne faut pas l’interdire, il faut le censurer, un coup de stabilo sur tous les versets qui posent un grave problème.
      Interdire le Coran alors qu’on réedite (réédition critique) Mein Kampf serait une erreur.
      Au contraire il faut en montrer toute l’incompatibilité avec nos sociétés, et le râbacher, f…tre la honte aux bonimenteurs et édul-Corant(s) musulmans(taqiya impossible).
      Une Delcambre savait mettre le nez de ces gros menteurs dans leurs propres textes, apprenons à nos niveau plus modestes à nous immuniser de toute séduction en connaissance de cause.
      Interdire c’est leur donner l’occasion de jouer les martyrs alors qu’ils ne rêvent que de devenir les bourreaux de ceux qui ne pensent pas comme eux.
      C’est la liberté d’expression qui déstabilisera l’Islam et une contre -censure sur ses textes qui eux sont absolument liberticides, pas une interdiction qui en fera tout un fruit défendu pour quelques imbéciles.
      Si on est pas en contact avec le mal, comment peut-on efficacement s’en protéger, nous ne sommes pas dans la situation du Japon mais de pays avec une forte implantation de ce mal qui nous oblige à le connaître pour mieux le contrer, dans nos propres murs!

  14. Lionel Ragot

    Tous ces apostats devenus stars du net sont très rarement pro français. Afficher leur opposition à l’islam leur donne une notoriété et leur permet même quelquefois de se faire un peu d’argent au passage. Au présidentielles 2017 ils se sont presque tous opposés à Marine et je suis certain qu’en Italie ils s’opposeraient à Salvini ou à Orban en Hongrie .
    Nous n’avons pas besoin d’eux contre l’islam en France, ils feraient bien mieux d’aller s’y opposer à au Maghreb, mais là ça ne leur rapporterait rien et ils n’en ont pas le courage. N’est pas Lounès Matoub qui veut…

  15. Maiitre Huineng

    Très déçu par les positionnements de Majid Oukacha que j’ai rencontré une fois en privé et pour qui j’avais une certaine admiration.après avoir lu son ouvrage « Il était une foi l’islam « .

    Selon moi , Majid Oukacha après avoir produit un remarquable travail de décryptage critique du Coran….n’a plus rien du tout à dire et essaie de survivre médiatiquement en se dressant sur ses ergots ..
    Mais le pauvre, la Roue a tourné pour lui et maintenant il n’est plus que l’ombre de lui-même..D’ici qu’il se reconvertisse à l’islam , il n’y a pas loin

  16. Dominique

    Je suis désolé d’en contredire certains mais Majid oukacha m’a ouvert les yeux sur la réalité de l’Islam au travers de son bouquin « il était une foi l’Islam ». Je ne dénigrerai pas son travail car pour ma part, c’est en partie grâce à lui que j’ai commencé à me poser des questions sur les vraies valeurs de cette religion et les dangers qu’elle représente pour nous et pour l’occident en général.
    Mr Oukacha a le mérite de rendre public la vérité que beaucoup n’ont pas le courage de faire. De plus, c’est en s’unissant que l’on deviendra fort .

Comments are closed.