Face à l’islam, le camp de la Résistance ou plutôt de la dissidence est tellement divisé…


Face à l’islam, le camp de la Résistance ou plutôt de la dissidence est tellement  divisé…

Bonjour Madame Tasin,

Je suis sidéré par les articles anti-israéliens excessifs de M. Sami Aldeeb, j’ai de plus en plus le sentiment que le camp de la résistance est divisé, ou plutôt de la dissidence, car c’est là que le bât blesse, l’ambiguité d’un terme dissidence qui associe des personnalités aussi différentes et contradictoires qu’un Millière, vous-même ou de l’autre côté des Soral et des Hillard ou encore des Rhyssen qui sont ouvertement antisémites certes avec des niveaux intellectuels très différents (Soral n’est qu’un aigri mégalomane et violent, Hillard c’est une toute autre cylindrée).
Combattre le N.O.M , le sionisme, la franc-maçonnerie est  pour eux plus important que de combattre un islam où, effectivement il y a des gens qui pensent comme eux (ah ces juifs!).

La fracture doit également exister chez des identitaires je pense entre pro et anti ( ceux qui vous diront que les juifs sont derrière l’islamisation et l’immigration)

Visiblement, pour certains le « sionisme » un terme qu’ils martellent à l’envi est plus dangereux que l’islam ou islamisme ( pour moi ces derniers termes  c’est la même chose et d’ailleurs un Renan ou un Le Lebon utilisaient le même terme et même M. Aldeeb écrivait :  » l’islam c’est l’islamisme, l’islamisme, c’est l’islam).

M. Sami Aldeeb a laissé tomber un masque que l’on retrouve malheureusement chez beaucoup d’Arabes chrétiens que j’ai fréquentés, un antisémitisme viscéral qu’ils partagent avec leurs compatriotes musulmans et nos antisémites-maison.
Maintenant il dialogue avec un intellectuel juif antisioniste (?) David Belhassen ( qui est quand-même très honnête sur l’islam, heureusement!), est-ce pour donner le change?

Attention, je ne mets pas tous les « Arabes » chrétiens dans le même sac, Brigitte Gabriel, Robert Spencer ,Henri Boulad , Zakaria Boutros, Robert Spencer  en sont  un exemple mais l’Amérique par la distance libère l’expression alors qu’en France les « Arabes » chrétiens( maronites, syriaques, coptes etc…) font attention car ils ont des habitudes similaires à celles des sunnites et chiites qui les entourent ( comme se retrouver dans les sandwicheries orientales etc…)et se mettent alors à hurler comme des moutons au milieu de la meute des loups musulmans).La taqya laisse des restes même chez ceux qui ont subi 14 siècles de dhimmitude.

Finalement il y a eu plus d’honnêteté intellectuelle chez des apostats nés musulmans comme un Salem Benammar qui est un très courageux apostat mais qui n’a eu de désaccord avec RL et RR que sur le vote MLP qui démontre chaque jour qu’il n’est un sous-marin de personne et dit ce qu’il pense comme une Wafa Sultan et un Ibn Warraq par ses articles.

Je suis bien déçu par cette ambiguïté de M. Aldeeb qui visiblement, s’il est un grand spécialiste du droit et du droit musulman et donc de l’islam n’est pas Madame Delcambre qui elle, eut le courage de dire les choses sur une radio-libre canadienne (Rockik) et de botter des derrières dans des joutes télévisées face à des théologiens musulmans, pendant des années, et aux Assises contre l’islamisation de l’Europe, avant de nous quitter, tout comme vous même et M. Cassen qui avez affronté avec courage procès et mort sociale voire risquez votre vie, comme un Bensoussan, un Redeker, et d’autres.
Pour moi il n’y a qu’un seul danger qui est de plus en plus manifeste et c’est bien l’islam, ensuite on peut critiquer des états, des gouvernements si ça nous chante, mais je ne crois comme Saint-Thomas que ce que je vois, ce ne sont pas des juifs en kippas ou à papillottes qui ont tué près de 250 de nos compatriotes en les mitraillant, égorgeant un prêtre,  ou roulant dessus avec les cerveaux farcis de versets médinois guerriers et en hurlant ce que l’on sait.
Et pour nos frères chrétiens d’Orient, non,  non et non ce n’est pas Israël ni des soldats de Tsahal qui ont massacré des villages chrétiens , kyrdes, alaouites ou yézidis entiers dans le Nord de l’Irak ou de la Syrie mais DAESH  dont l’acronyme est explicite( Dawla Islamiyya: Etat Islamique) et les pseudo-rebelles islamistes d’Al Nosra et consorts!

Sami Aldeeb, quel gâchis(en fait il y a une phrase qui m’a choqué c’est quant il qualifie les amis d’Israël d’ennemi de l’humanité, c’est inadmissible!).
Un travail gâché.

Bien à vous, Madame,  et je salue votre courage, vous au moins vous avez lu vos classiques(grecs) et les bons exemples qu’ils nous apportent.

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email




41 thoughts on “Face à l’islam, le camp de la Résistance ou plutôt de la dissidence est tellement divisé…

  1. J

    Entièrement d’accord avec vous et ça m’effraie car ça pourrait nous faire perdre contre la peste verte. Il est vital que tous les patriotes qui combattent ce mal s’unissent, et non pas se divisent.

  2. LavéritétriompheraLavéritétriomphera

    Je pense que la confusion existe entre l’anti-sionisme et l’antisémitisme et que l’on peut être anti-sioniste sans être antisémite.
    Sur tous les sujets les avis divergent, et donc les points de vue, ce qui par ailleurs est un des meilleurs moyens de mettre en échec les idéologies totalitaires.
    Les systèmes totalitaires sont reconnaissables par le fait qu’ils refusent toute remise en question du dogme officiel, et qu’ils persécutent systématiquement les opposants.
    Si ces derniers une fois au pouvoir [ou non], cherchent à se liquider les uns les autres comme ce fut le cas dans la Russie soviètique, cela signifie qu’ils ont été récupérés par le système.

    1. Gally

      Le sionisme étant (les mots ont un sens) le droit pour le peuple juif de disposer de son auto-détermination sur ses terres historiques, je serai curieux de te voir expliquer en quoi on peut être contre cela sans être antisémite, hormis en s’opposant à TOUS les nationalismes (et donc, implicitement, contre le nationalisme du peuple inventé ex-nihilo en 1967 et appelé « palestinien »)

      Nathan Saranski a très bien fait le tour de la question avec sa règle des 3D : le double standard, l’un des 3D, s’applique sans le moindre doute à ceux qui se prétendent « anti-sioniste mais pas antisémite »

      1. LavéritétriompheraLavéritétriomphera

        Je ne l’explique pas, mais il me semble que Sami Aldeeb remet en question l’état d’Israël et non sa politique. Donc Il ne devrait pas être surpris de la colère légitime de ceux dont il nie l’existence.
        Les mots sont lourds de sens, cependant son travail documenté sur le coran ne doit pas (à mon avis) être négligé.
        Comme je l’ai déjà dit son combat est d’arrière garde, Israël est un acteur clé au proche orient tant sur le plan économique que politique. Il est donc difficile de prendre au sérieux les propos de Sami Aldeeb. On ne devrait pas lui donner plus d’importance qu’il n’en a.

        1. Gally

          Hormis sa « remise en question » d’Israël, Aldeeb est aussi (surtout ?) un antisémite violent, colportant les pires infamies sur le judaïsme, quand bien même lesdites infamies ont tellement reçues de réponse qu’il ne peut ignorer qu’elles ne sont que des diffamations. Le souci, nonobstant la répulsion que ne peuvent que provoquer ses diffamations, c’est que quand un mec ment de façon aussi éhontée sur un sujet, il met en jeu sa crédibilité sur tous les autres : comment croire au sérieux du mec, à sa fiabilité ?

          Bien heureusement, je n’ai pas attendu Aldeeb pour savoir à quoi m’en tenir avec la coranerie vu que, comme je l’ai dit plus haut, les sources sont nombreuses et variées pour qui cherche à s’instruire (Anne Marie Delcambre, pour un exemple contemporain)

          Tiens, d’ailleurs : https://blog.sami-aldeeb.com/2012/05/12/reponse-aux-ennemis-de-lislam-replique-a-anne-marie-delcambre/ Je vous laisse lire le genre de texte qu’Aldeeb cautionne sur son site au sujet de Mme Delcambre. Libre à vous d’en tirer les conclusions que vous voudrez sur la fiabilité dudit Aldeeb.

          1. Christine TasinChristine Tasin

            ce texte est odieux mais le site d’aldeeb est tellement mal foutu que l’on ne sait s’il est l’auteur ou bien s’il cite une autre personne, le dénommé Soufiane peut-être ?

          2. LavéritétriompheraLavéritétriomphera

            @Gally,
            Bonsoir,

            Je ne me donne pas le droit de juger quelqu’un par son appartenance religieuse. Cependant je me donne le droit de juger une idéologie qu’elle se définisse comme religieuse ou non.
            J’ai donc un avis sur le judaïsme mais j’ignorais qu’il existait un judaïsme libéral.

          3. Gally

            C’est très probablement le cas Christine, mais reproduiriez vous ainsi un texte, sans chapeau (et Aldeeb sait très bien en faire), en particulier s’il vous révolte ?

          4. peplum

            En 2012, date de reproduction de ce texte copié du site musulmans-authentiques, il était de bon ton, de bonne condescendance même, de ne pas toucher à cette littérature « extra-muros, folk », etc. Il fallait donc laisser à des Boniface, des Bianco, le soin de s’en occuper ?

        2. leresistant

          Israël, n’est pas un peuple européen ! leur problème n’est pas le notre ! quand aux chrétiens d’Israël, ils sont discriminés car les israëliens détestent le christianisme, depuis la venue de Jésus, car il était trop critique envers les pharisiens ! c’est toujours d’actualité !!

          1. Yann Kempenich

            Même si le judaïsme et le christianisme ne sont pas, à la base, « européens », personnellement, j’ai trouvé Israël très occidental, très européanisé…

  3. Cril17

    Suggestion pour une contribution à ce débat Lire de toute urgence :

    Académie française : qui succèdera au fauteuil de Michel Déon ?
    D’Arnaud-Aaron Upinski :

    http://lesalonbeige.blogs.com/my_weblog/2018/06/acad%C3%A9mie-fran%C3%A7aise-qui-succ%C3%A8dera-au-fauteuil-de-michel-d%C3%A9on-.html

    Et une glanure lue sur cette page, sous le titre  » Schopenhauer juge du Coran  » … :

    http://lafautearousseau.hautetfort.com/archive/2018/06/18/schopenhauer-juge-du-coran-6060545.html:

  4. Benjamin

    Il y a des gens – habitués de ce forum – qui ont voté successivement pour Mitterrand, Chirac, Sarkozy, et jamais pour le Front National – au motif un peu court que son président était Jean-Marie Le Pen.
    Aujourd’hui, ces mêmes personnes s’aperçoivent qu’elles ont un problème avec l’islam (mais peut-être pas avec l’immigration…), et se disent qu’il faudrait faire quelque chose (mais sans rien faire non plus).

    Nul besoin d’en dire plus.

    Je précise que je suis français, juif.

  5. Schos

    Merci au Pr.Aldeeb pour son éfficacité
    dans la lutte contre l’islamisation.
    Dans cette guerre il est  » une pièce maîtresse ».

    1. Gally

      Si cette poutre pourrie, antisémite compulsif, menteur pathologique recyclant tous les mensonges de la haine anti-juive, y compris ceux du bas moyen âge chrétien ou ceux de la mythomanie chamelière, est une « pièce maîtresse », je ne donne pas cher de la survie de la construction…

      Ce mec n’a, en plus, rien apporté au débat : tout ce qu’il développe dans ses écrits l’a déjà été par des gens bien plus brillants et bien moins sujets à caution quand à leurs motivations réelles et profondes.

      1. LavéritétriompheraLavéritétriomphera

        Il a démystifié le coran en arabe, j’ignorais que d’autres l’avaient fait avant lui et de façon plus brillante !
        Je ne suis pas arabophone, je ne peux donc pas me prononcer sur le travail de Sami Aldeeb sur le sujet.

        1. Gally

          La quasi totalité des livres d’Aldeeb au sujet du Coran sont post 2012 (ses première diffamations antisémites publiées datent elles de 1992). A cette date, cela faisait plus de 10 ans que j’étais à même, moi pauvre péquin lambda, de répondre au citation du Coran en les replaçant dans l’ordre chronologique et en donnant les versets abrogeants => à votre avis, il fut le premier à « démystifier le coran » ?

          1. peplum

            Je sais bien que dans mon Coran traduit par Blachère, l’appareil critique indique un ordre chronologique des sourates, mais l’accent n’est pas mis sur ce fait premier comme clé d’accès ;
            la première de couverture de la 1° éd. Aldeeb dit : « Ordre chronologique selon l’Azhaar. […] » : ce qui éclaire 2 choses : cet ordre est capital (mais donc, pourquoi même les musulmans n’ont pas l’air d’y penser ?), cet ordre est « licite », « y’a pas péché, seulement originalité à l’instantier ».

          2. LavéritétriompheraLavéritétriomphera

            Je n’ai aucun avis, mais je sais qu’il n’est pas le seul arabophone
            estimant que le coran est mal écrit.
            Quand j’ai essayé de lire ce livre en français, j’ai eu l’impression d’avoir affaire à une mauvaise copie de la bible avec la poésie en moins.
            Je n’ai aucun jugement sur Mahomet non plus, car nous n’étions pas là et les morts par définition ne se défendent pas. On peut donc leur faire dire et faire n’importe quoi.
            L’islam doit donc être étudié dans sa version actuelle : le coran est mal écrit, la biographie de Mahomet est incertaine, et la charia est dérivée du droit coutumier de l’époque.
            L’islam est une idéologie totalitaire dont certaines prescriptions et dogmes (n’en déplaise à certains esprits) doivent finir à la poubelle.

  6. LavéritétriompheraLavéritétriomphera

    @Benjamin,

    Toutes les initiatives étant les bienvenues, je serais ravi que vous fassiez part de vos suggestions.
    Je précise que je suis un français catholique romain libéral.

  7. Dédénembrouillepas

    dommage pour la censure précédente, lui envoyer directement ma réponse, si possible ?
    Puis je ? Merci de ne pas censurer
    Il y a une chose qui peut expliquer les divergences profondes et regrettables, c’est que à la fois, les juifs, les chrétiens, les musulmans ont conclu des alliances de circonstances depuis 14 siècles pour lutter contre l’un, l’autre. On se rappellera à titre d’exemple (angle apprécié des chrétiens opposés à l’islam ET aux juifs, l’alliance de juifs avec les musulmans en Espagne, au XIeme notamment, fiat bien connu de juifs eux mêmes (j’ai pu le vérifier par moi même) , afin d’ouvrir les portes des villes et laisser piller les villes chrétiennes).
    En fait, personne ne fait 100% confiance à personne, tout le monde essaie de trouver une voix du milieu qui ne peut satisfaire à 100% un camp ou un autre.
    Le danger est de ne pas faire le choix d’entente, par principe, en se basant sur les commandements du Christ qui est de dire voici le premier commandement tu aimeras ton dieu de tout ton coeur et Tu aimeras ton prochain comme toi : une double injonction parfaitement cohérente car celui qui ne connait pas Dieu , parce-que Dieu est un inconnu, il doit aimer cet inconnu qui vient au devant de lui (qui ne peut qu’être de joie et de paix, comme Dieu)

    1. Gally

      Il peut être utile de rappeler, au sujet de l’Espagne de l’époque, que les Juifs étaient lourdement persecutés par les Chrétiens locaux et qu’à cette époque, l’Islam était encore relativement (selon les critères de l’époque) tolérant.

      On pourrait aussi rappeler que les rois de France n’ont jamais hésité à s’associer à l’Islam, bien plus tard dans l’histoire. Citons François Ier, par exemple, qui aida les Ottomans à s’emparer de la quasi-totalité du royaume de Hongrie…

      1. AntiislamAntiislam

        Bonjour,

        Tout n’est d’ailleurs pas aussi simple.

        Je me souviens d’une émission d’Alexandre Adler où celui-ci expliquait que de nombreux Juifs avaient fuit la zone sous contrôle musulman, du fait des persécutions subies, pour se réfugier dans la zone chrétienne du nord …

        Méfions-nous beaucoup de l’histoire « officielle » serinée de façon univoque par les Edwy Plenel et autres Laurence de Cock …

        1. Gally

          Nous sommes bien d’accord.

          Il faut, de toutes façons, se méfier de tous les raccourcis historiques tendant à faire oublier que l’histoire est par principe mouvante, les situations valables à une date ne l’étant plus quelques années, parfois quelques mois plus tard.

          1. Dédénembrouillepas

            Dans des circonstances mêmes actuelles, des juifs prendront la défense de musulmans juste pour s’opposer par principe au français de souche, en raison sans doute de présupposés d’éventuelles affiliations familiales collabo durant la WW2… (épigénétique traumatisée, mémoire cellulaire qui leur feront voir un blanc de peau d’origine européenne comme leur pire ennemi à priori)
            Je l’ai vécu à titre personnel, alors que je m’étais opposé à un musulman….
            j’y ai vu un parfait syndrome de Stockholm…dans le meilleur des cas…

          2. Gally

            Dans des circonstances même actuelles (post Charlie Hebdo, Bataclan, ..), des bons « Français de souche », pour reprendre vos propres termes, prennent par principe la défense de musulmans, y compris les moins défendables d’entre eux. Parmi eux, on trouve certes des « free hugs » complètement lobotomisés, mais également de nombreux crétins voyant eux aussi le « blanc de peau d’origine européenne » comme leur pire ennemi.

            Votre explication ? Bien évidemment, votre explication se devra d’expliquer pourquoi les membres de cette engeance ayant une ascendance juive, parfois vague voir inexistante seront considérés par vous comme étant des juifs et pas simplement pour ce qu’ils sont : des purs produits de l’intelligentsia française. Exemple : en quoi BHL devrait-il être jugé comme juif, et pas comme disciple de Sartre ?

        2. Claude LaurentClaude Laurent

          Extraits de « La Nouvelle Revue d’Histoire » hors série N° 12
          « La dhimmitude un statut d’infériorité »

          (…)Pour les peines impliquant des compensations monétaires, le sang du dhimmi vaut deux fois moins que celui d’un musulman ! (comme les musulmanes ?).

          Dans le droit Chaféite « le juif et le chrétien valent le tiers d’un musulman, le zoroastrien et l’idolâtre un quinzième ».

          Plus loin dans la revue, Rafael Sanchez Saus (spécialiste de l’Espagne médiévale rédacteur de Al-Andalus et la Croix), on peut lire que les juifs auraient été mieux traités que les chrétiens, leur situation s’est détériorée à partie du XIè siècle.
          Les Almoravides et surtout les Almohades ont mis un terme à la relative tolérance dont ils bénéficiaient. Cela entraîna la conversion à l’islam ou la fuite massive vers les royaumes chrétiens du nord.

          Il n’empêche que Juifs et chrétiens n’avaient aucun droit face à un musulman seul autorisé à posséder un chameau ou un cheval, les autres n’ayant droit qu’à un âne sans selle et surtout ne pouvait posséder d’armes! (Hé pas folle la guêpe)

          L’histoire nous montre que la vie entre communautés a toujours été un jeu d’alliances et souvent un jeu de dupes ; plus proche de nous Hitler qui s’allie avec Staline pour l’attaquer peu de temps après.
          Voyez ce qui se passe au sein d’un même parti politique.

      2. Dédénembrouillepas

        Les juifs et les musulmans ont énormément copiné en Espagne, dès le début de l’invasion satanique : il ne faudra donc pas s’étonner du retour de bâton au XVème….
        Lorsque l’on voit les dégâts de l’Islam actuellement, on n’ose même pas imaginer ce que cela fut au VIIIeme siècle, pauvres espagnols celtes…!
        Les juifs d’alors (du VIIIe au XIeme et au delà) aidaient les colons à dominer les colonisés, « un peu » sur le même mode plus tard en Algérie avec le décret Crémieux…: ici juifs et chrétiens s’entendaient pour faire cesser les razzias, les barbaresques et en finir avec le statut de dhimmi….
        On voit bien que les juifs ont eu le cul entre deux chaises depuis toujours et discernent la situation qui leur coûte le moins et leur rapporte le plus, ils sont pragmatiques d’un point de vue matériel.
        Il y a régulièrement un mouvement de balancier qui leur fait très mal, donc.
        c’est le double effet kiss pas cool…

        1. AntiislamAntiislam

          Bonjour,

          C’est du grand n’importe quoi, excusez-moi !

          Rien que sur le décret Crémieux.

          Les Juifs ont accepté le renoncement à certaines dispositions de la loi mosaïque, dispositions en contradiction avec la loi républicaine, et sont devenus citoyens français de plein droit.

          Les musulmans ont obstinément refusé de liquider leur statut coranique, qui n’était pas du tout compatible avec nos lois, et ne sont donc pas devenus citoyens français.

          Nous subissons, en permanence, sur leurs forums, la rancoeur des musulmans à ce sujet mais on ne peut avoir le beurre et l’argent du beurre.

          Tout simplement.

          Des spécialistes du sujet pourront nous en dire plus …

          1. Dédénembrouillepas

            Le pragmatisme me semble être la raison des décision de chaque communauté, ce n’est pas du grand n’importe quoi, c’est logique et humain, mais court terme. Les peuples sont soumis à des stratégies qui seront contradictoires en l’espace de quelques jours parfois, et c’est cela qui créé la discorde, et nécessite régulièrement de retrouver le bon sens humain universaliste (et non pas différentialiste-communuatariste) d’égalité, fraternité pour tous..
            Les migrants qui arrivent n’ont en rien, pour grande majorité, la conscience morale suffisante pour réussir leur intégration, ils ne viennent pour beaucoup que profiter des aides sociales : il fiat les renvoyer ceux là dans leurs pays, malgré les pressions communautaristes qui viennent pas mal de certains mouvements gauchistes (dont juifs, catholiques, protestants, bouddhistes)

  8. Marcher sur des OeufsMarcher sur des Oeufs

    La justice saisie après la prière de rue célébrant la fin du Ramadan à Nice
    ::: http://www.varmatin.com/vie-locale/la-justice-saisie-apres-la-priere-de-rue-celebrant-la-fin-du-ramadan-a-nice-239347
    19/06/2018

    IMG : La photo de la prière sur le parking diffusée, elle aussi, sur la page Facebook de l’organisation musulmane. DR
    ::: https://cdn.static01.nicematin.com/media/npo/1440w/2018/06/capture-7.jpg

    L’élu Rassemblement national Philippe Vardon a tenu une conférence de presse ce lundi pour que « toute la lumière soit faite » sur cette prière qui a occasionné, vendredi, des plaintes jusqu’à La Trinité

    C’est un post Facebook qui a (re)mis le feu aux poudres dans l’affaire de la prière de rue de l’Ariane. Vendredi, quelques heures après qu’un millier de fidèles avait célébré l’Aïd-el-Fitr, la fête de la fin du Ramadan, toute sono dehors, sur un parking du quartier, l’Union des musulmans des Alpes-Maritimes (Umam) a posté un message de remerciement pour « le théâtre Lino-Ventura gracieusement prêté par la mairie de Nice. »

    Le post a été rapidement modifié : les administrateurs de l’Umam supprimant toute référence à la mairie.

    « Un trouble à l’ordre public manifeste »

    Trop tard, cependant, pour échapper à Philippe Vardon, responsable niçois du Rassemblement national, le nouveau nom du FN. « Pourquoi ce post a-t-il été modifié? Qui a demandé cette modification? Tout cela est très troublant… », feint de s’interroger le vice-président du groupe RN au conseil régional qui a tenu une conférence de presse, ce lundi matin. Et de dégainer une photo – tirée elle aussi de la page Facebook de l’Umam – où « Jean-Paul David, le directeur adjoint du cabinet de Christian Estrosi en charge du vivre-ensemble et des cultes, et Otmane Aissaoui prennent le thé, le matin même de cette prière au théâtre municipal Lino-Ventura. Un tweet de Christian Estrosi condamne cette prière de rue alors que, manifestement, c’est la municipalité Estrosi qui a donné la salle. Tout cela est fort intrigant… », poursuit Vardon.

    Et d’enfoncer le clou, tout en insinuations : « Un maire qui, a minima, fournit une salle du théâtre Lino-Ventura à l’Umam et une prière de rue qui a eu lieu sur le parking du même théâtre… Un parking clos, grillagé, fermé: on ne peut pas y entrer comme ça, sauf à dire qu’un millier de personnes soient passées par-dessus les grilles… »

    « de la provocation »

    L’ancien chef du groupuscule identitaire Nissa rebela veut que « la lumière soit faite et que toutes les ambiguïtés soient levées. Il faut s’interroger sur les responsabilités de ceux qui font et de ceux qui permettent de faire, des organisateurs et de ceux qui fournissent un certain nombre de moyens ».

    Et pour ça, le Rassemblement national a dégainé l’artillerie lourde.

    La conseillère municipale Marie-Christine Arnautu a écrit au maire et demandé des éléments « sur la convention de location ou de prêt du théâtre Lino-Ventura au regard de la loi 1905 ».

    Philippe Vardon, lui, a fait « un signalement au procureur sur la base de l’article 40 du code Pénal. Il y a eu un rassemblement non déclaré et un trouble à l’ordre public manifeste par la sonorisation abusive. On a imposé ou, a minima, fait partager cette prière à l’ensemble des habitants du quartier de l’Ariane et même quasiment à toute la vallée, de La Trinité jusqu’à Saint-André-de-la-Roche, il y a eu des dizaines de plaintes. C’est de la provocation! »

    >>VIDÉO. Prière de rue à Nice-Est: des dizaines de plaintes enregistrées… à La Trinité
    ::: http://www.nicematin.com/faits-divers/video-priere-de-rue-a-nice-est-des-dizaines-de-plaintes-enregistrees-a-la-trinite-238495

    Une convention mais pas pour le parking

    Du côté de la mairie, on indiquait, ce lundi soir, par communiqué: « Dans le cadre de la liberté de culte, qui est une liberté fondamentale reconnue par notre Constitution, la Ville a toujours été soucieuse que les différentes religions – catholique, protestante, juive et musulmane – puissent organiser leurs grandes fêtes religieuses dignement et dans de bonnes conditions. À quelques heures de l’Aïd, la communauté musulmane nous a fait savoir que le palais des expositions n’était pas libre pour les accueillir. Afin d’éviter les prières de rue, la Ville a mis à leur disposition, comme ce fut le cas pour d’autres années, le théâtre Lino-Ventura, de 7 à 11 heures. »

    Et ce, précise la Ville, « dans le cadre d’une convention qui ne prévoyait pas l’utilisation du parking ».

    Et la municipalité d’ajouter : « Les condamnations du maire [via son tweet] portaient sur les nuisances sonores, le stationnement anarchique et les prières de rue à l’Ariane comme dans plusieurs quartiers de la ville. »

    « Nous ne laisserons pas le Rassemblement national, qui cherche à alimenter une polémique stérile, jouer sur les peurs, stigmatiser les habitants de confession musulmane et le quartier de l’Ariane », conclut la Ville.

    Sollicité à de nombreuses reprises ce lundi, le responsable de l’Umam, l’imam Otmane Aissaoui, restait, lui, injoignable.

    IMG : Le message de remerciement posté à l’origine par l’Umam et une photo de la prière sur le parking diffusée, elle aussi, sur la page Facebook de cette organisation musulmane. (D. R.)
    ::: https://cdn.static01.nicematin.com/media/npo/1440w/2018/06/40175415.jpg
    _________________________________________
    >> RELIRE. Vous n’avez rien suivi à l’affaire des prières de rue à Nice? On vous la résume
    ::: http://www.nicematin.com/faits-divers/vous-navez-rien-suivi-a-laffaire-des-prieres-de-rue-a-nice-on-vous-la-resume-238517

  9. butterworth

    vive l immigration le metissage et le pouvoir immigration et multiculturalisme partout SAUF POUR LE PEUPLE ELU EN ISRAEL EXhttps://d3n8a8pro7vhmx.cloudfront.net/bnaibrithcanada/pages/298/attachments/original/1445531471/Cdn_Welcome_TRG_French_-_T

  10. SarisseSarisse

    Il est absolument normal de critiquer la politique intérieure où les actions extérieures d’un état, vouloir sa destruction (avec les millions d’habitants qui y vivent!) c’est autre chose!
    Cela dit, le travail d’exégèse de ce contributeur concernant l’islam est remarquable, même si une Anne-Marie Delcambre avait tout dit déjà, avant et avec brio,tout comme les époux Urvoy, tout comme un Roger Arnaldez et bien d’autres sur l’islam dans nos pays francophones.
    Mais la mise en équation des buts de l’islam qui n’ est d’ailleurs pas homogène( en revanche l’objectif poursuivi par les textes est homogène: c’est bien la soumission de tous les humains musulmans ou non musulmans et l’application de la charia!) avec le sionisme ou le judaïsme qui n’a pas le même poids démograhique dans le monde est extrêmement abusif.

    En attendant cela démontre combien nous sommes divisés, surtout depuis la défaite de MLP et l’islamisation a de beaux jours devant elle, car certains ont encore dans le ventre des haines plus fortes que d’autres.
    Il ne s’agit pas de haïr les musulmans dans leur ensemble mais bien de combattre absolument l’islam, quant au sionisme si nos peuples en faisant autant pour eux-mêmes en n’oubliant pas leurs racines et en se refusant à tout prosélytisme, à tout endoctrinement extérieur, défendaient comme les grecs anciens leurs cités et leur mode de vie contre des empires, ils ne se retrouveraient pas confrontés dans leurs murs à des scènes de guerre.
    D’une certaine manière nous recevons une leçon de deux
    pôles extrêmes, un pôle qui veut fondre nos peuples, nos nations, nos identité dans un énorme marché et un nouveau désordre mondial ou l’islam prends sa part et se sert et un retour à soi, à son histoire, à son identité, les juifs en diaspora ont sans doute montré un chemin, mais d’autres peuples également comme la petite Arménie qui a subit des siècles de joug ottoman avant de renâitre sans pour autant être à l’abri de nouvelles agressions, ou ma petite Grèce qui est une matrice importante de notre civilisation et qui subit en ce moment un flot de migrants musulmans qui la submergent avec la complicité du nouveau « calife »ottoman.
    Et d’autres peuples comme nos peuples européens.
    Je suis partisan de l’identité contre toute forme d’empire, et d’un pacte entre des identités reposant sur un socle commun dont la démocratie, le christianisme, les civilisations classiques, le judaïsme ne nous lèse pas, le sionisme c’est leur affaire ne nous lèse pas s’il ne concerne que la survie de leur nation (la thèse d’un Hillard c’est d’en faire une menace plus grande que l’islam un complot mondial délirant), l’islam lui, veut en finir avec nous et avec une toute autre détermination et pour moi ce n’est pas du tout la même chose.
    La sortie ou la perte totale d’influence de l’islam sur notre continent est la priorité la plus absolue.

  11. paul-andré tournelle

    Le professeur aldeeb semble mal informé du sort qui est réservé aux chrétiens arabes dans la bande de gaza.
    Il y a un véritable netoyage religieux de la part du hamas qui zigouille systématiquement les chrétiens gazaouis.
    La seule protection qui est offerte aux chrétiens arabes est israel.
    Les citoyens chrétiens ont les memes droits que tous les autres citoyens en Israel.
    Quant à l’antisionisme, c’est en réalité une forme déguisée d’antisémitisme.

  12. Rudolph

    Des pourritures comme Benêt Soral ou Dieudo Mbalambala n’ont rien à faire dans le camp des résistants patriotes , ils n’ont qu’une obsession : les Juifs.

  13. mac gyver

    Nous sommes bien d’accord ! Islam; islamisme c’est du pareil au même, comme on disait autrefois. De plus l’islam est INCOMPATIBLE avec la République …… n’en déplaise à Marine Le Pen …!

Comments are closed.