Le rappeur Niska en concert à Ivry-sur-Seine : le maire Philippe Bouyssou dit béni oui-oui


Le rappeur Niska en concert à Ivry-sur-Seine : le maire Philippe Bouyssou dit béni oui-oui

Incroyable lâcheté. Incroyable dhimmitude.

Copine rentre dans le bloc/On te fera du X et non pas l’amour.» «Les filles égarées se prennent pour Madonna/Faut les enfermer à coups de cadenas.»

Il chante de jolies choses, le Niska.

Qui déplaisent, forcément à nombre d’habitants d’Ivry.

Un collectif d’employés de la mairie et d’habitants de la commune du Val-de-Marne, soutenu par des militants des droits des femmes de l’association Femmes solidaires, dénonce ces chansons qui «regorgent de propos méprisants, sexistes et violents envers les femmes». «Nous nous interrogeons sur le choix de l’artiste», explique les signataires de la pétition qui ne comprennent pas la venue de ce chanteur dans le cadre d’une «fête familiale». Leur mécontentement est d’autant plus grand que «la ville est engagée de longue date pour l’égalité femmes-hommes», rappellent-ils.

http://www.lefigaro.fr/musique/2018/06/12/03006-20180612ARTFIG00183-un-concert-du-rappeur-niska-accuse-de-misogynie-cree-la-polemique-a-ivry-sur-seine.php

Elles déplaisent même au Maire, « profondément choqué et scandalisé par certains propos sexistes ».

Mais, que voulez-vous, on ne refuse pas un honneur pareil, une telle publicité faite à une commune, une telle occasion de faire plaisir aux gamins de la ville. Dont les parents votent, forcément…. «Je peux regretter que certaines formes de rap et certaines expressions plaisent autant à la jeunesse, mais je peux aussi témoigner que tous les gamins d’Ivry sont fous à la perspective de la venue de Niska et m’interpellent dans la rue pour me dire que c’est génial»

Si l’élément déterminant est de faire plaisir à ses concitoyens, sans éthique, sans respect des valeurs françaises, le Maire peut aussi bien programmer des lancers de nain, des combats de coq, des spectacles de duels au couteau, l’entraînement en place publique aux égorgements de l’Aïd…

L’électeur d’origine étrangère dirige de fait le pays, exactement comme un gamin qui, à force de caprices, dirige ses parents.

Mais ça, le maire communiste Philippe Bouyssou s’en contre-fiche. Ou plutôt, il en est ravi, non ?

Quant à comprendre le succès de ces rappeurs plus minables les uns que les autres, c’est simple.

Ils parlent racaille, ils chantent les idées du coran, rencontrant ainsi une écoute favorable a priori, et ils contribuent à développer le conflit de civilisation par les thèmes abordés : haine de la France, de la police, des Blancs… Mépris des femmes occidentales… Ils contribuent aussi a faire de la France un pays de partition, de communautés qui ne veulent pas vivre les unes avec les autres… Un autre Rwanda ?

Et nos politiques ne trouvent rien de mieux que de caresser dans le sens du poil les idoles des jeunes qui installent dans notre pays ce ferment de guerre.

 

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Christine Tasin

Présidente de Résistance républicaine ; professeur agrégé de lettres classiques.


13 thoughts on “Le rappeur Niska en concert à Ivry-sur-Seine : le maire Philippe Bouyssou dit béni oui-oui

  1. Avatar.Sylvie

    Où est le bon temps où l’on voyait l’Idole des Jeunes » se produire partout et même aux Champs-Elysées ou sur la pelouse du Trocadéro ?
    C’était autre chose que ces merdes (le rap en particulier) qui ne sont pas de la musique mais des paroles saccadées !
    Aujourd’hui, notre Johnny national aurait eu 75 ans s’il avait survécu à sa maladie. On ne l’oubliera pas… Il chantait merveilleusement et nous a laissé un héritage immense avec ses chansons mythiques « Que je t’aime », « O Marie, si tu savais ! », « Allumez le feu ! », « Le pénitencier », « Quelque chose de Tennessee », etc…

    Johnny était un être exceptionnel qui aimait la vie. Rien à voir avec ces rapeurs qui promeuvent la guerre civile et les affrontements intercommunautaires.

    Johnny aimait ses supporters et était toujours du côté des personnes victimes du terrorisme. Il y a deux ans, sur TF1, Johnny Hallyday avait proclamé que s’il avait eu vingt ans, il serait parti se battre contre l’hydre islamiste en Syrie et en Irak, aux côtés des soldats kurdes ou syriens. Il avait même montrer sa croix qu’il portait autour du cou.

    Johnny Hallyday était un fervent chrétien et croyait en Dieu.

    Aujourd’hui, j’irais plutôt voire Eddy Mitchell s’il venait se produire au Zénith de Rouen, car j’ai une envie de le voir et peut-être de lui parler.

    Alors pour moi, le rap, ce n’est pas une musique mais un genre innommable.

    Le rap, c’est rien du tout.

    Je n’aime pas le rap et chez moi il y a :

    de la musique classique, de la musique celtique, de la country, Nolwenn Leroy, Dan Ar Braz, Tri Yann, et même l’Eternelle Russie… J’ai même des CD d’une chanteuse russe très connue et appréciée de Vladimir Poutine.

  2. pikachupikachu

    au modérateur.

    Je propose un sujet d’article qui est une extrapolation à partir de faits, j’essaie de donner à ces faits une explication globale, mais ce n’est qu’une hypothèse.

    Il s’agit du cas Tarik Ramadan :
    Le concernant, voici des faits avérés :
    1/ Il a reconnu cinq relations extra-conjugales.
    2/ Il a eu une (des) relations non-protégées avec une ancienne escort girl : celle-ci a gardé une robe tâchée par la semence du prédicateur, on devine donc qu’il n’a pas utilisé de moyens de contraceptions « étanches ». Apparemment, il prenait donc des risques.
    3/ Sa femme vit séparée de lui depuis quelques années, malgré le fait qu’elle semble toujours l’aimer (elle tenait des propos très élogieux à son égard, il y a encore peu de temps : https://www.youtube.com/watch?v=XZNlwNq8mB8&t=2m24s )
    4/ En plus de la sclérose en plaques, il souffre d’une maladie non-identifiée.
    cf. http://www.leparisien.fr/faits-divers/affaibli-tariq-ramadan-ira-a-la-cour-d-appel-en-ambulance-14-02-2018-7559391.php


    Selon nos informations, l’islamologue souffre d’une sclérose en plaque et d’une maladie non identifiée. Habitué à suivre un traitement médical lourd et strict, le mis en examen serait dans l’impossibilité de soulager en prison certaines de ses douleurs.

    Je me pose la question suivante : la maladie non-identifiée ne serait-elle pas un euphémisme pour parler de Sida ?

    Pourquoi particulièrement le Sida ? A cause d’un précédent, celui de Yasser Arafat qui était atteint du Sida (mais on le dissimula pour diverses raisons).
    Ce n’est pas moi qui le dis, mais son médecin personnel, Ashraf El Kurdi.
    cf. https://www.youtube.com/watch?v=ZCoW7Sagti8

    Je me demande donc, si, de même, Tariq Ramadan n’aurait pas récolté quelque(s) cadeau(x), lors de ses ébats extra-conjugaux à haut risque.

    Encore une fois, ce n’est qu’une conjecture, mais plus que tout, fondamentalement, ce qui me fait penser à une dissimulation, c’est le fait de parler de maladie non-identifiée : des maladies non-identifiées, y en a-t-il beaucoup ? Je ne sais pas, la médecine n’est pas mon domaine de compétence, mais tout de même, cela me laisse perplexe. Le précédent d’une soi-disant maladie inconnue, celle de Yasser Arafat, fait que je ne peux m’empêcher d’établir un parallèle.

    PS : la maladie de Yasser Arafat, ne lui a certainement pas été inoculée par les « sionistes », il avait lui aussi une sexualité violente qui l’y a forcément exposé, cf. Ion Pacepa l’ex-chef des services secrets roumains, dans son livre Horizons rouges :

    « Le ‘feddaï‘ [nom de code d’Arafat] est dans sa chambre et fait l’amour à son garde du corps. Celui que j’ai rencontré est son dernier amour. Il joue de nouveau au tigre. L’agent de surveillance de ses microphones cachés dans la chambre à coucher a presque eu les tympans explosés. Arafat rugissait comme un tigre, et son amant jappait comme une hyène. »

    1. AvatarMachinchose

      Un qui rugit l autre qui jappe

      Un bon coup de vaccin antirabinique les aurait guéris

      Pedes comme des focs ces Orientaux

      1. pikachupikachu

        En tout cas, bizarre, ils ont eu tous les deux une maladie non-identifiée…
        Etonnant non ?
        Entre non-identifiée et non-avouable, pour moi, ce n’est qu’une question de « communication ».

          1. pikachupikachu

            La syphilis se soigne alors que lui a quitté sa femme.
            J’imagine donc que c’est une MST très dangereuse dont on ne peut pas guérir.

  3. Laurent PLaurent P

    A nous de faire en sorte que le maire recoive au moins autant, sinon PLUS, de courriers réprobateurs qu’il ne croise de racailles qui le félicitent :
    Imprimer cet article et le lui envoyer à son adresse postale à la mairie, qui se trouve en pied à gauche de la page
    http://www.ivry94.fr/
    Pour imprimer facilement l’article, c’est aussi très simple :
    Cliquer sur la barre verte « Print Friendly » en bas à gauche de l’article.
    (ou accès direct : https://www.printfriendly.com/p/g/Dq7M8p )
    Dans la fenêtre d’impression qui s’ouvre, choisir la taille de texte 120% et taille d’image 100%
    Cliquer sur l’icône PDF.
    Choisir la taille de page « A4 » (« Letter » est le format américain) puis cliquer sur « Téléchargez votre PDF » et enregistrer le PDF sur votre ordinateur.
    Désormais vous pouvez imprimer l’article dans sa version « véritable lettre », en imprimant les deux pleines pages de la version PDF que vous venez de créer (en une feuille imprimée recto-verso ou en deux feuilles imprimées chacune recto seulement).
    Mettre dans l’enveloppe, fermer, écrire l’adresse, timbrer et poster.
    Voilà, résister ça commence aussi simplement que cela.

  4. Avatarclaude

    bon c’est bientôt la fin du ramadan et le début du ramdam avec entre autres joyeusetés pétards feux d’artifices et rodéos et j’en passe!

  5. Avatarclaude t.a.l

    Un recul de plus, chaque jour ….
    pendant que l’islam, chaque jour, avance.

    A un moment de ma vie, j’étais dans un régiment d’infanterie de marine .

    La devise de ce régiment était :  » Sempre endavant, mai morirem  » .

    C’est du catalan : c’était un régiment basé à Perpignan.

    Je ne parle plus le catalan ( même à l’époque, je ne connaissais pas trop) mais je peux quand même traduire :

     » toujours avancer, plutôt mourir que reculer « .

    Maintenant, pour la France, c’est l’inverse !

      1. Avatarclaude t.a.l

        ben oui !
        c’est le cas, notamment, de la police qui ne riposte pas quand elle est attaquée à coups de cocktail molotov, de l’armée qui n’intervient pas au Bataclan, des citoyens qui n’osent plus réagir même quand leur domicile est fracturé….
        etc …..
        la peur de  » la justice « , de la hiérarchie, de …., de …, de …

  6. Avatarpiment bleu

    Christine,

    Bonjour,

    Je trouve que vous faites un excellent travail.

    Une chose que je pense depuis longtemps, il me paraît que le christianisme, avec son fameux « génie », a fait le lit de l’islamisme.
    Quand je dis ça comme ça, ça peut paraître un accès d’anticléricalisme. Mais j’ai reçu une éducation extrêmement catholique, plus catholique que celle de la moyenne des gens, dont le principal responsable était un ancien séminariste, qui avait hésité entre le sacerdoce ou la vie monastique et, l’armée.
    Il se décida enfin pour celle-ci, où il devint officier supérieur. Mon enfance se déroula dans cette ambiance, les amis de mon grand-père étaient presque tous officiers supérieurs et, mon parrain de confirmation était le Colonel L., qui à cette époque n’était encore que commandant, quant au père de ma première petite amie il devint général.
    Mon grand-père avait une vision ouverte sur les autres croyances. Mais il mettait sur le même plan Tchenrézi, le dieu de la compassion tibétain, et Allah, produit hétéroclite issu du syncrétisme d’un chef de bande de pillards qui faisait une fusion entre les diverses croyances qu’il avait croisées au cours de ses voyages d’errance, nécessaires à l’époque où il n’était bienvenu nulle part.
    Même Guy Pagès, dont le compte à été ignominieusemt supprimé par youtube, perd son temps, à mon avis, en une démarche d’exégète concernant des faits et choses qui n’ont pas besoin d’analyse. Je lui ai mentionné un jour une des lectures de mon grand-père, qu’il confondit avec un homonyme d’une génération plus jeune, un apostat, comme Guy le dit précisément.
    Je crois que les français de la génération de mon grand-père se mettaient déjà en position de faiblesse quand ils rendirent les territoires coloniaux à leurs habitants légitimes, en ne précisant pas, « Bon, on s’en va. Voici les clés de votre bien. Nous allons faire une rétrospective, pour passer au crible ce que nous avons apporté et pris. Quoiqu’il en soit, le fait que nous vous ayons colonisés ne saurait justifier que vous vouliez faire la même chose avec nous à votre tour à l’avenir. Mettez-vous ça dans la tête. »
    Là-dessus, une tendance cyclique, pour ceux qui sont familiarisés avec les systèmes cosmologiques orientaux, nommée « décadence », qui a marqué le pas des générations suivantes.
    Est-ce un hasard si Jacques Chirac, en maire de Paris, était présent à l’inauguration du monastère bouddhiste du Bois de Vincennes, alors que Genghis Khan, Temudjin dans son enfance et adolescence, était bouddhiste, tandis que l’actuelle mairesse de Paris se conduit si honteusement, tandis que l’on se souvient que Tamerlan — Timur Leng — était islamique ?
    Je ne crois pas…..

Comments are closed.