L’avocat Christophe Bigot traite son client Gilles Clavreul de lâche en plein tribunal !


L’avocat Christophe Bigot traite son client Gilles Clavreul de lâche en plein tribunal !

Moments surréalistes, hier, au Tribunal de Versailles, où Pierre Cassen se défendait une énième fois contre l’accusation d’être le Directeur de publication du site Riposte laïque, géré par Riposte laïque suisse…

Pierre avait fait appel, ayant été condamné par le même tribunal en première instance l’année dernière, alors que, assistant aux obsèques d’un ami, il n’avait pu être présent. Il s’agit d’une plainte en diffamation du préfet Clavreul, alors Directeur de la Dilcrah. On rappellera à ceux qui croiraient au Père Noël que le dit Clavreul fait partie du Printemps républicain de Valls…

http://resistancerepublicaine.eu/2017/06/17/proces-clavreul-cassen-la-haine-du-grand-bourgeois-mondialiste-contre-louvrier-patriote/

Le procès a commencé fort, très fort ! Et m’est avis qu’il laissera des traces indélébiles chez celui qui se voudrait le grand Manitou de la loi sur la presse, qui se voudrait Grand Bourgeois malgré son allure très commune, Christophe Bigot.

Dès les premiers mots de Pierre donnant son adresse, domicilié chez l’un de ses avocats, deux furies se sont levées :

A ma gauche Christophe Bigot, avocat de Clavreul, s’insurgeant, remettant en cause le droit de Pierre Cassen de ne pas donner en plein tribunal son adresse personnelle, le traitant de lâche…

A ma droite le procureur dont j’ignore le nom, se précipitant lui aussi pour aboyer et traiter à son tour Pierre de lâche n’assumant pas ses actes…

Tous deux se comportant en bouledogues haineux et arrogants. Ils avaient sans doute cru qu’ils étaient, comme trop souvent dans les prétoires, face à de pauvres gens terrorisés, peu éloquents, n’ayant pas fait de hautes études et qu’ils peuvent piétiner avec une perversité indigne. J’en ai trop vu, de ces petits marquis, depuis que je hante les tribunaux de France et de Navarre…  Ils puent l’autosatisfaction, la mauvaise graisse, la vie mondaine et le mépris d’autrui.

Sauf qu’hier, ils sont tombés sur un os, ou plutôt sur deux os. Pierre et Frédéric Pichon son avocat. 

Dès qu’il les a entendus, Frédéric Pichon a foncé à la barre et, d’une voix de stentor, a rappelé que Pierre avait juste été menacé par le groupe terroriste Forsane Alizza et qu’il avait de bonnes raisons de ne pas donner son adresse personnelle devant on ne sait qui, présent dans la salle.

Pierre n’avait pas la parole à ce moment-là mais il s’est bien rattrapé ensuite, avec talent, pour le plus grand plaisir de la salle, pour fustiger « ces gens-là »  et les mettre minables avec l’éloquence qu’on lui connaît.

Les deux roquets se sont tus, péteux, honteux, vexés… et se sont vengés petitement en rappelant à chacune de leurs interventions… le nom de la ville où habite Pierre ! De quoi se demander s’ils n’ont pas envie de communiquer cette adresse à un islamiste désireux de se faire un laïcard !

On ne les a pratiquement plus entendus de toute la séance, si ce n’est le Procureur qui, à chaque intervention, a rendu hommage à l’avocat Bigot qui avait si bien su dire ce que, lui, procureur pas trop doué, aurait voulu dire et s’est contenté, pour se venger, de doubler ses demandes de la première instance. 4000 euros au lieu de 2000. Le prix de la honte bue pendant ce procès. Petite vengeance qui dit bien la médiocrité du personnage.

Mais le moment le plus grandiose a eu lieu après la mise au point de Frédéric Pichon. Quand ce fut le moment de décliner l’adresse du plaignant, Gilles Clavreul, on apprit qu’il vivait au Ministère de l’Intérieur.. où il n’a plus de fonctions depuis un an !  Petite remarque assassine de Pierre, évidemment, faisant remarquer à « ces messieurs » que Clavreul, lui aussi, ne donnait pas son adresse, « comme un lâche« . Remarque qui a laissé les deux roquets cois. Rires dans la salle. Clavreul accusé d’être lâche par son propre avocat en plein tribunal, ça vaut son pesant de cacahuètes.

Un second échange, fort savoureux, à ce propos eut lieu un peu plus tard, quand Pierre prit la parole pour dénoncer l’inégalité des situations : Clavreul peut porter plainte autant qu’il veut, ce n’est pas lui qui paye, Clavreul porte plainte mais ne se dérange même pas pour venir au procès, se défaussant sur son avocat, tandis que Pierre doit payer son avocat et tous les frais annexes, qu’il doit se déplacer, faire 500 km aller et 500 km retour…

Les deux roquets ne se sentaient plus de joie, les voici qui glapissent : vous êtes domicilié chez votre avocat parisien, vous n’avez donc pas à faire 500 km pour venir à Paris. Réponse de Pierre qui mit en joie la salle : je ne dors pas chez mon avocat, comme je suppose que Clavreul ne dort pas au Ministère de l’Intérieur.

Touché-coulé…

Les deux roquets faisaient triste mine, je vous l’assure… Quand je regardais Bigot, je me demandais comment mon ami Balzac, adepte de la physiognomonie, l’aurait vu. Et j’ai trouvé. Il l’aurait sans doute dépeint en hibou. Il a une tête de hibou…

« La ressemblance de l’aigle annonce une force victorieuse ; son œil étincelant a tout le feu de l’éclair. Le vautour a plus de souplesse, et en même temps quelque chose de moins noble. Le hibou est plus faible plus timide que le vautour ».

https://fr.wikisource.org/wiki/Dictionnaire_infernal/6e_éd.,_1863/Physiognomonie

Il y a des hommes qui ressemblent au hibou. Leur tête plate et élargie latéralement annonce la prudence, la réserve, la dissimulation.

https://books.google.fr/books?id=CXJQAAAAcAAJ&pg=PA169&lpg=PA169&dq=hibou+physiognomonie&source=bl&ots=SMS_Xx6FeX&sig=FJWiMptu4rf2uluokiVZisQQp14&hl=fr&sa=X&ved=0ahUKEwj8orOg09LbAhXLPxQKHbe6DXAQ6AEITjAK#v=onepage&q=hibou%20physiognomonie&f=false

Bah ! On n’est pas forcé d’être un adepte de la physiognomonie pour savourer certaines ressemblances. Juste retour de bâton contre ceux qui, avec une haine incroyable pour ceux qui ne pensent pas comme eux, s’acharnent contre eux et veulent les tuer au moins socialement. Pierre a d’ailleurs, à ce sujet, fait un excellent développement sur « ces gens-là » et leur haine qui les a scotchés.

Haine… Qui sera étonné d’apprendre que le dit Bigot fut l’avocat de la Mosquée de Paris contre Charlie Hebdo dans l’affaire des caricatures ? Et qu’il y parlait beaucoup de haine, déjà :

La reproduction de dessins déjà parus dans le quotidien danois Jyllands-Posten aurait obéi à un «plan mûrement réfléchi de provocation visant à heurter la communauté musulmane dans sa foi». Me Christophe Bigot, avocat de la Mosquée de Paris, déclare qu’il y a «deux veines dans la caricature, une veine anticléricale, une autre haineuse. Là, on est dans le deuxième cas. On installe une image des musulmans qui fait peur».

http://www.liberation.fr/evenement/2007/02/07/charlie-face-a-la-justice-des-hommes_84211

L’arrogant Bigot, du haut de sa médiocrité et de sa petite taille, a naturellement compissé les décisions de la 17ème Chambre et de la Cour d’appel de Paris qui ont relaxé Pierre, considérées comme absurdes, carrément. Il paraît qu’il passe pour LE spécialiste de la loi sur la presse et que cela ferait effet sur les médiocres. On ne sait ce que les trois juges d’hier en ont pensé. Réponse le 26 septembre.

 

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Christine Tasin

Présidente de Résistance républicaine ; professeur agrégé de lettres classiques.


17 thoughts on “L’avocat Christophe Bigot traite son client Gilles Clavreul de lâche en plein tribunal !

  1. clairement

    Bravo. Tous ces pauvres types, ces nuisibles, nous emmerdent. Il va bien falloir qu’ils rendent des comptes.
    Le préfet Clavreul fils du psychanalyste Jean Clavreul qui a bien éduqué son fils !

    Reply
  2. Pierre978

    Le procès de Pierre Cassen hier à été d’une très grande force. D’un côté, les aboyeurs qui avaient une haine envers Pierre car ils souhaitaient sa mort en direct et de l’autre Pierre et son Avocat faisant front des accusations de la partie adverse. Il a fallu du courage à Pierre pour tenir la barre à la barre du tribunal. Le président a pour lui été très correct envers notre ami posant des questions sans brutalité. Les arguments de Pierre ont été insicif, précis, direct, faisant mouche à la moindre occasion, il est vrai que notre Ami à une très grande expérience des sujets sociales, possédant une aisance formidable à tenir un discours en public, ne se laissant pas démonter par l’adversaire. D’ailleurs, le procès venait à peine de démarrer que le procureur lança les hostilités croyant déstabiliser et abattre à la dois Pierre et son Avocat, mais il en fut tout autre, Maître Pichon répliqua avec une très grande fermeté en direction du procureur qui ne trouva mots pour répondre, il s’est tout simplement tu, surpris et quelque peu assommé de la réaction de Maître Pichon calmant d’un coup les ardeurs du procureur. Ah !!! L’histoire de l’adresse du domicile de Pierre, un moment elocant, plein de subtilités !!! A deux, l’avocat de la partie adverse et le procureur mettant ensemble leurs compétences afin de faire comprendre au président du tribunal que Pierre refusant de divulguer son adresse à juste titre, (suite à des menaces physique de la part d’un groupe ne partageant pas notre mode de vie et de pensée), se trouve traiter de lâche à plusieurs reprises, pensant déstabiliser à nouveau notre Ami Pierre qui restant d’un calme absolu a surpris l’assemblée en précisant les raisons vitales de la non divulgation de son adresse personnelle et des conséquences bien étendu s’il devait le faire. Cette partie de l’histoire à été réglé avec des arguments de poids par le fait que notre Ami est domicilié chez son Avocat. Le plus marrant à été d’apprendre l’adresse de l’adversaire à savoir son ancien ministère, mais là, l’avocat du plaignant ainsi que le procureur n’ont trouver rien d’anormal à cette situation. Ah j’allais oublier, le trajet du retour que notre Ami Pierre expliqua au Président tribunal, qu’il venait de faire 500 km aller et 500 km retour et quand aucun cas, il s’était défilé de ses responsabilités pour assister à tous les procès à son encontre, puisque certains le traitait de lâche !!!! Moi, je dis qu’il faut non seulement du courage, mais de l’honneur et de la bravoure pour faire face à tous les procès en cours et notre Ami Pierre prouve absolument tout le contraire. A ce moment là, l’avocat du plaignant avec l’aide du procureur pensaient tenir cette fois la sol pour abattre juridiquement notre Ami Pierre. Et non !!!! Une fois de plus, il retourne ma situation en expliquant au Président du tribunal que le plaignant lui non plus n’habite pas à son ministère et qu’il devait faire aussi quelques kilomètres pour rentrer chez lui. Et pan dans le mille !!! Et oui messieurs les adversaires, vous pensiez que notre Ami Pierre était un homme sans envergure ni talent d’expressions, de connaissances, de sagesses, vous avez devant vous, un homme responsable, brillant, qui se bat pour son pays, sa famille, qui ne veut pas d’une France islamisée car non seulement le changement est flagrant à tous les niveaux, mais aussi par le déluge que nous offre nos dirigeants passés et présent. Il y avait des personnes parmi le public qui ont écoutées très attentivement le procès et j’ai été surpris de voir et de constater l’approbation de certaines personnes qui donnaient raison dans leur hatitude à notre Ami Pierre surtout à la fin lors de sa conclusion lorsqu’il parlait de l’état de la France avec le problème de l’islam, certains ont failli applaudir.

    Maintenant reste la décision du Président du tribunal en espérant que les arguments de l’Avocat de Pierre et de Pierre lui même feront la différence par rapport à la partie adversaire.

    Reply
  3. Cril17

    Malgré l’espace intergalactique … de bigoteries … qui nous sépare et qui semble totalement infranchissable, je ne peux pas pas résister à la tentation de m’incliner avec respect devant le talent et le courage que vous partagez si bien avec Pierre Cassen et son avocat.

    Avec mes hommages, Madame la Présidente, qui aurait pu être la Dame Banche de la République, s’il avait plu à la Divine Providence.

    Reply
  4. Yann Kempenich

    Il ne faut pas manquer de toupet à M Clavreuil pour signer le « Manifeste contre le nouvel antisémitisme » et intenter des procès à ceux qui se battent VRAIMENT, à armes inégales, contre les terroristes, les islamistes et les antisémites.

    Signalons également Bernard Cazeneuve qui a déposé plainte contre RL et Jack Lang, le maître de l’Institut du monde arabe (où officie Houria Bouteldja, la madone du PIR) parmi les signataires : notre personnel politique est d’une perversité incroyable !

    http://www.leparisien.fr/societe/manifeste-contre-le-nouvel-antisemitisme-21-04-2018-7676787.php

    Reply
    1. frejusien

      je ne vois pas comment cazevide peut se permettre de porter plainte, il sait qu’il est protégé par sa position politique, sinon, toutes les victimes du 13 novembre auraient toutes les raisons de déposer plainte contre lui pour non-assistance à personne en péril, et complicité plausible avec les tueurs,

      si on compare sa nuisance : plus de 130 victimes civiles, à celle « supposée » de Pierre Cassen qui lui, écrit, alors la plume serait plus tueuse que les kalachnikovs ?
      il n’a pas honte, le petit trou du cul ?

      Reply
  5. AntiislamAntiislam

    Bonjour,

    Extraordinaire !

    Ce guignol est le digne pendant, dans l’ordre judiciaire, du ci-devant général Leray dans l’ordre militaire …

    Reply
  6. maury

    C’est bien que Pierre ait eu un bon avocat, et qu’il avait le courage de la vraie justice, car en face de ces idéologues du mur des cons islamo gauchistes un pauvre résistant lambda aurait eu du mal à tenir face à ces attaques vicieuses!!
    COMBIEN ONT ETE CONDAMNES INJUSTEMENT ,,??

    Reply
  7. grélaud

    #banlieue #parisienne: livraison de #moutons vivants pour l’#égorgement de #el #Aid ! SCANDALEUX

    Lire

    -0:47

    Couper le son

    Paramètres visuels supplémentaires
    Cliquez pour agrandir

    ..

    85 127 vues

    .
    Alain Legaret

    15 h ·

    Banlieue parisienne. Bonne fête de l’Aïd à tous les musulmans

    Reply
  8. Claude

    « Le hibou est plus faible plus timide que le vautour  » Ah bon ? aigles et hiboux sont des prédateurs qui agissent par eux-mêmes…..le vautour est un charognard qui se repait des restes de proies tuées par d’autres ou qui attaquent les animaux mourant, en groupe si de grosse taille.

    C’est faire insulte au hibou que de le comparer à un bonhomme qui n’a fort probablement pas ses qualités.

    Ne pas comparer l’homme aux animaux. Ils sont pour beaucoup sans aucun doute cruels mais sans en avoir conscience, mais ils ignorent la médiocrité et la bassesse.
    L’homme c’est le contraire.

    Bonne chance à Pierre Cassen et à vous Christine pour la suite. Les médiocres sont aux pouvoirs.

    Reply
  9. NICOLAS F

    Quelle sinistre comédie quand on pense que clavreul n’est plus rien aujourd’hui,ce réchauffé de ragout de haine est bien dégoutant.
    Les temps changent,les alliés se groupent,les clavreul et autres inquisiteurs sont en perdition.
    Merci à RR,RL et à tous ceux qui résistent d’une façon ou d’une autre à la bêtise,l’injustice ,merci un grand merci.
    On continue,on ne läche rien…..
    Chaque heure,chaque minute compte.

    Reply
  10. FRANC

    Monsieur Pierre CASSIN est un homme courageux , je serais honoré de lui serrer la main un jour quand aux autres il y a des « lanternes » »

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *