Des Sénégalaises se font dépigmenter… Elles honnissent les Blancs ou pas ? Faudrait savoir


Des Sénégalaises se font dépigmenter… Elles honnissent les Blancs ou pas ? Faudrait savoir

Faudrait savoir…

D’un côté, en voilà qui honnissent le blanc…
Et d’un autre, nous voici les efforts redoublants,
comme pour effacer l’histoire…
Oui le blanc supprimant le noir !
Serions nous accusés de tous ces faux semblants…

PACO. Noir, c’est noir, il n’y a plus d’espoir…
12/06/2018.

 

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Paco

C'est jamais que des mots tournés en écheveaux, des embrouillaminis parcourant le cerveau ! Mais c'est vrai ça vaut pas tripette, ces mots tirés à l'escopette, ce n'est pas du Verlaine et pas du Marivaux... PACO 2016.

Articles du même thême

17 thoughts on “Des Sénégalaises se font dépigmenter… Elles honnissent les Blancs ou pas ? Faudrait savoir

  1. PUGNACITÉ

    Pour certaines très formatées ,elles abhorrent les faces de craie qui lui permettent de bénéficier de toutes les largesses d’allocations…
    Les transferts sociaux ne devraient à mon sens ,ne bénéficier qu’au Français (suppression du droit du sol et rétablissement du droit du sang tant pour la nationalité que pour les allocs…,)

  2. franck

    je suis etonne que cela vous etonne
    lorsque j etais en Afrique de l ouest les femmes nous demandaient des produits de la mer morte qui blanchisse la peau ou du moins eclaircir la peau

    1. SarisseSarisse

      Double complexe, les femmes veulent se dépigmenter(comme certaines asiatiques qui se font débrider les yeux et déraidir les cheveux) et leurs hommes , musulmans se faire plus arabes que les arabes qui les ont islamisés et réduits en esclavage, pauvre Afrique.
      Bon, espérons pour ce continent que la très grande majorité ne soit pas contaminée par ces délires et pense à autre chose ( tous ceux qui sont islamisés ne rêvent que d’émigrer et semer le chaos, il suffit de comparer le Sénégal à l’Angola chrétien à 98%l’exemple est patent, l’Angolais lusophone se lève tôt, travaille, développe du pétrole off-shore, fait revenir des compétences du Portugal quand le Sénégal ou le Mali ou encore le Tchad nous envoient leur migrants et un Mamaudou et autres Obono et Rokhaya pour nous « sauver »).
      Triste et touchant en effet, mais tant qu’il n’auront pas compris qu’au lieu d’émigrer et chercher à imiter les apparences, sans rien développer ni créer d’original, chez eux, comme le font les asiatiques, ils rameront et plomberont les autres en venant leur pourrir l’existence.
      Senghor voulait faire du Sénégal « la Grèce de l’Afrique », il est resté bien seul, ce n’est pour le moment ni la Grèce ni le Japon de l’Afrique, mais un petit pays avec beaucoup de paresse non surmontée encore, ce n’est pas du racisme, juste un constat.
      L’islam y est pour beaucoup, un culte qui incite à l’indolence autant qu’à l’insolence et entretient la stérilité intellectuelle, il n’y a pas eu d’Atatürk noir, eh bien ils végèteront encore longtemps.

  3. Mercenaire

    Elles essayent blanchir la peau, défriser les cheveux, changer le couleur de cheveux. Et puis quoi….les yeux bleus? Vous pouvez remarquer une constante se développe.

  4. Strumpf Undbh

    Quand je pense à Fernande, je bande.
    Quand je pense à Adji, j’ai la trique.
    Il faut toujours laisser faire la nature.

  5. Soph

    Bonjour. Je pense que beaucoup de noirs ont gardé un complexe face aux blancs. Un peu comme s’ils étaient resté avec un mental d’esclave qui singe ses anciens maîtres. En admiration devant eux malgré tout.
    Cela suppose un certain défaut dans l’estime de soi et de son peuple. Et que peut-on attendre de quelque un qui se mésestime?

    Je trouve exagéré de dire qu’il s’agit de se blanchir pour séduire le blanc ou pour les allocations. Je vois de nombreuses noires se décolorer et défriser juste les cheveux ou se mettre en couple avec un homme de même origine alors qu’elles se blanchissent visiblement. Le même phénomène existe chez les hommes. Certains adoptant le look occidental bien plus encore que les occidentaux, ce qui en devient excessif, ridicule et irrite les européens.

    Il existe aussi la situation inverse chez-nous lorsque « nos » femmes se font excessivement bronzer à la plage en cabine ou produits et estiment ainsi être plus belles, plus attirantes.. Jusque à arborer une teinte indéfinissable.
    Dans les deux cas, cela traduit un mal intérieur et est nocif socialement comme physiquement.

Comments are closed.