Quid de ces gosses français d’origine « radicalisés » à 13 ans ?


Quid de ces gosses français d’origine  « radicalisés » à 13 ans ?

CHRONIQUES QUOTIDIENNES DE L’ISLAMISATION N°40

 

Invitée sur une émission de France 2 il y a quelques mois, une mère décrit le phénomène de radicalisation de sa fille dès l’âge de 13 ans suite à une relation amoureuse avec un garçon de confession musulmane. Econduite par ce jeune homme, l’adolescente se convertit à l’islam pour tenter de le reconquérir et de se rapprocher de sa famille musulmane.

Progressivement, cette jeune fille change ses tenues vestimentaires pour adopter le voile islamique puis le voile intégral. Plus grave encore, cette adolescente brillante qui avait de bonnes notes à l’école se désintéresse peu à peu du programme scolaire, son attention étant uniquement focalisée sur l’islam. Selon la mère de famille, sa fille considérait qu’il n’était plus utile d’étudier, l’islam étant devenue sa seule source d’inspiration. Ce qui a conduit progressivement l’adolescente sur la voie de l’échec scolaire, elle qui était pourtant destinée à faire de belles études supérieures.

A travers ce témoignage alarmant, on constate les effets dévastateurs de l’islam qui exerce la même emprise qu’une secte sur les individus. L’islam est un danger qui mène vers la voie de la paresse, de la bêtise et de l’ignorance. Cette idéologie arriérée détruit tout le potentiel d’intelligence et de réflexion de ses adeptes. Il faut à tout prix protéger nos enfants de ces dérives islamiques qui constituent un embrigadement sectaire.

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email




23 thoughts on “Quid de ces gosses français d’origine « radicalisés » à 13 ans ?

  1. Charles Martel 02

    J’ai le même exemple sous les yeux avec la fille d’amis. Famille athée, bons français bosseurs votant FN. Et voila q’une des filles arrivée à l’adolescence ne s’acoquine qu’avec des muzz, chaque fois elle essuie la même chose:, trompée; cocue, (bin oui l’islam le permet), utilisée pour obtenir des papiers par le petit ami clandestin qui lui aussi a son harem et déjà 2 niards bref que des échecs de ce type. Mais ça ne lui suffit pas elle persévère et s’en trouve un autre, se convertit a l’islam pour lui plaire et se rapprocher de sa belle famille. Elle ne bouffe plus que halal, fait le ramadan, parle d’aller « au bled » l’été, bref une vraie pratiquante, puis se marie, pas civilement son mari n’y tient pas (bin non il aurait des obligations d’après la loi républicaine) mais religieusement (là c’est OK puisque l’islam donne au mari tous pouvoirs sur la femme ). Aujourd’hui son mari qui avait un travail a démissionné comme par hasard pour raison de santé et ne fout rien malgré que des postes plus adaptés a ses soi-disant problèmes lui aient été proposés, par contre ça ne l’empêche pas de laisser sa femme à la maison le soir et le week-end pour aller faire la fiesta avec les copains et même se taper quelques petites greluches (l’islam le permet, il peut les épouser pour 1 ou 2 heures non?). Pendant ce temps cette fille bosse comme une dingue, fait des heures sup pour ramener du fric a la maison et s’enfonce de plus en plus dans cette religion de merde car on commence a entendre parler chez elle de porter le voile et ainsi de suite.. Bref la descente aux enfers.. Voila j’ai sous les yeux le déroulement de ce genre d’histoire sordide ou des gamines dont rien ne pouvait laisser supposer une telle déviation vers cette religion de merde est en train de s’enfoncer dans cette fange.. Aujourd’hui elle bosse pour entretenir son mari qui ne fout plus rien mène la belle vie avec ses copains, la trompe allègrement et vit a ses crochets, bref un vrai musulman quoi …

    Reply
  2. Machinchose

    comme pendant une guerre, on appelle ça « effets collatéraux »

    si cette mère avait envoyé sa fille au Caté, si elle avait fréquenté l’ Eglise, au moins une fois par semaine, le dimanche a 11 heures, si elle avait accroché un Crucifix au dessus du lit de la gamine, le Diable aurait eu du mal a s’ emparer de cet esprit puisant ses forces et ses vitamines dans sa chrétienneté

    mais…fini…la messe ne fait plus recette
    seuls sont restés les gateaux de la patisserie ce jour

    et la nature spirituelle de l’ humain ayant horreur du vide, la môme a plongé dans une croyance…

    normal, l’ homme dés qu il a eu conscience de ne plus etre une bête bonne a bouffer, chier,copuler, a commencé a exprimer ce « manque » par les prodigieuses expressions de l’ art pariétal, par ces « mains » soufflées au prodond de Lascaux ou du Mas d’ Azil…

    Reply
  3. clairement

    L’Islam est un cancer dont il faut se débarrasser à tout prix et son identification par certains jeunes qui ont été castré de leur culture Judéo chrétienne est une catastrophe !

    L’HOMME A BESOIN DE SUPPLEANCE à ce qui lui manque à être et cette recherche débute aux alentours de l’adolescence quand un jeune cherche à avoir une PENSEE PLUS PERSONNELLE, UN OBJET D’AMOUR et à TROUVER UNE INDIVIDUATION plus nette.

    L’OPPOSITION CONTRE LES ORDRES tout comme les IDENTIFICATIONS AUX DISCOURS maternels et paternels peuvent conduire les enfants à des choix catastrophiques ! Pour cette jeune fille ça ne durera pas !

    Cette mère qui est ATTIREE par le MAGHREB et sa fille, qui cherche à lui faire plaisir parce qu’elle est son premier objet d’amour, a réalisé les voeux de sa mère réellement !

    Reply
  4. lacata

    « L’on dit bien vray que l’amour est aveugle, c’est à dire que ceux qui ayment ne sçavent ordinairement ce qu’ils font, et se mettent souvent en des dangers dont ils se passeraient bien. »
    Les Contens, III, 6 de Odet de Turnèbe

    Reply
  5. peplum

    Sur Gallica, on trouve « Un danger européen : les sociétés secrètes musulmanes », sorti en 1890.
    En voici l’introduction, qui cite Ernest Renan « L’islamisme et la Science » :

    « Toute personne instruite des choses de notre temps voit clairement l’infériorité actuelle des pays musulmans : la décadence des Etats gouvernés par l’Islam ; la nullité intellectuelle des races qui tiennent uniquement de cette religion leur culture et leur éducation. Tous ceux qui ont été en Orient ou en Afrique sont frappés de ce qu’a de fatalement borné l’esprit d’un vrai croyant. À partir de son initiation religieuse, vers l’âge de dix à onze ans, l’enfant musulman, jusque-là assez éveillé, devient tout à coup fanatique, plein d’une sotte fierté de posséder ce qu’il croit être la vérité absolue, heureux comme un privilègié de ce qui fait son infériorité. […] »

    L’extrait susdit est confirmable par : https://fr.wikisource.org/wiki/L%E2%80%99Islamisme_et_la_science

    Reply
  6. NICOLAS F

    La sexualité des jeunes ados serait,selon un enquête très sérieuse d’un magazine féminin ,suite au phenoménal succès de 50 nuances de Grey (,le roman anglais qui casse pas trois pattes à un canard ) basée sur les fantasmes sado-maso .
    Grosse préférence pour le sado maso,donc,pour nos adolescentes.
    Dans le sado maso,la relation de soumission est prédominante.
    Le fantasme idéal pour le sexe avec un représentant ethnique de la domination ,par excellence:le mâle musulman.
    Avec eux ,on le sait par avance ,c’est la femme esclave-objet sexuel dans toute sa splendeur . C’est 50 nuances de marron,hijab sur la tronche compris.
    Or comme disait un sexologue célèbre:un fantasme réalisé n’est qu’une triste réalité.
    Alors ces connasses qui croient en l’amur,l’amur,l’amur avec un muz basculent dans un cauchemar sans nom.
    Il serait temps de les réveiller,mais qui leur en parle? C’est tabou .

    Reply
  7. claude

    je connaissais une jeune femme de 25 ans qui s’était mise en couple avec un muzz algérien de ma ville, qu’elle avait connu lors de la 3°mi-temps d’un match de foot (elles sont nombreuses à y aller à cette 3° mi-temps) , ils vivaient ensemble et jusque là tout allé bien! puis trois ans après le jeune femme fut victime d’un Avc et le muzz en profita pour la larguer, et depuis elle vit chez ses parents car elle n’est pas autonome.

    Reply
  8. Armand LanlignelArmand Lanlignel

    A 13 ans, c’est les parents qui décident. Il doit être possible de faire traiter une adolescente par un psy. Psychologue ou psychiatre ?

    Reply
    1. CIGALE

      Vous avez entièrement raison ! la « faute » revient essentiellement à cette mère qui lui a montré l’exemple en allant en « vacances » en Algérie …. il y a bcp d’autres Pays plus attirants que celui-ci pour des vacances surtout !!! A 12 ans on ne laisse pas faire son enfant…. mais si c’est dans les gènes de la famille… rien à faire !!

      Reply
  9. lacata

    Il faut arrêter la mixité au collège. Avec ça, les filles parlent comme des charretiers et singent les garçons pour ne pas paraître timorées.

    Reply
    1. Christine TasinChristine Tasin

      pourquoi pas mettre nos enfants dans des écoles coraniques pendant que vous y êtes ? J’ai fait toutes mes études avec des garçons ce n’est pas pour autant qu’ils étaient mal élevés et que je parlais mal !!!

      Reply
  10. Christian

    Comme me disait la mère de mes enfants djihad n’est pas un gros mot (pour les musulmans) et son djihad est d’islamiser la France. Il faut expliquer aux enfants que quoiqu’ils fassent ils ne seront jamais musulmans pour des musulmans de naissance car dans cette religion de merde c’est le sperme qui donne la religion. C’est pour cela qu’un musulman peut niquer qui il veut alors qu’une musulmane doit avoir un enfant avec un musulman pour que son enfant soit musulman. Pour les musulmans les convertis sont leurs bouffons, leurs idiots utiles et ils se servent de ces faibles pour mener leur djihad qui comme je l’ai vécu est pour eux d’islamiser notre pays.Si des parents ont des enfants qui se convertissent je suis prêt à les aider à sortir de ce bourbier.

    Reply
  11. Rosalie

    Avec une mère pareille, déjà tellement ouverte à la culture orientale, séduite par le Maghreb, et incapable apparemment de faire preuve d’autorité, comment s’étonner ? Une mère bobo, une fille perdue. Tant pis pour elles.

    Reply
  12. Zipo

    L’Islam c’est la prophétie de DAESH ,c’est leur credo ;c’est le lavage de cerveau qu’on leur donne a la mosquée dés l’age de 3 ans.Le ver est dans le fruit ou il n’a plus qu’a se développer!
    Hitler a coté était un enfant de choeur qui trouvait ce dogme très intéressant ,d’ailleurs peut-ètre s’en est-il inspiré!!
    Après tout les mégalos comme les adeptes de ce dogme (‘secte tueuse,tu te soumets ou l’on te coupe la téte!),ne sont’ils pas éligibles a un séjour en Psy!!!!!!
    Il va falloir investir massivement nos prisons étant pleines de Muzz ,dans des hopitaux pour malades mentaux!!
    c’est vous dire ,cela réduire notre chomage et augmenter nos impots ,car la parasitose cela coute cher!!!

    Reply
  13. frejusien

    La faute à qui ?
    s’il n’y avait pas de mosquées, et pas d’imam en terre chrétienne, il n’y aurait pas de conversion ni de perdition pour les ados, proies idéales car en pleine période de recherche d’identité,

    à tous les polititraitres qui ont inauguré des mosquées, vous êtes RESPONSABLES ET COUPABLES

    Reply
  14. Dryvers Robert

    J’en ai marre de voir à la télé que des gens qui se rendent compte de ce qui se passe avec tout ces migrants,en général,célibataires et qui fuient leur pays « en guerre »crachent sur le pays qui les acceptent sans scrupule.Les gens qui osent dire qu’ils n’aiment pas cette invasion sont victimes de poursuites et de condamnations alors que ces gens ouvrent leur gueule et ne sont JAMAIS inquiètés.Ces associations qui parlent de leurs « DROITS » ne parlent jamais de leurs « OBLIGATIONS »

    Reply
  15. SarisseSarisse

    Des ados croient se révolter en prenant parfois le contrepied de leurs parents, ils croient s’émanciper et puis un jour ceux ci se retrouvent avec un Lionel Dumont ou un Courtailler, des convertis qui tombent dans le djihadisme un « no future » aux couleurs de l’islam.
    J’ai des amis qui ont connu ça(pieds-noirs en plus parce que « papa était un facho qui faisait suer le burnous » alors ils se « révoltent »contre leur famille, voilà ce qu’ils pensaient, parce que leur enfant fréquentait des musulmans et se retrouvent avec des enfants radicalisés).
    C’est beaucoup plus rares, ce sont surtout des enfants d’athées, voire de bobos qui se laisse hameçoner par cette secte.

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *