Ian Brossat l’a décidé : « la France est une terre d’accueil »; traduisez « la poubelle de l’Europe »


Ian Brossat l’a décidé : « la France est une terre d’accueil »; traduisez « la poubelle de l’Europe »

Ian Brossat : la tête de coq arrogant, le regard d’acier, son visage pue la haine à l’état pur.

Mossieur a la grosse tête. Mossieur se prend pour le messie venu révéler la bonne nouvelle au peuple de France : Français, vous ne le savez pas, mais vous avez été choisis par tous les damnés de la terre pour leur donner votre sang et votre pain. Vous devez vous en réjouir.

https://www.humanite.fr/ian-brossat-notre-pays-est-une-terre-daccueil-ceux-qui-gouvernent-doivent-lassumer-et-lorganiser

Tout ça parce que Paris ouvre grand ses portes, ses gymnases, ses subventions et ses travailleurs sociaux aux clandestins en tout genre, et attend que l’Etat en assume les conséquences… Comme c’est facile.

C’est que, à  l’immigration intensive « naturelle » s’ajoute celle des « dublinés », mot étrange qui évoque « la procédure de Dublin ». Cette dernière prévoyait que le premier pays d’accueil des clandestins serait celui qui devrait les gérer, les accueillir, leur donner le statut de réfugié ou les renvoyer chez eux.

Or, comme c’était prévisible, les clandestins ne restent pas tous là où ils arrivent, loin de là. Non seulement un grand nombre arrive, par facilité, en Grèce ou en Italie, mais ils ont dans la tête un autre objectif, un autre pays ( rappelez-vous Calais et l’Eldorado anglais)  mais la France accueille à tour de bras ceux dont l’Allemagne ne veut pas, ceux dont l’Italie ne veut pas. Aucun pays européen ne se donne la peine d’organiser des charters de reconduite des clandestins refusés comme réfugiés à cause de leur pays d’origine, tranquille, ou de leurs actes délictuels. Alors, Merkel a créé un énorme appel d’air, elle choisit à présent ceux qu’elle veut garder… et les autres filent en France. Idem pour l’Italie, nombre de prétendus demandeurs d’asile quittent volontairement le pays pour venir en France où ils sont mieux accueillis, mieux hébergés, mieux nourris ( quoi qu’en dise Brossat ).

Mais tout cela réjouit le traître Brossat, traître à son pays et aux siens, qui a fait le choix gauchiste des autres avant les siens, des autres contre les siens.

Brossat n’est heureux que lorsque les rues de Paris dégueulent de tentes, que lorsque les gymnases sont occupés ( tant pis pour nos jeunes et nos vieux privés d’activité physique ), que les caisses de l’Etat sont vides et que nous devons emprunter pour accueillir toute la misère du monde.

Il est heureux parce qu’il a besoin de détruire le vieux monde pour se sentir exister, pour se sentir bien.

Rien ne l’empêche d’ouvrir son appartement à tous les Mamadou qu’il veut, pourtant. Mais cela ne l’intéresse pas. Le bon Samaritain veut imposer sa vision du monde à toute la France, tout simplement. Il veut imposer le Grand Remplacement et ses horreurs à tous. Sans doute que la perspective de faire disparaître notre pays lui procure de violents orgasmes.  A chacun ses perversions.

 

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Christine Tasin

Présidente de Résistance républicaine ; professeur agrégé de lettres classiques.


28 thoughts on “Ian Brossat l’a décidé : « la France est une terre d’accueil »; traduisez « la poubelle de l’Europe »

    1. AvatarSAHSAN Rosa

      Aussi pourri que son grand-père. Le traître qui a vendu des secret sur Israël à l’URSS. Il n’a qu’à camper avec ses copains clandestins puisqu’il les aime tant que cela.
      ROSA

  1. AvatarHal

    Lorsque je vois cet individu et ses élucubrations, il me vient immédiatement à l’esprit cet excellent sketch des brillants et regrettés Pierre Dac et Francis Blanche : ‘ Le Sâr Rabindranath Duval ‘.
    J’entends encore cette réplique, lorsque Francis Blanche interroge le Sâr sur son don de double vue et lui demande si c’est congénital, ce dernier répond que non, c’est quand j’ai trop bu.
    Dans le cas qui intéresse cet article, il semble que se soit le contraire ce n’est pas quand il a trop bu qu’il est ainsi, ça doit être congénital.

  2. AvatarMachinchose

    pas gentil pour le préfet Poubelle!

    je pense plutot que la France devient grace a des hurluberlus dangereux comme ce sémillant jeune homme, un décharge méphitique

    parce que l’ immense majorité des déchets que nous accueillons ne sont que la lie des pays d’ ou ils viennent
    lesquels pays, absolument pas en guerre, si ce ne sont leurs guerres tribales, sont ravis de les voir partir
    et en sous jacence, ils se réjouissent des sous qui seront envoyés au pays et sur lesquels leurs chefs se payeront largement!

    voilà, c’est tout……….c’est tout simple

    1. Avatarmaury

      Oui bien sûr que c’est la lie!!!la preuve, du temps de Chirac le Maroc a vidé ses prisons et nous a envoyé ses racailles criminelles, et nous ,les cons, on n’a pas protesté!!!!Ce campement à Paris ne contenait que très peu de femmes et d’enfants mais des hommes jeunes et en bonne santé :UNE ARMÉE EN SOMMES!!!!!

  3. AvatarMAX

    Si rien ne change, la France va avoir besoin de tous les patriotes pour ne pas sombrer dans la pire idéologie raciste et liberticide qui puisse exister !

    Frontistes, patriotes, républicains, souverainistes, nationalistes, identitaires, recommandez ce blog à vos amis(ies) > http://wolf.over-blog.com

  4. MaximeMaxime

    Régulariser Mamoudou Gassama relève d’un acte d’équité. Il a accompli un acte héroïque et exceptionnel, dans des circonstances rarissimes et risquées pour sa propre vie.
    Comment peut-on encenser Arnaud Beltrame et jeter la pierre à Mamoudou Gassama ? Tous les deux ont de la même manière fait passer la vie d’autrui avant la leur, de manière désintéressée (si ce n’est que le premier a agi dans le cadre de l’exercice, obligé, de sa profession). Certes, dans un contexte différent, très différent mais leur courage a été supérieur à celui de la plupart des gens.
    Depuis les Romains, l’adage « Dura lex sed lex » devrait nous conduire à appliquer le droit, rien que le droit. Mais grâce aux Grecs anciens et Aristote, nous avons aussi dans notre héritage civilisationnel l’idée que l’équité doit parfois tempérer la stricte application de la règle de droit.
    En revanche, une société sombre dans la perversion et court à sa perte quand l’équité remplace la règle de droit. Tout se fait alors « à la tête du client », avec des risques d’injustice, droit et équité visant à l’identique la réalisation du juste dans la cité. Les règles de droit sont nécessaires au maintien d’un ordre juste mais certaines situations conduisent à faire évoluer la règle sous la considération de l’équité, ou à écarter la règle pour cause d’équité.
    Toutes les idées de gauche se nourrissent de l’équité. L’équité vient gauchir la règle de droit normale.
    Les gauchistes (extrême-gauche) sont des extrémistes de l’équité, qu’ils érigent en système au point de faire disparaître tout repère et ouvrir la voie à l’anarchie, le retour à l’état de nature, qui ignore la justice, un idéal en faisant prévaloir la force, une contingence.
    Mais les droitistes existent aussi qui ne laissent aucune place à l’équité dans la régulation de la société, quitte à laisser l’ordre social s’enliser dans l’abus des situations acquises, confortables menant à l’autosatisfaction, l’absence de remise en cause de soi, le refus de l’ouverture à l’autre…
    Le grand helléniste Jean-Pierre Vernant évoque notamment cette question de l’ouverture de soi à l’autre quand il analyse la mythologie de Dionysos. La place de l’hospitalité chez les Grecs anciens était telle qu’elle appartient aussi à notre héritage civilisationnel.
    Je ne prétends pas défendre Ian Brossat, gauchiste qui a récupéré l’événement pour nourrir sa propagande migratoire.
    Mais comment peut-on se dire de gauche en éliminant ainsi toute place à l’équité dans l’analyse des problématiques sociales ?
    Si encore les Français étaient d’un patriotisme exemplaire, on pourrait peut-être comprendre un tel extrémisme. Mais franchement, je ne pense pas qu’on puisse défendre des idées de gauche dans l’ordre interne tout en sombrant dans l’excès en refusant tout avantage et notamment la régularisation pour Mamoudou Gassama. L’équité ne connaît pas de frontière !
    À moins que Christine Tasin ne soit plus de gauche…

    1. Christine TasinChristine Tasin Post author

      Cher Maxime, je suis toujours, et plus que jamais de gauche. C’est parce que je suis de gauche que je trouve scandaleux qu’un Mamadou soit reçu par Macron, qu’une Leonarda mobilise Hollande, que Hollande soit au chevet de Theo. Tout cela c’est la même intoxication qui fait passer les autres avant les nôtres. Combien de pompiers, de policiers, de passants anonymes qui sauvent des vies sans jamais être reçus par le Président en exercice ? Mamoudou machin a sauvé une vie ? Pas sûr. Je ne suis pas physicienne mais un gamin qui tombe du sixième le fait la tête la première et est forcément incapable d’attraper au passage les barreaux d’un balcon. Il y a là quelque chose qui ne va pas. Mais admettons l’exploit. Qu’on donne une médaille au sauveur, soit. Mais qu’il reparte avec au Mali où nos jeunes à nous se font tuer pour combattre les fanatiques. Avec une petite somme pour le remercier, pourquoi pas.C’est un clandestin, donc un illégal, donc un délinquant. On ne naturalise pas les délinquants.

      1. Avatarfrejusien

        très juste, la tête étant beaucoup plus lourde que le corps, tout corps qui chute dans le vide, le fait la tête la première, loi simple de la physique

        1. Avatarfrejusien

          Il y a eu cette semaine, un gamin de dix ans, qui a plongé dans une rivière pour sauver une vielle femme de 78 ans, l’avez-vous vu aux infos ?

          ce petit a-t-il été ne serait-ce que félicité par le maire ??

          non, non, tous les jours, des actes héroïques sont réalisés par de simples citoyens, dans un silence absolu des média,
          c’est ce qui s’appelle la manipulation de masse, un peu d’esprit critique, et vous échappez à ce bourrage de crâne médiatique

  5. AvatarVerdammt

    C est vrai qu il a une tète de poulet.
    Mais de batterie. J organise une collecte de grains pour le nourrir.
    Envoyez vos sacs de grain a Christine LOL.
    Il va bien !

  6. AvatarVerdammt

    J oubliais de dire au sujet de notre poulet:
    A Marseille on dit : » Ha… il est brave ce garçon, bien brave, peuchère ».
    En Marseillais « brave c est un couillon »… LOL

  7. Avatarfrejusien

    je lui trouve un air hautain et dédaigneux,
    môsieur est au-dessus de la mêlée, môssieur travaille pour le camp des illuminés, pétris de bonnes intentions, môssieur veut en faire plus que les autres pour être bien vu,
    il me fait penser au fayot de la classe, celui qui allait toujours cafter par derrière et qui prenait un air triomphant quand ses petits copains se faisaient cingler par l’instit

  8. AvatarMAZET

    Ian Brossat……..Toujours » fretillant  » , « ondulant » , et se « tortillant « quand il s’agit de « males »d’ origine africaine sub saharienne………..

Comments are closed.