Je crache sur les tombes de Coulibaly et Mostefai, enterrés dans le cimetière de Thiais


Je crache sur les tombes de Coulibaly et Mostefai, enterrés dans le cimetière de Thiais

CHRONIQUES QUOTIDIENNES DE L’ISLAMISATION N°30

 

Visite du cimetière de Thiais où sont enterrés les deux terroristes Amédy Coulibaly et Omar Mostefai

 

Le cimetière de Thiais, situé en banlieue parisienne, est un espace gigantesque où se succèdent les sépultures chrétiennes, juives, asiatiques et musulmanes, chaque communauté religieuse étant bien séparée les unes des autres.

Nous avons fait récemment le déplacement dans ce cimetière de Thiais qui comporte un terrain de plusieurs hectares avec notamment une quinzaine de carrés musulmans. C’est dans ce lieu que sont enterrés Amédy Coulibaly, le tueur de l’Hyper Casher, ainsi qu’Omar Mostefai, un des kamikazes du Bataclan. Une rumeur prétend qu’un troisième terroriste islamique serait enterré à Thiais mais dont le nom demeure volontairement anonyme.

Dans les carrés musulmans, de nombreuses tombes ne portent pas de nom, à l’image de celle d’Amédy Coulibaly dont les funérailles se sont déroulées dans la plus grande discrétion. Notre souhait était de retrouver la sépulture d’Omar Mostefai mais face aux centaines de tombeaux, c’était mission impossible.

Nous sommes toutefois surpris que l’inhumation de ces terroristes ait pu avoir lieu sur le territoire français, le tout avec l’accord des élus locaux et de la municipalité de Thiais. La législation française mériterait d’être modifiée de façon à recueillir l’accord préalable des familles des victimes et des habitants des communes concernées par ces funérailles. Un cimetière est avant tout un lieu de recueillement et de paix et la présence des dépouilles de terroristes porte atteinte au respect des morts qui reposent à cet endroit.

 

Note de Christine Tasin

Nous l’avons déjà dit à de multiples reprises, les terroristes, vivants ou morts, ne sont plus des hommes. Ils n’ont rien à faire dans nos cimetières avec nos victimes. D’autant plus que leurs tombes sont révérées et encouragent d’autres musulmans à les imiter.

Découpés en morceaux et donnés à manger aux bêtes sauvages, enveloppés de peaux de cochon et renvoyés en pays musulman… Il y a des quantités de moyens de les exclure du domaine des hommes.

En tout cas, que des Français de papier soient enterrés en France est un scandale. Et que ces immondes dont « ils  » disent qu’ils ne seraient pas musulmans, que « l’islam c’est pas ça » soient enterrés en carrés musulmans est un sacré aveu de mensonge. Mensonge d’Etat. Mensonge des musulmans pratiquant la takki-ya.

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email




32 thoughts on “Je crache sur les tombes de Coulibaly et Mostefai, enterrés dans le cimetière de Thiais

  1. Christian Jour

    Oui c’est vrai, on nous prend pour des cons tout en nous imposant l’islam jusque dans nos cimetières. Ils ne devraient pas pouvoir se recueillir sur la tombe de ces déchets criminels, et leurs dépouilles devraient être jeter dans un volcan en activité pour qu’ils disparaissent pour toujours.

    1. Armand LanlignelArmand Lanlignel

      Ces pauvres types sont des déséquilibrés et c’est l’islam le responsable a dit Wafa Sultan (voir son livre traduit en Français: L’islam, fabrique de déséquilibrés). On pourrait aussi dire dégénérés. C’est l’islam qu’il faut condamner comme poison psychologique. Pour effrayer ces malades et les freiner dans leur désir de passer à l’acte, on peut effectivement exploiter leur frayeur en empêchant leur sépulture en terre musulmane. Tout nu, une petite chaîne autour de la taille comme lest et hop! Dans une fosse marine, comme Ben Laden …

      1. Claude LaurentClaude Laurent

        Les passer au crématorium et étendre leurs poussières sur les sentiers piétons du cimetière.

        1. cayssials

          j’ai une idée fabuleuse répandre leur cendres dans les viandes et produit hallal
          comme ça ils serais tous infecter.

    2. Patriote

      La loi du 14 novembre 1881 interdit tout regroupement par confession sous la forme d’une séparation matérielle du reste du cimetière.

  2. Charles Martel 02

    Ces être qui ne méritent plus le qualificatif « d’humains » n’ont rien a foutre sur la terre de France et ne méritent pas d’être traités comme des humains. Personnellement je les passerais au broyeur avec les déchets de porc pour en faire des croquettes pour chiens. Être mélangé a du porc et servir de nourriture aux chiens étant une abomination pour les muzz ça les ferait réfléchir avant d’aller jouer aux barbares et assassiner des gens innocents.

    1. Marie

      Les chiens, ces êtres si fidèles, n’ont rien fait de mal et ne méritent en rien de devoir manger du muzz.

      1. Charles Martel 02

        Les muzz haïssent et maltraitent les chiens peut être que ça leur ferait plaisir à nos chiens de les bouffer… Ceci dit j’adore les chiens, j’en ai un et c’est une montagne de fidélité 🙂

  3. palimola

    Bonjour comme le signale Christine l »islam c’est pas ça mais ils ont des funérailles et des tombes musulmanes alors que les musulmans dits « modérés » ( l’islam c’est pas ça ) devraient être les premiers a protester et a refuser l’inhumation de ces ordures dans le carré musulman puisqu’ils affirment ne pas considérer ceux ci comme tel .

  4. Machinchose

    bah! y a bien des Chrétiens enterrés en Algérie, et pas des moindres

    je pense a Charles de Foucauld traitreusement assassiné par son touareg ou aux moines exécutés de Tibérine

    ah! oui! la différence, c’est qu eux étaient porteurs d’ un message de paix, de dévouement extrême et d’ amour

    en gros, l’ inverse ce que nous offrent a présent, quasi quotidiennement nos Musulmans « patrémodéré »…………

    1. Joël

      Faites « Algérie cimetière chrétien » sur google image et vous verrez leur état et le respect des musulmans pour les morts pas de leur secte.

  5. La moutarde me monte au nez

    Il faudrait prendre une loi pour que les terroristes soient incinérés et leurs cendres mises en un lieu anonyme et secret.

  6. gyfal

    Lorsque j’étais gamin (années 50), les enseignants nous expliquaient que les condamnés de Nuremberg avaient été incinérés et leurs cendres dispersées dans la rivière « afin de ne pouvoir être un lieu de pèlerinage ».
    Personne ne s’était offusqué.
    Pourquoi ne pas agir ainsi avec ces assassins?
    PS: les restes de Ben Laden, l’administration Obama en a fait quoi ?

    1. cayssials

      TOUT A FAIT;
      mais chez nous on fait l’inverse ;j’ai vue l’autre jour a la tv M6 un reportage tres court sur un cimetiere marseillais ;on enléve les restes des tombes francaises pour les mettre dans des décharges sauvages dont les promeneurs tombent sur des cranes des tibias et autres ossements
      tout ça pour y mettre des musulmans a la place
      et il y a pas que marseille
      dans d’autre villes aussi
      voilà comment on traite les francais
      ils nous emmerdent vivant et ça continue une fois mort
      Ces pauvres familles a qui ont suppriment leurs morts d’autant qu’elles ne sont pas prévenus c’est tres grave il faut que tous les francais le sachent
      Même les nazis aurais pas fait ça
      je suis écoeuré de voir tout ça ils ne respectent rien tout ça pour le fric et leurs conneries de vivre ensembles.

      1. Amélie Poulain

        Incroyable ! Vous avez raison, même les nazis n’auraient pas fait ça. C’est certainement contraire à la loi, je ne comprends pas.

  7. frejusien

    Le pouvoir montre à quel point il est ignorant et incompétent,

    nos « élus » sont complètement dépassés par la situation qu’ils ont contribué à créer, et ils s’enfoncent de plus en plus dans l’immobilisme , quand ce n’est pas dans l’activisme pro-islam
    on voit bien que rien ne sortira de ces cervelles cadenassées à la bienpensance, pas la moindre petite idée pour régler ce problème de  » terrorisme » et d’islamisation galopante

  8. frejusien

    si vous avez des chiens , allez les faire déféquer sur ces tombes!
    c’est tout ce qu’on peut faire en l’état actuel des choses

    1. cayssials

      malheureusement les chiens ne sont pas admis dans les cimetieres quoique
      celui d’ivry sur seine est infecter de renards qui eux chient sur des tombes fancaises et musulmanes.

  9. Amélie Poulain

    De tout façon, les politiques en place (ceux qui l’ont montré par leurs actes insensés en tous les cas) n’ont aucun respect pour les tombes et le lieu que représente un cimetière : cf la fanfaronnade sur les tombes des Poilus… et je crois qu’Hidalgo aussi a fait récemment parler d’elle à ce sujet.

    Ces gens-là ne comprennent rien à la symbolique qui caractérise les cimetières.

    Ils sont dans une logique terre à terre voire consumériste pour la plupart, autant dire que ça ne vole pas haut…

  10. Dunois

    Bon article. Merci ! Je suis totalement en accord avec la remarque de Christine Tasin en fin d’article. (***). Pas besoin de demander qui suivra cette bonne idée. Des tas de patriotes en feront autant et ce sera très bien. La lie de l’humanité, ces gens ne sont pas des humains, même pas des animaux.

  11. MESSAOUD

    Salut à toutes et à tous,

    SÉPULTURES ISLAMIQUES (Extraits)

    Dans une société de tradition bédouine, il suffit d’enfouir le mort pour le mettre à l’abri des bêtes sauvages pendant les quelques mois de la décomposition. La tribu s’en va et l’abandonne. Le passage sur terre est court et ne doit guère laisser de traces matérielles, il ne se perpétue qu’à travers la descendance mâle. Mieux que tout héritage matériel, le nasab, litanie généalogique de noms d’ancêtres, fondatrice de toute identité, mentionnera à son rang chronologique le nom du défunt, lui assurant la pérennité du souvenir.
    Dans la tradition sédentaire paysanne, les tombes des ancêtres identifient un terrain, l’approprient à la famille. Le tombeau en bordure du champ devient borne de propriété, témoignant de l’ancienneté de la présence et de la
    transformation profonde de la nature grâce au travail accumulé par les générations.
    Dans la tradition urbaine, le notable politique, religieux, commerçant, qui s’est fait respecter de son vivant, doit perpétuer son rang, après sa mort, par un monument-signe, un mausolée, qui le distingue, lui et ses descendants, du commun. Pour ceux-ci, ce sera une référence à une citadinité ancienne, voire à une noblesse urbaine.

    Comme dans d’autres grandes religions, le mort musulman, à travers une série programmée d’étapes et d’épreuves, abandonne le dunya, monde physique d’ici-bas, pour rejoindre l’espace du métaphysique et du religieux, le dîn, et atteindre enfin son « ultime » destination dans le monde de l’au-delà, al-akhîra. Le passage, complexe et prolongé, s’effectue au cours des heures, ou plutôt des jours, qui suivent le décès. Ce passage doit s’effectuer le plus régulièrement possible, car les vivants risqueraient d’être tourmentés par un mort qui se heurterait à des difficultés pour intégrer son nouvel état. C’est pourquoi un rituel complexe régit les enterrements et la période qui suit la mise au tombeau.
    En effet, le tombeau n’est pas une fin mais un commencement, une première étape, une porte vers une éternité. Le mot persan et arabe de Barzach, désigne ainsi l’obstacle mis par Dieu, la barrière, séparation entre le monde des vivants et le monde des morts. La mort qui survient ouvre une brèche temporaire dans cette barrière. La tombe que l’on creuse et où l’on dépose le cadavre, constitue pour les vivants, pendant les premiers jours après le décès, une porte entrouverte sur l’au-delà. Sur son seuil, l’homme averti peut espérer entr’apercevoir ce monde métaphysique, en autre temps dissimulé aux mortels, d’où les traditions de magie, bienfaitrice ou maléfice, liées à la tombe fraîchement renfermée.
    Le Coran, dépourvu de référence rurale ou citadine, ne reprend que la première et la quatrième des approches de la mort énumérées. Craignant par-dessus tout l’idolâtrie et le culte des morts, il fait obligation au musulman d’enterrer le défunt dans une structure légère destinée à s’effacer. Les hadiths recommandent la taswiyyat al-qubûr, l’aplanissement des tombes, en vue de leur disparition dans le paysage. En fait, une fois la société musulmane ruralisée et citadinisée, ce commandement ne fut à peu près jamais respecté sauf en bordure de la steppe ou dans les espaces désertiques…
    Citer ce document :
    Bianquis Thierry. Sépultures islamiques. In: Topoi, volume 4/1, 1994. pp. 209-218;
    doi : https://doi.org/10.3406/topoi.1994.1501

    Vive la France, Vive nous, Messaoud.

    1. Yann Kempenich

      Il me semble que vous connaissez bien le sujet, mais quel rapport avec l’article de Louise ? Voulez-vous dire que le carré musulman de Thiais devient une « borne » marquant la propriété de l’islam ?

      1. Messaoud

        Salut à toutes et à tous,

        À l’attention de Yann Kempenich,

        Sun Tzu – Stratège militaire chinois (VIe siècle av. J-C). L’Art de la Guerre,

        « Si vous connaissez vos ennemis et que vous vous connaissez vous-même, mille batailles ne pourront venir à bout de vous. Si vous ne connaissez pas vos ennemis mais que vous vous connaissez vous-même, vous en perdrez une sur deux. Si vous ne connaissez ni votre ennemi ni vous-même, chacune sera un grand danger. »
        Apprenons, réfléchissons, un pour tous, tous pour un, Messaoud.

  12. frejusien

    Mensonges d’état, mensonges d’état…… on connait
    dans quelle société de merde on nous pousse par la force

  13. clairement

    Je pense qu’un terroriste devrait rejoindre le fond de la mer afin que son corps aillent nourrir les poissons pour qu’il n’y ait aucune trace.

  14. Mike Giovacchini

    Je ne comprend plus rien! Les terroristes ne sont-ils pas sensés ne pas être musulmans??? Qu’est-ce qu’ils foutent là???
    Je suis outré 😂

  15. Cat

    Islam = Secte

    Des sectes toutes entières on fait des ravages par le passé (et probablement encore)
    Jusqu’à ce que l’on les mettent hors d’état de nuire..
    Le lavage de cerveau est pour beaucoup de « moutons » difficile à éponger.. Nous allons en arriver a devoir le connaitre encore mieux que lui même ne se connait = notre grand ennemi .. Si nous voulons le vaincre un jour …

    Un peu d’humour TRES NOIR à lire en répondant à ce sondage : https://www.mesopinions.com/sondage/politique/croyez-veracite-video/8729

Comments are closed.