Wissous : Macron-Collomb veulent-ils que le Maire, Richard Trinquier, soit assassiné ?


Wissous : Macron-Collomb veulent-ils que le Maire, Richard Trinquier, soit assassiné ?

Je conçois qu’une telle question puisse être dérangeante, mais… les faits sont là. Et ils sont têtus.

Très courageux, Albertini, nouveau préfet de l’Essonne, s’attaque aux policiers municipaux de Wissous

Et il n’y va pas avec le dos de la cuillère :

Une dizaine de policiers, dont certains avec des fusils d’assaut HK G36 et la Bac en renfort pour désarmer de paisibles policiers municipaux. 

Qu’avaient-ils donc fait, les affreux policiers municipaux ? Avaient-ils dealé, agressé les passants, volé les vieilles dames, violé les jeunes, décapité un chef d’entreprise, un prêtre ou une jeune femme de 20 ans ?

Vous n’y êtes pas.

Avaient-ils fomenté un coup d’Etat, décidé d’investir l’Elysée et de destituer Macron ?

Vous n’y êtes toujours pas.

Les policiers, armés tout à fait légalement depuis de longues années par le Maire de Wissous, Richard Trinquier, avaient juste assisté ce dernier lorsque, un katana à la main,il avait été mis en joue par un des Gitans occupant illégalement un espace public de Wissous. Il fallait désarmer ces dangereux terroristes !

 

On se souvient de la garde à vue du Maire ( qui devrait se retrouver bientôt au tribunal pour avoir fait son devoir d’édile ! ), des medias partisans faisant passer Richard Trinquier pour un moins-que-rien, voire pour un alcoolique, de l’attitude inacceptable  du Préfet de l’époque,  Josiane Chevalier, qui avait carrément abrogé la détention d’armes de la commune de Wissous le 21 avril – arrêté qui prévoyait la restitution des dites armes sous 3 mois.

http://resistancerepublicaine.eu/2018/04/09/le-maire-de-wissous-montre-lexemple-a-tous-les-maires-de-france-macron-le-met-en-garde-a-vue/

http://resistancerepublicaine.eu/2018/04/29/sabre-contre-gens-du-voyage-a-wissous-le-maire-donne-sa-version-des-faits/

La Police Nationale – une bonne dizaine – dont certains carrément avec des fusils d’assaut HK G36 – sont venus récupérer les armes de la Police Municipale. Le Préfet avait, dernièrement, très illégitimement privé, les Policiers Municipaux de leurs armes, après l’affaire opposant le maire et les gens du voyage.

On avait cru, naïfs que nous étions, que l’ancien préfet avait pris ça sous son bonnet et avait été tancé par Collomb puisque, quelques jours après les faits, le dit Préfet avait été muté en Corse.

Las… Il s’agissait non pas d’une punition mais d’une récompense, puisque le premier acte de son successeur, nommé il y a à peine 8 jours, a été la confiscation des agents municipaux de Wissous.

Les conséquences sont claires :

Les policiers municipaux , désarmés, se sont mis en retrait. Normal, ils n’ont pas les moyens d’assurer leur sécurité ni celle des leurs concitoyens, ni celle du Maire…

Le Maire qui est pourtant, en tant que Maire, officier de police judiciaire et le premier magistrat de sa commune, n’a plus les moyens de faire respecter la loi.

Délinquants et autres gens du voyage occupant illégalement le territoire sont tranquilles, les habitants de Wissous et le Maire vont devoir appeler la police nationale pour tout… et n’importe quoi. Et comme la police obéit au Préfet, comme le Préfet, politique de Macron-Collomb oblige, se gardera bien de jeter dehors les contrevenants s’ils sont gens du voyage ou immigrés, Wissous pourrait bien ressembler bien vite à d’autres villes d’Ile de France.

Au grand dam de Richard Trinquier, Maire comme on n’en fait plus, amoureux fou de sa ville et de la France. Chacun sait qu’il est incapable de laisser faire illégalités et injustices.  Chacun, Macron-Collomb aussi.

Que veut le Préfet ? Que Richard Trinquier aille, seul, à mains nues, mettre dehors les contrevenants et faire respecter la loi dans sa ville ? 

Au risque de se faire agresser, au risque de se faire tuer ? 

Aujourd’hui, je pose clairement la question, Macron et Collomb veulent-ils la peau, au sens propre comme au sens figuré,  de Richard Trinquier, Maire de Wissous ?

Que fait donc l’association des Maires de France ? Où sont les Maires en émoi devant ce qui se passe ? Le silence de cette association est terrible, il signifie qu’ils sont complices…

Il y a très peu d’élus courageux qui osent dire non à la préférence étrangère qui sévit partout et au politiquement correct qu’ils font tache. Ils dérangent… Sait-on jamais ? S’ils faisaient école, si une armée de Richard Trinquier se levait pour dire merde aux Préfets, à Collomb, à Macron ?

Ce serait un tsunami… Mais je crains bien que les dhimmis mondialistes qui nous gouvernent ne puissent dormir sur leurs deux oreilles. L

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Christine Tasin

Présidente de Résistance républicaine ; professeur agrégé de lettres classiques.


29 thoughts on “Wissous : Macron-Collomb veulent-ils que le Maire, Richard Trinquier, soit assassiné ?

  1. durandurand

    Que de noms de préfets ,de sinistres, d’élus , déjà inscrit sur la très longue liste de traîtres.Vous allez payer votre forfaiture lors du grand nettoyage , soyez en certains .

  2. reuri

    Les crapules ont du demander des conseils au gouvernement rosbif pour savoir comment se débarrasser des résistants.

  3. .templier.templier

    ce que j ai a vous proposer n a rien a voir avec le titre de l article ci-dessus,ok,c est vrai.mais a voir avec les sujets habituellement traités sur RR…
    si ca vous interesse…reportage sur les brigandes…
    bonsoir.
    https://youtu.be/tm8tsIr7674?t=8

  4. Celtillos

    deja en 40 de tous les préfets seul Jean Moulin a osé refuser de collaborer avec les Allemands, les prefets sont des girouettes performantes, toujours tournés du coté des envahisseurs.
    rares sont les prefets patriotes, ils prefèrent leurs petits avantages en se vendant aux plus influents, de préférence aux ennemis de leur patrie…

    1. cayssials

      les préfets sont des merdes a la solde du pouvoir comme vichy ou les commissaires politiques sous staline
      les préfets ne servent a rien
      les municipaux de wissous aurais su riposter quitte a tirer sur leurs collégues déja la on aurais clarifier la situation;non ils se sont laisser désarmer comme des moutons qu’on mémne a l’abbatoir
      tous ces prêfets sont des enculées

  5. frejusien

    Quand on dit qu’en France, il est interdit de se défendre, et de plus il devient interdit de faire respecter la loi,
    la loi de la république cependant…..jusqu’où ça va aller ?

    alors, ce traitre de préfet va aller se faire dorer la pilule en Corse ?
    belle récompense ! mais qu’il n’en fasse pas trop là-bas !

    il a peut-être été envoyé en soutien aux muzz, pour développer l’islamophilie pas assez représentée,
    y aura-t-il une affaire burkini cet été, avec le soutien du nouveau préfet ?
    ou une autre affaire de pompiers caillassés et piégés ?

    alors, il pourra donner toute la mesure de son entière soumission et obtenir une nouvelle promotion

  6. Laurent P.Laurent P.

    Contresens ?
    > Mais je crains bien que les dhimmis mondialistes qui nous gouvernent ne puissent dormir sur leurs deux oreilles. L
    En premier lieu, le « L » à la fin de la phrase semble être une lettre parasite.
    Mais c’est la négation « ne » qui me chagrine, sans elle la phrase était claire :
    « Mais je crains bien que les dhimmis mondialistes qui nous gouvernent puissent dormir sur leurs deux oreilles » = je crains que les dhimmis n’aient rien à craindre (parce que les maires sont pour la plupart sans couilles).
    Avec le « ne » on ne sait plus trop qui doit craindre quoi : les dhimmis doivent s’inquiéter ?
    Les dhimmis ne doivent pas s’inquiéter ?

    1. Armand LanlignelArmand Lanlignel

      Oui, vous avez raison. Malheureusement, l’emploi de ce ‘ne’ est courant, et même trop fréquent. Certaines phrases ont ainsi deux sens opposés …

    2. frejusien

      non, pas du tout, il s’agit du « ne » explétif, adverbe utilisé très souvent avec des verbes comme craindre, appréhender, redouter, et qui n’a pas un sens de négation, il ne fait pas partie de la négation « ne …pas »

  7. pikachu

    Attention, il n’y a pas de préférence étrangère !!!!
    Les gens du voyage sont français, des français nomades certes, mais français et depuis très très longtemps.
    Ils ne sont pas des Roms, ni des sans-papiers, ils sont français !
    Ca ne veut pas dire qu’ils ont tous les droits pour squatter, bien sûr, mais il faut bien garder à l’esprit qu’ils sont tout à fait français.

    1. charlene

      Hé oui! Sainte- Marie de la Mer, les gitans vont tous là 1 fois par an, il faut reconnaître que ce sont des gens qui font ce qu’ils veulent s’en s’occuper s’ils dérangent ou pas! ils sont spéciaux!

    2. Charles Martel 02

      Pas faux ,mais alors on pourrait dire qu’en France il y a à la fois préférence étrangère et préférence pour les racailles. En fait être un français qui bosse tout en étant respectueux des lois de la république, fier de sa culture et des traditions françaises est pointé comme l’ennemi de la patrie à abattre par toutes les ordures qui nous gouvernent. On désarme une police municipale qui fait son boulot mais on ne va pas voir dans le camp de manouch s’il y a des armes illégales dans les caravanes et on sait tous qu’il y en a mais eux on ne les contrôle pas! Eux ils ont tous les droits et quand un représentant de la république fait son devoir on lui tape dessus. J’appelle ça de la traitrise d’état, de la lâcheté étatique. Ceux qui nous gouvernent sont des larves vendues, forts avec les faibles et faibles avec les forts. Ils n’ont même plus les C..** de défendre les valeurs et les lois de leur pays mais s’engraissent copieusement avec nos impôts. Avec des pourritures comme ça à la tête de notre pays la France est un pays prêt a être envahi et les muzz l’ont très bien compris!.

    3. Alix

      D’accord avec vous. Je pense même que le jour où çà explosera on ira les chercher pour nous défendre !

    4. SarisseSarisse

      C’est juste de le rappeler, mais ils restent des citoyens soumis aux mêmes lois que les sédentaires.

    5. Amélie Poulain

      Les gens du voyage n’ont pas tous les droits, en particulier, je me demande pourquoi on en est encore à leur « devoir » (les citoyens qui paient en plus) un terrain aménagé spécialement pour eux (Loi qui existait du temps des roulottes peu nombreuses), c’est totalement dépassé et injuste.

      Ils n’ont qu’à faire comme les autres Français puisqu’ils sont Français (discrimination interdite par la Constitution il me semble) :

      se payer des terrains privés ou se rendre dans les multiples terrains de camping qui deviennent de plus en plus chers. Mais, quand on voit leurs caravanes, ils en ont les moyens et ce n’est pas le problème des citoyens car leur choix de vie ne regarde qu’eux.

      Là,le problème sera résolu. Et COMME les autres, lourdes amendes et tout et tout….. s’ils occupent un terrain public.

      1. Alix

        Sauf que à une époque où SEULS les gens du voyage osent faire le coup de poing contre les cpf…. Ce sont les derniers français à ne pas être impressionnés par les cpf.
        Je ne sais pas si ce serait très judicieux d’aller les désarmer, où de leur chercher des noises !
        Les gens du voyage ce sont les ultimes français que les cpf craignent, ne pas oublier cela dans ces moments que nous vivons.

        1. pikachu

          +1

          effectivement, leur côté marginaux, électrons libres font qu’ils sont les seuls qui n’ont pas peur de se défendre au fusil contre les CPF.

        2. Amélie Poulain

          Je ne vois pas le rapport avec ce que je dis.

          On va plutôt dire : règlements de compte entre communautés qui aiment être en dehors des règles élémentaires de respect et que l’on maintient, complicités obliges, comme tels.

          « Je ne sais pas si ce serait très judicieux d’aller les désarmer, où de leur chercher des noises ! »

          Beaucoup de gens en France raisonnent comme vous depuis des lustres (« acheter » une illusoire paix sociale), et voilà où on en est….

          Pour ma part, je n’ai pas peur non plus mais on n’est pas soutenus, là est la différence. Les gens du voyage eux le sont avec une certaine complaisance malsaine qui interroge, et si vous saviez…. Je préfère me taire.

          Je dis cela pour les terrains et je le pense vraiment. Si c’était des gens clairs ils seraient d’accord avec moi. Il y en a certainement, et je dirais, qu’il ne faut pas mélanger toutes les communautés des gens du voyage car j’en ai connu qui n’était pas d’accord avec ceux qui foutent le bordel et qui en avaient même honte.

          Mais je maintiens : je ne vois pas au nom de quoi nous serions obligés, nous, contribuables, de supporter les frais de terrains particuliers pour des… particuliers.

          Si je veux vivre en caravane, c’est mon droit, mais le Français lambda se paient le lieu où il va la poser. Et encore, quand des gens achètent des terrain en bord de mer même s’ils ne gênent en rien la vue (car c’est vrai qu’il y a eu des abus), il faut voir que, même sur un terrain PRIVE, ils sont mis en demeure de l’enlever.

          Alors je dis : ça suffit toutes ces complaisances pour les uns et pas pour les autres. Quand je vois à quel point on embête les communes avec ça…et ce que cela coûte en temps, en énergie, et bien sûr en argent.

          Je me demande parfois pourquoi on a jugé bon d’inscrire dans la Constitution Française la notion d' »Egalité ». Pour mieux l’ignorer sans doute ?

          1. pikachu

            Le rapport, pour moi, c’est que, émotionnellement parlant (et non rationnellement), ils ont ma sympathie. Des gens qui ont le cran de prendre les armes et de flinguer si nécessaire de la racaille CPF ont ma sympathie, comme les Druzes du Liban, avaient ma sympathie, naturellement, parce qu’ils n’avaient pas peur, pour défendre leur peuple contre le Hezbollah.
            Je sais que ce n’est pas rationnel, je me doute que beaucoup de manouches ne sont pas des anges, mais que voulez-vous, le côté squatter m’indiffère un peu.
            A mettre en parallèle, toute une communauté qui squatte un terrain communal et une racaille, une seule, qui assassine une vieille dame, le principe de moindre nuisance me fait préférer cette communauté de squatters mais non-assassins.
            Dans le mal, les gens ont aussi leurs règles. Il y a ceux qui volent mais qui ne tuent pas (ceux qui ne les rend pas « sympathiques », loin de là) et ceux qui ne s’embarrassent pas de tuer pour un regard trop prolongé.

            Bref, dans le palmarès de la « racaillitude », je pense que les CPF musulmanes qui peuplent nos prisons l’emportent largement devant les Manouches et devant toutes les autres racailles : j’ai pas loin de chez moi, un Rom qui vit de la charité. Il « gratte » les gens, mais n’est pas dangereux, reste à mendier, mais n’est pas violent.
            Je le préférerai dans son pays d’origine, mais à choisir entre lui et un CPF ou un salafiste, je le préfère lui, sans discuter : je ne me dis pas en le voyant, « s’il pouvait me tuer, il le ferait », alors que je me le dis (en tant que Juif) quand je vois notre souriant salafiste du coin.

          2. Amélie Poulain

            « ….il avait été mis en joue par un des Gitans occupant illégalement un espace public de Wissous. »

            Ah bon ? Ils ne tuent pas ? Il a mis en joue pourquoi alors ?

            Loin de moi l’idée de porter un quelconque jugement sur vos préférence Pikachu, mais il n’y pas que le squat illégal, c’est un aspect déjà grave.

            Je me souviens de certaines occupations illégales dans les faits divers où cela a failli finir par des meurtres, menaces de mort l’arme à la main envers ceux (y compris le maire) qui voulaient les déloger.

            Pas loin de chez moi,il y a un quartier situé près d’un terrain des gens du voyage. Il y a des vols, cambriolages et des violences, les gens n’osent même pas porter plainte car ils ont des menaces de mort et ont peur des représailles. Déjà, cambrioler est déjà une grave agression envers l’autre (c’est un traumatisme qui peut être durable et terrible pour certains).

            Je ne généralise pas, comme je l’ai dit, je sais qu’il y a plusieurs communautés, mais là, aucun respect de l’autre et de là à passer à l’acte…. Il ne faut pas les contrarier (on pourrait citer d’autres faits à ce sujet qui ont fait la une de l’actualité).

  8. SarisseSarisse

    Les maires ne peuvent même plus appliquer les lois de la République (ce qui en reste et qui tenait encore debout), la trahison et au sommet d’un système dont les préfets sont la courroie de transmission.

    1. Joël

      Bon nombre de maires ont adhéré en masse à l’UE et chialent maintenant parce que celle-ci ne leur laisse plus aucun pouvoir. Car il ne faut pas oublier que c’est désormais Bruxelles et ses règlements qui régente tout jusqu’au plus petit hameau.

  9. Zipo

    Comme en Angleterre ,pas d’armes pour les policiers ,ils font donc appel a la BAC pour régler les problèmes ,bref ils n’impressionnent que les braves gens et font de la figuration pour servir soit de cible soit d’image de propagande aux infos!!
    L’efficacité d’un maire est génante car en armant sa police municipale elle dévoile la faillite de nos institutions pour faire respecter la loi!!
    Donc rien de neuf sous les tropiques!

  10. Joël

    « le dit Préfet avait été muté en Corse. » Précisons qu’il s’agit d’une préfète, Josiane Chevalier, et mutée en Corse du Sud. Quelle sanction ! Tout le monde sait bien que là-bas les hivers sont longs et rigoureux.
    Enfin bon, ils auraient pu la muter à Mayotte, il parait qu’il y a du boulot.

  11. Sylvie

    Que les policiers municipaux fassent la grève des PV et mettent des tracts sur les pare-brises des voitures informant les automobilistes que compte tenu qu’on les a désarmés qu’ils refuseront de travailler et de faire ce qu’ils doivent effectuer comme mission régalièenne dans la commune de Wissous.

    Policiers municipaux de Wissous, mettez-vous tous en grève en solidarité avec votre maire et les habitants de la commune.

    S’il y a des travaux pour le gaz ou l’électricité ne faites rien.

    Restez les bras croisés, ne faites rien.

    Pour les régles de circulation, ne faites rien.

    Pour les foires et marchés, refusez de patrouiller et de sécuriser les manifestations du week-end.

    S’il y a des incidents avec les gens du voyage, n’intervenez plus. Ne faites plus rien.

    Grève à tous les échelons…

    Solidarité avec monsieur le Maire de Wissous…

  12. Reconquista

    Le principe est simple: alors que les attentats, les assassinats sont le fait de musulmans, alors que les casseurs abrutis viennent du black bloc et de l’extrême gauche en général, toutes ces personnes ne représentent aucun risque pour eux-mêmes d’un strict point de vue électoral. Alors que le FN est le 2eme parti de France (un peu plus de 19%) en vue des élections européennes derrière LREM (un peu plus de 24%), le seul vrai danger pour cette classe de polis tocards mondialistes soumis au nouvel ordre mondial, c’est de se voir viré du pouvoir par les bulletins de vote. Il leur faut donc créer des diversions et des évènements fictifs pour faire croire à un danger « extrême droite » ou « populiste » plus prégnant et plus dangereux que ne le sont ces criminels mahométans ou ces tarés haineux du black block auquel l’état ne s’attaque pas en dissolvant ces groupes ou en mettant un frein à l’invasion migratoire et à la mahométisation de la France.

  13. La moutarde me monte au nez

    C’est sûr qu’il est bien plus facile de désarmer des policiers légalistes et respectueux de l’orde et de la loi que de désarmer les racailles des zones de non droit armées comme des portes avions.
    ( a vaincre sans péril on triomphe sans gloire)
    Mais les minables qui nous gouvernent ne sont plus à une vilénie prés et n’hésitent Jamais à se rouler dans la fange dont ils issus.
    Patience un jour il plongeront dans la fange et le peuple veillera à ce qu’ils n’en ressortent pas, sauf peut être pour être mis à sécher à des lampadaires.
    Ceux qui s’en tireront avec le goudron et les plumes pourront s’estimer heureux.
    À force de désarmer les honnêtes gens, quand les racailles sortiront les kalachs des caves pour attaquer CRS, Gendarmes et militaires, il n’y aura plus personne pour leur prêter main forte.

Comments are closed.