Islam, Nazisme : une mise en parallèle …


Islam, Nazisme : une mise en parallèle …

On entend souvent dans la Patriosphère rapprocher Islam et Nazisme.

Cette comparaison peut sembler saugrenue.

Comment assimiler une idéologie, le Nazisme, fruit de la modernité (darwinisme social, racisme etc) et une idéologie, l’islam, née il y a 1400 ans dans les sables de l’Arabie ?

Pourtant le rapprochement est frappant.

Je me fonde sur cette   conférence très intéressante : la « Révolution culturelle nazie » de J Chapoutot :

NAZISME :

1) REVOLUTION :

Un de premiers traits du Nazisme est le sens , très particulier, qu’il donne au mot « Révolution ».

Il ne s’agit pas du tout , selon le conférencier, d’une Révolution au sens de 1789, Révolution qui se projette dans l’avenir.

Pas plus au sens de 1830, 1848 ou de la Commune de Paris.

Les Nazis mettaient au premier plan de leur haine la Révolution française.

Cette révolution vise à revenir en arrière, à 2000 ans en arrière, voire à 6000 ans en arrière à restaurer les temps mythiques de la « Germanie » de Tacite où les Germains dominaient le Monde.

2)PROCREER :

Un trait, mal connu, du Nazisme est qu’il voulait instaurer la polygamie.

Le conférencier insiste beaucoup sur ce point.

Non parce que les Nazis aimaient les enfants, mais parce qu’ils voulaient des combattants, des hommes pour peupler les territoires conquis etc .

3)COMBATTRE :

Car combattre est le centre de la vie du Nazi.

Pour agrandir son espace vital, son « biotope » à la manière des animaux du « struggle for life » darwinien.

4)REGNER :

La promesse nazie est la promesse de son règne dans l’espace et dans le temps (« Le Reich de 1000 ans ») par l’élimination des sous-hommes (Juifs, Slaves, Tziganes) et la conquête de vastes territoires.

 

Comparons à l’Islam : l’analogie est frappante, malgré les siècles qui séparent ces deux idéologies.

 

ISLAM :

1)REVOLUTION :

Le  cadre de l’Histoire musulmane n’est pas  celle de la « Germanie » de Tacite, mais celle du  huitième siècle des « Salafs », les pieux compagnons du Prophète.

Le musulman veut faire retour à cette époque.

René Marchand nous l’a bien enseigné : l’ Islam est involution, éternel retour au passé, non projection dans l’avenir.

Ainsi il ne faut pas se laisser prendre aux « réformateurs » de l’islam (Abdu, Al-Afghani etc), car la « réforme » de ces gens est, en fait,  retour au passé …

2)PROCREER :

Pas besoin de faire un dessin !

La polygamie est au cœur de l’islam.

La guerre des ventres est au cœur de l’islam (Même si une relative occidentalisation, en Afrique du Nord, par exemple, entraine une transition démographique).

A Gaza : 5/6/7 enfants par femme.

En Allemagne : Erdogan encourage les envahisseurs turcs à faire 4/5 enfants par femme « parce que vous êtes l’avenir de l’Allemagne ».

Etc, etc

3)COMBATTRE :

Clair là aussi.

Le djihad, la guerre totale contre les non-musulmans est au fondement de l’islam.

4)REGNER :

Le but musulman est l’asservissement, par tous les moyens possibles et imaginables , comme dans le Nazisme, à l’islam du Monde entier.

C’est le projet des islamistes, c’est le projet, surtout, de tous les musulmans, tant ils sont convaincus de la supériorité de l’islam.

 

Bien d’autres points du Nazisme, que développe le conférencier, et de l’Islam pourraient être mis en parallèle.

A commencer, bien sûr, par leur haine commune du Judaïsme, du Christianisme …

https://fr.wikipedia.org/wiki/Johann_Chapoutot

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email




14 thoughts on “Islam, Nazisme : une mise en parallèle …

  1. AvatarPUGNACITÉ

    Éradication de ceux qui sont considérés comme sous race avec traduction possible actualisée mécréants…
    Le parallèle est possible et l suppose pour être traduit dans la réalité factuelle ,une infeodation guidée puisse forcée du peuple.

  2. AvatarCeltillos

    sans avoir une formation très poussée, il y a déjà bien longtemps que je dis que l’islam c’est du nazisme, que islam et nazisme sont les deux face d’une même pièce. hélas a chaque fois on se paie ma tête, on me traite de « vilain raciste », on me dit que je déraille, que je délire, mais en fait je reste persuadé que j’ais raison et que l’islam doit être absolument détruit car il n’y a qu’un seul islam, et il est extrêmement nocif, et qu’on me parle pas d’islam modéré ou de musulman modéré, être musulman est déjà un crime et devrait être au minimum passible d’expulsion, ou d’éradication ce qui serait le plus sur…
    pour le bien de la planète il faut détruire l’islam, mais ca risque de prendre pas mal de temps.

  3. AvatarDédénembrouillepas

    Oui, voilà, certes très bien très bien toussa toussa et nulle part !! ici ! ou ailleurs !on entend l’importance vitale d’encourager les patriotes à procréer…

    C’est TOTALEMENT incompréhensible, mais, donc, suicidaire.

  4. AvatarLavéritétriomphera

    L’islam doit faire face à l’apostasie https://m.youtube.com/watch?v=700TT8U1ZiA#fauxfullscreen, alors que le nazisme avait au début tout au moins l’adhésion de presque tout un peuple. Le totalitarisme ne peut survivre car il est involution et que nous sommes naturellement soumis à l’évolution.
    L’auteur de la vidéo fait à mon sens une remarque très juste, quand il répond aux musulmans qui se font un devoir de lutter contre une l' »islamophobie » qu’ils sont mécréanophobes.
    À retenir alors qu’il est question de sanctionner l’islamophobie

  5. AvatarMachinchose

    « Un trait, mal connu, du Nazisme est qu’il voulait instaurer la polygamie.

    les Lebensborn ??

    «  » (« Le Reich de 1000 ans »)……………………..le pantin rital a lui compris « le Reich de Milan…..et au bout de 4 ans s’est retrouvé avec sa petite bande de Salo…..pas trés loin de Milan 😆

    Gu ‘ her Mania

    1. AntiislamAntiislam Post author

      Bonjour,

      Le Lebensborn n’est qu’un aspect de cet impératif de « procréation », un peu mineur selon le conférencier.

      Il insiste beaucoup sur cette introduction de la polygamie chez les Nazis.

      Par exemple, Bormann a eu 18 enfants.

      Quand son épouse légitime était enceinte, il fréquentait une autre femme.

      Et sa femme légitime trouvait ça normal, en substance : « Je suis empêchée pour le moment mais faites nous de beaux enfants pour le Reich ».

      C’est la première fois que j’entends ce rôle central de la polygamie dans le Nazisme …

  6. Avatarclaude t.a.l

    Un autre point commun, fondamental :
    Les Juifs !

    Tous les totalitarismes ont toujours haï les Juifs.

    1. AntiislamAntiislam Post author

      Bonjour,

      Je le rappelle en fin de l’article : le conférencier souligne une haine égale envers le Christianisme.

  7. AvatarJoël

    En fait c’est l’inverse, ancienneté oblige, c’est le nazisme qui s’est inspiré de l’islam et du coran pour imposer son idéologie.
    « [Mein Kampf] le livre qui, répandu en Allemagne à plus d’un million d’exemplaires, a eu sur l’orientation soudaine de tout un peuple une influence telle, qu’il faut, pour en trouver l’analogie, remonter au Coran. »
    (Extrait de l’Avertissement dans l’édition française de Mein Kampf publiée avant la seconde guerre mondiale.)
    Lire ce comparatif, si vous avez le temps :
    http://www.coranix.free.fr/114/mein_korampf.htm

  8. AvatarMac Namara

    Oui islam et nazisme ont des procedes communs, mais de grace, un peu de recul, ne venez pas meler le noble et genial Darwin avec la fange religieuse et nazie.

    1. AntiislamAntiislam Post author

      Bonjour,

      Je ne parle pas de Darwin, je parle du « darwinisme social » qui en a été abusivement tiré.

      Par Galton, en particulier …

      Regardez la vidéo de la conférence, c’est très bien expliqué.

  9. AvatarYann Kempenich

    @ Sylvie

    Vous faites des raccourcis et des rapprochements hasardeux.

    Qu’il y ait des révolutionnaires et des républicains antisémites, je veux bien le croire. Mais des antisémites, on en trouve partout et dans tous les régimes : par exemple, la zone d’exclusion des juifs et les pogroms de Kichinev sont propres à la Russie tsariste.

    De plus, la Terreur a touché toutes les communautés. Mais, au final, depuis la Révolution, il n’y a jamais eu de pogroms, de tueries de masse concernant spécifiquement les juifs (le période de la collaboration relevant d’un autre domaine).

Comments are closed.