La philharmonie de Paris fait de la retape pour les musiques arabes !


La philharmonie de Paris fait de la retape pour les musiques arabes !

CHRONIQUES QUOTIDIENNES DE L’ISLAMISATION N°27

 Inaugurée en janvier 2015, la Philharmonie de Paris accueille le meilleur du répertoire classique, tout en offrant une place de choix aux musiques actuelles et aux musiques du monde, ainsi qu’aux spectacles mêlant la musique à d’autres formes d’expression.

Concerts, Musée de la musique, ateliers, ressources numériques, la Philharmonie de Paris met à disposition un foisonnement d’activités autour de la culture musicale.

Du 6 avril au 19 août 2018, ce lieu prestigieux propose l’exposition « Al Musiqa » en présentant le caractère central que revêt la musique au sein des sociétés arabes. Comme l’indique son site Internet, « Pour la première fois en France, la Philharmonie de Paris présente une exposition dédiée aux musiques arabes, célébrant à la fois la richesse d’un patrimoine ancien méconnu et l’intense créativité d’artistes issus des vingt-deux pays qui forment aujourd’hui le monde arabe. Cette exposition se veut surtout un manifeste pour la sauvegarde d’un patrimoine culturel aujourd’hui en danger, en même temps qu’un témoignage de l’exceptionnelle vitalité de la création musicale contemporaine dans le monde arabe. »

 Exposition interactive, « Al Musiqa » offre au visiteur des repères pour mieux déconstruire des clichés, découvrir ou approfondir ses connaissances à l’aide de nombreux dispositifs ludiques et interactifs. Expérience à partager en famille, les petits et les grands pourront écouter des contes, écrire leur nom en arabe et faire résonner certains instruments. Rendant hommage à la beauté de la calligraphie et de la langue arabes, l’exposition est entièrement bilingue.

Vidéo Youtube de l’exposition « Al Musiqa » :

 

 

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email




33 thoughts on “La philharmonie de Paris fait de la retape pour les musiques arabes !

  1. jojo ( le plombier )

    C’est tout le dilemme. Hier encore on pouvait être curieux de tout et avoir envie légitime de s’ouvrir au monde et découvrir d’autres cultures y compris dans le monde musulman. Non seulement On se sentait libre de le faire mais on était libre de le faire ou pas. Aujourd’hui la situation est bien différente. Inutile de se déplacer le monde musulman est venu à nous et est présent dans quasiment tout notre quotidien. On ne se sent plus du tout libre. On a au contraire le sentiment que l’on veut nous imposer de force ou par la ruse à nous intéresser à une culture pour mieux nous la faire accepter. Ainsi , si hier on pouvait être curieux , aujourd’hui on peut être furieux et si hier on pouvait avoir une envie légitime de s’ouvrir au monde, on peut aujourd’hui avoir une envie tout aussi légitime de refuser d’être pris pour des idiots. Et tant pis pour la culture musulmane si elle se retrouve dommage collatéralisée , on s’en passera très bien.

    1. Amélie Poulain

      Votre commentaire est très pertinent.

      Effectivement, avant j’étais très intéressée par la Culture Moyen-Orientale et je rêvais d’y aller. Maintenant, j’ai un blocage avec cette ambiance totalitariste et délétère qui veut nous l’imposer dans tous les sens du terme.

      Déjà, je n’ai jamais aimé par goût cette musique, alors que j’aime les musiques exotiques.

    2. SAHSAN Rosa

      On nous impose ce monde musulman. C’est vrai avec Macron au pouvoir,
      il va falloir nous y habituer hélas.
      ROSA

  2. Joël

    La musique arabe, on l’a entendue à Marseille avant-hier. Et c’était un concert gratuit.

  3. Machinchose

    la grosse conasse en photo, c’est Oum Kalsoum, celle qui, en 1967 chantait  » égorge, égorge les juifs » deux semaines avant la fabuleuse raclé de Juin 1967

    la musique (vocal) arabe n’ a rien de séduisant pour des oreilles occidentales, par contre l’ instrumental est souvent trés plaisant

    voilà un virtuose de la Cithare, Hassan el Gharbi, par exemple

    vous me direz ce que vous en pensez svp- merci 😆

    https://www.youtube.com/watch?v=GV4oUAVGK8Y

    1. AntiislamAntiislam

      Bonjour,

      J’aime bien …

      Même Oum Kalsoum, je sais bien que c’était une folle furieuse, mais j’aime bien …

      1. jojo ( le plombier )

        Essayez sœur Marie Keyrouz que j’ai écouté avec bonheur entre Damas et Beyrouth mais aussi sous oliviers dans les collines autour de kessab paisible village chrétien de Syrie avant que les faux rebelles mais vrais salafistes bien aidés par les turcs aient mis le marché en mains à ses habitants  » la valise ou la mort » … bien à vous

        1. angora

          c’est tout à fait différent.on peut aimer l’une et l’autre.
          Oum kalsoum avait les idées de son camp,mais ça été une grande artiste. n’en déplaise à certains.
          certaines chansons ont marqué (al atlal entre autres).
          ceci dit je doute que li djeunes connaissent oum kalsoum, farid el atrache, fairouz………………

          1. Machinchose

            @ Angora

            oula!

            tu m surprends et pas, en m^me temps, toi !!

            alors du cites Farid, Fayrouz t tu oublie le « Andalib el Asmar  » ??

            mon préféré!!

            bahlam bik, ala éd échouk, bétloumouni li,fi youm fi char fi sana,Touba, qariat el finjan……………….etc etc ……..

    2. is

      Merci de resituer Oum kalsoum, écoutée, les yeux vers le ciel , avec idôlatrie par les Arabes les plus « gentils ».

    3. jojo ( le plombier )

      merci Machinchose . Il y a aussi les sonorités du SANTOUR qui comme le Khanoun est aussi joué par les chrétiens dans la musique traditionnelle Arménienne. Encore un échange de bonne musique avec un ensemble de musique du monde – musique de paix de grande valeur et d’une belle éthique : le duo SABIL. Cordialement à tous.

      1. Machinchose

        merci de me faire découvrir le Santour, une variété de Qanoun si j’ ai bien compris

        tiens; voilà du Mounir Bachir et son « 3oud » d’ Iraq….rien de tel pour la nostalgie de la jeunesse 😆

          1. frejusien

            munir Bashir, c’est mieux, plus travaillé, plus inventif,
            mais alors, ça fait très  » oriental  » !!!

    4. frejusien

      la sonorité de l’instrument est agréable, mais le caractère répétitif de la mélodie finit par lasser, puis irriter

  4. palimola

    Cette  » musique  » me détériore les tympans et me provoque des problèmes gastriques ….donc j’évite !

  5. Lacata

    Eh bien moi non, tout cela me rappelle l’envahisseur à chaque instant.Comme dit jojo ( le plombier ) on n’apprécie plus rien quand on nous l’impose de force.

  6. Durandal

    Ce « monde là » ne provoque chez moi qu’urticaire et rejet !
    Ayant beaucoup voyagé, un temps où le voyage était encore magique de rencontres, d’échanges et de spontanéité, je n’aurais jamais pu imaginer que je puisse un jour ressentir ce que j’éprouve aujourd’hui…
    On ne m’impose rien ! Encore moins les carcans idéologiques et les basses manoeuvres de formatage !

  7. Xtemps

    Avec nos crétins aux pouvoirs, c’est sûr, c’est l’ouverture au monde à la casse et le gavage des autres cultures par la force en détruisant les nôtres et celles des autres par la même occasion.
    Et pour pas changer, tout çà, sans aucun référendum, aucunes consultations populaires par référendums nuls parts, et en options, les insultes avec le racisme et autres mots et phrases aidants préférés de nos dictateurs destructeurs, contre ceux qui résistent à notre anéantissement voulu, notre génocide Occidental!.
    Les dictateurs aux pouvoirs imposent!, tout en disant l’inverse, pour mieux cacher leurs dictatures qui se font trop voir aux pouvoirs aujourd’hui.
    Pourquoi pas les musiques des occupants Nazis tant qu’ils sont là. Oh li allo Allah, Oh li allo Allah, Ah!, Ah!, Ah!,Ah! allez les Nazis aux pouvoirs union européenne Fascistes de tous nos malheurs.
    Il y a encore des villes en Europe qui n’ont pas encore vos préférés bidonvilles pour appauvrir les peuples européens autochtones, qui sont encore trop riches à votre goût.
    La différence entre nous et ces crasseux aux pouvoirs Union Européenne haineux, c’est que nous apprécions les autres cultures, traditions et autres races du monde chez eux, sans les détruire et sans détruire les nôtres.
    Les vraies richesses, c’est pas les mélanges destructeurs préférés de nos dictateurs aux pouvoirs Union Européenne de la haine, mais les échanges entre cultures, traditions et les races du monde, qui existent encore et pas celle qui ont disparu.

  8. Christian Jour

    Berk, qu’ils aillent la joué ailleurs, dans leur pays par exemple. Moi leur musique c’est comme le reste, tout ce qui vient d’eux me révulse au plus haut point. Qu’ils dégagent.

  9. Xtemps

    Les mariages forcés n’ont jamais fait le bonheurs de personnes messieurs, dames votre puanteur majesté, escrocs imposteurs politiques, du grand Orient manipulateurs d’excellences.
    Je m’incline devant le vote, la volonté du peuple, pas devant les escrocs imposteurs dictateurs comme vous et la dictature Union Européenne Fasciste.
    Les dictateurs cela imposent, pas les vrais démocrates, ils proposent et laissent libre le peuple de décider de dire non, de s’abstenir et de dire oui.

  10. En avant les noix de coco !

    Au Pays-Bas, une statue érigée pour célébrer la destruction des Blancs en Europe au profit des musulmans…
    La ville d’Utrecht, aux Pays-Bas, célèbre la destruction de la race blanche à la faveur d’un festival où sera inaugurée une statue représentant un homme blanc terrassé. « Ainsi passe la gloire du monde ».
    https://media.nu.nl/m/3spxz7fatscr_wd640.jpg
    http://www.hostpic.org/images/1805241444560092.jpg
    Vous apprécierez la maquette en 3D représentant des femmes voilées contemplant l’Occidental abattu chez lui.
    Maintenant, imaginez la même scène en Chine : la statue d’un homme asiatique abattu que contempleraient 3 Blanches.
    La pourriture atteinte du sida mental qu’est l’ethnomasochisme donne la main à la pire vermine allogène pour tout détruire.
    Pour féliciter les déchets marxistes à l’origine de cet appel ouvert à l’anéantissement de l’Europe, c’est ici et c’est en anglais : info@driesverhoeven.com

    1. frejusien

      Ce commentaire mériterait un article !
      Incroyable, comme le blanc s’évertue à s’autodétruire

  11. Sylvie

    Veuillez écouter sur youtube les musiques allemandes des années 1930. C’est autre chose que la musique arabe.

    J’aime bien écouter :

    – Panzerlied (extrait de la bataille des Ardennes)
    – Hort Wessel Lied
    – Erika

    Mais aussi :

    – La Paloma adieu chantée par Mireille Mathieu
    – Paris en Colère
    – Le jour le plus long par Dalida
    – Fleur de Paris par Maurice Chevallier

    et bien d’autres répertoires européens et américains que j’aime bien….

    – Chouans en Avant !
    – Dixie Land
    – Country music

    Etc….

    1. Machinchose

      Hort Wessel Lied

      die fahn hoch……trop de relents nazis! ce fut l’ hymne de la SA si je me souviens! avant de devenir l’ hymne national Naze

      félicitations

      et dans le Horst vaisselle (sale) lied, tu connais :

      : „Wenn das Judenblut vom Messer spritzt.“

      je présume que tu comprends le boche ? a défaut du Yiddish!!

      compliments appuyés !

  12. reuri

    Dans un autre style mais tout aussi pénible pour nos oreilles et faire fuir le client, c’est la muzak arabisante diffusée dans les magasins.
    Les responsables de ces magasins n’ont toujours pas compris que le mélange assourdissant rap+lamentations orientales font fuir le client normal.
    Bon je vais réécouter du Richard Wagner , au moins on n’entend pas de crétins glapir du « phoque da pôôôlisse » , ça repose.

  13. clairement

    J’arrive pas à écouter cette musique de sauvages, elle agresse mes oreilles, je préfère VIVALDI ou Samuel BARBER….

  14. Joël

    Il me semble qu’il manque un instrument, le son du chameau en train de pisser dans une bouteille plastique.

  15. Armand LanlignelArmand Lanlignel

    Personne n’a évoqué l’interdiction de la musique par les fanatiques musulmans. En principe, la musique a dû être interdite par ce malade du ciboulot qu’était mahomet .
    Jadis au Maroc, la musique populaire était la ‘musique andalouse’: ça va bien un petit moment, mais ça finit par être lassant. Une autre musique très rythmée faisait entrer en transes les personnes réceptives qui se démenaient jusqu’à épuisement.

Comments are closed.