Hallalouilla !


Hallalouilla !

Ils ont chanté ensemble, youyou, hallalouilla…
le curé et l’imam, leur foutu charabia !
Oui mais l’agneau du sacrifice,
sera le porteur de calice !!
Car les mahométans, eux, sont en guérilla !
PACO. Hallalergique.
21/05/2018.

http://www.fdesouche.com/1009243-bruxelles-celebration-du-ramadan-dans-une-eglise

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Paco

C'est jamais que des mots tournés en écheveaux, des embrouillaminis parcourant le cerveau ! Mais c'est vrai ça vaut pas tripette, ces mots tirés à l'escopette, ce n'est pas du Verlaine et pas du Marivaux... PACO 2016.


9 thoughts on “Hallalouilla !

  1. paul-andré tournelle

    L’antipape françois prépare la religion du nouvel ordre mondial avec ces rencontres œcuméniques de plus en plus fréquentes avec les muslims.
    Ils veulent créer le « chrislam » qui est une hérésie satanique.

  2. eitan

    Ce pape, c’est une bénédiction.
    réponse: « oui, il doit seulement encore enlever la croix sur son chapeau »

  3. Marcher sur des OeufsMarcher sur des Oeufs

    Le marché halal ou l’invention d’une tradition – Florence Bergeaud-Blackler
    ::: https://www.youtube.com/watch?v=9CRAMA2x6A8
    DURÉE : 1h34’52s
    CHAÎNE : Agora Des Savoirs
    ::: https://www.youtube.com/channel/UCl8XXEKOg3r9du5Xb8zFcYQ
    Ajoutée le 15 déc. 2017

    Du simple rituel d’abattage au tourisme halal, en passant par les aliments, les médicaments et la mode, le marché halal s’étend sur tous les continents. La liberté d’interprétation des textes dont bénéficiaient les autorités religieuses traditionnelles a été peu à peu remplacée par un espace normatif où le fidèle n’aurait le choix que de chercher le halal et d’éviter ce qui ne l’est pas. Et la surveillance qui s’exerce sur les produits charia-compatibles par le biais d’intermédiaires mi-marchands mi-religieux s’applique désormais aussi aux conduites de leurs acheteurs. Qu’est-ce qui a rendu possible un tel élargissement du « système halal », faisant de tout fidèle musulman un consommateur, et de l’Umma une puissance économique ? Du coeur des abattoirs jusqu’aux comités normatifs où se décident nos politiques économiques, cette conférence raconte la rencontre improbable entre deux utopies de la fin du XXe siècle, le fondamentalisme islamique et le néolibéralisme. Montrant que la récente invention du marché halal n’aurait pas été possible si les intérêts marchands n’étaient pas passés avant la neutralité de l’État et la liberté religieuse, Florence Bergeaud-Blacker décrypte également les enjeux des controverses qui divisent la société française : l’abattage rituel et le bien-être animal, les repas halal dans les institutions publiques ou les entreprises, etc. Florence Bergeaud-Blackler est docteur en anthropologie, chargée de recherche au CNRS à l’Institut de recherches et d’études sur le monde arabe et musulman, Aix-Marseille Université. Auteur de plusieurs ouvrages (dont Comprendre le halal, Edipro, 2010 ; Le sens du halal : une norme dans le marché mondial (dir.), CNRS éditions, 2015), elle travaille depuis 20 ans sur le marché halal dont elle est une des rares à avoir suivi l’évolution.

    Hallalouia ouia aïe !

  4. YKempenich

    On ne vous fait pas beaucoup de commentaires mais je pense que les lecteurs de RR apprécient votre talent…

    En plus, textes et illustrations sont assez comiques.

  5. PUGNACITÉ

    Ne nous reprenons en aucun cas quant à cette situation..
    Les hallzouia sont en train de nous supplanter tant en nombre qu’en pugnacité et c, avec l’aval exprimé en large long et entravées des politico religieux obscurantistes et avec la bénédiction des inconscients ou victimes inféodées cathos?
    Que va devenir la terre de nos aïeux et que voudra dire libre arbitre et libre expression afférente ?
    Dans doute sommes nous les témoins d’un mond qui périclite avec l’aval de nos dirigeants…

Comments are closed.