Des migrants utilisent un enfant de trois ans dans une course-poursuite contre la police, il décède


Des migrants utilisent un enfant de trois ans dans une course-poursuite contre la police, il décède

Une course-poursuite entre des policiers et une camionnette remplie de migrants (kurdes, ndlr) s’est déroulée sur une route en région namuroise en direction de Mons mercredi soir. Lors de la poursuite, un enfant de trois ans, selon les premières constatations, a été exhibé par la fenêtre afin de garder les policiers à distance.

La poursuite s’est ponctuée par un accident entre la camionnette et un autre véhicule. L’ensemble des personnes présentes au sein du véhicule suspect a ensuite été interpellé. Malheureusement, l’enfant de trois ans était décédé. On ignore la raison et les circonstances de ce décès. Les policiers affirment que l’enfant était vivant lorsqu’ils l’ont aperçu par la fenêtre. « L’accident s’est déroulé à hauteur du parking de Maisières, sur la E42 », explique François Farcy, le directeur de la police judiciaire de l’arrondissement de Mons.

Source: http://www.dhnet.be/actu/faits/namur-mons-une-course-poursuite-entre-des-migrants-et-la-police-se-solde-par-le-deces-d-un-enfant-de-trois-ans-5afd419ecd70c60ea708fae6#.Wv1FvzHJQCU.facebook

A Gaza ou à Namur, ce sont les mêmes méthodes : les musulmans utilisent les enfants comme boucliers humains, que ce soit contre les balles ou les fourgons de police. Ici, ils ont tenté à plusieurs reprises de lancer une jeune fille de trois ans sur le véhicule des forces de l’ordre qui les poursuivait. 

Voilà qui en dit long sur la valeur que les mahométans accordent à la vie humaine, en particulier celle d’un être innocent et sans défense.

J’imagine qu’ils effectuent un calcul mathématique simple (il ne faut pas trop en espérer non plus) : des enfants, ils en produisent à la douzaine, et les services sociaux et sanitaires s’en occupent, les soignent, tout cela aux frais du contribuable. Donc, ça ne coûte pas grand-chose, et cela n’a pas donc beaucoup de valeur.

On peut donc risquer la vie d’un enfant pour échapper à une police qui de toute façon ne fera que mettre en garde à vue quelques heures les clandestins délinquants.

Le juge des libertés se chargera rapidement de conclure que ces messieurs sont avant tout des victimes et qu’ils doivent regagner leur camp pour s’occuper des leurs… enfants, ce qu’ils savent si bien faire, preuve en est.

On attend la réaction des associations de soutien aux migrants. Juste pour savoir quelles excuses invraisemblables elles sont encore capables d’inventer.

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email




17 thoughts on “Des migrants utilisent un enfant de trois ans dans une course-poursuite contre la police, il décède

  1. Xtemps

    Et pour pas changer, nos dirigeants voient toujours rien, l’islam est une organisation criminel avec un faux statu d’une religion, qui pratique le crime organisé contre des populations non musulmane du monde entier depuis 1400 ans.
    Quel lâcheté d’utiliser des enfants, nos dirigeants aux pouvoirs sont encore plus lâches que ces musulmans de la honte.
    Jamais je donnerai la main à ces ordures aux pouvoirs, qu’ils aillent se faire foutre ces fascistes.

  2. Vent d'Est, Vent d'Ouest

    Utiliser les gosses, c’est la tactique apparemment des musulmans : voir en exemple comment le Hamas s’en sert comme boucliers humains lors de l’attaque de Gaza contre Israël le jour de l’inauguration de l’ambassade américaine à Jérusalem.
    Lâcheté et cruauté, les deux mamelles de cette religion de paix, d’amour et de tolérance, avec, en prime l’inversion accusatoire comme argument et justification des actes les plus tortueux. Misérable !

  3. palimola

    Pour eux rien de grave , ils en feront un autre c’est si facile et puis ça coute rien …du moins a eux !!!

  4. franck

    oui mais eux sont des kurdes comme il est ecris un peu plus haut
    les kurdes eux sont differends des musulmans que l ont connais
    ils se font massacres par le sultan turc et ont combattu aupres de l otan
    alors que se peuple lui est reellement dans le besoin de leurs venir en aide .

    1. bon sens

      manif prévue … démission du ministre de l’intérieur et du secrétaire d’état à l’asile exigées !

      si la police ne doit pas poursuivre une voiture qui force un barrage de police, cessons les barrages de police …

      ou alors la police doit être équipée de pistolets à bouchons ?

  5. UN GAULOIS

    Pour la mort de l’enfant, c’est une grêle de balles qu’ils auraient dû recevoir.
    Aucune humanité ne mérite aucune pitié.

  6. Machinchose

    ils s’ humanisent peu a peu ces barbares

    sont cons! auraient du jeter le môme par la fenêtre, les flics se seraient arrêtés au lieu d’ écraser le bambin et d’ accélérer 😆

  7. Flupke

    Bizarre. Vous êtes sûrs de vos sources ? La version au journal télévisé belge n’était pas du tout la même…. pas d »enfant-bouclier et le pauvre gosse aurait été
    tué par balle.

    1. LouLou

      Je n’enlève pas une ligne. Il faut attendre l’enquête, mais la fillette a pu être tuée alors qu’elle était exhibée par les clandestins pour éviter que les policiers ne tirent. Vous appelez cela comment, sinon un bouclier humain? « Selon plusieurs médias belges, l’enfant aurait été tenue à bout de bras à l’extérieur de la camionnette pour dissuader les policiers pendant la poursuite, une information que le parquet n’a pas confirmée. »
      http://www.parismatch.com/Actu/Faits-divers/Belgique-une-fillette-tuee-par-balle-apres-une-course-poursuite-police-migrants-1520378

Comments are closed.