São Paulo : la maman-policier blesse et achève le voleur, elle est récompensée


São Paulo : la maman-policier blesse et achève le voleur, elle est récompensée

On en rêve…

A l’heure où Macron se prépare à dissoudre la Ligue du Midi pour avoir jeté 3 classeurs en l’air dans le local d’une association pro-migrants.

A l’heure où les policiers qui blessent ou tuent en état de légitime défense sont mis en garde à vue et se retrouvent au tribunal.

Un voleur braque un groupe de mamans… parmi elles se trouve une policière armée qui n’hésite pas à tirer !

Elivelton Neves Moreira avait mal choisi sa cible pour commettre son braquage. Le jeune homme avait eu l’idée de voler un groupe de mamans qui venaient rechercher leurs enfants à l’école. Le voleur a pointé une arme sur elles, mais en quelques secondes la situation s’est complètement inversée. L’une des mamans était une policière et a sorti son arme, même si elle n’était pas en service. Sans hésiter, elle a tiré sur le voleur, qui est décédé quelques heures plus tard de ses blessures. Dans la vidéo, au contenu violent, on peut voir le voleur agoniser au sol après les coups de feu de la policière.

Un braqueur choisit de voler un groupe de mamans

Une caméra de surveillance située à la sortie d’une école a filmé la scène qui s’est déroulée devant un établissement privé de São Paulo, au Brésil. Elivelton Neves Moreira, 21 ans, a bondi sur un groupe de mamans, leur demandant leurs biens de valeur. Il pointe un 38 millimètres vers elles pour les forcer à s’exécuter. Il tire même une fois, mais la balle se perd. Quand il tire une deuxième fois, l’arme s’enraye. Parmi les mères, accompagnées de leurs enfants, il y avait Katia da Silva Sastre, 42, un agent de police de l’armée. Même si elle était hors service, elle portait son arme sur elle.

Une policière en civil était avec sa fille

La mère n’hésite pas à dégainer et à tirer trois coups dans la poitrine du voleur qui tombe à terre et qui se roule de douleur. Elle donne un coup de pied dans l’arme du voleur afin qu’il ne puisse plus s’en servir et continuer à tourner autour de lui avec son arme pointé dans sa direction. La caporale Sastre est considérée comme une héroïne dans la ville et le gouverneur Márcio França lui a même remis une médaille lors d’une cérémonie officielle organisée en son honneur. Le gouverneur lui a également envoyé une orchidée violette pour le jour de la Fête des mères, qui tombait ce weekend au Brésil.

Le voleur est mort à cause des tirs de la policière

Malheureusement, le jeune voleur ne s’est pas remis de ses blessures et est décédé à l’hôpital quelques heures après la tentative de vol. Il a été précisé que juste avant de s’en prendre au groupe des mamans, il avait déjà terrorisé un agent de sécurité qui avait obtempéré en lui donnant son téléphone et son portefeuille. « Ce n’est pas la fin idéale, puisque le suspect est mort », a commenté le gouverneur. « On aurait préféré que ça n’arrive pas. Mais c’est un message pour tous ceux qui portent une arme. Ils doivent savoir qu’ils peuvent être tués par les professionnels de la sécurité qui sont entrainés pour protéger le public »

http://www.letribunaldunet.fr/actualites/voleur-braque-mamans-policiere-armee-tire.html?utm_source=welcome_tdn&utm_medium=email&utm_campaign=Newsletter_tdn

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Christine Tasin

Présidente de Résistance républicaine ; professeur agrégé de lettres classiques.


24 thoughts on “São Paulo : la maman-policier blesse et achève le voleur, elle est récompensée

  1. Celtillos

    Bravo a cette dame, youpiiii voila comment il faut traiter nos « chances », un bon nettoyage généralisé et en profondeur s’impose de toute urgence….

    Reply
    1. Mac Namara

      Cela fait plaisir a voir, l’egalite homme -femme et l’egalite entre les gens en general passe bien par le permis de port d’armes. et heureusement pour cette courageuse dame que l’ordure Lulla n’est plus au pouvoir

      Reply
  2. La moutarde me monte au nez

    OUi, on en rêve, mais patience cela viendra.
    C’est automatique, à force de demander aux braves gens de supporter l’insupportable, à la fin ils se rebiffent et là çà fait très mal.
    Tant va la cruche à l’eau qu’à la fin tu te casse…

    Reply
  3. Stephane

    En France, les policiers doivent attendre de se faire tirer dessus pour riposter.
    Et c’est seulement à ce moment qu’on les félicite pour leur sang froid.
    S’ils tirent, c’est la garde à vue.
    S’ils sont blessés, on leur donne une médaille.
    s’ils se font tuer, c’est la légion d’honneur….
    A titre posthume bien sûr, il ne faut pas exagérer, une médaille ça se mérite !
    Lors du dernier attentat au couteau du 12 mai, les policiers ont dû attendre que le terroriste vienne casser sa lame sur leur gilet pare-balle pour pouvoir riposter.
    Et le gouvernement se dit satisfait….

    Reply
  4. YKempenich

    En France, elle aurait été mise en examen, il y aurait eu une inspection des services, les médias et les associations l’auraient, au figuré, descendue et les députés auraient fait une loi pour interdire le port de l’arme hors service.

    Puis elle aurait été mutée dans un placard et oubliée de tous, sans médailles, sans promotion pour finir dépressive et suicidaire…

    Reply
  5. Machinchose

    « Malheureusement, le jeune voleur ne s’est pas remis de ses blessures et est décédé à l’hôpital quelques heures après la tentative de vol.

    fort heureusement serait davantage bienvenu…..

    le nuisible a eu la fin méritée
    j’ applaudis la jeune maman flic……tout comme les Zotorités qui lui ont fait un triomphe !!

    je deviens encore plus jaloux!! surtout de ces pays ou un nuisible est traité comme un nuisible
    un cancrelat qu on élimine d’ un coup de godasse en l’ écrasant

    c’ est MA vision des Droits de l’ homme envers les Tordus !

    Reply
    1. claude t.a.l

      Fais gaffe Machinchose,
      va y avoir encore un tordu qui va écrire :
       » machinchose, j’en parle même pas  » 😉

      Reply
    2. Joël

      Même pensée pour moi. En voilà qui ne sera pas logé nourri aux frais du contribuable sans compter les frais de justice. C’est tout bénéf pour le peuple.

      Reply
  6. dahier

    ça fait rêver ! dommage que ça ne se passe pas comme ça en France…. chez nous, c’est tout juste s’ils ne décernent pas des médailles à la racaille… et mettre les policiers qui ont fait leur travail en prison (ça on y est presque ! )

    Reply
  7. grélaud

    Ces derniers temps, Tareq Oubrou, une voix respectée au sein de l’islam de France, recteur de la mosquée de Bordeaux, revendique pour les musulmans, le droit à l’indifférence. C’est une bonne idée. Le leader religieux, de manière non violente, prône, en somme, un cessez-le-feu sociétal, le droit pour ses fidèles de vivre en paix leur religion. Loin des polémiques et dans la discrétion.

    Reply
  8. grélaud

    l’obs
    Le voile porté par une responsable de l’Unef relance le débat sur la laïcité à gauche.

    « Ça m’interpelle. » Marlène Schiappa, secrétaire d’État à l’Égalité femmes-hommes, s’est montrée étonnée, ce mercredi 16 mai, par le choix par l’Unef, syndicat étudiant de gauche, d’une étudiante voilée comme porte-parole.

    Reply
    1. Jean-Paul Saint-Marc

      Qu’attendre de Schiappa ?
      Elle n’a pas été foutue, flanquée de 80 flics, d’imposer sa présence de femme dans un café muzz de Trappes, et d’imposer au préfet des Yvelines -ce larbin islamocompatible- que les femmes ont les mêmes droits que les hommes !
      Ah, cela allait créer des problèmes ! Non le problème ce sont ces café réservés !

      Reply
      1. grélaud

        1.Jean-Paul Saint-Marc , Schiappa n’à rien a foutre ,elle n’est pas française de souche de race blanche au contraire elle est pour la destruction de la France et de la race blanche française de souche ,le gouvernement est dirigé par des étrangers plus par les vrais française de souche de race blanche alors le pire arrive et temps mieux ,les gens comprennent pas ils finiront par comprendre un de ses quartes matins ils finiront par comprendre a la corde au tour du coup

        Reply
  9. Jean-Paul Saint-Marc

    Il pointe un 38 millimètres !
    C’est un canon !
    Non, un 0,38 pouce (dit 38), soit en gros 9,6 mm !

    Reply
  10. Sabrauclair

    Mourir lors d’une agression à main armée est un risque normal.
    Abattre quelqu’un qui vous braque et vous tire dessus est une réaction normale.
    Récompenser une policière pour un acte de bravoure est une attitude normale.

    Pourtant, c’est tout le contraire qui se serait passé en France:
    On aurait agoni la policière, beuglé que si les flics n’étaient pas armés il n’y aurait pas de dérapages et envoyé l’Inspection générale des Services pour enquêter sur l’affaire, suivi d’une mise en examen puis d’une condamnation quelques temps après.

    Reply
  11. Oncle Bob

    Elle a fait d’une pierre deux coups: non seulement elle a abattu un malfrat, mais elle a fait mal au postérieur des gauchos.

    Reply
  12. frejusien

    Situation normale dans un pays qui fonctionne normalement,
    mais en France, ça fait longtemps qu’on fonctionne à l’envers,
    depuis l’inversion des valeurs initiée par la gauche, honneur aux racailles et haro sur les policiers

    Reply
  13. palimola

    Cette policière a agi promptement avec beaucoup de sang froid , en France les mêmes actes auraient d’une part causé l’embrasement du quartier avec voitures et commerces incendiés et le policier qui a tiré serait sacrifié et condamné pour acheter la paix …..provisoirement …..car ce n’est pas en baissant continuellement son froc que l’on risque d’être respecté bien au contraire ……

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *