Thibault de Montbrial : en matière de terrorisme, «le pire est devant nous»


Thibault de Montbrial : en matière de terrorisme, «le pire est devant nous»

L’avocat au barreau de Paris et président du Centre de réflexion sur la sécurité intérieure prévoit le retour d’actions terroristes de grande ampleur.

LE FIGARO. – Faut-il revoir le fonctionnement des fiches S?

Thibault de Montbrial
Thibault de Montbrial – Crédits photo : François BOUCHON/Le Figaro

Thibault de Montbrial. -Véritables outils de travail pour les services de sécurité intérieure, les fiches S ne concernent pas seulement les islamistes.

Elles existent pour le hooliganisme, l’extrême gauche, l’extrême droite.

En réalité, il faut surtout s’intéresser au Fichier des signalements pour la prévention de la radicalisation à caractère terroriste (FSPRT), créé en 2015.

Constitué de 20.000 noms environ, il recense les personnes identifiées comme des radicaux islamistes, susceptibles d’un passage à l’acte.

Pour le tenir à jour et pour évaluer le niveau de dangerosité des personnes y figurant, des réunions hebdomadaires ont lieu dans chaque préfecture.

Comme on ne peut surveiller en même temps 20.000 personnes, celles-ci permettent de cibler en priorité quelques milliers d’entre elles. En parallèle, et pour les autres, des surveillances par sondage sont menées.

Que faut-il faire pour améliorer ce dispositif?

Il faut renforcer le renseignement par tous les moyens y compris par les non-professionnels, ce qu’on appelle les «signaux faibles». Les clubs de sport ou les services sociaux, par exemple, sont en mesure de fournir une foule d’informations utiles. À ce jour, des dispositifs sont mis en place pour que les gendarmes et les policiers collectent ces données. Mais les avancées sont variables selon les départements, car cela dépend encore de la bonne volonté des responsables en place.

Certains plaident pour le rétablissement de l’état d’urgence. Qu’en pensez-vous?

L’état d’urgence répond à une situation exceptionnelle. Il devait donc cesser car nous sommes face à un combat à long terme. En remplacement, une loi a été votée en octobre dernier qui, bien qu’encore imparfaite selon moi, renforce les pouvoirs judiciaires et administratifs.

Craignez-vous une hausse des attentats?

Le pire est devant nous.

Les premiers combattants à l’étranger et condamnés en France en 2013 et 2014 commencent aujourd’hui à sortir de prison.

En 2020, on estime que 64 % d’entre eux auront quitté l’univers carcéral, soit plusieurs centaines de personnes.

Or une immense majorité d’entre eux reste déterminée à combattre notre pays.

Leur profil est inquiétant car il s’agit de personnes aguerries au combat. S’ajoutent à cela, des milliers de djihadistes francophones qui n’ont été ni arrêtés ni tués en Irak ou en Syrie. Certains d’entre eux cherchent à porter le combat en France.

Expérimentés, ils sont en mesure de coordonner des attaques d’envergure en France.

Celles-ci vont-elles remplacer le terrorisme «low-cost» d’aujourd’hui?

Mené avec de faibles moyens, ce terrorisme «low-cost» correspond à une période transitoire que nous vivons actuellement: une période de «faux calme», avant le retour d’actions de grande ampleur.

D’origine tchétchène, l’assaillant avait été naturalisé en 2010. Que faut-il en penser?

Il existe des moyens permettant de déchoir de la nationalité française celui qui porte atteinte à la sûreté de l’État et j’y suis favorable.

L’asile politique doit pouvoir aussi être retiré.

Il faut être encore plus vigilant avant d’accorder ces statuts et pouvoir y mettre fin sans état d’âme.

Note d’Antiislam

Tout cela est, bien sûr, très inquiétant et les réponses proposées sont beaucoup trop molles.

Le principal problème sont les fichés S pour  « islamisme ».

Ne noyons pas le poisson avec les radicaux d’extrême-droite ou d’extrême-gauche qui ne posent pas du tout, pour le moment,  un problème de l’ampleur  gigantesque des fichés S musulmans.

Ni les fascistes, ni les gauchistes n’assassinent froidement les Français à chaque coin de rue.

Plutarque raconte que César avait répudié sa femme pour des  soupçons d’adultére.

A ceux qui s’étonnaient que de simples soupçons aient  entrainé cette décision, César répondit :

« La femme de César ne doit pas être soupçonnée ».

Appliquons ce principe romain aux fichiers S pour « islamisme ».

Peu nous importe que certains aient été pris dans les filets de la police  à tort.

Il faut  expulser les fichiers S étrangers, déchoir les musulmans  fichiers S naturalisés et les expulser, enfermer les convertis de souche.

La sécurité des nationaux doit absolument, comme cela toujours été le cas dans l’Histoire, prévaloir sur le « droits » des étrangers et naturalisés de fraîche date.

 

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email




19 thoughts on “Thibault de Montbrial : en matière de terrorisme, «le pire est devant nous»

  1. Amélie Poulain

    « …les services sociaux, par exemple, sont en mesure de fournir une foule d’informations utiles.  »

    Encore faut-il qu’ils acceptent de donner ces renseignements.

    J’en ai connus (associations notamment mais certains hôpitaux pas mieux) qui ont été sanctionnés pour avoir simplement appelé la Polie face à un individu très agressif, impossible à calmer, en velléités, vu ses menaces explicites, de passer à l’acte… Arguments donnés : nous ne sommes pas du Renseignements, de la Police, pas notre rôle, éthique etc…

    Ceci dit c’est extrêmement inquiétant et je ne suis pas sûre que tous les Français en aient conscience, moi je le crois fortement. Un de mes proches a dû par deux fois en faire tristement les frais, et je vous assure que cela secoue et que l’on comprend bien du coup, que cela peut arriver à n’importe qui, n’importe quand.

    Le problème, même si l’on met l’accent sur les fichés S, on laisse à travers les mailles du filet pleins d’agressifs prosélytes qui haïssent la France et les Français dur comme fer même s’ils y sont nés et y sont depuis des années (j’en ai connus, qu’on ne me renvoie pas le « padamalgame », ceci est un témoignage) et donc le problème de fond reste le même.

    On peut craindre que cela ne finisse mal….. si l’on reste dans un « politiquement correct » mortifère.

  2. Amélie Poulain

    En fait, il manque un mot dans ma phrase : « Un de mes proches a dû risquer par deux fois d’en faire tristement les frais »

  3. claude t.a.l

    «le pire est devant nous»

    Que peut-on faire ?
    Pas grand-chose :
    Autrefois, existait le crime d’  » intelligence avec l’ ennemi  » ( supprimé par Badinter )

     » intelligence avec l’ennemi  » ?

    Sûr que beaucoup sont avec l’ennemi, aujourd’hui,
    mais l’intelligence a complètement disparu de la circulation ( voir l’état des facs )..

    C’est pas un bon signe !

  4. PacoPaco

    Le moindre fait divers participe déclenche des violences incroyables sur les zéros sociaux. Pour le moment verbales… Ça pue !

    1. chlomo4"

      @ Paco ,

      j’ai fait un détour sur twitter à propose de l’attentat dernier , à Paris , dans le quartier de l’opéra : à fuir tout comme certains blogs de journaux pourtant pas vraiment « lèche babouches  » comme le journal d’ E L .
      tous les supports d’expression sur le web sont pollués graves par les islamo-gauchistes . c’est à gerber

      Chlomo

  5. Machinchose

    « Que faut-il faire pour améliorer ce dispositif? »

    trêve de solutions, de propositions, d’ études, d »ouvertures,de reflexions…..

    fichez nous tout ce joli monde dehors!!

    DEHORS ! DEHORS ! DEHORS !!!!!!!!!!!!!

    1. Leresitant

      Oui Machin chose, il faut les foutre dehors sans état d’âme !!! tous, bons ou pas bons! l’Europe n’est pas leur terre !!

  6. Nila

     » Il existe des moyens permettant de déchoir de la nationalité française celui qui porte atteinte à la sûreté de l’État et j’y suis favorable.

    L’asile politique doit pouvoir aussi être retiré.

    Il faut être encore plus vigilant avant d’accorder ces statuts et pouvoir y mettre fin sans état d’âme.  »

    ==> Sauf que je doute que le Sieur Macron y soit favorable.

    Comment les prendre au sérieux?
    C’est chaque fois les mêmes discours qui ressortent après chaque attentat.

  7. Fomalo

    Cher antiislam: .. « La femme de César ne doit pas être soupçonnée ».
    Appliquons ce principe romain aux fichiers S pour « islamisme ….  »
    Je m’interroge vraiment sur la « femme de César »! J’ai en effet quelques souvenirs des assocs de D.M. voici quelques décennies j’espère, contrairement à l’adage que l’Histoire n’est pas un éternel recommencement.

  8. Respectvaleurs

    Silence radio sur le Manifeste contre les collabos de l’islam, de Jean Robin, signé par Gérard Brazon et Salem Ben Ammar, Minurne, etc…Ce serait bien de nous donner votre position sur RL et RR. Merci!

  9. pauledesbaux

    pour tous les FICHES « S » une mesure d’exception s’impose c’est :

    LA DECHEANCE IMMEDIATE DE LA NATIONALITE FRANCAISE AVEC SUPPRESSION DE TOUS LES AVANTAGES SOCIAUX, retour au bled d’origine, TRAVAUX D UTILITE PUBLIQUE POUR LES FRANCAIS DE SOUCHE que nous serions obligés de garder sur notre sol. Ou MIEUX ROUVRIR LE BAGNE

    1. Amélie Poulain

      Ce sont effectivement, comme vous le laissez entendre, des ennemis avérés de l’Etat Français, je ne comprends pas du tout cette complaisance à leur égard, et je me demande ce qu’il y a réellement derrière tout cela.

      Peut-on imaginer toutes les circonvolutions que l’on a à leur égard, appliquées aux Nazis durant la guerre 39-45 ?

      Et pendant la guerre 14-18, les soldats Français fusillés pour l’exemple (un scandale honteux et inhumain)? Considérés à tort comme ennemi du pays d’ailleurs…

      Cela montre que quelqu’un de considéré comme ennemi de la France, même Français (en 14-18 c’était même on ne peut plus expéditif), il fut un temps en France, ne bénéficiait pas de faveurs.

  10. frejusien

    Ce traitement de faveurs est plus que suspect, on nous fait croire en haut lieu, qu’on fait le maximum, alors qu’on ne fait rien,
    on nous endort, on nous bassine d’âneries et de mensonges, et on protège tant qu’on peut les assassins qu’on fait entrer en masse, et qu’on naturalise à tour de bras,
    qu’est-ce que ça signifie ?

  11. Lacata

    Exactement frejusien. Jupiter a fait une bonne sieste à Brégançon, le premier ministre joue l’autosatisfaction et accélère les réformes. tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes.
    Sauf que les français restent avec leurs angoisses, leurs fins de mois difficiles et les grèves qui les emmerdent.
    Alors vu qu’on doit s’habituer aux attentats, j’entends d’ici Macron et le vieillard de Lyon: « vous n’allez pas nous emmerder pour un mort? Attendons la suite… »

  12. dahier

    Ils ne se bougeront le cul que lorsqu’un de leurs proches sera touché ! ,Ils n’en ont rien à foutre des français, les vrais ! Il n’y a que leur sale petite vie d’égoïste, de profiteur et de lâche qui n’a de valeur à leurs yeux ! Pour tous les autres, qu’ils se démerdent !

Comments are closed.