Egorgements quartier de l’Opéra : Boubaker nous rassure, Cépalislamtouça! Ouf!


Egorgements quartier de l’Opéra : Boubaker nous rassure, Cépalislamtouça! Ouf!

On a connu Dalil Boubaker le dresseur d’autruches, qui ordonnait presque de se cacher la tête sous le sable après chaque attaque de l’islam. Le credo : ces assauts n’émanent pas de musulmans, donc, la communauté islamique n’a pas à les condamner.

Difficile de comprendre en quoi le fait que ces actes ne soient prétendument pas le fait d’une communauté serait un argument pour ne pas condamner des meurtres d’innocents en série. Mais cela doit faire partie de ces nombreuses questions qui resteront sans réponse devant la toute-puissance des injonctions islamiques..

La position de Boubaker n’a rien de très différent de celle adoptée par l’immense majorité des musulmans. Esclaves de la charia, ils ne peuvent s’écarter de la voie droite vers Allah et savent bien que celle-ci a besoin, parfois, voire souvent, de quelques bombes humaines pour convaincre les récalcitrants à embrasser la vérité (ainsi que les poils de barbe bien piquants qui vont avec).

On notera cependant une évolution dans le discours du recteur de la Grande Mosquée de Paris. Alors que, jusqu’à présent, il ne voyait pas en quoi la religion pouvait être partie prenante dans cette histoire, il s’autorise désormais à déclarer : « L’agresseur ne peut se revendiquer d’aucune religion ».

Cela dénote un effort tout à fait considérable de sa part. Enfin, Boubaker admet (entre les lignes) que la religion ne peut être tout à fait écartée de notre affaire. Encore un peu de bonne volonté et on arriverait presque à y inclure l’islam !

Mais, bien sûr, ce ne sera jamais que pour le dédouaner, le protéger, l’ériger en victime de la situation de guerre actuelle, alors qu’il en est le responsable.

Depuis sa création, l’islam tente de conquérir le monde, par la violence et la ruse. Cette entreprise ne s’est évidemment pas arrêtée avec l’époque moderne.

Pire, la déliquescence idéologique et morale de notre Vieux Continent offre à l’expansion mahométane une arme supplémentaire : celle de la victimisation à outrance, filon que les perfides barbus savent exploiter à merveille.

On comprend donc que Boubaker use de cet art de la dissimulation (« taqîya ») prescrit par l’islam.

L’ancien président du Conseil français du culte musulman ne tente ici que de faire sournoisement passer la pilule de l’islamisation. Il suffit, pour se convaincre de l’entourloupe que représente le personnage, de se souvenir de la plainte déposée par la Grande Mosquée, alliée à l’UOIF (les Frères musulmans), contre Charlie Hebdo, pour la reprise des caricatures de Mahomet.

Boubaker reconnaît une communauté, SA communauté, l’Oumma. Les autres, on veut bien prendre un verre et parler chaussettes, mais il ne faudrait tout de même pas penser que nos bœufs mangent aux mêmes râteliers.

Que cela concerne la viande ou les éléments de langage, tout doit rester halal, et suivre la voie droite vers Allah !

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email




25 thoughts on “Egorgements quartier de l’Opéra : Boubaker nous rassure, Cépalislamtouça! Ouf!

  1. Chevalier d'Eon

    « ci pas ca l’iiislaaamm »
    tu mens vieux Bouc !
    « relis ton koran » , c’est écrit dedant !

  2. Christian Jour

    Donc chaque fois qu’il y a des morts par attaque au couteau de la part de « disiquilibri » ce sont les pauvres musulmans qu’il faut plaindre. Marre de la victimisation de ces connards, quand c’est un musuls qui crie allahou akbar en brandissant un couteau, je regrette mais ce n’est pas un bonze tibétain mais bien un musulman qui lit le coran et qui est adepte de cette secte satanique qu’est l’islam. arrêtez de nous prendre pour des cons mr boubaker.

  3. Claude LaurentClaude Laurent

    Les bienheureux mahométans s’apercevraient-ils que plus le monde lit, plus le coran (minuscule voulue) a « mauvaise presse » ?

    Boubakeur a oublié sa déclaration à Bourdin « l’islam est une idéologie politico-religieuse agressive ».

    Voici l’autre malade du capuchon qui réagit:

    Turquie : fin des départements d’études françaises en universités, suite à la publication du « manifeste contre le nouvel antisémitisme » (source Boursorama)

    La décision survient dans un contexte de tension entre la Turquie et la France à la suite de la publication, le mois dernier, d’un « manifeste contre le nouvel antisémitisme« .
    Cette tribune, signée par près de 300 personnalités (se réveilleraient-ils? ) parmi lesquelles Nicolas Sarkozy, réclame notamment que « les versets du Coran appelant au meurtre et au châtiment des juifs, des chrétiens et des incroyants soient frappés de caducité par les autorités théologiques« .

    Le texte a suscité la colère du président turc Recep Tayyip Erdogan, qui a taxé les signataires « d’ignorance » et les a accusés de « ne pas être différents de Daech« . « Peu importe vos attaques contre ce qui est sacré pour nous, nous ferons de même.
    Nous ne sommes pas méprisables« (!?!?!) , a ajouté le président turc dans un discours. (Euh j’ai des doutes)

    1. Vindicta

      L’antisémitisme du Prophète date exactement de l’Hijra ( Hégire ) quand les musulmans fuient La Mecque pour se réfugier dans l’oasis de Yathrib ( qui deviendra Madinat al Nabi , La Cité du Prophète ) où ils expulseront deux tribus juives et extermineront la troisième ( les hommes , les femmes et enfants seront mis en esclavage ) .
      Ce n’est pas ça l’Islam , et Allahu Akbar , c’est quoi ?
      Nous on est comme Saint Thomas , on ne croit que ce que l’on voit !
      

  4. Machinchose

    dés que je lis « le Recteur Bout bas Beur » je pense a un clystère a lui enfoncer dans le cul
    pour lui faire évacuer toutes les cachoteries qu il planque….

  5. eitan

    Alors, si cépaçalislam, il peut nous expliquer cekeussé?
    et surtout à tous ceux qui ont dû partir ou se sauver « unemaindevantunemainderriere » des pays progressistes et démon-cratiques devenus soudainement indépendants?
    et aller poser un cierge et des fleurs sur les tombes de ceux qui sont tombés, victimes des super très extrémistes musulmans!

  6. Messaoud

    Salut à toutes et à tous,

    Lettre à Dalil Boubakeur (extrait de kabyle.com)
    Sami Aldeeb, Dr en droit, professeur des universités en 2011

    Ce qui est arrivé à Paris est entièrement conforme à l’enseignement de l’Islam tel qu’il ressort du Coran, de la Sunna de Mahomet et de tous les ouvrages reconnus de droit musulman. Est-il nécessaire de vous rappeler comment Mahomet s’est vengé de ceux qui l’ont critiqué ? Ne savez-vous pas ce que Mahomet a fait à Um Qarfa ?  Ne savez-vous pas comment le Coran stigmatise les poètes dans la sourate (26) qui leur est consacré et qui porte le titre « Ash-Shu’ara »? Jamais Mahomet n’a admis la moindre critique à son égard; il n’acceptait que ceux qui chantaient ses louanges, comme le font les rois et les chefs des pays arabes et musulmans aujourd’hui. Ne savez-vous pas que les ouvrages de droit musulman prescrivent de tuer ceux qui critiquent Mahomet ? Pouvez-vous m’indiquer un seul pays arabe ou musulman qui permet de toucher à Mahomet ? Bien sûr que non. Où donc est la sanctification de la vie dont vous parlez ? La liberté d’expression et la vie des humains n’ont aucune valeur dès qu’on touche à l’Islam, au Coran ou à Mahomet. Et je vous défie de me présenter la moindre preuve de l’inexactitude de mes propos.  À moins que vous n’indiquiez les critiques contre Mahomet dans la période mecquoise, quand il n’avait pas d’épée. Mais après avoir joint le pouvoir à la prophétie, il n’a toléré aucune critique contre lui ou le Coran. Et cela vaut encore aujourd’hui.

    Revenons sur ce qui s’est passé à Paris. Vous avez certainement appris que lorsque les terroristes ont assassiné les journalistes, ils ont claironné «Dieu est grand, le prophète Mahomet a été vengé». Ils se considéraient comme les exécutants de la loi islamique contre ceux qui critiquent Mahomet. Et ce qu’ils ont fait est conforme aux dispositions de la loi islamique. La question se pose: où l’ont-ils appris ? Ne serait-ce pas dans des livres dont regorgent les bibliothèques des mosquées en France ? Ne serait-ce pas dans les prêches des imams de ces mosquées?

    En France, tout le monde a le droit de critiquer le judaïsme, le christianisme, le communisme, ainsi que leurs symboles et leurs ouvrages. Et les journalistes qui ont été assassinés ne s’en sont pas privés, sans tenir compte des susceptibilités des juifs, des chrétiens ou des communistes. Ce droit est garanti par la loi française. En refusant toute critique de l’islam, de Mahomet et du Coran même en France, les musulmans voudraient tout simplement y appliquer la loi islamique et brider la liberté d’expression. Tant que de telles idées dominent la mentalité des musulmans, ce qui est arrivé à Paris avec Charlie Hebdo se répétera, avec le même magazine et d’autres. Ainsi, sous la menace de mort, les musulmans veulent faire taire des intellectuels, des journalistes, des universitaires, des politiciens et toutes autres personnes qui seraient tentées de critiquer l’islam et ses symboles. Ils veulent tout simplement établir en France une dictature islamique brutale, interdisant la liberté de pensée et d’expression.
    Aucune personne saine d’esprit ne peut nier que ce qui est arrivé à Paris avec les journalistes de Charlie Hebdo provient des enseignements islamiques. C’est le diagnostic que personne d’informé ne saurait mettre en doute.

    En ce qui concerne les mosquées, il faut surveiller ce qui y est dit et ce qui y est enseigné afin qu’elles ne deviennent pas des nids de terrorisme et d’extrémisme. Pour cela, je suggère que les mosquées soient ouvertes à tous, que les prêches soient prononcés en français, que les imams étrangers ne soient pas autorisés à y officier, et je propose de soumettre les imams actuels à des mesures administratives et éducatives. Vous savez sans doute qu’en Égypte les prêches sont distribués aux imams par les autorités étatiques, qui contrôlent la stricte observance de leur contenu. Tous les prêches des mosquées de France doivent être soumis à l’approbation préalable des autorités françaises, ces prêches doivent être enregistrés et les contrevenants doivent être sanctionnés par le retrait de la nationalité et le renvoi dans le pays d’origine. Et ce, encore une fois, pour éviter la guerre civile entre musulmans et non-musulmans en France.

    D’autre part, il faut revoir intégralement l’enseignement islamique et l’orienter vers la doctrine de Mahmoud Mohamed Taha, qui a été pendu sur instigation de l’Azhar. Ce penseur estimait qu’il fallait impérativement laisser de côté le Coran médinois, qui viole les droits de l’homme, et ne retenir que le Coran mecquois. Cela nécessite l’interdiction en France du Coran sous sa forme actuelle. Il faut exiger que tous les exemplaires du Coran, y compris ceux qui se trouvent dans les mosquées, soient dans l’ordre chronologique, en indiquant clairement que le Coran médinois est caduc en raison de ses incitations à violer les droits de l’homme. Les responsables de la religion musulmane doivent en outre reconnaître la liberté religieuse, y compris la liberté de changer de religion, de quitter l’islam. Les autorités françaises doivent imposer cette exigence sous peine de retrait de la nationalité française et de renvoi dans le pays d’origine.

    Ce sont là des mesures que vous devez prendre en tant qu’imam de la Mosquée de Paris, et que doivent prendre les autorités françaises le plus rapidement possible afin de permettre le vivre-ensemble en France.
    Veuillez agréer, Monsieur l’imam de la Mosquée de Paris, l’expression de ma haute considération.

    Vive la France, Vive nous, Messaoud obligé par l’épée

  7. paul-andré tournelle

    Dalil boubakeur est , comme toujours fidèle à lui-même, il pratique toujours , avec brio un art ( du mensonge ) LA TAKKIA.
    Bien évidemment ce menteur professionnel, dira toujours que ces attaques n’ont rien à voir avec l’islam.
    Et pourtant , chaque jour , ces attentats nous montrent la consubstantialité de l’islam et de la violence envers les « kouffars « .
    Ce que je ne comprends pas, c’est que TOUS les musulmans fuient les pays musulmans pour aller vivre dans les pays de « kouffars ».
    Pourtant les musulmans ont le choix: il y a 57 pays musulmans dans le monde.

    En plus , c’est une obligation pour tout musulman de vivre dans un pays musulman ( charia ) .
    On ne les retient pas.
    Qu’ils aillent vivre dans leurs pays ( asshole ) musulmans.

    1. frejusien

      Tu ne comprends pas ?
      mais ils sont libres chez nous ! libres de tuer qui ils veulent, libres d’emmerder les koufars sans aucun risque, libres comme l’air de polluer de leur pestilence musulmane, et ils en profitent à cœur joie,
      ils se régalent à foutre leur merde,
      pourquoi iraient-ils dans un pays comme l’ Arabie saoudite, où ils risqueraient une main coupée dès le premier vol ? alors que chez nous, pour un vol, ils ne sont même pas interpelés ?

  8. Xtemps

    Si c’est pas çà l’Islam qu’est qu’ ils attendent ces bons musulmans du bon Islam pour corriger les mauvais musulmans, alors!
    Et de préférence chez eux dans leurs pays d’origines et pas chez nous en Europe!, qu’ils font leurs petites crises de civilisation chez eux aux pays, pas chez nous! et dehors!..
    Et bien sûr nos comiques aux pouvoirs ne voient toujours rien, of course.

  9. jojo ( le plombier )

    Au secours bon président M…. aidez nous ! vous qui savez tout , qui pouvez tout et qui n’avez peur de personne … allez un peu secouer les puces à ces drôles de musulmans qui sont pas si raisonnables que çà. Sinon on va penser que vous les aimez plus que nous autres pauvres côns de contribuables français qui quoi qu’il arrive continuons à vous payer impôts et taxes sans broncher contribuant ainsi à ce que tout continue et rien ne change au pays des macarons halal . Pour vous plaire on peut dire avec vous et vos amis « Bon ramadan et vive la Start up nation kebab. » Mais svp aidez nous .. si vous en avez envie bien sur..

  10. claude t.a.l

    « L’agresseur ne peut se revendiquer d’aucune religion » a dit le prophète de la grande mosquée de Paris.

    Le tueur n’est en effet ni catholique, ni protestant, ni orthodoxe, ni juif, ni bouddhiste ….
    J’ai oublié quelque chose ?

    1. Machinchose

      je me demande si cette charge de recteur n’ est pas finalement héréditaire

      parce que le précedent Recteur de la grande mosquée de Paris, ce fut un nommé Hamza Boubakeur , je crois , père de notre bon Dalil Boubakeur

      et je crois aussi qu il est bon de rappeler que ces Boubakeur appartiennent a la grande tribu maraboutique des Oulad Sidi Cheikh ( j’ ai un copain algérien Bou Amama, apparenté a cette tribu)

      et je veux rappeler que cette engeance est celle qui a été en permanence a l’ origine des soulèvements contre la France colonisatrice….

      Bon sang ne saurait mentir…..

      ould el far iétla haffar 😆

      sympathique proverbe arabe qui signifie « le fils du rat ne peut etre qu un rongeur »

    2. frejusien

      en effet, l’islam n’est pas une religion, c’est un système politique camouflé en religion

  11. Dunois

    Attention ! Quand un musulman te parle, c’est pour te tromper et s’il est derrière toi, c’est pour te tuer. Ce vieux déchet ment, comme à son habitude. D’ailleurs, le mensonge, ça résume toute sa vie. Tous les musulmans fidèles au coran ne sont tous que des assassins et de vils menteurs. Aucune confiance en eux n’est possible parce que pour un musulman, tout ce qui n’est pas musulman est à détruire. C’est écrit dans leur putain de torchon peint à la merde verte. Là… c’est plus clair, maintenant ?

  12. laurent plaurent p

    Consultez le tweet « sépalislam » de la mo·s·quée de Paris :
    https://twitter.com/mosqueedeparis/status/995440956320215040
    Il y a une tapée de réactions longue comme le bras d’un jour sans pain.
    Des réactions, mes amis, faisant passer nos commentaires à nous pour de respectueux babillages inconséquents !
    Ce n’est plus la grande mosquée de Paris, c’est la grande moquée de Paris !
    Que du direct dans les dents et sans souci aucun de se prendre une plainte éventuelle.
    Et avec citation des versets violents du coran à la pelle !
    M’est avis que toutes ces réactions ne vont pas tarder à être purement et simplement… effacées !

    1. Jean-Paul Saint-Marc

      Pour ma part, je suis bloqué sur la GRANDEMOQUERIEDEPARIS (formulation d’une tweeteuse que j’ai bien aimé) que tu as repris !
      Depuis mon dernier tweet (qui a du sauter)…
      Boubou n’a pas du aimé ma dernière sortie, le remerciant de bien nous rassurer que le bouddhisme n’était effectivement pour rien dans le dernier attentat… Et d’autres…

      Idem pour Marwan… mais là c’est plus ancien !
      Le plus rapide à me bloquer, ce fut un élu PS muzz, je ne me souviens plus de son nom !
      Je vais voir sur FACEDEBOUC … le temps de me faire virer !

  13. total

    Bien sûr que si! C’est ça l’islam! le meurtre toujours le meurtre ce n’est que ça l’islam! Partout dans le monde le MEURTRE!

  14. PATUREAU

    EN 1962? BOURBAKEUR était originire de PHILIPPEVILLE, ou il y a eu 500
    Européens tués par les hordes musulmane, peut être pourrait il nous en parler

  15. DURADUPIF

    Bouba tj la pour nous pomper l’air de la moquée de Paris qu’on n’aurez jamais dû construire. C’est vrai que c’était après Clemenceau qui lui l’aurai convoqué pour lui signifier que si les attentats ne s’arrêtaient pas Il se passerai des choses… mais c’était du temps de Clemenceau !!!

Comments are closed.