Attaque au couteau à Paris : pour Patrick Pelloux, « nommer l’ennemi fait partie de la bataille »


Attaque au couteau à Paris : pour Patrick Pelloux, « nommer l’ennemi fait partie de la bataille »

CHRONIQUES QUOTIDIENNES DE L’ISLAMISATION N°22

 

Patrick Pelloux, ancien de Charlie Hebdo, revient sur l’attaque au couteau perpétré samedi soir à Paris par Khamzat Azimov, un islamiste d’origine tchétchène de 20 ans qui tué une personne et en a blessé quatre autres avec son couteau.

L’homme assassiné dans la rue Marsollier s’appelait Ronan et avait 29 ans.

 

 

Extraits :

Apolline de Malherbe (présentatrice BFMTV) :

« Depuis que l’on vous entend, vous dites régulièrement « l’ennemi », vous dites « les islamistes » C’est un mot que l’on n’a pas entendu dans la bouche du président de la République […] qui dit « la menace », « l’attentat », « le terrorisme » mais à aucun moment ne dit « le terrorisme islamiste ». Est-ce que cela manque ?  »

Patrick Pelloux :

« Cela manque un peu… […] Je crois qu’à partir du moment […] où l’on nomme l’ennemi, cela fait partie de la bataille. Ne pas se laisser faire, la première chose, c’est la sémantique : bien dire que nous avons un problème avec l’islam radical, […] de savoir comment va évoluer cette religion et comment réagir par rapport à ces attentats.  »

Apolline de Malherbe, à la journaliste Anna Cabana :

« Que cela soit le président, le Premier ministre ou même le ministre de l’Intérieur, on sent bien que , consciencieusement, ils n’utilisent pas les mots de « radicalisme islamiste », de « terrorisme islamiste »; c’est voulu ? C’est conscient ?  »

Anna Cabana :

 » C’est une volonté de ne pas stigmatiser […] Il y a un choix à faire entre « nommer les choses » – c’est le choix de Patrick Pelloux – et le choix du sommet de l’exécutif de ne pas participer à une « dangereuse stigmatisation ». Mais il y a un vrai problème quand […] dans la bouche des plus hauts dirigeants de ce pays, à aucun moment, le mot « islamiste » n’est prononcé alors même qu’il n’y a aucune ambiguïté sur cette guerre. Avez-vous le sentiment, Patrick Pelloux, que tout le monde, au sommet de l’État, a cette conscience là : que nous sommes en guerre ?  »

Patrick Pelloux :

« Emmanuel Macron est le chef de l’État, le chef des armées, je pense qu’il en a conscience parce que c’est quelqu’un de remarquablement intelligent […] »

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email




30 thoughts on “Attaque au couteau à Paris : pour Patrick Pelloux, « nommer l’ennemi fait partie de la bataille »

  1. Laurent P.Laurent P.

    > Emmanuel Macron est le chef de l’État, le chef des armées, je pense qu’il en a conscience parce que c’est quelqu’un de remarquablement intelligent
    Emmanuel Macron est surtout comme Hollande : il n’en a rien à f..tre des « sans-dents », sa version à lui étant les « ceux qui ne sont rien ».
    Comme tous les politocards il cache le fait que nous sommes en guerre contre le coran, donc contre TOUS les MAHOMETANS (puisque TOUS reconnaissent le coran comme un livre de lois divines à suivre et Mahomet comme le modèle à suivre) parce que ce sont les ordres à suivre dictés par les monarchies pétrolières du Golfe, il leur faut se taire et mentir afin de pouvoir manger au râtelier financier des pétrodollars, c’est tout. Quelques « ceux qui ne sont rien » qui sont régulièrement tués par des jihadistes c’est tout à fait acceptable pour eux.
    Ca va donc continuer, et c’est bien fait pour les français : ils pouvaient choisir Marine, ils lui ont préféré le banquier, qu’ils assument.

  2. Celtillos

    nommer l’ennemi c’est une bonne chose, mais il faut aussi agir pour neutraliser définitivement cet l’ennemi.
    et arrêtez de nous parler d’islam radical, c’est l’islam tout court, mais bon sang de bonsoir lisez ce putain de coran et vous verrez d’ou vient le mal, tout ce que font ces malades mentaux est écrit et recommander dans ce bouquin de merde…..
    l’islam est une religion de tueurs, d’assassins, de fous furieux arriérés , il faut détruire l’islam tout court….

    1. chlomo4"

      tout à fait d’accord avec ce post !
       » nommer l’ennemi « : l’islam et sa communauté solidaire de leurs démons et de leurs fondamentaux fanatiques

      cela fait bientôt 40 ans que l’on édulcore la réalité …
      il suffit d’écouter J-JB ou les GG sur RMC . pire patrick Cohen sur Europe n°1

      j’aime assez l’expression inventée par Eric Zemmour et Alain Finkielkraut :  » le parti du suicide français  » porté par la caste médiatico -politico- intello depuis 35 ans .
      le poisson pourrit par la tête et maintenant c’est au tour des nageoires .
      le choix du représentant de l’UNEF résume à lui seul la situation : une société défaite

      Chlomo

    2. JackJack

      Absolument Celtillos, « islam radical » ??? L’islam EST radical, point barre. C’est tellement simple à comprendre, lisez le Coran nom de nom, ou lisez au moins ce petit livre qui dit l’essentiel « Les assassins obéissent au Coran » (disponible sur Amazon).

      1. Claude LaurentClaude Laurent

        En plus du livre de Christine et René Marchand:

        Décompte des versets du Coran inacceptables,xénophobes, racistes, criminels et juridiquement condamnables dans le cadre d’une société
        respectueuse de la tolérance, de la démocratie et des droits de l’homme.

        Hubert Lemaire (« Musulmans vous nous mentez » Editions Riposte Laïque (16 Euros)
        (liste détaillée avec N° des sourates et versets, page 225, vérifiables dans le coran)
        Ci-après liste des titres seule:

        Provocations à la vengeance 15
        Provocations à la discrimination
        religieuse et à la haine 92
        discrimination religieuse 77
        Provocations au racisme anti-juif 50
        Provocations au meurtre et à la guerre
        pour cause de discrimination religieuse 83
        Provocations à la discrimination sexuelle
        et désobéissance civile 80
        Polygamie, répudiation, discrimination 32
        Châtiments corporels 15
        Inceste et autres interdits 10
        Provocations au mensonge 11

        Total 465

        1. MAQUIGNON

          Bonjour – même tareq tourlourou a cessé d’essayer de nous faire avaler le coup de la « mauvaise interprétation » du bouquin – il parle désormais d’erreur de « traduction » – ex : « tuez » signifie « combattez » ! Combattez qui ? ben, vous-même ! devenez meilleurs ! c’est çà le djihad ! Aussi, apprenez à correctement traduire la traduction … avant de condamner ! Et avec çà, vous reprendrez bien un peu de vaseline ? Ya du porc dans la vaseline ? ah, alors non merci.

  3. Xtemps

    Oui il faut nommer l’ennemi et les ennemis véritables sont nos dirigeants qui nous mettent dans ces situations criminels et c’est bien pour ces raisons qu’ils sont des assassins, des criminels qui ont du sang sur les mains.
    Nos vrais ennemis sont aux pouvoirs et il est normal qu’ils nous empêchent de les nommer, puisque ce sont eux nos vrais ennemis, les musulmans et autres ne sont que leurs armes qu’ils utilisent.contre les peuples européens autochtones, puisque nos ennemis dirigeants n’arrêtent pas les criminels qui tuent les nôtres aux frontières qui n’existent plus, au contraire ils leurs donnent encore les papiers pour avoir les mêmes droits que nous en plus!.
    Vous imaginez les nazis et les fascistes avoir les papiers français à l’époque pour avoir les mêmes droits que les français!.
    Mais les Nazis comme les fascistes n’auraient plus eu besoin d’armes pour nous envahir enfin!.
    Oui c’est une guerre contre nous les peuples européens et les peuples du monde, et dirigé par l’Empire qui se trouve derrière toutes les manoeuvres criminels.
    Et nous sommes en guerre en ce moment contre l’Empire cleptomane.
    Oui pour combattre les ennemis, il faut les dénoncer là où ils sont et ils sont aux pouvoirs.

  4. Christian Jour

    Il n’y a pas d’islam radical, il y a un islam c’est tout. L’islam est conquérant par tous les moyens comme le mensonge ou la terreur. L’islam est incompatible avec notre société et doit être expulsé de France. L’islam n’est pas amour et paix, mais meurtrier.

  5. G1Avis

    Patrick Pelloux qui ‘nomme les choses’. Qu’il est drôle l’arroseur arrosé, le pompier pyromane, l’humaniste forcé de stigmatiser.
    Encore un de ces résistants de la dernière heure qui après avoir bien foutu le feux partout en France au nom des droits de l’Homme, ira demander l’asile politique en Suisse ou aux USA.
    Apoline fera probablement la même chose.

    1. chlomo4"

      pour Apolline , je ne sais pas mais ses petits enfants c’est plus sûr .
      Quant à la Suisse , l ‘abandon de la Résistance à l’islam bien génialement portée et incarné par Oskar Freysinger ne laisse rien présager de bon …

    2. durandurand

      Ce pelloux commence à sentir le feu qui arrive , lui le médecin boboïde n’aime plus ses amis allogènes pourtant il fût un temps ou il les défendait bec et ongles  » ses protégés  » attention pelloux tu sors du politiquement correcte de la bien-pensance ,tu vas te faire taper sur tes mimines , vilain !

    3. frejusien

      c’est ça, l’arroseur arrosé, le Pelloux, encore un qui a dû faire __barrage au Front National___,
      ces résistants de la dernière heure, même pas, car ils continueront à faire barrage au seul parti qui a dénoncé l’islam, depuis des lustres,
      donc, on veut bien commencer à dénoncer, __un peu__, mais on reste sur ses positions, et on continue à faire allégeance au pouvoir qui nous islamise,
      quelle hypocrisie ! quel manque de lucidité !

      et dire que ce type a vu le carnage causé par l’islam, les dizaines de massacrés, de handicapés à vie, les atroces mutilations, il a vu tout ça,

  6. Chevalier d'Eon

    Je constate que l’on nomme de plus en plus l’ennemi
    et ce malgrés l’acharnement anti démocratique de faire taire les voix qui s’élèvent ( et elles sont de plus en plus nombreuses)
    oui c’est un fait
    c’est notre droit , car nous sommes en guerre et en danger !
    je constate aussi un recul des voix de ceux qui osent encore nous dire :  » c’est pas ca l’islam » et  » c’est la religion de p* et d’amour  »
    l’ennemi c’est l’islam

  7. Sylvie

    En 1939-1945, on savait nommer l’ennemi : l’Allemagne d’Hitler.
    Aujourd’hui, en 2018, l’ennemi est invisible et nous même une guerre de conquête contre la France et son peuple. Cet ennemi invisible que tous connaissent c’est le terrorisme islamique qui est soutenu par l’Arabie Saoudite, le Qatar, le Koweit et les autres Emirats qui nous sont hostiles.

    Si on avait des dirigeants courageux avec de vraies couilles, les Saoudiens et autres Qataris trembleraient devant nous. Pétroles confisqués, mise sous tutelle des pétromonarchies, confiscations des avoirs, saisies mobilières et immobilières à l’étranger (les villas sur la Côte d’Azur, les hôtels parisiens de l’avenue Foch, etc…), la dissolution de leurs troupes de mercenaires et arrestations de tous les soutiens aux terroristes (français comme étrangers). Dissolution des mouvements antiracistes…Fermetures des frontières. Contrôles militaires et accroissements de la lutte contre l’immigration avec ordre d’ouvrir le feu contre les intrusions…

    Installation de fils de fer barbelés le long de toutes nos frontières. Espagne, Italie,Suisse… Peut-être le long de la frontière allemande…

    Suspension des relations diplomatiques avec les pays du golfe soutient du terrorisme.

    1. Chevalier d'Eon

      correction
      Totalement d’accord avec vous
      on se demande pourquoi ces gens nous dominent alors que
      si l’ on avait des dirigeant responsables nous n’en serions pas là
      nous serions les plus fort !
      l’Arabie et tout ces pays arabe seraient encore des bédoins sans aucune ressources !
      Pauvre France !

  8. Pierre Gouverneur

    Il n’y a pas besoin d’être supérieurement intelligent pour réaliser que l’islamisme ou radicalisme musulman est notre ennemi actuel, le pire qui nous menace par tous les moyens, devant la passivité coupable de nos dirigeants. Nous sommes en état de guerre ; ne pas désigner ses ennemis est aussi insensé que suspect.

  9. Lucomoto

    Un cri de guerre

    Le slogan Pas d’amalgame est connu pour son usage de mantra protecteur claironné par les islamo-solidaires après un attentat.
    Cette expression est présentée comme un appel à l’humanisme, à la morale et à la moralisation.
    Se pourrait-il que cette expression porte un sens dont l’envergure soit tout autre que ce qu’il laisse croire?
    Ce Pas d’amalgame signifie aussi pas d’amalgame avec le peuple autochtone.
    Cette expression consacre l’absence de solidarité avec la Nation.
    Pas d’amalgame porte un sens plus lourd qu’un slogan humaniste, moral ou moralisateur.
    C’est un constat du réel.
    Un constat scandé tel un cri de victoire déshumanisante sur la civilisation après chaque attentat.

  10. jeanpartduciboulot

     » Quelqu’un d’extrêmement IMTELLIGEN?????? j’en chie un comme lui tous les matins.

  11. Machinchose

    Patrick Pelloux finira Ministre de la Santé
    quand? sous quelle République ? dans quel gouvernement ?

    je n’ ai hélas pas de réponse….

  12. Dunois

    macron… intelligent ? Non, je cauchemarde ! Comment peut-on dire qu’une demi-paramécie est intelligente ? macron est un fou, un psychopathe et un criminel. Qu’est-ce que l’intelligence a à voir dans tout ça ? Regardez sa tronche de débile véreux et vous voyez bien qu’il a été fini à la pisse (de chameau). C’est pour ça qu’il a choisi un gouvernement de fous, de psychopathes et de criminels.

  13. Grain de riz

    Moi,je trouve étonnant et plaisant de voir un Patrick Pelloux faire preuve de clairvoyance et d’honnêteté. Mais,en même temps,on peut etre encore plus inquiet,car cela révèle que le problème est devenu tellement grave,qu’il est devenu visible,même pour des aveugles,et qu’il est devenu avouable,même pour les gens les plus véreux et de mauvaise foi.

  14. Conan

    Le plus grand des dangers pour la France selon maqueron, ses préfets et ses juges des cons, c’est le populisme identitaire !
    En 2017, un étranger venait s’installer en France toutes les deux minutes …
    Combien en 2018 et combien ça coûte ?
    Y’a bon vos impôts !…

  15. frejusien

    Alors, question à Pelloux : après avoir  » nommé  » le problème, désigné l’ennemi, que fait-on ?
    réponse de Pelloux  » on continue à voter macron, et on croise les doigts en attendant que ça passe « 

  16. jojo ( le plombier )

    L’amour est aveugle. Le mariage rend la vue. Même l’amour contre nature avec nos amis musulmans Même et surtout le mariage arrangé avec nos ennemis . Si Pelloux ne restait pas aveuglé par l’intelligence remarquable de son président il pourrait le nommer avec un gentil nom puisque il déclare maintenant vital que l’on nomme l’ennemi.

Comments are closed.