Attaque au couteau rue Monsigny, Paris : On ne se laisse pas abattre, ON REAGIT !


Attaque au couteau rue Monsigny, Paris : On ne se laisse pas abattre, ON REAGIT !

Un mahométan pacifique et tolérant, criant « Ah, la Wouake barre! », ce qui n’a absolument rien à voir avec l’islam, prometteur ex-futur prix nobel de littérature, a égorgé un Parisien islamophobe qui l’avait bien cherché, et a blessé quatre autres racistes intolérants qui l’avaient provoqué en refusant de se convertir à la religion de p·et de Mahom·aix, à Paris dans la rue Monsigny.
Les brutes fascistes des milices gouvernementales l’ont injustement abattu, sans même prendre le temps d’écouter ses explications pourtant limpides et encore moins de respecter le rite sacré du halal lors de son abattage.
#hontedetrefranSSais #balanSSetonflic #pasmoniSSlam

C’est sans doute comme cela, ou pas loin, que les musulmans modérés « de France » vont nous jouer les pleureuses et se victimiser.
On va les laisser couiner comme des porcelets écouillés, on va les ignorer sans même leur faire le plaisir de les mépriser, et à la place on va RÉAGIR,concrètement, écologiquement : on va réinformer localement.
C’est très simple :

Les assassins obéissent au coran, nous on le sait.
Hélas, l’immense majorité des Français, et sans doute la quasi totalité des habitants de la rue Monsigny, l’ignorent complètement, voire pire : pensent que le coran est un livre de tolérance et de paix !
Alors on va démontrer, noir sur blanc, individuellement à chaque habitant de la rue Monsigny, que le coran est RESPONSABLE ET COUPABLE de tous les meurtres commis par les jihadistes, dont le mort et les blessés dans leur propre rue, au bas de leur immeuble.
Et une telle opération de réinformation, contrairement à ce que l’on pourrait croire, c’est EN-FAN-TIN :

– On commande un (ou plus, selon vos moyens et votre motivation) exemplaire(s) du livre de Christine Tasin et René Marchand Les assassins obéissent au coran en envoyant 12 euros à Résistance républicaine =
A commander par chèque à l’ordre de Résistance républicaine, 101 avenue du Général Leclerc, 75685 Paris cedex 14 ou bien par carte bleue ou paypal directement sur notre site, rubrique faire un don, noter dans la partie message votre commande et l’adresse de livraison.

– On consulte la liste des habitants de la rue Monsigny à Paris :
https://www.pagesjaunes.fr/pagesblanches/recherche?ou=rue%20Monsigny%2C%20paris&proximite=0
Ils ne sont qu’une petite centaine, quand nous sommes des milliers à lire Résistance Républicaine tous les jours.

– On choisit un nom dans la liste qui soit le plus proche du sien propre. Par exemple si vous vous appelez Raizistan, vous prenez l’habitant de la rue dont le nom de famille est le plus proche de « Raizistan », Rabot par exemple. Ceci va permettre que le hasard fasse bien les choses et que la totalité des habitants soient réinformés.

– Etape OPTIONNELLE, seulement conseillée afin que le destinataire comprenne rapidement pourquoi diable il reçoit un livre, mais n’est pas stricto-sensu obligatoire, notamment si vous ne disposez pas d’une imprimante.
On imprime un article à propos de l’attaque jihadiste dans la rue du destinataire, par exemple (on n’est jamais aussi bien servi que par soi-même…) :
http://resistancerepublicaine.eu/2018/05/12/agression-au-couteau-a-paris-deux-morts-dont-lassaillant/
Cliquer sur la barre verte « Print Friendly » en bas à gauche de l’article.
Dans la fenêtre d’impression qui s’ouvre, choisir la taille de texte 100% et la taille d’image 50%.
Cliquer sur l’icône PDF.
Choisir la taille de page « A4 » (« Letter » est le format américain) puis cliquer sur « Téléchargez votre PDF » et enregistrer le PDF sur votre ordinateur.
Désormais vous pouvez imprimer l’article dans sa version « tract », en imprimant la pleine page de la version PDF que vous venez de créer (en une seule feuille imprimée recto seulement). En cas de mise à jour qui allongerait l’article vous pouvez ne conserver que la première page du résultat ou imprimer l’article, plus long, soit en recto-verso soit sur deux feuilles recto.

– Quand on a reçu le(s) livre(s) commandé(s), on encarte [optionnellement] dans le(s) livre(s) l’article imprimé puis on ré-expédie immédiatement le(s) livre(s) à l’habitant (ou aux habitants) de la rue Monsigny préalablement choisi(s) au Hasard-Qui-Fait-Bien-Les-Choses.

Vous doutez fortement qu’expédier un livre puisse avoir la moindre influence sur le cours de la guerre ?

L’expérience, déjà faite dans un cas similaire, démontre que le livre Les assassins obéissent au coran est considéré par notre gouvernement de collabos comme une ARME qui devrait, au même titre qu’un pistolet ou un canon de 105, être INTERDITE de détention par les français :
http://resistancerepublicaine.eu/2017/09/04/le-vice-procureur-weil-porte-plainte-contre-notre-ouvrage-les-assassins-obeissent-au-coran/

Et c’est normal : tant qu’un peuple ignore la vérité, il accepte sans broncher de se faire de temps en temps massacrer par des « déséquilibrés » car c’est la vie, on n’y peut rien, c’est comme ça, faut faire avec… Mais si jamais ce peuple comprend que ces fameux « déséquilibrés » sont en réalité délibéremment programmés pour massacrer le peuple, et que les politocards sont parfaitement au courant mais laissent faire, voire encouragent ces massacres « inévitables » parce que cela sert leurs intérêts, ça va barder pour les fesses des dits collabos.
Des collabos qui font dans leur pantalon à la simple idée de perdre leurs privilèges.

Bien évidemment il y aura des habitants de la rue Monsigny qui recevront plusieurs livres. Ce n’est PAS un problème, ni un gâchis, car ces habitants pourront ainsi, d’une part, mesurer l’efficacité de la résistance et, d’autre part, redistribuer les exemplaires supplémentaires à d’autres personnes de leur choix.

Vous avez le feu sacré, vous avez choisi votre (vos) destinataire(s) et vous voulez en faire PLUS ?
C’est possible : en plus du livre Les assassins obéissent au coran vous pouvez commander le livre L’ISLAM FABRIQUE DE DÉSÉQUILIBRÉS?
https://ripostelaique.com/livres/215802
et le joindre à votre (vos) envoi(s).

Bon, alors, vous attendez QUOI pour rejoindre le maquis choisir un(des) destinaire(s) et commander le(s) livre(s) au lieu de partir travailler en Allemagne nazie pour le S.T.O. rester assis devant votre écran comme un veau ?!

Note de Michel Feudedieu

Pour ceux qui ne peuvent se payer « Les assassins obéissent au coran » :

Offrez les VERSETS VIOLENTS DU CORAN dans un tract imprimé par vous-même.
http://www.passverite.com/l-islam-en-question/les-versets-violents-du-coran/

« Pour combattre l’islam, il n’y a pas mieux que les textes de l’islam.» (Bill Warner, islamologue)

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email




28 thoughts on “Attaque au couteau rue Monsigny, Paris : On ne se laisse pas abattre, ON REAGIT !

  1. PATUREAU

    Monsieur macron, protecteur des tueurs islamistes est il parti pour battre le RECORD des morts durant la législature de son ancien patron et amis
    socialo islamiste holland, 500 en comptant, les morts cachés, par blessures après les attentats, des << PAS D'ALMAGAM ou du BIEN VIVRE ENSEMBLE
    ou TOUS UNIS CONTRE LA HAINE, IL PEUVENT NOUS APPORTER QUELQUE CHOSE, etc etc etc?
    TOUS LES BEAUX DISCOURS DES COLLABOS ISLAMISTES
    pour nous faire accepter NOS ASSASSINS MUSULMANS ISLAMISTES de
    FRANCE

    Reply
  2. fanch

    L’assaillant selon les médias; moi je dis L’ASSASSIN, serait âgé de 21 ans et d’origine tchetchen. Et mac ron nous dit « la France paye à nouveau le prix du sang » Que c’est beau !!!

    Reply
    1. SAHSAN Rosa

      On va encore voir fleurir les ours en peluches, les roses et les poèmes. Les voilées de service seront en première ligne pour venir nous expliquer que ce n’est
      pas cela l’islam. Et boubaker de venir nous donner une leçon d’islam.Mais oui
      chers amis il est vrai que c’est la religion de paix et d’amour.
      ROSA

      Reply
  3. Alain Bobo

    Ils l’ont abattu ? Mais c’est une force disproportionnée ! Il aurait fallu que le militaire sorte son couteau aussi et essaye de le maitriser. J’espère que l’Onu se réunira et fera une enquête à ce sujet.
    En attendant allons faire une prière à la mosquée d’à côté pour ce pauvre immigré de ISIS.

    Reply
    1. Laurent P.Laurent P.

      Votre boutade n’est pas tant que cela une boutade…
      Imaginez juste un instant que les policiers (ce ne sont pas des militaires qui sont intervenus mais des policiers) aient été équipés de l’arme que je préconise ici :
      http://resistancerepublicaine.eu/2018/01/07/legitime-defense-et-si-le-glaive-romain-etait-plus-efficace-que-le-pistolet/
      c’est à dire un glaive de type romain mais fabriqué avec des matériaux modernes.
      Hé bien ces policiers auraient disposé d’une arme blanche équivalente au couteau du jihadiste (donc riposte totalement proportionnée, les musulmans « modérés » n’auraient alors plus rien à dire) mais une arme NETTEMENT plus longue que le dit couteau. Dans certains cas la taille compte !
      Et dans ce cas là, au lieu de d’abord tenter de le neutraliser au taser, ils auraient pu encercler le jihadiste et commencer à le larder de coups de glaive de toute parts tout en restant hors de portée, jusqu’à ce qu’il soit mis hors de combat, ce qui aurait (très probablement) permis de le cueillir à point (ou plutôt « saignant » ! 🙂 ) mais VIVANT.
      Ce qui aurait permis de l’interroger.
      Ce qui aurait permis de constater qu’il aurait, selon toute probabilité, revendiqué son action comme la simple application des versets violents du coran, comme expliqué dans le livre.
      Et ça, CA, nos gouvernants ne le veulent SURTOUT PAS !
      Le peuple doit rester dans l’ignorance du contenu du coran, le coran doit rester officiellement un livre de paix et de tolérance.
      Pour que nos politicards puissent continuer à se faire discrètement, mais abondamment, arroser de pétrodollars par les roitelets du moyen-orient !
      Et c’est encore plus évident avec les militaires qui ont un fusil conçu pour être équipé d’une baïonnette, baïonnette qui est automatiquement livrée avec chaque fusil, qui peut être portée soit au bout du fusil soit dans son fourreau, à la ceinture. Dans le cas des militaires, donc, ils pourraient immédiatement être équipés d’une arme blanche plus grande qu’un couteau, pour 0 euros. Sauf que le pouvoir politique leur IMPOSE de laisser la baïonnette à l’armurerie…
      Encore une fois pour que les jihadistes pieds nickelés PUISSENT attaquer au couteau MAIS soient de préférence flingués et non pas capturés vivants car ils pourraient dire la vérité sur le coran, ce que les collabos que nous sommes assez stupides pour élire et réélire, à longueur d’élections, ne veulent SURTOUT PAS !
      Ils préfèrent qu’il y ait des morts, que la population reste dans l’ignorance des raisons de son massacre (le contenu du coran), et pouvoir empocher des sous, plein de sous!

      Reply
  4. palimola

    Les journaleux et autres merdias évitent soigneusement de prononcer deux mots depuis hier soir ….islam et musulman .

    Reply
    1. AntiislamAntiislam

      Bonjour,

      C’est pas un nouveauté :=)

      J’ai pris France-Info ce matin : des experts en la matière.

      Là, ils ont trouvé un angle : la rapidité de l’intervention policière.

      Et ils tartinent et tartinent sur ce point.

      Reply
      1. Claire

        France-Unfaux a aussi beaucoup parlé d’un « jeune homme », et quand ils l’ont appris, « de nationalité française ». Ils ont aussi donné la parole à un « expert » auto-proclamé qui a parlé de folie et aussi de radicalisation sans que ce soit forcément religieux. Là, on atteint des sommets.

        Reply
  5. YKempenich

    Cher Laurent P. Vous auriez dû être expert en marketing, dir’com ou bateleur de foire. Vos arguments sont imparables !

    Nos lecteurs auront peut-être une crainte : que l’on trouve une trace ADN dans leurs envois et qu’ils soient condamnés pour « incitation à la haine » contre la religion de « p-et-d’amour ».

    Crainte infondée ? Mhhh, avec Macron et ses sbires, rien ne m’étonnerait…

    Reply
    1. Laurent P.Laurent P.

      Pour l’ADN, c’est comme pour les empreintes digitales : pour remonter à vous, il faut que votre ADN ait déjà été prélevé, ou que plusieurs membres de votre famille aient déjà aussi été fichés avec leur ADN, sans quoi on ne peut relier un ADN à… personne, absolument personne.
      C’est ce qui s’est passé pour le livre qui est remonté au procureur lors du meurtre par un musulman de Sarah Halimi : la plainte est contre X.
      Et pour l’instant le livre est toujours autorisé en France.
      Donc pour les paranos complets jamais fichés dont aucun membre de la famille n’est un criminel fiché pour son ADN, y’en a rien à f..tre de l’ADN.

      (***)

      Reply
      1. YKempenich

        Je faisais de l’humour…

        Ceci dit, les forces de l’ordre peuvent prélever votre ADN sans que vous soyez un criminel. Il suffit d’être mis en « garde à vue ». Et l’ADN est gardé 20 ans.

        Et je pense qu’avec les futures lois anti-islamophobie, pas mal de gens se retrouveront mis en examen. Ex : Génération Identitaire.

        Pourtant, ce ne sont pas des criminels.

        Reply
        1. frejusien

          Pas la peine d’aller chercher aussi loin que l’ADN, les analyses ADN restent relativement chères,
          mais les empreintes digitales sont relevées sur un fichier national, lors de la fabrication d’un passeport, il est actuellement très rapide de les vérifier avec les nouveaux systèmes informatiques

          Reply
        2. FRANC

          Pour moi c est fait auditionnè par mes ex collègues pour un « islam dehors » mort de rire heureusement que nous sommes en démocratie bone chance a tous

          Reply
          1. frejusien

            Démocratie….., démocratie….?
            pas tout à fait sûr, ils ont relevé votre ADN, pour simplement avoir dit  » islam dehors « 

  6. cayssials

    avec leur putain de RAMADAN chaque année c’est de pire en pire
    là aussi c’est encore une fois la faute aux médias qui arrêtent pas de nous les casser avec ça;
    Il y a trente ans on noue emmerder pas avec ça ;cette saloperie qui devrais même pas exister chez nous en europe et en france en particulier
    Mais là on paye les conneries de nos politiques de gauche comme de droite
    comme par hasard apres mai 68
    On en a pas fini malheureusement avec ces merdes
    virons l’europe et le pouvoir en place et apres ça ira mieux

    Reply
  7. frejusien

    article très motivant ! à vos tablettes, faites chauffer la CB !

    les habitants de la rue Monsigny doivent savoir pourquoi un citoyen français vient d’être tué au couteau en France , par un faux français, naturalisé, mais tchétchène musulman, qui obéit au coran,

    ses parents sont en garde à vue, je parie à un contre mille qu’ils ne seront pas expulsés, et relâchés dans les heures qui viennent

    Reply
  8. Chevalier d'Eon

    Prenez un musul bien imbibé de sa doctrine de  » p* et d’amour  » et vous avez un cocktail explosif et dans les rue des morts !
    C’est aussi simple que cela !
    Il en sera toujours ainsi tant que l’islam aura les droits d’exister en europe
    Donc suite au prochain attentat

    Reply
  9. patrice

    et pendant ce temps, il y en a un avec sa maman qui ont les doigts de pieds écarté au soleil, il en a ont riens à foutent de ce qu’il vient de ce passer à Paris, Jean Marie le Pen, ou Marine Le Pen aurait écouter leurs vacances et serait rentrer à Paris avec le visage rempli de colères de dégoût et de haines, lui non, a ses yeux ce n’est pas très important, ses épaules de lâche lui interdit de s’émouvoir sur la mort d’un pauvre garçon, et la souffrance des hautes victimes.

    Reply
  10. frejusien

    On ne nous a rien dit sur celui qui a été tué par le muzz, à part son age un jeune de 29 ans,
    quelqu’un a des infos ?

    Reply
  11. frejusien

    macron a tweeté, « nous avons payé le prix du sang »
    NON, macron, nous avons payé le tribut islamique, de ceux que ta clique a naturalisés à tout-va

    Reply
  12. Claude LaurentClaude Laurent

    A 18 h P Pelloux était invité par Apolline de Malherbe.et une autre journaliste.
    Les deux femmes faisaient remarquer que les messages de nos élus, dont le très dynamique ministre de l’intérieur employaient le mot « attentat » ou « terroriste » sans y ajouter le qualificatif « islamiste ».
    P Pelloux (urgentiste lors de l’attentat du Bataclan) confirmait et faisait remarquer que nous étions en guerre et qu’il était urgent que les journalistes AUSSI nomment l’origine des causes.
    Ce médecin déclara que E.Macron était certainement compétent en économie mais n’était pas très formé à la géopolitique !

    Quelques temps avant Mr Pelloux, V Calmels déclarait sur le plateaux que fermer 3 mosquées salafistes était insuffisant vu qu’il en existait encore une centaine.

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *