L’affaire Naomi Musenga révélatrice de l’hystérie communautariste


L’affaire Naomi Musenga révélatrice de l’hystérie communautariste


Rappel des faits :

 

Cette jeune mère de famille de 22 ans est décédée en décembre dernier après avoir appelé le SAMU en vain.L’opératrice a ignoré ses plaintes et s’en est même moquée. Naomi Musenga est morte à l’hôpital quelques heures après. Le procureur de Strasbourg a ouvert l’enquête sur la base d’une lettre envoyé le 30 avril qui met directement en cause les services du Samu ainsi que les différents interlocuteurs.

L’affaire est tragique, en effet.

L’exploitation communautariste qui en  est  faite est abominable.

Nous assistons à une véritable hystérie dans les médias, dans les milieux communautaristes …

A commencer par notre grande « amie » Rokhaya Diallo :

Les malheureux personnels du SAMU, ce service essentiel à notre pays, sont harcelés, comme jamais, par des gens agressifs, haineux.

Pourtant, comme le notent de nombreux internautes,  des cas semblables , tout aussi tragiques  dans leur déroulé, se sont déjà produits, seulement … les victimes étaient blanches :

 

La France que nous connaissons  ressemble de moins en moins à la France des années 60.

L’immigration qu’elle a subi par la lâcheté de nos gouvernants (Giscard, Mitterrand, Chirac, Sarkozy et maintenant l’ horrible  Macron) la transforme, peu à peu, en  un agrégat de communautés revendicatrices et haineuses.

Il nous appartient de réagir et vivement: l’existence même de notre France est désormais en jeu.

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email




37 thoughts on “L’affaire Naomi Musenga révélatrice de l’hystérie communautariste

  1. maury

    Le père de la patiente a fait une drôle de réflexion qui m’a étonnée et que personne n’a notée »:ma fille était bien portante au moment du coup de fil???? »

  2. Lacata

    Un jour j’ai appelé le SAMU; le type au bout du fil, passablement endormi m’a invité à renouveler mon appel au bout d’une heure si les symptômes que je présentais n’avaient pas disparus. Visiblement, il n’avait pas envie de se déplacer. J’avais mangé des champignons et le temps de tout évacuer, j’allais beaucoup mieux. Mais quelle angoisse!
    Je me dis que si j’étais morte empoisonnée, la presse n’en aurait pas fait tout un tintouin.

    1. AntiislamAntiislam Post author

      Bonjour,

      « Tintouin » est même faible, c’est un véritable délire médiatique qui hystérise le public en ricochet …

  3. Machinchose

    « La France que nous connaissons ressemble de moins en moins à la France des années 60. »

    nous sommes de moins en moins nombreux a pouvoir témoigner de cette heureuse époque, cher Antislam….

    combien de dizaines de millions de Français de nos jours qui ne se doutent même pas de ce que ce fut
    l’ érosion a commencé dés les années 70 avec l’ importation des main d’ oeuvre maghrébines
    fallait des manards pour Renault (flins, aubergenville, cléon,…) Unic camions (Trappes)Aérospatiale (les Mureaux) et toutes ces marques d’ usines comme Général Motors a Gennevilliers qui naturalisera en Maughrébie la ville et ses environs

    GM a disparu….mais pas la population qui y fut importée, bien au contraire….

  4. Amélie Poulain

     » «Certains personnels soignants estiment que les personnes d’origine africaine ou maghrébine ont tendance à exagérer la manifestation de leurs symptômes, et n’entendent pas leur plainte. J’en ai été le témoin. C’est une forme de « racisme institutionnel ».» https://t.co/8FJBRh8boE

    — Rokhaya Diallo (@RokhayaDiallo) May 11, 2018″

    Cette affaire est tragique certes on ne peut le nier bien sûr, mais pas plus que tous les Français ou autres qui ont vécu ce genre d’accueil y compris aux urgences (j’en ai fait les frais et j’ai failli mourir, et je n’exagère pas).

    Cependant, au-delà des faits évoqués dont on ne connait pas le véritable contexte, il est vrai qu’il y a une différence de mode d’expression des émotions selon les cultures sans généraliser bien sûr (et je parle de toutes les cultures, que ce soit, Etats-Unis, Europe ou ailleurs). En effet, cela est tout à fait reconnu pour ceux qui s’intéressent au comportementalisme (cf « L’espace interpersonnel » dont parle Boris Cyrulnik qui peut conduire à de forts quiproquos entre gens de différentes cultures).

    On peut constater (et ce n’est pas une critique, c’est le constat d’une différence) que certaines cultures extériorisent plus leurs émotions que d’autres et je pourrais citer un exemple au niveau de mon proche entourage où l’un des membres a épousé une femme étrangère issue d’une culture très expressive dans ses comportements.
    Au début, je me laissais prendre par ses descriptions très dramatiques que ce soit au niveau santé ou autre, et, à chaque fois, son mari tempérait…. J’ai fini par le constater moi-même et je reste maintenant plus à distance quand elle explique quelque chose même si ce n’est pas toujours simple de faire la part des choses.

    Le problème c’est qu’avec ce genre de décalage, et il y a aussi dans notre Culture des gens qui sont aussi toujours dans une certaine dramatisation, on risque de ne pas prendre au sérieux quand cela est grave.

    C’est humain et c’est tout à fait compréhensible même si cela peut avoir des conséquences dramatiques, cela n’a rien à voir avec un « racisme ».

    Bizarrement, quand j’ai vu le battage qui était fait autour de ce triste évènement, je me suis dit qu’il devait y avoir autre chose derrière… Finalement, j’avais raison.

    La famille n’est sans doute pas responsable, c’est tous ceux qui récupèrent le moindre évènement pour alimenter leur idéologie, et je trouve cela infect d’utiliser une souffrance humaine pour ce faire.

    1. AntiislamAntiislam Post author

      Bonjour,

      La famille est digne, ce sont les médias, les Diallo et autres horreurs qui sont en cause.

      Quand ils hurlent « on veut la vérité » comme un mantra , quelle « vérité » veulent-ils de plus que cet enregistrement terriblement accusatoire pour le SAMU qui leur a été livré sur un plateau ?

      Je doute fort que dans le Sénégal d’origine de la Diallo, la transparence atteigne ce niveau d’exigence.

      1. Victoire de Tourtour

        Au fait: au Sénégal, le Samu se précipite pour secourir les gens et les amener le plus rapidement possible dans un hôpital où le personnel soignant est compétent, aimable, attentionné, etc . ?

        1. AntiislamAntiislam Post author

          Bonjour,

          J’ai, en effet, des doutes : existe-t-il même un SAMU au Sénégal ?

  5. Vent d'Est, Vent d'Ouest

    « … J’en ai été le témoin. C’est une forme de « racisme institutionnel » dit cette perle de Rokhaya Diallo. À quel moment ? Elle y était présente ?
    Ceci dit, Madame, et les Blancs qui sont décédés à la suite de mêmes moqueries et d’abandon, c’était quoi, d’après vous ? Du racisme anti-blanc ?
    Cette exploitation de tout et surtout de rien pour accuser le système de racisme est indécente et ignoble !

    1. peulet

      Le SAMU reçoit quotidiennement des appels de « chance pour….etc…. » pour des bobos ! A la fin , ils « craquent » …. !!!

  6. frejusien

    Quand ce ne sont pas des appels « pièges à cons » pour se faire caillasser,
    on ne respecte pas la démocratie, celle-ci vous le rend en retour,

    certains personnels du samu doivent être enclins à filtrer les appels en fonction de leur provenance, et se poser la question : vrai ou faux, urgence ou piège ?

    1. Amélie Poulain

      Tout à fait, ce qui peut expliquer les erreurs bien compréhensibles, c’est là qu’il faudrait agir en premier lieu.

      J’imagine que l’on peut repérer les appels des plaisantins non ? Les amendes salées voire plus, ce n’est pas fait pour les chiens…. Quant aux agresseurs des Secours c’est innommable et il faut reconnaître que l’on n’avait jamais vu cela avant…. Les sanctions devraient être exemplaires mais bon, cela fait partie de l’ensemble….

      Il y a de l’ordre à mettre, trop, facile de taper exclusivement sur le personnel.

      1. AntiislamAntiislam Post author

        Bonjour,

        Il n’y a plus aucune répression en France.

        Les tribunaux correctionnels sont devenus des machines inutiles.

        1. HARGOTT

          Pas tout à fait inutiles: ils servent encore à punir les « délinquants » qui osent dire des vérités dont la divulgation est interdite par l’idéologie du gouvernement. La justice n’existe plus, c’est le mur des cons, elle se chie et se pisse dessus; la justice est incontinente.

  7. David

    Oui, un de nous est parti,
    MALHEUREUX!
    par respect aux proches:
    pourquoi ne pas attendre l’enquête ? de quoi souffrait elle? et depuis quand était elle malade ?…..; même les parents l’ignorent
    donc attendons …..
    y’a t il que l’opératrice qui est en cause……. voilà des années que le corps médicale de STRASBOURG :ex: service d’urgence …  » au secours…ils on même fait gréve : combien parmi nous sont descendus dans la rue pour les soutenir……. même pas moi qui par 3 fois ai passé, et sauvée par,le médecin de garde, le SAMU, ,les Pompiers ,le service d’urgence et finalement par le service concerné tout n’est pas parfait mais Aujourd’hui il faut aller au fond du problème: la santé passe avant TOUT oui, mais allons il FAUT leur donner le moyen mais pas en réduisant ce dernier ‘ personnel et financier…… EN MARCHE à reculons

  8. NICOLAS F

    Il serait necessaire qu’une annonce soit enregistrée sur le répondeur du Samu avant que la personne ait l’opérateur au bout du fil.
    Vous êtes au SAMU ;Ceci est un appel d’urgence. Aucun renseignement général ne sera fourni.
    Vous devez vous présenter:identité,âge ,adresse.
    Décrivez à l’opérateur exactement votre douleur ,l’endroit ou vous avez mal ,depuis quand. Ne faites aucun commentaire.
    Un opérateur va vous répondre.

    Le pathos et la mise en scène de certains patients ,de bonne foi car ils croient qu’ils seront mieux écoutés est malheureusement contre productive.
    « Je vais mourir  » est hélas une mauvaise présentation des symptômes et prendre une voie mourante encore moins .
    Et puis on peut toujours dire « bonjour madame  » c’est une bonne présentation avec quelqu’un qu’on ne connait pas pour qu’il vous écoute d’emblée.
    Ne peut -on enseigner dans certaines familles une autre approche de communication que la victimisation permanente pour exister ?
    Apprendre à communiquer ,aujourd’hui dans notre monde est essentiel.
    Surtout avec un médecin. Des borgboigmes et une voix inaudible pour bien montrer qu’on va mourir n’est pas la bonne façon de se faire écouter.
    Cela nécessite aussi de bien connaitre son corps et son état de santé .
    Le vaudou magique n’existe pas en médecine.
    MAIS LA DESCRIPTION CLAIRE des symptômes et de la situation ,claire et rapide sera déterminante avec la personne qu’on a au bout du fil.
    C’est écoeurant cette exploitation communautaire qu’on fait de ce drame .
    J’imagine les tonnes d’injures ,de haine et d’ imprécations anti -blanc que se reçoivent en pleine g…. ces agents du SAMU de Strasbourg.
    La haine,toujours la haine en réponse à tous le problèmes,voilà la France d’aujourd’hui.

  9. Amélie Poulain

    « Décrivez à l’opérateur exactement votre douleur ,l’endroit ou vous avez mal ,depuis quand. Ne faites aucun commentaire.
    Un opérateur va vous répondre. »

    Dans l’idéal c’est bien bien sûr, mais parfois je suppose que l’on ne peut dire qu »au secours »… Il faut pouvoir parler efficacement selon ce dont on est atteint.

    La base c’est le manque de respect et d’éducation ambiants dont son adeptes certains, et le pire, c’est qu’on généralise et finit par trouver ce genre de comportements normaux (caillasser, brûler des voitures, insulter et exiger toujours plus, ne pas respecter les autres, les structures institutionnelles destinées aux Citoyens notamment le SAMU, etc….).

    1. AntiislamAntiislam Post author

      Bonjour,

      C’est aussi que les opérateurs SAMU sont harcelés de faux appels …

      1. Amélie Poulain

        Oui tout à fait, c’est ce que je dis quand je parle du manque de respect des structures dont le SAMU.

    2. Amélie Poulain

      J’ai oublié : se victimiser en permanence avec exigence de réparation immédiate sinon on casse tout….

      Je ne parle pas des parents, la plainte est légitime et je comprends leur douleur, mais beaucoup de Français dans ce cas-là ne sont et n’ont pas été soutenus de la sorte et ont donc dû laisser tomber. Je n’aime pas cette différence de traitement auxquels on assiste actuellement, et dans bien des domaines.

  10. dahier

    Ce qui n’est pas acceptable non plus, c’est que ces émigrés africains arrivent pratiquement tous de pays où ils n’ont rien à attendre des services de secours… Ce qui n’existe pas chez eux devient exigible dès qu’ils sont en France… Sans compter les appels pour des bobos insignifiants, les faux appels et les vrais pièges meurtriers, l’invasion des urgences parce que le bébé est enrhumé, etc etc… On peut comprendre l’agacement de cette opératrice, même si cela n’est pas excusable. Il est temps de mettre au pas tous ces profiteurs de la France qui pourrissent la vie des français et abusent de tous nos services santé ou autres.

    1. Amélie Poulain

      C’est vrai, j’en ai vu arriver par la filière clandestine avec une liste de tous les examens qu’ils voulaient et… exigeaient. Venant d’une zone d’Afrique pourtant pas réputée pauvre.

      1. HARGOTT

        des réfugiés, vous osez attaquer de pôvres réfugiés….Aux prestations sociales, sur le dos des cotisants et des con-tribuables

        1. Amélie Poulain

          Je constate, simplement, l’incurie de ce Système. Je précise que ces régions africaines n’étaient pas du tout en guerre, ce n’était donc pas des « réfugiés ». On assiste, actuellement, à l’instrumentalisation de ce terme, même si ce que je dis concerne des périodes bien antérieures (je crois qu’à l’époque on les appelait bien des clandestins).

          En effet, comme je l’ai dit bien souvent ici et ailleurs, cela fait un bon bout de temps que des gens venus d’ailleurs arrivent illégalement dans notre pays et sont très « soutenus » dans ce sens par des Associations ou des gens bien placés.

          C’est normal que cela finisse par se voir et éclate un jour, mais, personnellement, je n’ai jamais entendu qui que ce soit s’en plaindre avant, même quand ils étaient au courant (j’ai même dû subir l’agressivité de la bien-pensance à ce sujet, gravement même).

          Il y a longtemps que les politiques auraient dû agir, et que ceux qui ont favorisé cela arrêtent leur cinéma affectif et réfléchissent un peu. Je parie que parmi ces derniers, il y en a qui crient leur refus aujourd’hui, sans même faire le lien avec leur complicité et leur responsabilité dans ce qui se passe.

  11. DURADUPIF

    J’ai assisté très récemment une personne par la filière urgentiste dans un hôpital militaire . Rien a dire. Bravo et merci à tous les intervenants. J’ai pu assister, comme tous les citoyens, à la forte pression du personnel soignant et notamment établir les diagnostics rapidement en respect des seuls critères d’urgence. La France un si beau pays où ont peut recevoir le premier recours médical après 25 minutes sur n’importe quel point du Département. (Codamups) Mais des exceptions confirment les règles….

    1. Amélie Poulain

      Il est vrai que les hôpitaux militaires fonctionnent en général bien, en harmonie et en respect de ce qui est demandé (quoique, en certains endroits, il y a eu aussi des relâchements), il faut dire qu’il y a une hiérarchie et une organisation établies et respectées, le tout sur fond de règles avec sanctions à la clé si pas respectées.

      Ce qui n’est pas le cas de toutes les institutions….

  12. inconnue

    à force de recevoir des appels pour des causes insignifiantes (genre rhume ) il est normal que ces appels reçus ne soient pas toujours bien interpretés

  13. myrtille

    Trop d’immigration finit par tuer l’immigration.
    A force de plans Borloo pour les banlieues immigrées à 50 milliards d’euros et d’aides au migrants, il ne reste plus assez pour les hôpitaux qui partent à la dérive. Et les patients immigrés mais aussi français de souche, finissent par en mourir.

  14. La moutarde me monte au nez

    À l’écoute de l’enregistrement, on ne peut nier que l’operatrice du SAMU est une véritable connasse de compétition.
    En revanche, rien ne permet de déceler l’origine ethnique de la personne qui appelle.
    Le ton de la voix donne à penser qu’on a en ligne une personne ivre ou défoncée ou peut être en grave difficulté, mais rien ne laisse supposer qu’elle est black.
    Ce n’est donc pas le procès du racisme qu’il faut faire mais celui de la connerie banale, probablement boostée par la surcharge des urgences.
    Et là, on peut également se poser la question de savoir qui encombre inutilement les urgences, au point que les cas réellement graves ne peuvent quelques fois plus être décelés.
    Cela arrive malheureusement désormais trop souvent, sans défrayer la chronique pour autant.
    Et là on peut se faire La Fontaine à l´envers (depuis le temps qu’on nous la fait à l’envers, nous ne sommes plus à çà près)
    Suivant que vous serez blanc ou noir les jugements des médias vous feront puissants ou misérables.
    En clair si vous êtes souchiens tout le monde se fout de ce qu’il peut vous arriver, mais si la même chose arrive à un black, là c’est très grave.
    Les musulmans nous assasinent quotidiennement, mais il ne faut pas faire d’amalgame entre islam et islamisme,mais quand une connasse dérape on n’hésite pas à confondre connerie avec racisme.
    Si ce n’est pas nous la faire à l’envers, c’est quoi alors?

  15. PATUREAU

    NOS anciens dirigeants, porte une lourde responsabilité dans notre France
    DECADENTE et APPAUVRIE, il fut un temps, ou les ESTRANGERS qui voulaient devenir Français, voulait avoir soit 1 prénom ou 1 nom Français
    mais maintenent, c’est devenue une honte d’êtr Français, et les émigrés de toutes orizons son plus attirer par le pognon gratuit qui leur est automatiquement donné de suite, et éprouve pour notre pays, soit de la HAINE, communiquer par leurs parents, qui souvent , profite du système SANS aucun remerciement et même que c’est un droit, et même revendique leurs ancienne nationalité et pensant que c’est HONTEUX qu’on les prenne pour des Francais,quand on leurs demande de quelle nationalité qu’ils sont
    VOILA OU NOUS ONT CONDUIT CEUX QUI NOUS GOUVERNE

Comments are closed.