Le policier se suicide en laissant une lettre-testament : le préfet Morvan exprime son « dégoût »


Le policier se suicide en laissant une lettre-testament : le préfet Morvan exprime son « dégoût »

Illustration : Sud-Ouest

Le 5 décembre dernier, un policier chargé de la protection de Muriel Pénicaud (ministre du travail) se suicidait.

Dans une lettre-testament adressée à Gérard Collomb, le major de police Xavier T dénonçait les agissements de sa hiérarchie coupable de ne penser « qu’à ses privilèges et à se servir en premier. »

http://www.lepoint.fr/societe/suicide-dans-la-police-la-lettre-testament-du-garde-du-corps-de-muriel-penicaud-a-gerard-collomb-09-05-2018-2217112_23.php

Méprisées, insultées, raillées, haïes, les forces de l’ordre ont l’habitude de prendre des coups, qu’ils viennent de zadistes, des antifas ou des racailles de banlieues.

Le Français moyen, lui, maugrée avec raison contre des pandores trop zélés qui le flashent pour un ou deux km/h de plus. Pour les contraventions liées aux dépassements de vitesse ou au défauts de stationnement, le remplacement des policiers ou des gendarmes par des sociétés privées améliora-t-il leur image ?

Mais là n’est pas la question dans cet article du journaliste du Point. Aziz Zemouri (généralement peu amène avec les forces de l’ordre) nous retranscrit ainsi la lettre-testament du major T adressée au ministre de l’Intérieur.

 

« Monsieur le Ministre,

 

 Je vous fais part du malaise des policiers et plus particulièrement au sein du SDPP (la sous-direction de la protection des personnes qui au sein de l’ex-SPHP devenu SDLP, assure, entre autres, la sécurité des personnalités gouvernementales, NDLR). Depuis 2012, le service n’a cessé de se dégrader, où le côté humain n’est plus pris en compte. Oui, nous ne sommes plus que des matricules, corvéables à merci ou plutôt à disposition de notre haute hiérarchie qui ne pense qu’à ses privilèges et à se servir en premier.

 

 Lors des attentats de Charlie Hebdo, nous avons perdu un VIP (une personnalité protégée en jargon du service, NDLR) et surtout un collègue qui avait fait remonter des informations sur le risque, de plus en plus accru, d’attentat. Onze mois plus tard, notre directeur touchait une prime au mérite qui représente deux ou trois ans de salaires des fonctionnaires à son service. C’est ça, la reconnaissance. Pendant ce temps, les effectifs travaillaient plus à vingt à trente jours ininterrompus.

 

 Je vous laisse seul juge de la situation. (…)

 

 Je vous remercie de m’avoir lu et vous présente mes respects. »

Peu après, le major Xavier T. se tuait devant la gendarmerie de Rozay-en-Brie (77). Comme 60 collègues policiers et gendarmes qui ont mis fin à leurs jours en 2017. (Le Point)

Pour la hiérarchie, ces suicides s’expliquent d’abord par les « problèmes personnels » (dépression, divorce, endettement…), rarement par les difficultés liées au métier. Pourtant, celui-ci a dû s’adapter à la notion de rentabilité et de performance, inscrite dès 2007, dans la RGPP (Révision générale des politiques publiques) via la LOLF (Loi organique relative aux lois de finances). Sarkozy « l’américain » s’était sans doute inspiré du modèle libéral en vigueur aux États-Unis pour introduire « la culture du résultat » dans le milieu de la sécurité.

Or, que sont « les objectifs de performance » pour un gendarme, un douanier ou un policier sinon faire rentrer toujours plus d’argent dans les caisses publiques au détriment du service.

Dans le cas de Xavier T, « depuis 2012, Frédéric Auréal, directeur du SPHP […], est critiqué notamment par les organisations syndicales représentatives pour avoir réformé son service à marche forcée. Non pas, selon elles, pour gagner en efficacité, mais pour réaliser des économies à la demande du ministère de l’Intérieur et de Bercy » relate Aziz Zemouri.

« Il lui est également reproché d’accorder trop facilement des protections – cédant aux pressions politiques –, augmentant ainsi le nombre des missions des policiers du SDLP, qui se disent épuisés ».

Ce qui semblait le cas de Xavier T, officier de sécurité de Christiane Taubira, puis de Muriel Pénicaud.

Le père du policier du SDLP qui s’est donné la mort accuse ouvertement sa hiérarchie (Actu17).

« J’ai ressenti comme de la pression et de l’intimidation (devant) le fait que je doive supplier la justice de me donner une copie de la lettre que mon fils nous a laissée » se plaint Jean-Louis T.

« J’ai été interrogé par les enquêteurs le 9 décembre. Toutes les questions étaient orientées sur les problèmes personnels de mon fils. Je ne nie pas que cela ait pu avoir une influence sur son geste fatal, mais je voudrais que sa hiérarchie reconnaisse elle aussi sa part de responsabilité. »

Et de poursuivre, lorsqu’il évoque ses discussions avec son fils unique : « Il me disait à quel point son administration est inhumaine, en particulier les directeurs plus soucieux d’assurer leur carrière sur le dos des policiers de terrain que de leur apporter leur aide et soutien. »

Une administration inhumaine… C’est le ressenti de nombre « d’usagers » et de personnels confrontés aux services ou aux résultats des politiques publiques de l’État.

Pour preuve, ce manque d’empathie et de compassion de l’actuel directeur général de la police nationale envers le geste de Xavier T. Indigné par la lettre-testament mettant en cause son collègue du SDLP (Frédéric Auréal), « le préfet Éric Morvan, a écrit au Point le 18 avril pour exprimer le « dégoût » que lui inspire la mise en cause d’un « haut fonctionnaire qui a toute [sa] confiance

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email




31 thoughts on “Le policier se suicide en laissant une lettre-testament : le préfet Morvan exprime son « dégoût »

  1. Jocelyn

    En ce me concerne, je ne vois les policiers et les gendarmes que pour me faire coxer au bord de la route, et le bref échange que nous avons me fait comprendre à chaque fois que je n’ai pas intérêt à remettre en cause les règles du jeu (autre nom des « valeurs de la république » ?).

    Quand les policiers ont manifesté massivement (pour la première fois), c’était pour réclamer plus de moyens – mais pas une nouvelle orientation de ces moyens…

    M’étant rapproché malgré tout de certains d’entre eux pour leur demander s’ils daigneraient au moins fournir quelque appui aux patriotes acculés à la guerre civile un jour prochain, je n’ai pas tardé à comprendre que les bracelets d’argent serait le seul à attendre de leur part.

    Alors, la police, la gendarmerie, la douane, excusez-moi, mais ces gens-là, il ne faut plus m’en parler. Il n’y a pas meilleurs serviteurs du Système et ce n’est pas près de changer.

    1. Jeff

      Entièrement d’accord. Quand on est capable de gazer, sur ordre de Manolo, les « dangereux terroristes » qu’étaient les braves pères de familles qui, avec poussette, femme et enfants défilaient paisiblement dans la manif pour tous, on n’a pas l’honneur chevillé au corps.

    2. Sniper 338

      Jocelyne ….j etais en tant que patriote nationaliste souverainiste heleno-chretien blanc un fervent defenceur de la police et de la gendarmerie. .mais l experience sur le terain mon vite fait conprendre que seul leurs interert de corporation les interrese la cause patriotes ils s ent foute completement donc ..je n ai rien a foutre de c est pseudo- policier de c est pseudo-gendarme de c est pseudo-magistrat bien a l esclusion des patriotes nationaliste souverainiste heleno-chretien blanc !

  2. yenamarre

    J’ai eu le même type de discussion en Afrique lors de la visite de l’ambassadeur de France sur notre chantier. Ancien militaire moi-même j’ai engagé la conversation avec le gendarme en charge de la protection. Très vite le dialogue s’est orienté sur la politique. Enfin, pour faire court, je lui ai demandé à un moment donné si en cas d’évènements graves ( émeute, guerre civile) entre une bande de racaille et un groupe de jeunes Français patriotes il devait choisir de tirer, il m’ a répondu  » nous exécuterons les ordres. ».
    J’en ai eu froid dans le dos devant cette réponse assurée et sans discussion possible….

    1. durandurand

      la flicaille changera d’optique lorsqu’ils auront des membres de leurs familles tabassés ou séquestrés , violentés ou assassinés . pourtant ils en ont eu déjà un aperçu de deux leurs collègues, Jean-Baptiste Salvaing et Jessica Schneider, ont été tués le 13 juin 2016 de plusieurs coups de couteau à leur domicile de Magnanville, dans les Yvelines.Collègues mort pour rien ,ça ne leurs à pas ouvert les mirettes pour autant , c’est sûr pour le moment qu’ils ne se rangeront pas du côté des Patriotes , quand on est con ,on est con .jusqu’à quand ?

    2. Sniper 338

      Si les policiers ou gendarmes tire sur le peuples donc sur leurs propre enfants et menbres de leurs propre familles retourne les armes contre le peuples qui leurs payes par les impot leurs entrainment leurs uniform leurs revenue leurs armes
      Sera considerer a juste titre comme un crime de haute trahison est aucune pitier ne leurs sera accorder
      Nous rentrerion dans une guerre civile ou aucun porteur d uniforme policiers ou gendarmes ne sera a
      l abris d un sniper…que se policier sache que beaucoup choisirer le camp patriotes en desertant avec armes et bagges et ils aurait fallue demander a c ette abruti comment il reagirait si son fils serait tuer en obeissent a c ette ordre ?
      Policiers gendarmes militaires vous ne pourrait a aucun qu a echapper a votre responsabiliter si vous preferer tirer sur le peuple c est que vous aver choisie de sauver le systeme d un pseudo-gouvernemt de traitres gauchiass islamos collabos mondialistes dans se qu’ a
      Vous ne serer considerer comme une milice d un regime dictatorial sans aucune legitimiter nous vous ferons une guerrilla meurtriere sans aucune pitier et nous ne feront aucun prisoniers
      c est helas le saux de la guerre civile !

      VOUS NE NOUS SOUMETRER PAS A ESCLAVAGE DE LA MONDIALISATION JAMAIS NOUS NE L AXEPTERONT JAMAIS ! PLUTOT DELIVRER AUX TRAITRES ET RECEVOIRE …LA MORT

  3. Machinchose

    « , « le préfet Éric Morvan, a écrit au Point le 18 avril pour exprimer le « dégoût » que lui inspire la mise en cause d’un « haut fonctionnaire qui a toute [sa] confiance

    et, il ne s’ est pas senti un peu MORVEUX ce brave Eric ?

    quel sympathique préfet que voilà! il est vrai que sous le Marais Sale Putain, un seul Préfet a refusé d’ obeir aux ordres…..jean Moulin

    par contre aucun gendarme ni flic n’a refusé l’ ordre de raffle du 17 juillet 1942
    qui allait envoyer a la mort 4200 enfants,6000 femmes et 3100 hommes vers Auschwitz…..

    1. Sniper 338

      C est vrais
      .. sauf que c ette fois-ci ils vont y laisser des plumes sa va etre tres tres dure pour un policier ou un gendarme en uniforme de survivre a une journe de service ! Bien sur dans l eventualiter qu ils oserai tirer sur le peuple pour sauvegarder un systeme de traitres de pourritures gauchiass islamos collabos mondialistes !

  4. Claude LaurentClaude Laurent

    Pour compléter les infos de nos 3 précédents amis commentateurs, j’ai eu le plaisir de visiter un bout de France … la vraie…
    Une seule enfoulardée sur le parking de l’Aquarium de Vannes.
    Le Morbihan a l’air encore vierge … quoique une personne de notre famille, habitant Vannes nous déclarait que des métastases du cancer islamique s’infiltraient en périphérie.

    En visite au musée de la Résistance un panneau montrait les photos d’une cinquantaine de policiers qualifiés de « Justes » pour leur bravoure en 40-44.

    ….une cinquantaine sur un effectif de combien ?

    1. yenamarre

      Voir mon commentaire plus.Je travaille en Afrique mais ma famille réside à Vannes. Je peux vs confirmer le changement de ces dernières années dans la population. L’Afrique arrive. ne rentrant que tout les 3 mois je peux mesurer le changement.( Théorie de la grenouille) Mais il est vrai que le centre ville est encore ( a peu prés) protégé. mais allez dans les centres commerciaux carrefour et Leclerc…

      1. Conan

        Qu’il y goûtent !!….
        Ils ont toujours bien veauté dans tous ces coins là !!…
        Hé ben, qu’i y goûtent donc !!….

  5. Mac Namara

    Pauvre homme, il faut dire que cotoyer Taubira et Penicaud les deux plus gros cabestrons que la terre ait connu, il n a vraiment pas eu de chance, rien que cela est une raison suffisante pour mettre fin a ses jours.

    1. Sniper 338

      il y a une chose que je ne comprendrait jamais tout c est policier qui se suicide pourquoi
      n apporte t ils pas avec eux une haute personaliter traitre gauchiass? Un un pseudo-ministe traitres gauchiass un pseudo-prefet traitre gauchiass une salopes gauchiass du systeme merdiatiquement correct !

  6. desespoir50

    Les Français ont ils le droit de connaître le nombre de policiers et le coût engendré, de la protection des ripoux de la république ?
    Sans oublier la protection des biens comme celle d’une cabane au Touquet !

  7. Machinchose

     » le préfet Éric Morvan

    incroyable tous ces « Morvan » qui sont Préfets en France!!

    Eric Morvan

    Serge Morvan

    Claude Morvan …..

    ça se trouve ce sont des triplés, que leurs parents ont bien elevés et ont fait faire l’ ENA
    i zont un véritable tropisme les Morvandiaux vers les Préfectures!!

    et je parie qu ils sont nés a Nevers….

    faudrait que Péan enquête ou encore Hervé Martin, du Canard Enchainé 😆

  8. patrice

    Ils faut dire qu’aux touquet ils sont bien protégés, non seulement ils y a la polices mais en plus ils y a la gendarmerie, aux touquet, l’hiver ils n’y a presque personne, à part les vrais touquettois, une très grande partie des appartements et villas sont vides, pour les riches ces justes un petits chalets pour vacances d’été, petit chalet dont certains coûte quelques millions, d’euros, c’est pas grand le touquet, mais ils sont mieux protégés que nous, au touquet ont y trouvent aussi les petits bobo de mélenchon, mais eux ne vivent pas dans de belles villas où belles appartements, eux ils vivent sous les tuiles dans les combles, aménagés en petits appartements étroits riquiqui, et minables, ils n’ont pas de vraies meubles, c’est des meubles en quit en copeaux compressé, les vrais meubles ne passent pas dans les escaliers, même un frigo cela ne passe pas, , car trop étroits, c’est connard préfèrent vivent comme ça plutôt que de vivent dans un vrais appartement en dehors du touquet, prestiges oblige, et vivre parmi les riches aussi, ils n’aiment pas les riches mais ils aiment bien leurs compagnies. aujourd’hui ils sont anarchistes, demain ils seront riches et ils marcheront sur la gueules des pauvres, histoire fonctionnes toujours comme cela. ils n’y a pas plus salop et dangereux qu’un anarchiste.

    1. Joël

      40 CRS remplacés par 40 gendarmes. Ils avaient osé protester parce qu’il n’y avait pas de chiottes. Ben moi je serais entré dans la villa sans rien demander.
      Ces fumiers nous prennent vraiment pour du bétail.

  9. palimola

    Une prime au directeur représentant plusieurs années de salaire !! Et après on nous dit que la police manque de moyens ! On devient vraiment de plus en plus une « république » bananière .

    1. RAGNO Ghislaine

      c’est UNE seule personne qui a « volé » cette prime au détriment des sous fifres….La police MANQUE REELLEMENT de moyens (rien qu’à voir les véhicules et les locaux) mais les fonds sont détournés pour devenir « une prime » et engraisser ceux qui ne sont pas sur le terrain. Pas d’argent pour améliorer la vie quotidienne des policiers, on leur répond qu’il n’y a pas d’argent. Moi je comprends qu’ils soient énervés…..c’est toujours pareil, à cause du gouvernement avec leur ingérence….Les Français subissent les conséquences…

  10. Conan

    Un de ses policiers se suicide et tout ce que le préfet (ou plutôt commissaire politique) trouve le moyen d’exprimer officiellement c’est du dégoût ???!!!….
    Et personne ne le rappelle à un minimum de compassion et à son devoir d’enquêter sérieusement sur les raisons de ce désespoir??….
    Marre de cette noblesse d’Etat qui n’a, du reste, rien des traits de caractère du Noble, mais plutôt quelque chose de pourri !

    1. Joël

      Ça ne va pas changer grand-chose à cette tragédie, mais sachez qu’il y a le même genre de personnages dans l’armée et la gendarmerie.

      1. Sniper 338

        Le genre personage qui se suicide ? Alors qu ils le fasse en empottant avec eux une haute noblesse de traitre gauchiass la se serer au moin plus constructif que le suicide dans l anonymat
        Merdiatique !

  11. Barbier

    Je peux témoigner : ma petite fille de 17 ans a été importunée par des «jeunes de la diversité » lorsqu’elle attendait le bus pour se rendre au lycée. Une voiture de police est passée à ce moment là. Les policiers ont laissé partir les jeunes qui insultaient ma petite fille…et les insultaient aussi !…Quant à ma petite fille…au lieu de la réconforter…ils lui ont dit qu ´elle n’avait rien à faire là à 7h30 du matin !…Honteux !…

  12. tabalo

    Honneur et respect aux forces de police sans lesquelles nous ne vivrions pas en démocratie.
    Le peuple de France des natifs d’origine vous aime, vous craint mais vous respecte.

    Bon courage

  13. fantasio

    Je ne comprend pas ces policiers qui se suicident. Ce n’est pas compliqué de changer de métier, il y a de plus en plus d’entreprises privées de sécurité. Par ailleurs quand on est flic on voit et on entend beaucoup de choses, faire des dossiers compromettant sur certaines personnes n’est pas bien difficile quand on est en place. Avec les moyens modernes filmer et enregistrer a l’insu des autres n’est pas difficile surtout quand on est aussi bien placé que quelqu’un chargé de la sécurité des VIP.

    1. Sniper 338

      Fantasia… mes respect le choix des lache la demission de la vie c est plus facile que la resistance pas etonnent le pourcentage elever des colabos dans la police pendant
      l occupation. .collabos une fois collabos toujours C EST LE PROPRE DE L INSTITUTION ! C est le meme motif qui les faisait choisir la colaboration plutot que la resistance ils preferer livrer des juifs et des resistant plutot que risqué leurs peaux…comme au joursdhuis ils prefere la colaboration avec les mahometans que le soutien a la résistance patriotique des nationalistes heleno-chretien blanc croisers ! MAIS C ETTE FOIS CI ILS SONT AVERTIE….ILS PAYRONS DE LEURS VIE LE MAL QU ILS ONT FAIT
      NOUS LES PATRIOTES NATIONALISTE SOUVERAINISTE HETNO CHRETIEN BLANC NOUS N OUBLIRONS JAMAIS ET NOUS SERONTS SANS AUCUNE
      PITIE POUR LES POURRITURES DE TRAITRES GAUCHIASS ISLAMOS COLLABOS MONDIALISTES !

  14. josd

    honneur , patrie, valeur , discipline, intégrité, des mots inconnus de nos dirigeants, ils ont voté pour avoir un casier non vierge pour eux mais pas pour le simple facteur.

    quand l’ordre est illégal, les militaires ont le droit et le devoir de le refuser.

    se suicider n’est pas la solution, les moyens de dénoncer les dérives ne manquent pas, surtout à notre époque. il faut reconnaître que les journaux sont très complaisants avec le pouvoir: il ne se passe plus rien.

  15. Verdammt

    J ai connu un jeune policier qui a démissionne et est devenu maçon.
    Alors le suicide ? pourquoi ?

Comments are closed.