En ce jour de commémoration de l’esclavage, retour sur une série d’Arte …


En ce jour de commémoration de l’esclavage, retour sur une série d’Arte …

Arte a diffusé en début de ce mois mai 2018, une série en quatre épisodes consacrée à l’esclavage : « les routes de l’esclavage ».

L’ensemble de la série est gravement déséquilibré.

Sur les quatre épisodes, trois (le 2, le 3, le 4) sont consacrés à la traite atlantique  alors  que les historiens comme Pétré-Grenouillau ont montré que les chiffres sont les suivants:

Traite atlantique : 11 millions de déportés.

Traite inter-africaine:14 millions de déportés.

Traite musulmane : 17 millions de déportés.

La traite arabo-musulmane par son extension dans l’espace et le temps est la plus dévastatrice.

Par exemple, la série insiste sur le « Code Noir » de Colbert mais reste muette sur les TROIS « Codes Noirs » d’origine musulmane  que feu Malek Chebel (peu suspect d’islamophobie)  avait exhumé.

Et justement des personnes capitales sur le sujet comme Olivier  Pétré-Grenouillau, Tidiane N’Diaye, Robert  Davis n’apparaissent pas dans la série.

On voit bien pourquoi:

Pétré-Grenouillau aurait donné les bons chiffres sur les traites respectives, chiffres qui sont   truqués dans la série  donnant l’impression que la traite atlantique est plus importante que l’arabo-musulmane.

Pétré-Grenouillau aurait aussi mentionné la traite inter-africaine : pas abordée dans le sujet.

Tidiane N’Diaye, avec son style si magnifique, aurait restitué  la réelle ampleur de la traite arabo-musulmane.

Robert Davis aurait mentionné la traite des Européens par les musulmans  vers leurs bagnes atroces d’Alger, de Tunis etc : 1 à 2 millions de déportés européens. TRAITE TOTALEMENT ABSENTE de la série.

Taubira sera contente !

Néanmoins, avec ces immenses lacunes, et comme on ne peut pas  cacher un éléphant comme la traite musulmane , il y a le premier épisode de la série qui ose montrer  une partie de la traite arabo-musulmane.

Et ce que l’on comprend immédiatement c’est que la traite musulmane est consubstantielle à l’islam.

Sans elle l’Islam ne serait pas l’Islam.

A voir donc :

Les trois autres épisodes de la série :

 

 

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email




23 thoughts on “En ce jour de commémoration de l’esclavage, retour sur une série d’Arte …

  1. durandurand

    Arte chaîne de propagande et du mensonge et de la manipulation ,il y a belle lurette que je ne la regarde plus.

    1. AntiislamAntiislam Post author

      Bonjour,

      Certes, mais vous devriez regarder l’épisode 1, que j’ai mis sur le site, cela tranche avec le mensonge ambiant.

  2. SAINT-MARC Jean-Paul

    Et les ottomans en Europe du sud-est ?
    La traite non dénombrée des asiatiques ?

  3. Marcher sur des OeufsMarcher sur des Oeufs

    Apolline de Malherbe à Le Pen : les Français minoritaires en France, il est où le problème ?
    ::: http://feedproxy.google.com/~r/ripostelaique/znSM/~3/9v-UZn6U0wc/apolline-de-malherbe-a-jmlp-les-francais-minoritaires-en-france-en-quoi-est-ce-un-probleme.html

    NUMÉRO SPÉCIAL « APOLLINE DE MALHERBE » : FIN DE LA FRANCE, ADIEU MALHERBE.

    Dans la droite ligne éditoriale de BFM/RMC. La question qui tue. À ranger, question collaboration, à côté du « Je souhaite la victoire de l’Allemagne », de Pierre Laval. Laval, un homme dont Apolline de Malherbe n’a manifestement jamais entendu parler. Dommage pour elle.

    …/…

    1. Marcher sur des OeufsMarcher sur des Oeufs

      Son portrait sur OJIM.fr
      ::: https://www.ojim.fr/portraits/apolline-de-malherbe/

      Dernière modification le 17/12/2016
      Apolline de Malherbe est une journaliste française de télévision qui officie sur BFMTV. Elle est née à Paris en 1980, d’un père peintre, Guy de Malherbe, et d’une mère galeriste, Marie-Hélène de La Forest Divonne. Elle est mère de deux enfants et s’affirme catholique pratiquante. Ses parents sont propriétaires du château de Poncé-sur-le-Loir, son grand-père était maire de Marçon, en Sarthe également. Issue de la noblesse, elle revient régulièrement se mettre au vert dans le département.

      Son grand-père est Armand de Malherbe, il sert dans l’OSS et l’armée américaine pendant la seconde guerre mondiale. Après la guerre, il est PDG de Ted Bates France, filiale du grand groupe de publicité américain éponyme, vice-président du conseil général de la Sarthe que François Fillon lui-même décore de la Légion d’Honneur. Il fait partie de plusieurs instances internationales, dont l’ICE (International Communications Forum), filiale médias de Caux – ****Initiative of Change, fondation et ONG financée, entre autres, par SOROS.****

      Apolline de Malherbe est mariée à Alexis Morel, énarque et ancien conseiller diplomatique « stratégie et sécurité » de Sarkozy en 2011-2012. Né en 1978 à Paris, il a fait l’école normale supérieure, l’IEP et l’ENA. En 2008-2009, il a été détaché au département d’État des États-Unis, au sein du bureau responsable pour l’Asie centrale et méridionale. De 2009 à 2011 il travaillait comme conseiller au sein de l’ambassade française. En 2013 il rejoint Thalès ; il devient par la suite directeur de Thales Underwater Systems, qui joue un rôle clé dans le contrat entre la France et l’Australie. Il fait partie de la French-American Foundation. En 2014, alors qu’il est directeur de la stratégie de Thalès, il participe au programme Young Leaders, qui vise à renforcer la coopération franco-américaine, et a éduquer une génération de décideurs français fidèles aux intérêts américains.

      …/…

      1. Marcher sur des OeufsMarcher sur des Oeufs

        Le portrait ‘Appoline de MALHERBE sur OJIM.fr
        ::: https://www.ojim.fr/portraits/apolline-de-malherbe/

        Dernière modification le 17/12/2016
        Apolline de Malherbe est une journaliste française de télévision qui officie sur BFMTV. Elle est née à Paris en 1980, d’un père peintre, Guy de Malherbe, et d’une mère galeriste, Marie-Hélène de La Forest Divonne. Elle est mère de deux enfants et s’affirme catholique pratiquante. Ses parents sont propriétaires du château de Poncé-sur-le-Loir, son grand-père était maire de Marçon, en Sarthe également. Issue de la noblesse, elle revient régulièrement se mettre au vert dans le département.

        Son grand-père est Armand de Malherbe, il sert dans l’OSS et l’armée américaine pendant la seconde guerre mondiale. Après la guerre, il est PDG de Ted Bates France, filiale du grand groupe de publicité américain éponyme, vice-président du conseil général de la Sarthe que François Fillon lui-même décore de la Légion d’Honneur. Il fait partie de plusieurs instances internationales, dont l’ICE (International Communications Forum), filiale médias de Caux – ****Initiative of Change, fondation et ONG financée, entre autres, par SOROS.****

        Apolline de Malherbe est mariée à Alexis Morel, énarque et ancien conseiller diplomatique « stratégie et sécurité » de Sarkozy en 2011-2012. Né en 1978 à Paris, il a fait l’école normale supérieure, l’IEP et l’ENA. En 2008-2009, il a été détaché au département d’État des États-Unis, au sein du bureau responsable pour l’Asie centrale et méridionale. De 2009 à 2011 il travaillait comme conseiller au sein de l’ambassade française. En 2013 il rejoint Thalès ; il devient par la suite directeur de Thales Underwater Systems, qui joue un rôle clé dans le contrat entre la France et l’Australie. ***Il fait partie de la French-American Foundation***. En 2014, alors qu’il est directeur de la stratégie de Thalès, ***il participe au programme Young Leaders, qui vise à renforcer la coopération franco-américaine, et a ÉDUQUER UNE GÉNÉRATION DE DÉCICEURS FRANÇAIS FIDÈLES AUX INTÉRÊTS AMÉRICAINS.***

        …/…
        PARCOURS PROFESSIONNEL

        2008/2011

        Apolline de Malherbe est envoyée à Washington, aux États-Unis, pour devenir la correspondante de la chaine BFMTV (« C’était une aventure que j’avais envie de tenter. J’ai toujours été attirée par les États-Unis », Télesphère, juin 2011). La chaine d’informations en continu ne dispose pas encore de correspondant permanent à Washington et Apolline de Malherbe s’occupe d’ouvrir le premier studio sur place. En 2011, elle se fait connaître du grand public en couvrant le scandale de l’affaire DSK pour BFMTV, mais également pour plusieurs médias anglo-saxons (CNN, NBC, ABC).
        …/…

        ::: 2013 :::
        Elle revient sur BFMTV pour devenir intervieweuse et éditorialiste politique. Elle commence également à enseigner le journalisme politique à Sciences-Po. Depuis septembre 2013 elle présente BFM Politique chaque dimanche à 18 heures.
        …/…

        CE QU’ELLE GAGNE : Non renseigné.

        COLLABORATIONS

        En 2015 Apolline de Malherbe est la marraine de la 6e délégation des descendants de Justes organisée par la Fondation France-Israël. Elle est l’arrière-petite-fille de Maria-Dolorès de Malherbe, reconnue Juste parmi les nations pour avoir caché à Marçon un enfant juif pendant l’Occupation.

        …/…

        Sa NÉBULEUSE

        Hedwige Chevrillon, Olivier Mazerolle,
        – Ruth Elkrief,
        ::: https://www.ojim.fr/portraits/ruth-elkrief/

        – Rachid M’Barki,
        ::: https://www.ojim.fr/portraits/rachid-mbarki/

        – Christophe Hondelatte.
        ::: https://www.ojim.fr/portraits/christophe-hondelatte/

        1. Joël

          Il fait quelle hauteur, le mur de la propriété qui entoure le château et la protège de ces « chances pour les autres » ?

  4. Kiki

    Race Blanche dégénérée qui omet la traite des Blancs et Blanches par les musulmans et préfère activer la repentance …

  5. Victoire de Tourtour

    Ajouter à cela que les mahométans châtraient les esclaves, surtout les noirs.Que la castration faisait mourir les 4/5 e des Noirs enlevés à l’Afrique , et que ce sont les 17 millions restants qui ont été déportés : un génocide. Pas de descendance, évidemment. Que pour arracher les Noirs à leur village, les mahométans dévastaient, incendiaient , sabraient avec la violence et la cruauté qui leur sont coutumières.Tandis que les Occidenttaux se contentaient d’acheter le « bois d’ébène » aux chefs des villages noirs, ou aux mahométans esclavagistes. Que ce sont les Occidentaux qui ont aboli – ou tenté d’abolir – l’esclavage .

  6. Machinchose

    la première fois ou j’ ai entendu parler de l’ esclavagisme pratiqué par les Musulmans sur les blancs de la chrétienneté , ce fut grace a ce livre de Bartholomée Bennassar, historien Français, bien connu (bientot 90 ans! 😆

    xxx

    Les Chrétiens d’Allah.

    L’histoire extraordinaire des renégats, xvie – xviie siècle, avec Lucile Bennassar,
    Paris, 1989, prix xviie siècle en 1991. Réédition Librairie académique Perrin, Paris, 2006, (ISBN 2262024227), 595 pages.

    xxxx

  7. Adalbert le Grand

    Bien sûr que l’esclavage est consubstantiel à l’islam: esclavage, ou asservissement, c’est tout simplement la meilleure traduction du terme islam, qu’on édulcore ou euphémise en « soumission », qui sous-entend une acceptation volontaire, un libre choix qui en réalité n’existe pas.

    Car l’islam pose ontologiquement la relation sociale fondamentale entre deux êtres comme une relation de subordination de maître à esclave :

    les musulmans doivent obéir à Allah dont ils sont les esclaves soumis, et donc obéir comme des esclaves à son prophète puisque l’impotent Allah s’exprime obligatoirement par sa bouche. Ils doivent par la suite obéir au Calife, au Commandeur des Croyants,leur Maître.

    La femme, elle, est l’esclave de l’homme. Il est d’ailleurs explicitement dit que l’homme est un maître pour la femme.

    Quant aux non-musulmans, ils sont la propriété, les esclaves « naturels » des musulmans, à preuve ils doivent leur payer un tribut, un « pizzo » (« l’impôt » mafieux) nommé « djizya », en clair un racket.

    A quel titre des hommes devraient-ils payer un tribut à d’autres juste en fonction de leur statut? C’est légèrement contraire à la DDH… C’est assez signifier que le musulmans sont les maîtres des kafirs.

    Tant qu’on n’a pas compris ça, on passe à côté d’une dimension essentielle et centrale de l’islam, sa conception des rapports sociaux, du lien fondateur de la société selon lui: l’esclavage.

    Et pourtant, ça crève les yeux.

  8. Adalbert le Grand

    [Oups, mon pseudo a sauté par erreur lors de la frappe. Merci de supprimer le commentaire en doublon].

    Effectivement, la série d’Arte est tendancieuse, et totalement biaisée, car elle présente une « histoire » idéologiquement orientée de l’esclavage.

    Pour commencer, elle ne parle de l’esclavage que sous le prisme de celui pratiqué sur les Africains par les non-Africains.

    Ensuite elle passe sous silence l’esclavage intra-africain, ou intra-noir, pratiqué massivement par les Africains entre eux. On oublie que les marchands d’esclaves venaient tout simplement s’approvisionner auprès… des Africains, sur leurs marchés aux esclaves. C’était tout simplement un produit d’exportation!

    Et puis elle occulte toutes les autres pratiques d’esclavage, oubliant ainsi fautivement de resituer le commerce des esclaves noirs dans le problème générale de la pratique générale de l’esclavage dans l’Antiquité et au Moyen-Age, dans la plupart des civilisations : Chine, Asie du sud-est, Inde, Amérique précolombienne, Europe, et bien sûr monde musulman (lire les Mille et une Nuits).

    Et enfin, comme vous le signalez, rien sur les razzias d’Européens par les trafiquants musulmans.

    A ce sujet, je corrige votre chiffre, faux : quand vous parlez de un à deux millions, il s’agit d’une estimation basse, et qui ne concerne que les côtes méditerranéennes.

    Rappelons à ce sujet que le problème était tellement massif que toutes les côtes chrétiennes étaient jalonnées de postes de surveillance, comme les tours gênoises que l’on voit en Corse, ou les villages fortifiés comme les Baux-de-Provence.

    Mais, sans doute vous aussi victime de la propagande gauchiste sur ce sujet,porpagande qui occulte le maximum de faits « stigmatisants », vous omettez la traite des esclaves auxquels ont été soumis les populations chrétiennes de la Russie et du Caucase par les musulmans pendant des siècles, traite estimées au minimum à cinq millions de chrétiens blancs! Les Russes étaient d’ailleurs dénommés « Esclaves » par les musulman: la Russie, l’Ukraine, c’était pour eux « la terre des Esclaves ».

    A cela il faut rajouter l’esclavage interne pratiqué par les musulmans à l’encontre des populations non-musulmanes en « terre d’islam », dans l’empire arabe puis dans l’empire turc (pratique du « devchirmé », « récolte »), ainsi surtout que dans l’empire Moghol à l’encontre des Indiens, là aussi plusieurs millions.

    RIEN dans la série sur ces deux trafics d’esclaves.

    Encore une fois on présente les africains noirs comme d’innocentes victimes, et préférentiellement des méchants européens chrétiens. Silence sur toutes les autres pratique d’esclavage sur d’autres populations comme en Inde, minimisation de l’esclavage musulman absolument généralisé.

    Et bien sûr silence sur le fait que c’est « l’horrible » et « infâme » colonisation européenne qui a mis fin (pas totalement) à l’esclavage en Afrique, en terres d’islam, en Amérique, en Asie…

    (lire à ce sujet l’intro de wikipédia : https://fr.wikipedia.org/wiki/Controverse_de_Valladolid)

    Et on oublie aussi bien évidemment, dans ce procès toujours à charge et à sens unique façon « haro sur le baudet » de mettre en avant que l’Europe a été la première civilisation à éradiquer l’esclavage en son sein, avant d’imposer l’abolition aux autres (ouh les méchants!) : sans cela il existerait toujours et on n’en parlerait même pas comme d’un scandale, d’une faute, on trouverait toujours cela normal.

    1. Amélie Poulain

      Pourtant, l’esclavage était bien une coutume d’Afrique, les Arabes l’ont durci certes mais avec la complicité des esclavagistes africains (cf plus bas lien).

  9. bm77

    Les blancs ont fait parti du problème mais aussi de la solution!!
    Pour moi le plus important c’est de reconnaître ses erreurs. C’est une qualité de savoir faire son « mea culpa » propre aux Chrétiens et par ceux qui ont été éduqués dans cette culture..
    Hors c’est aussi une faiblesse qu’exploite jusqu’à plus soif certains ennemis de notre pays et de ses habitants.
    J’ai regardé deux volets de cette série et j’ai constaté que les musulmans n’ayant pas reconnu leur responsabilité dans l’esclavage en Afrique, ont continué à appliquer aux descendants d’esclaves à la peau noire le même statut de sous catégorie humaine à l’intérieur de ces sociétés majoritairement Arabes .
    L’Islam n’a pas su créer une prise de conscience au même titre que le catholicisme et plus tard la laïcité qui s’est créée en réaction au clergé dominant la société.
    Une autre catégorie ne savent pas faire leur examen de conscience et reconnaître leur erreurs ce sont les gauchistes communistes et apparentés.
    Exit les crimes de Staline et Mao, ils continuent à imposer à faire des procès à la société Française, droits dans leurs bottes, sans vergogne en culpabilisant le citoyen sur des phénomènes pour lesquels il n’a aucune prise ni responsabilité mais s’exemptent, eux mêmes , de se situer dans cette remise en cause;
    C’est vrai qu’ils sont dans le camps du bien! Le problème c’est que l’on m’a aussi appris que l’enfer était toujours pavé de bonne intention et l’enfer a souvent été es quotidien des régimes de gauche communiste. En tout cas c’est juste une autre façon d’exercer un pouvoir sur les autres en se plaçant à côté pour mieux juger et appliquer des sentences;

    1. Amélie Poulain

      Pour ma part, je n’étais pas née, je ne me sens pas du tout concernée par cela.

      Il manquerait plus que ça que j’assume les responsabilités des autres, j’ai assez avec les miennes et ceux de mes proches.

      Et je crois, que la France n’est pas parmi les odieux primo- « responsables » et, de toute façon, hormis sa démarche de réparation de l’époque, elle l’a payé cher depuis (argent plus plus aux colonies notamment).

        1. Amélie Poulain

          Je n’arrive pas à faire fonctionner ce lien : ttps://fr.wikipedia.org/wiki/Esclavage_en_Afrique

  10. Amélie Poulain

    Bizarre ce déni voire mensonge quasi d’Etat, car je suis tombée l’autre jour en zappant sur un épisode de la célèbre série « Angélique Marquise des Anges » , et l’on voyait bien, en long en large et en travers, la traite arabo-musulmane en action, l’héroïne elle-même en subissant les désastreuses conséquences..

    On doit être dans l’épisode national de « La Belle au bois Dormant », dans cent ans ils vont se réveiller et regarder la réalité ! Dommage, normalement, on ne sera plus là pour assister à ce réveil tant désiré…

  11. Nemesis

    En peut de mots : Quelques unes de ces bêtes féroces que sont les aristos ont échappé à la guillotine et c’est bien malheureux pour nous.

  12. frejusien

    Quand Arte se met à vouloir traiter ce genre de sujet, on peut être sûr qu’il fera preuve d’ une grande ignorance alliée à un parti pris politique criard et de mauvais goût,

    je repère ce genre de sujet de loin et je ne perds pas mon temps à leur faire une fleur sur l’audimat

Comments are closed.