J’étais à la manifestation pour la liberté d’expression organisée par Tommy Robinson : grandiose !


J’étais à la manifestation pour la liberté d’expression organisée par Tommy Robinson : grandiose !

J’ai passé à Londres un week end romantique les 4 et 5 puis militant le 6 après midi.

Romantique avec une visite au Tate Britain pour y admirer mon sculpteur préféré Henry Moore puis à la National Gallery illuminée par les impressionnistes et Van Gogh – merveilles de la civilisation occidentale- et au British Muséum toujours passionnant -merveilles des civilisations du monde (ah l’art étrusque!)-  et couru.

Partout beaucoup d’affluence et public intéressé par l’art et (à mon avis) à travers lui, par la recherche de sens aux choses humaines, dans une atmosphère omniprésente de mondialisation heureuse (jusqu’à quand?) mais avec un back ground d’islamisme également omniprésent ( publicité à la gloire d’Allah sur les bus) en soulignant la fragilité (marche au bord d’un volcan?).

A l’inverse Tate Modernquasi déserte avec peu d’oeuvres et peu de signification: le principal intérêt de la visite  est l’accès au sommet musée avec vue panoramique gratuite sur Londres!

 

Militant en rejoignant le cortège du « day for freedom »  de Tommy Robinson. Beaucoup de monde, atmosphère bon enfant mais déterminée. Échange avec un manifestant anglais venu de 100km qui me dit que cette fois, les anglais se réveillent.

Approché du podium au pied duquel je hèle Tommy et lui fait un salut – qu’il me rend- en lui disant que je viens de France, et un peu échangé avec un de ses assistants.

Impressionnant mouvement de policiers dans mon dos (une interpellation?) puis  nous sommes obligés de quitter avant les prises de paroles pour ne pas rater le ferry, en passant un peu difficilement deux barrages de police faisant nasse.

Je retiens:

Nombreux manifestants (plusieurs milliers je pense)

Le thème: la liberté de parole

La forte présence policière

L’attitude étonnée et/ou intéressée des badauds dont certains se joignent au cortège

La notion que « cette fois les anglais bougent »

 

Au total excellent week end et content d’avoir soutenu Tommy Robinson.

 

 

Compléments

 

Voici le discours de Tommy, qui va être bientôt traduit, nous ajouterons la traduction et vous le signalerons en ajoutant au titre [MAJ.]

Et le reportage en direct diffusé sur le net ( en anglais aussi)

 

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Responsable Résistance républicaine du 35


18 thoughts on “J’étais à la manifestation pour la liberté d’expression organisée par Tommy Robinson : grandiose !

  1. Machinchose

    quand a moi, hélas, je n’ étais pas présent a cette « tranche de vie en France » ::
    xxxxxxxxxxxxxxx

    «  »Paris XVIIe: 3 agents verbalisateurs Moovia interpellés pour des violences sur des policiers.
    Posté le 7 mai 2018 par admin — Aucun commentaire ↓
    Les trois agents verbalisateurs ont été placés en garde à vue ce samedi après-midi. L’un des agents a commis des violences sur des commerçants, un second a frappé un policier.

    Des agents verbalisateurs parisiens ont de nouveau fait parler d’eux. L’affaire a débuté rue Pierre-Demours (XVIIe) lorsqu’une esthéticienne a protesté contre la verbalisation de sa voiture. L’un des agents Moovia aurait repoussé la femme « avec la visière de sa casquette » explique Le Parisien.

    La situation a dégénéré, le frère de l’esthéticienne est arrivé à la hauteur de l’agent verbalisateur, et a reçu un coup de poing au visage de la part d’un autre agent.

    La victime a contacté la police. Sur place, les policiers accompagnés du frère ont retrouvé les trois agents verbalisateurs non loin, rue Alphonse Neuville.

    Un policier frappé
    Les fonctionnaires ont alors procédé aux contrôles d’identités de ces derniers. Mais la situation a de nouveau dégénéré : l’auteur du coup de poing a refusé de se laisser faire et s’est rebellé lors de son interpellation, qui s’est terminée au sol.

    Un policier a reçu un coup de poing à cette occasion.

    D’autres agents verbalisateurs s’en mêlent
    Plusieurs autres agents Moovia se trouvant dans le quartier sont également arrivés sur les lieux et n’ont pas hésité à montrer leur souhait d’en découdre avec les policiers explique le quotidien francilien. Des policiers sont arrivés en renfort et ont été contraints de faire usage de moyens lacrymogènes.

    Au total, trois agents Moovia ont été interpellés et placés en garde à vue. Ces derniers devront répondre de violences volontaires, violences volontaires sur personnes dépositaires de l’autorité publique et rébellion.

    Source : actu17

    xxxxxx

    selon des témoins les frère Dalton sembleraient répondre a des prénoms du genre Geoffroy , Charles-Henri et Constant … ***

    *** les prénoms ont été modifiés 😆 😆

    bizarement , la France entière connait Damien Rieu , mais ces « verbalisateurs » au verbe trés haut et au poing vif, vous verrez qu on ne saura jamais leurs identités

    Far-West ….en plein 17 éme!! a quand mon pote le Juge Roy Bean ???

    qu on les pende tous ! 😆

  2. Machinchose

     » Les agents verbalisateurs Moovia sont reconnaissables à leur uniforme spécifique dont la couleur varie en fonction des villes. En gris à Paris,  »

    en GRIS à Paris………………ah!

    on comprend mieux cette violence de voyous

    racaille un jour… racaille toujours

  3. SarisseSarisse

    Tommy Robinson est physiquement un petit bonhomme mais moralement et intellectuellement un très grand homme et un résistant hors-pair à l’islam et le processus d’islamisation accompagné et voulu politiquement.
    Sur l’angle du racisme il est inattaquable, la plupart de ses amis dont des jamaïcains noirs, il est d’abord et viscéralement anglais et dans la droite ligne de ce que l’Angleterre à produit de meilleur en matière de liberté d’expression et de résistance à l’oppression, son Angleterre ce n’est pas la perfide Albion(voir plutôt du côté de Madame May), mais bien le pays de l’Habeas Corpus, de John Milton, d’un Winston Churchill.
    Il identifie l’ennemi, le nomme et appelle à la résistance et cet appel à un écho au-delà des frontières.
    Puisse-t-il être de plus en plus entendu!

    1. Yann Kempenich

      Très bonne synthèse.
      Pour la France, je n’ai jamais compris les saillies de JM Le Pen (pourtant, un fameux tribun)
      Sa fille fait mieux mais n’inspire pas vraiment la sympathie. La nièce est photogénique mais fait une pause.
      Philippot, Dupont-Aignan, De Villiers, bof bof bof…

      Bref, le paysage Identitaire français, c’est… morne plaine.

  4. Lacata

    les agents verbalisateurs de parking à Montpellier: que des gamines noires, l’air revêche. Avec elles il n’y aura pas de pitié pour le blanc, même pour quelques minutes de rabiot.. Saletés d’employeurs. Et voilà l’explication des migrants: les utiliser à emmerder les français pour faire du fric.

    1. Mac Namara

      Dans la penombre d’un parking, une gamine noire peut deceder, puis une autre , puis une autre>>> il faut savoir mettre une fin

  5. Nila

    « La notion que « cette fois les anglais bougent »

    ==> Quelle joie de pouvoir lire cette phrase noir sur blanc.
    Merci Christian Charpentier pour le compte-rendu.
    Très heureuse d’apprendre que la manifestation a été un succès (et que tout cela se soit passé sans heurts. Personne ne s’en est pris à Tommy Robinson, au cortège et aux forces de l’ordre, etc. ==> grand OUF de soulagement!).

    *Je vous rejoins tous: Tommy Robinson est vraiment quelqu’un d’admirable.
    Une autre de ces grandes et belles sources d’inspiration.

  6. frejusien

    Cela apporte un grand bol d’air, un peu d’oxygène dans notre univers gangrené,
    que Tommy recueille de plus en plus de sympathisants est un bon signe pour l’avenir,
    ici, on attend encore le Tommy français, celui qui aura la carrure pour affronter la gôche, l’état vendu, les merdias cadenassés par les millionnaires, et les cuculs collabos, déjà sodomisés, comme le Antoine , professeur de collège

  7. Richard Friand

    Merci Christian, pour ce compte-rendu, qui m’évite d’en faire un.
    J’y étais également, mais moi, jusqu’à la fin (mais je n’avais pas de ferry à prendre, puisque je vis en Angleterre, loin de Londres, toutefois).
    « Grandiose »: oui, bien d’accord. Les 3 heures se sont déroulées à toute vitesse Pas le temps de s’ennuyer.
    Dommage que nous n’étions pas en contact, nous aurions pu nous rencontrer (peut-être Christine Tasin voudra-t-elle nous donner nos coordonnées: elle peut vous donner les miennes). J’ai pu y rencontrer un Français expatrié lui aussi, avec qui je suis en contact sur Twitter.

    1. CHARPENTIER

      Message transmis à l’intéressé, adresse mail effacée ICI.
      Il répondra s’il le souhaite.
      JPSM

      Bonsoir Richard,
      Je suis désolé de t’avoir privé de faire un article! C’est bien involontaire!
      Je note avec satisfaction que nous étions d’accord sur la perception de l’événement
      Je te donne mon adresse mail: ………@neuf.fr
      et serai heureux d’un message de ta part.
      Cordialement.
      Christian

  8. Huet Briend Francoise

    Mercî Christian CHARPENTIER pour ces 3 h passées avec notre héros Anglais Magnifique Tommy ROBINSON et même si on ne comprend pas tout, on ne peut qu humer le parfum de liberté que nous offre Tommy dans çe merveilleux

    combat pour la liberté ! quand on sait que maintenant le maire de Londres et le ministre de l intérieur de l Angleterre sont d origine Pakistanaise, l’islamisation marche à grands pas, mais Tommy qui a vu sa ville Lutton devenir

    complètement Aux mœurs Pakistanaises, lutte toujours et encore contre l envahisseur ! Un combat de titans qu’il mène brillamment ! Courage Tommy ici nous suivons tes exploits, heureusement l Angleterre compte un digne

    représentant patriote qui s insurgé contre la politique monstrueuse menée par l Europe d ethno genocide !

Comments are closed.