L’imâm radical Béchir Ben Hassen, interdit de prêcher en Tunisie, de retour en France


L’imâm radical Béchir Ben Hassen, interdit de prêcher en Tunisie, de retour en France

Je biche… je viens d’ apprendre que la Tunisie empêche un frère musulman imam de prêcher en mosquées.

Pas content, le gugusse a décidé de retourner en France où les pouvoirs publics l’ ont autorisé à chier sa Coranité sur les Français.

Nous avions dressé son portrait dans l’ouvrage Mosquées Radicales, ce qu’on y dit, ce qu’on y lit (DMM,2016) :
« Marié à une Française, celle-ci porta plainte après qu’il l’empêcha de voir leurs enfants, partis avec lui au Maroc. Dans le cas d’une répudiation musulmane, l’homme peut conserver la garde des enfants sans recours de la femme. Mais l’imâm fut arrêté le 28 mai 2013 à l’aéroport de Casablanca, suite à l’émission d’un mandat d’arrêt international. Il fut extradé ensuite vers la France où il a purgé une peine de prison. Il est rentré en Tunisie en février 2014 où il a pu regagner en toute illégalité son poste d’imam à Msaken, sans qu’il n’y ait aucune décision du ministère de tutelle.

Il profita de sa liberté recouvrée pour appeler à combattre les chiites présents en Tunisie, ce en décembre 2014 :
« Je le dis haut et fort. Haut et fort. Les chiites n’ont rien à faire en Tunisie. Nous utiliserons tous les moyens à notre disposition pour les affronter, car nous sommes fondamentalement convaincus que la menace qu’ils représentent pour l’islam et les musulmans est supérieure à celle posée par les juifs et des chrétiens. Nous les attendons de pied ferme, avec tous les moyens à notre disposition. »

Sa liberté lui donnant des ailes, ce membre des Frères Musulmans tunisiens se distingue par d’autres dérapages, estimant même dans une vidéo que « ceux qui critiquent notre prophète méritent la mort et la pendaison[1]» , en se référant malheureusement avec raison sur le « consensus des savants ».

En juillet 2015, le ministre des Affaires religieuses le suspend de son poste d’imâm pour extrémisme, action qui aurait été impensable en France.

La proximité de Béchir Ben Hassen avec le chef des Frères Musulmans tunisiens, Rached Ghannouchi, est attestée par la vidéo d’un entretien téléphonique entre le premier et le second à propos d’un projet de référendum sur l’application de la charia en Tunisie dont la date n’est pas indiquée, mais que l’on peut situer au 1er trimestre de 2012, c’est-à-dire les premiers mois de la prise du pouvoir par Ennahdha, lorsque ses députés commencèrent à poser cette problématique avec insistance au sein de l’Assemblée nationale constituante (Anc).

Ben Hassen quitta son poste d’imâm de la mosquée de Villiers-sur-Marne en 2010, et depuis la fin de ses péripéties dans son pays natal, il vient en France prêcher dans diverses mosquées, dont celle de Pontoise (Avicenne) et d’Argenteuil (Assalam). Sa présence à Pontoise de manière hebdomadaire a été relevée par le Renseignement depuis début 2017. »
[1]conférence publiée le 10 janvier 2015 , consultable sur https://youtu.be/vE4tUJuEKZQ


Source :
http://islamisation.fr/2018/05/04/limam-radical-bechir-ben-hassen-interdit-de-precher-en-tunisie-de-retour-en-france/

Le prédicateur tunisien Béchir Ben Hassen, qui justifie le meurtre des caricaturistes de Charlie Hebdo, en conférence à la Grande Mosquée de Bussy-Saint-Georges

http://www.liguedefensejuive.com/limam-radical-bechir-ben-hassen-interdit-de-precher-en-tunisie-de-retour-en-france-2018-05-05.html

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Articles du même thême

6 thoughts on “L’imâm radical Béchir Ben Hassen, interdit de prêcher en Tunisie, de retour en France

  1. Machinchose

    Merci de publier cet amer constat….prouvant ue notre cher vieux Pays a donc , ses « chefs », plutot décidé d’ héberger toute la chienlit islamique mondiale, même quand elle est interdite dans son pays d’ origine

    hé oui! chez nous, le vote est si important qu il n’ en sort plus que des Urnes…non! des Urines corrompues et décomposées…

    les Urines ont parlé!

    bien fait pour ce résultat qui avait du surprendre l’ intéressé en premier

  2. Machinchose

    «  » » » Il est rentré en Tunisie en février 2014 où il a pu regagner en toute illégalité son poste d’imam à Msaken » » » » » » » » » » » » » » » » »

    mes Amis, je n’ avais pas fait attention a cette info pour la ville de M’saken, en Tunisie

    il n’ est pas un Tunisien qui ne connaisse pas le proverbe ironique concernant ce bled !!!!

    ………………….. »et qui dit

    « el nhar msakène wa el lil bel skakène »

    le mot Msakène est le pluriel de Meskine…un pauvre type, un pauvre hère, un malheureux et au pluriel c’est donc « msakène »

    je traduis le proverbe

    « le jour ce sont des pauvres malheureux et la nuit ils sortent les couteaux »

    skakène: les couteaux, rime avec Mssakène

    peut etre histoire d’ illustrer la fourberie de ces gens ?

    «  » »xxxx

    lequel bled nous avait gratifié d’ un immonde assassin

    «  »4 juil. 2017 – Le corps de Mohamed Lahouaiej Bouhlel, l’auteur de l’attentat du 14 juillet 2016 à Nice, a été rapatrié en Tunisie pour y être inhumé dans sa ville natale de M’sakène »

  3. PATUREAU

    En France macron, c’est la récupération de tous les salo islamistes, pas de
    risque d’être extrader, les trains, les navires , les avions, sont en grèveset après
    ils s’EVAPORE dans les CITES TERRORISTES de FRANCE , GARDER PAR LES GARDES MUSULMANS ISLAMISTES de DAHECH

    pas TOUCHE a dit macron

  4. MAX

    Un an après le débat Marine Le Pen – Macron de l’entre-deux tours, certains et certaines s’aperçoivent aujourd’hui que Marine avait raison !…elle a eu, ce soir-là, une parfaite vision de la future politique de Macron !…mais les Français(es) comme toujours étaient plus intéressés par la forme que par le fond !…Vous qui avez voté Macron !…Vous qui vous êtes abstenus !…Vous qui avez voté blanc !…Eh bien ! dansez maintenant !

    Frontistes, patriotes, souverainistes, nationalistes, identitaires, recommandez ce blog à vos amis(ies) > http://wolf.over-blog.com

  5. frejusien

    Quand je pense à tout le pataquès qui avait été fait pour établir un fichier dans les aéroports afin de renforcer les contrôles !
    le FN avait voté contre avec raison, nul besoin d’un contrôle à l’aéroport puisque le pouvoir a décidé de les laisser tous entrer, les imams furieux et les djihadistes de retour de Syrie,
    ce sont toujours les mêmes qui auraient trinqué avec ce contrôle, pendant que les plus dangereux sont protégés et réinstallés sur notre sol

Comments are closed.