7 ans et demi de prison pour celui qui a fait de Marin un handicapé à vie


7 ans et demi de prison pour celui qui a fait de Marin un handicapé à vie

Une honte. Juges iniques. L’accusé encourait 15 ans de réclusion, il n’a eu que 7 ans et demi…

Quand on compare avec le pauvre homme qui a tiré sur son cambrioleur qui, pour la douzième fois venait le voler, et qui a a pris 12 ans de prison… 12 ans pour une ordure récidiviste, en état de légitime défense. 7 ans et demi pour l’agresseur de Marin qui  a voulu imposer la charia, interdire à un couple de s’embrasser, et a massacré Marin qui a voulu s’interposer.

Quand on compare avec le pauvre type qui avait juste mis des lardons dans une boîte aux lettres ( 6 mois de prison… ) on pète les plombs.

Circonstance aggravante, l’agresseur de Marin avait déjà été interpelle, condamné… pour 18 faits délictueux.

http://resistancerepublicaine.eu/2017/11/28/lagresseur-de-marin-etait-en-liberte-malgre-18-faits-delictueux/

Il était libre comme l’air. Dans 3 ou 4 ans il sera à nouveau libre comme l’air. Libre de massacrer d’autres amoureux s’embrassant sur les bancs publics, libre de massacrer d’autres courageux patriotes comme Marin.

Il avait 17 ans à l’époque des faits…  18 condamnations à 17 ans, quelle solution à part l’expulsion, la prison à vie ou carrément la balle dans la tête ? Quelle solution? Quelle chance infime y a -t-il pour que ce type tout à coup découvre le respect de l’autre, fût-il kouffar ? Quelle chance -énorme- y a-t-il pour que ce type passe à l’étape suivante et égorge un couple d’amoureux s’embrassant en pleine rue ?

La Croix essaie de nous faire pleurer sur… l’agresseur, de nous faire croire à un échange, à une rédemption de l’agresseur. On peut être sûr que si l’accusé avait été un jeune patriote, il serait condamné au maximum, à 15 ans, et aurait eu toute la presse contre lui.

« La présidente les a laissés se parler tous les deux », rapporte l’avocate de l’accusé, Me Anne Guillemaut. Et ils se sont parlé comme deux jeunes de 20 ans, s’appelant par leurs prénoms. « Un moment qui nous a tous envahis », poursuit l’un des avocats de Marin, Me Frédéric Doyez, à la sortie de l’audience.

Marin, l’étudiant agressé à Lyon, ou l’impressionnant récit d’une reconstruction

Des propos qui sonnent comme un aveu

Marin lui a dit « tout le mal qu’il lui avait fait ». Il lui a dit aussi « qu’il essayerait de lui pardonner », ajoute la mère de Marin, Audrey. Et des excuses ? « Je ne pense pas que ce qui s’est passé soit vraiment excusable (…). Il y a peut-être des explications, mais pas d’excuses à ce qu’il s’est passé », poursuit-elle.

Marin a demandé à son agresseur « de changer de manière de vivre, de changer en prison ». Ce dernier, qui était resté « tétanisé » selon son avocate depuis le début du procès – une attitude que la famille de Marin a vécue comme de l’indifférence, voire de la « désinvolture » – est alors sorti un peu de sa carapace.

Il y a eu comme un « aveu », quelque chose qui sonnait comme : « J’ai détruit ta vie ». « Un moment de justice », estime Me Doyez.

Marin, pantalon et chemise bleus, était arrivé au bras d’une de ses proches quelques minutes avant de témoigner, boiîtant, un bras replié sur la poitrine, des cicatrices visibles sur son crâne.

Même si ses séquelles sont toujours difficiles à mesurer précisément, ce n’est plus le « Marin d’avant », comme lui-même l’explique sur la page Facebook « Je soutiens Marin ».

Mercredi, la cour d’assises a aussi entendu le témoignage du couple qui aujourd’hui n’est plus lié. Lui, 60 ans, habitant Lyon, elle un peu plus jeune de Vichy, venaient de se retrouver à la gare Part-Dieu. Ils s’embrassent. À ce moment-là, un jeune passe et lance : « Vous pourriez faire ça à l’hôtel ». « Va te faire enc… », répond l’homme.

Quatre opérations au cerveau

Marin intervient alors et réplique quelque chose comme « Mais enfin, on a bien le droit de s’embrasser ». S’en suit une altercation, puis un peu plus tard, dans le bus où Marin venait de prendre place, l’accusé lui assène trois coups à la tête avec une béquille sous les yeux de sa petite amie, qui le voit s’effondrer en sang.

Depuis ce 1er novembre 2016, Marin a subi quatre opérations du cerveau et a passé de longs mois en centre de rééducation en Suisse.

Après les expertises médicales vendredi matin, viendront les plaidoiries. Puis le verdict, attendu vendredi dans la soirée.

L’agresseur est poursuivi pour « violences avec usage ou menace d’une arme suivie de mutilation ou infirmité permanente » et encourt une peine de 15 ans de réclusion.

Marin attend une réponse « forte » de la justice. Et, lui qui n’assiste pas à tout le procès en raison de son état de santé, sera présent ce jour-là : « il veut entendre cette condamnation. C’est important pour lui », confie sa mère.

https://www.la-croix.com/France/Justice/Marin-letudiant-agresse-Lyon-essayer-pardonner-agresseur-2018-05-04-1200936636

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Christine Tasin

Présidente de Résistance républicaine ; professeur agrégé de lettres classiques.


17 thoughts on “7 ans et demi de prison pour celui qui a fait de Marin un handicapé à vie

  1. maury

    Ce multi récidiviste hargneux est répliqué des centaines de fois dans notre beau Pays mais aussi partout où cette engeance jalouse et dégénérée veut faire souche ! les juges rouges pervers et iniques et le syndicat du mur des cons se nourrissent de cette situation et ne peuvent plus prétendre représenter la justice en défendant les crapules et en condamnant les honnêtes gens » inversion des valeurs » et haine de tout ce qui représente la loi et l’ordre (les fonctionnaires de police en font les frais tous les jours)Ce système est pourri
    « plus une société dérive de la vérité plus elle haïra ceux qui parlent vrai »(Georges Orwell)

  2. Jenna

    Et toi minable Rocky elles sont où tes cellules ? Pas au cerveau ,visiblement !

    ,quand tu retourneras poussière, j espère qu on viendra profaner ta sépulture. …ou mieux j espere qu un disciple d allah viendra te faire ta fete avant …..tu pourras penser a MArin et aux grosses conneries dites sur lui et sa mère. …madame, respect à votre fils !

  3. Victoire de Tourtour

    « Un monde qui veut sombrer inverse tous les signes: ce qui a de la valeur attire le mépris, et ce qui est méprisable prend de la valeur. Le mensonge règne et la vérité tue celui qui la prononce ». ( Gunther Schwab : » La danse avec le diable » )

  4. Vent d'Est, Vent d'Ouest

    @ Rocky
    Il me semble que c’est votre mère qui aurait dû vous faire « passer » lorsque vous n’étiez qu’un amas de cellules, comme vous le dites si élégamment au sujet de Marin, cela nous aurait éviter de lire de tels propos obscènes. J’ai dû relire votre commentaire deux fois tellement j’ai cru être victime d’une hallucination !
    Si seulement ces propos s’étaient adressés à propos de l’agresseur, j’aurais mieux compris votre haine, mais là, franchement, que RR n’ait pas censuré cette abjection de votre part, cela me sidère réellement !

    1. Christine TasinChristine Tasin Post author

      Vous avez raison, merci d’avoir attiré mon attention sur ce commentaire qui a dû être validé par erreur ou après une lecture en diagonale… Nous avons un certain nombre d’énergumènes qui passent leur temps à écrire des horreurs, parfois, dans la masse des commentaires à valider ils passent à travers les mailles du filet

  5. UN GAULOIS

    Je souhaite que MARIN guérisse complètement et profite pleinement de la vie.
    Et pendant ce temps là, TRUMP est vilipendé pour le port d’arme.Dans la situation des américains, on pourrait se défendre sans devoir subir comme des moutons.
    Sans penser nécessairement à tuer, la vue d’un canon ou d’un taser ou autre pourrait peut être suffire comme méthode de dissuasion. C’est tellement facile d’agresser quelqu’un de désarmé.
    Pour revenir à TRUMP qui a raison dans son propos, il n’est pas surprenant de voir nos « zélites » monter au créneau. Comme s’ils avaient peur que le peuple se mette d’un coup à réfléchir en lui retirant la perfusion de tranquillisant.

  6. zipo

    A ce rythme là,l’on se demande si la justice est faite pour les agresseurs ou les agressés !Tout dépend évidement si l’on est bipolaire ou pas ,car a force de chercher des excuses aux agresseurs l’on a laissé de coté ceux qui ont subi ces agressions !
    C’est le monde a l’envers ou l’on ne situe plus la frontière entre le normal et l’anormal!
    Donc il faut en revenir aux réalités ,qui a agressé et qui a subi l’agression !
    Maintenant il est vrai que nous n’avons plus le droit de nous défendre ,il faut encaisser et si l’on est encore en vie aller porter plainte et les prisons étant saturées votre agresseur sera libéré et pourra réitérer en venant vous provoquer!Il en est ainsi avec tous ces immigrés dont 50% sont bipolaires !
    Grace a l’Islam ,le bien et le mal a été remplacé par la charia qui fixe les régles ,dogme bizarre ou il faut tuer le mécréant pour aller au paradis !!
    Aller tous en Psy!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

  7. Pouf

    Ce n’est pas ce que j’ai entendu, sur radio-propagande ( France-info ) : il a pris le maximum car le Tribunal a retenu la « minorité au moment des faits » ( mais pouvait-il en être autrement ? ). Le procureur avait réclamé 15 ans, la peine maxi mais pour un adulte majeur…ce qui m’a surpris…
    Dans cette affaire, ce qui me choque le plus, c’est qu’à 17 ans, il a déjà eu 18 condamnations !!! Vous ne trouvez pas qu’il y a un petit problème ?

  8. Champernay

    Ce qui n’est pas dit au procès, car il fallait bien alléger la peine de cette pauvre racaille, c’est qu’il se servait d’une béquille préparée en arme. Ils sont quelques un, en France, à sortir uniquement armés d’une béquille en aluminium, qui ne ferait que des bosses sur un crane. Mais ils les lestent en faisant couler du plomb de batterie à l’extrémité. Et là, l’inoffensive béquille devient une arme mortelle et parait légale. C’est une circonstance aggravante qui n’a été signalée nulle part.

    1. Conan

      Précision importante !
      Il y avait donc volonté de donner la mort car aucun os ne résiste aux coups donnés avec une béquille ainsi bricolée !…
      7 ans 1/2 fermes, mais il sortira de taule dans ~3 ans !!….
      Me demande si notre « magistrature » a conscience de l’effet « pousse au crime » de ses décisions?…
      Si un de mes enfants était ainsi amoché et qu’il y ait une sentence aussi légère, je passerai ma vie à retrouver l’ordure en question !

  9. UN GAULOIS

    Etant pêcheur, j’ai utilisé cette technique : mettre du plomb au bout et à l’intérieur d’un manche en bois, afin de tuer instantanément les gros poissons que je voulais garder.
    La force du coup est quasiment décuplée, si appliqué avec suffisamment de vitesse.

  10. Bob

    Moi pareil si un tel agresseur s’en prenait a ma famille j’attendrai patiemment sa sortie et il saurait ce que ça coûte mineur ou pas .
    Voir le silence des agneaux ….

  11. PATUREAU

    TOUS NOS COLLABOS SOCIALOS ISLAMISTES? ONT LA TROUILLE
    QUE LES FRANCAIS SE DEFENDENT, ET REGLE LEURS COMPTES
    A TOUS CES DJIHADITES TUEURS DE FEMMES ET D’ENFANTS, ce qui leurs ferait des voix de tueurs en moins pour etre reelus

  12. is

    Le titre qu’il faudrait écrire « Vous n’aurez pas ma haine m vous aurez mon coup de pied au cul. »

Comments are closed.