Que Macron cesse d’embrasser Abbas ou qu’il ne parle plus de lutte contre l’antisémitisme


Que Macron cesse d’embrasser Abbas ou qu’il ne parle plus de lutte contre l’antisémitisme

‌Pour une fois, lisez  » Le Monde « , à propos de  » la Palestine  »

Mahmoud Abbas, vous connaissez ?
C’est le type que Macron embrasse chaque fois qu’il vient en France :

Le digne représentant de  » la Palestine  » !

 » Le Monde  » reprend les paroles que cet individu,  » président de l’autorité palestinienne « , a prononcées dans un discours le 30 avril.

Le titre de l’article :  » Mahmoud Abbas une nouvelle fois mis en cause pour propos antisémites  »

Extraits de l’article du Monde :

–  » M. Abbas a prétendu s’appuyer sur des auteurs juifs, dont Karl Marx, qu’il a d’abord confondu avec Staline.

– Le vieux « raïs » a affirmé que la haine des juifs, « très répandue à travers l’Europe », concrétisée par de nombreux massacres « depuis le XIe siècle jusqu’à l’Holocauste », n’était pas historiquement de nature religieuse, mais s’expliquait par leur « fonction sociale, qui était liée à l’usure à la banque, etc. »

– La preuve en serait, selon le leader palestinien, qu’en 1 400 ans, il n’y eut jamais le moindre crime commis contre les juifs dans le monde arabe.

– Ces propos paraissent imputer la responsabilité des crimes commis à travers les siècles contre les juifs aux juifs eux-mêmes  »

– il a répété, comme il l’avait déjà fait en janvier, qu’« Israël est un projet colonial destiné à implanter un corps étranger dans cette région ».

etc ….

http://www.lemonde.fr/international/article/2018/05/02/mahmoud-abbas-une-nouvelle-fois-mis-en-cause-pour-propos-antisemites_5293437_3210.html

Eh oui,  » Le Monde  » a écrit ça !

 » Le Monde  » oserait-il enfin dire que ce Abbas n’est qu’un  » palestinien  » ordinaire, qui ne pense qu’à exterminer les Juifs ?

Pourtant, cet individu avait soutenu une thèse négationniste ( ce que, peut-être,  » Le Monde  » ignorait ? ) dans une université de Moscou, dans les années 70 :

«  Mahmoud Abbas, cofondateur du Fatah et président de l’Autorité palestinienne, rédige lors de ses études à Moscou une thèse controversée sur le sionisme, La Relation secrète entre les nazis et les dirigeants du Mouvement sioniste, qu’il publie en 1984 sous le titre L’Autre côté, et dans laquelle il affirme que certains membres du mouvement sioniste et les nazis ont été en contact durant la Seconde Guerre mondiale, dans le but de faire le plus de victimes juives possibles pour convaincre la communauté internationale de créer l’État d’Israël. Selon une traduction réalisée par le Centre Simon-Wiesenthal, Abbas remettrait également en question le nombre de victimes et la réalité des chambres à gaz citant une « étude scientifique » du négationniste français Robert Faurisson.  » ( wikipedia )

Enfin…
Pour cette fois, lisons l’article du monde.

Et puis, surtout, que Macron n’embrasse plus ce truc  » palestinien  » !
Ou alors, que Macron ne parle plus de  » lutte contre l’antisémitisme  » !

A lire aussi, l’article de Marianne :https://www.marianne.net/monde/pour-le-president-palestinien-mahmoud-abbas-le-genocide-des-juifs-eu-lieu-en-raison-de-leur

Et, encore bien plus dignes de foi, les articles consacrés à Abbas par  Edmond le Tigre :

http://resistancerepublicaine.eu/2017/12/11/enfin-la-verite-que-israel-vous-cache-sur-liens-de-mahmoud-abbas-et-lolp-avec-nazisme/

http://resistancerepublicaine.eu/2017/12/28/macron-ne-peut-pas-ignorer-que-mahmoud-abbas-est-lheritier-du-nazisme/

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email




12 thoughts on “Que Macron cesse d’embrasser Abbas ou qu’il ne parle plus de lutte contre l’antisémitisme

  1. Machinchose

    Salut Claude

    je retiens a propos du débris arabo-palesto-musulmo qu il a été élu il y a 11 ans pour un mandat de 4 ans….il a oublié et…..il se répand comme une diarrhée puante..

    ensuite qu il avait soutenu une thèse ou un docto rat négationiste en URSS, ce qui en fait un éminnent « Douktour » digne de Faurisson

    qu il a amassé une belle fortune en volant les gens de son « peuple » qui aprés 5 générations sont toujours des réfugiés que l’ Europe (France en tête) arrose généreusement de miliards d’ euros…..pendant que nos vieux et nos SDF tendent la main

    et qu a présent, un Trump ayant éventé ses combines et l’ arabe, et ses menteries éhontées, fient de corriger rudement

    le vieux vendeur de tapis élimés a compris que la comédie était finie….même les pays Arabes l’ ont abandonné… »tant va la gargoulette a l’ oued qu a la fin elle se casse »…… comme on dit a Ramallah

    alors , il est vieux, gravement malade, riche, et il n’ en a plus rien a foutre; il se lâche!
    comme l’ ivrogne que l’ alcool désinhibe !!

    ila bien compris cette fois que la fiesta est finie….

    PS: un jour le Monde comprendra que la Palestine existe bien: a l’ est du Jourdain et lors des Accords de San Rémo en 1918 elle était prévue pour eux…masi depuis, la perfide Albion en a fait la Jordanie

  2. SAHSAN Rosa

    Il y a bien longtemps que les juifs ne croient plus un mot de Macron à part le
    CRIF qui l’encense. 2 peuples vivant côte à côte? Mais depuis quand « les palestiniens » sont un peuple? C’est Arafat lui-même qui à dit à l’ONU qu’il
    venait d’inventer un peuple.
    ROSA

  3. Machinchose

    « Hands up! old son of bitch !!

    il a l’ air fin le vieux grigou en « Panou-Panou »… 😆

  4. eitan

    Et puis, il ne faut pas oublier le chef terroriste arafat, psychopathe pédophile qui roulait son patin a chirac quand il venait lui demander l’aumône.
    tout ça pour quelques barils de pétrole et quelques m3 de gaz.

  5. Chevalier D'Eon

    De toute façon depuis qu’ils n’ont plus Arafat le Hamas n’est plus rien et ils vont se prendre une raclée
    Arafat lui c’était un vrai chef ! Il avait une certaine prestance et était intelligent
    Rien à voir avec les chef musul palestinien d’aujourd’hui

    1. Alain Bobo

      Arafat était un génie, il a inventé le peuple palestinien et voulait créer un état à la place d’un autre. Je pense même qu’ils sont tous des génies, des chances quoi !

    2. claude t.a.l

       » Arafat lui c’était un vrai chef ! Il avait une certaine prestance
      et était intelligent  »

      Son intelligence …. prix Nobel de mes 2 ?
      Sa prestance ….. à part être l’acteur principal d’un navet intitulé  » palestine « , j’vois pas non plus.

    3. Dorylée

      Arafat était une ordure de terroriste égyptien, très certainement mort du sida. Il aurait pu faire l’effort de crever plus tôt. Quand à mamouth abbas, il était plus connu dans les années 70 comme abou mazen, le financier de l’attaque terroriste contre les atlètes israéliens aux JO de Munich. J’ignore ce que ça procure comme jouissance à Litelassol de lui rouler une pelle chaque fois que ce salopard vient trainer ses croûtes à l’Élysée, mais la France n’en ressort pas grandie. Remarquez, vu ce qu’il en reste de la France aujourd’hui, …

  6. Xtemps

    Et pourtant les arabes dans les années soixante ils ne voulaient certainement pas qu’on les appelaient des Palestiniens, car c’était juif de dire être palestiniens, et maintenant ces arabes sont palestiniens!, encore une double nationalité pour avoir un pied chez les autres comme excuse!, Palestinien et arabe en même temps!.
    Le plus étonnant c’est le monde internationale qui ne voit rien! dans tout çà!, ni les USA!, ni l’Europe!, ni la Chine!, ni la Russie!, ni les Africains!, personne! dans les gouvernements du monde!.
    La France pays des droits de l’homme, liberté, égalité et fraternité se fait attaqué à sa base républicaine, personne ne voit rien non plus!.
    Tout çà ressemble à du théâtre avec des figurants, nous les peuples du monde sans se rendre comptes que nous jouons dans des pièces et des acteurs qui entraînent tout le monde, manipulés par des marionnettistes au dessus des décors.
    Comme le Méluche avec ses vingts personnes pour représenter toute la France!.
    De la communication manufacturé par les mêmes derrières, du Soros.
    Du cirque pour avoir les excuses pour prendre le pouvoir, toujours par les mêmes derrières.
    Les problèmes crées par les mêmes, qui attendent les réactions des peuples mis sur le fait accompli, les solutions par les mêmes là où ils veulent que nous allons, de bonnes foi en sauveurs et protecteurs, la soumission à eux pour les mêmes derrières, grâces aux biens faits salvateurs des lois de maintien de l’ordre publique, sans se rendre compte que ces lois sont liberticides.
    Problèmes, réactions, solutions, par les mêmes derrières.
    C’est pas les musulmans qui nous islamisent, mais nos dirigeants qui ouvrent les portes de l’Europe, problèmes crées par les mêmes derrières pour avoir nos réactions, pour ensuite venir en sauveurs avec des lois salvateurs.
    Attention aux manipulations et aux mensonges de nos dirigeants.
    La vérité nous libérerons tous et toutes.

  7. JackJack

    Macron ??? Je suis en train de lire un livre sur Winston Churchill, par William Manchester, titré « Alone », c’est à dire « Seul », couvrant la période de 1932 à 1940, autrement dit la montée d’Hitler et du nazisme. Churchill, vraiment « seul », tentait, absolument en vain, d’éveiller les parlementaires britanniques et l’alliée de la Grande Bretagne, la France, face au danger. Churchill avait tout de suite compris que tous les grands discours d’Hitler n’étaient qu’une façade pour rassurer le reste du monde pendant qu’il réarmait l’Allemagne, car ses intentions étaient de faire tout le contraire de ce qu’il disait dans ses discours… Ah, je m’égare, j’étais parti sur Macron !!! Il est vrai qu’il nous manque un Churchill des deux côtés de la Manche…

Comments are closed.