Mélenchon, t’as déjà vu 1200 identitaires jouer du cocktail molotov et caillasser les CRS ?


Mélenchon,  t’as déjà vu 1200 identitaires jouer du cocktail molotov et caillasser les CRS ?

D.L.C.

(Date limite de consommation !)

Le pitre mélenchon est en date limite…
Et sa consommation devrait être interdite !
Lors, le frapper de péremption,
serait utile à la Nation !
Jetons le au rebut ou laissons le aux mites…

 

PACO. Sévice hygiénique.
02/05/2018.

 

1200 débiles habillés en Dark Vador veulent nous rejouer mai 68 à coups de slogans paléomarxistes et de cocktails Molotov et c’est le fait [sans doute] « des bandes d’extrême droite » ?

Hé, ho, faut arrêter le Boulaouane, Mélenchon !

A-t-on déjà vu Génération Identitaire à l’avant d’un défilé SUD-CGT, brûler des symboles du capitalisme et caillasser des CRS ?

Et puis, le genre des Identitaires, c’est plutôt d’effectuer des opérations à visage découvert pour exprimer le ras-le-bol de nombre de Français. Et comme il faut du courage, ils ne sont guère nombreux : 73 sur le toit d’une mosquée en construction à Poitiers, une vingtaine sur le toit du PS en 2013, une centaine à Calais ou au col de l’Echelle…

Du courage car après ces opérations pacifiques, les médias et la « Justice » leur tombent dessus et les condamnations pleuvent. Sans compter le risque de perdre son emploi ou les menaces physiques des antifas.

Alors que pour le millier de « black blocks » en mode casse orgasmique, c’est complaisance énamourée de Libé et du Monde, hypocrisie des syndicats gauchistes (ouin ouin, ils nous ont piqué notre défilé, c’est la faute à Macron) et bientôt complicité des juges « Mur des Cons » pour les quelques pékins alpagués à qui on refera le coup du « rappel à la loi ».

Quant à Mélenchon qui s’inquiétait du retour des dangereuses milices d’extrême droite au défilé du 1er mai, que dit-il aujourd’hui au micro de J.J. Bourdin ?

 

 

Donc, pas de mea culpa mais un difficile rétropédalage en accusant encore les médias de trop stigmatiser les « jeunes » casseurs, tout en (re)cassant du sucre sur le dos des Identitaires du col de l’Échelle.

Décidément, comme disent les banlieusards de la diversité votant pour lui, Mélenchon et sa clique de LFI, sont bien les nouveaux bouffons de la politique.

Nous attendons avec impatience le défilé de La France Insoumise prévu pour le 5 mai à Paris. D’après Mélenchon, des « gens de tous les horizons, calmes, paisibles » défileront entre Opéra-Bastille et la Banque de France…

Ou connaîtra-t-on une nouvelle version de « Paris brûle-t-il ? »

 

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email




17 thoughts on “Mélenchon, t’as déjà vu 1200 identitaires jouer du cocktail molotov et caillasser les CRS ?

  1. Conan

    Salaud ! pôv Con ! Quand notre pays aura été fiché parterre, tu pourras toujours te brosser pour palper pensions et émoluments hors de proportion par rapport aux services –plutôt sévices– que tu rends au pays !
    Nul ! et même ennemi de ce que nous sommes ! Dégage !
    Demande le droit d’asile au Maroc !

  2. Stephane

    Mélenchon prétend que les « black blocs » sont des « fils à papa ».
    109 sont en garde à vue.
    Va-t-on nous cacher la vérité sur l’identité de ces délinquants ?
    Pour quelle raison ?

    1. Jarczyk

      Et c’est vrai…il y a de nombreux rejetons d’une certaine gauche caviar….tous les fils à papa ne sont pas issus d’une classe bourgeoise de droite….Qu’il est con, parfois ce Méchant,Meli mélo,mal léché Melanchon!!!!!

  3. Machinchose

    des black bloc bling ??

    Quels qu ils soient, a « piloriser » et a promener tous les weeck end , a poil, sur les grands boulevards parisiens….

    Macron y gagnerait énormément en sympathie , parce que les Français aimeraient beaucoup pouvoir punir ces petites merdes qui ouent aux SA sans risque majeur

    et en prime, ça permettrait de se faire un peu de sous a distribuer aux forces de l’ ordre

    5 euros le glaviot
    10 euros la baffe
    15 euros le coup de poing

    chacune de ces joyeusetés étant limitées a 10 par Blac Bloc ……faut veiller a ne pas gacher les bons garçons….

    finalement je suis trés médiévaliste, je me vois trés bien en Claude Frollo, en train de brandir a leur face un gros crucifix en les haranguant ……

  4. claude t.a.l

    Finalement, la merduche avoue :

     » Jean-Luc Mélenchon admet s’être trompé en désignant les « fachos »  »

    https://www.huffingtonpost.fr/2018/05/02/les-black-blocs-cassent-le-1er-mai-jean-luc-melenchon-admet-setre-trompe-en-designant-les-fachos_a_23425080/

    Et il aurait poursuivi ainsi :  » hier j’avais bu un coup d’trop , l’avais pus les yeux en face des trous « .

    T’ inquiète, merduche, t’as jamais eu les yeux en face des trous !

  5. Xtemps

    Et comme d’habitude ce Fasciste! de Méluche!, le référendum! connaît pas lui, comme l’état totalitaire français!, ce escroc imposteur, c’est sûr que c’est pas Marchais qui parle là, le faux communiste de mes deux là!, pour couvrir ses choix de petit dictateur fasciste, il le couvre avec le racisme et autres excuses bidons bien pratiques pour cacher sa haute dictature Mélanchu!, insulter le peuple c’est bien pratique sans se faire condamer aussi.
    Comme le système d’escrocs imposteurs aux pouvoirs, il donne tous nos droits, aux autres comme il dit, en privant les nôtres, sans nous demander notre avis.
    Priver le peuple légitime de sa liberté pour le donner aux autres le Sieur escroc imposteur Fasciste! Méluche, c’est pas de la démocratie, c’est l’escroquer de sa démocratie pour se remplir ses poches, vider les caisses d’états, bien joué l’escrocs imposteurs.
    Encore escroc imposteur! qui bouffe dans les assiettes du peuple, en accusant les autres à sa place!.
    Le Dictateur Fasciste Mélenchon a parlé!, moustache carré! pour lui, il le mérite.
    Le fascisme! se reconnait par les comportements Fascistes!, là vous avez le vrai fascisme! devant vous.
    Je m’incline devant le vote, la volonté du peuple, pas devant les dictatures comme vous qui ne s’inclinent jamais devant le peuple, moi si!, le sieur de branches Méluche Fasciste!.
    Le peuple a le droit de me dire non, de s’abstenir et de me dire oui, Le sieur Fasciste méluche!.
    Petit Fasciste va!.

  6. MaximeMaxime

    « Citoyen athénien, né au IV e siècle avant J.-C., contemporain de la « crise de la cité grecque », Démosthène fut le plus grand orateur de l’Antiquité et le meilleur défenseur de la démocratie. Organisateur de la résistance d’Athènes à la volonté de puissance de Philippe II de Macédoine, il écrivit de nombreux discours patriotiques contre ce monarque, notamment Les Philippiques et Les Olynthiennes. Démocrate sans être démagogue, patriote sans être chauvin, pacifiste sachant faire la guerre, il a posé les bases d’une conception morale et rationnelle de la politique qui a nourri tous les penseurs républicains de Cicéron à Clemenceau, en passant par Machiavel, Rousseau, Camille Desmoulins, Saint-Just et Robespierre »

    (Démosthène, l’orateur de la liberté, éditions de l’épervier, 2015).

    Impossible d’évoquer Démosthène sans y associer la figure de Philippe, son ennemi juré, qui lui inspira ses quatre Philippiques.

    Même en 2018, on peut se sentir Démosthène et vouloir à son tour écrire des Philippiques contre « notre » Philippe !

    D’après le Figaro, en effet, Edouard Philippe dénonce les discours radicaux qui encourageraient aux violences telles que celles commises le 1er mai.

    Jusque là, tout semble aller bien, sauf qu’en examinant les choses de plus près, on constate que ce sont des discours d’opposition qui n’invitent pas à détruire, à casser des biens matériels, mais à exprimer son opposition de façon manifeste, qui sont en cause.

    Du moins, c’est ce qui ressort d’un article du Figaro mis à l’honneur sur le site de ce journal :

    «Lorsque vous avez une partie de la classe politique (…) qui appelle à “faire la fête à Macron”, certains le prennent au pied de la lettre et disent “ben voilà, on va aller dans une volonté de casser un certain nombre d’agents des forces de sécurité” et donc de subvertir l’État républicain». «Je ne parle pas de la France Insoumise», a-t-il toutefois précisé, assurant cibler «tous les sites libertaires».

    http://www.lefigaro.fr/politique/le-scan/2018/05/02/25001-20180502ARTFIG00043-1er-mai-philippe-denonce-les-discours-radicaux-qui-encouragent-les-violences.php

    Faut pas pousser ! Le 1er mai est un jour de fête, pourquoi l’expression « faire la fête » serait-elle prohibée ?

    C’est d’autant moins prendre le discours au pied de la lettre que les casseurs n’ont pas tabassé Macron – lequel était en Australie…

    Récupération, sinistre récupération de Philippe…

    Tout cela, de plus, pour finalement mettre hors de cause la France insoumise ; alors à qui pense-t-il ? Qu’il donne des noms…

    Au contraire, en laissant le flou perdurer, Philippe jette l’opprobre sur l’opposition ; ça l’arrange bien !

    Et justement parce qu’il met la France insoumise hors de cause, c’est bel et bien l’opposition qui est ciblée ; parce que la France insoumise est objectivement un allié du macronisme.

    Au lieu d’avoir soutenu Marine le Pen à la présidentielle, la France insoumise a permis l’élection de Macron car qui ne dit mot consent.

    Ne pas inciter les électeurs à reporter leurs voix sur la candidature la plus soucieuse de préserver les droits des travailleurs français, c’était permettre l’élection de Macron et la régression de la protection des travailleurs salariés (qui est considérable : http://resistancerepublicaine.eu/2017/09/23/droit-du-travail-notre-civilisation-regresse-de-2300-ans-a-cause-de-macron/).

    http://www.bfmtv.com/politique/presidentielle-melenchon-redit-qu-il-ne-donnera-pas-de-consigne-de-vote-1153062.html

    Il n’en fallait pas beaucoup plus au journaliste – ou journaleux ? – du Figaro pour oser écrire :

    « Le premier ministre s’est fendu d’un communiqué mardi, en début de soirée, pour cibler Marine Le Pen et Jean-Luc Mélenchon. Il a toutefois veillé à ne pas nommer la présidente du FN et le leader des Insoumis ».

    Ce journaliste est-il vraiment digne d’écrire dans les colonnes d’un tel média ?

    On peut quand même se poser la question car il n’y a rien dans son article qui montrerait que Marine le Pen aurait suggéré de tout casser, ni même de « faire la fête » à Macron le 1er mai… ce n’est pas trop le genre de la maison, d’ailleurs.

    Alors que viennent faire le FN et Marine dans cet article ? On se le demande bien…

    Cela l’amuse, Arthur Berdah, de prétendre que le FN est visé ?

    Pourquoi ; parce qu’il a un « discours radical » ?

    Sauf qu’un journaliste normalement capable d’analyser un énoncé doit savoir que la proposition subordonnée introduite par « qui », dans la phrase « des discours radicaux qui (encouragent à la violence) » implique qu’il existe d’autres discours radicaux qui n’invitaient sûrement pas à tout casser !

    Ne serait-il pas un peu centriste, Arthur Berdah ? Le centrisme, c’est pourtant le simplisme. L’opinion des électeurs qui ne savent pas trop quoi penser et qui pensent qu’on ne se trompe pas en optant pour les idées les plus molles, en ratissant large…

    Copernic et Galilée avaient, pour leur époque, un discours radical !

    http://www.linternaute.com/histoire/jour/evenement/22/6/1/a/51169/proces_de_galilee_et_pourtant_elle_tourne.shtml

    Et pourtant, seuls contre tous, ils avaient raison !

    On pourrait multiplier les exemples…

    Carton rouge au Figaro qui sert donc la soupe à Macron et à Philippe en évoquant le FN dans un article où il n’a aucunement sa place.

    Je ne sais pas si Marine le Pen envisage une réponse médiatique ou judiciaire face à un tel article qui prétend qu’elle était ciblée par le discours de Philippe.

    En attendant, la déclaration du premier ministre est loin d’être neutre. Elle jette l’opprobre sur l’opposition, la démocratie, le souci de préserver le caractère social de la République…

    Philippe a décidément tout d’un « Philippe » !

    De quoi donner l’envie de proclamer « Je suis Démosthène » pour marquer son opposition au macronisme et inciter les électeurs à réaliser dans les urnes, dès les élections européennes à venir, la « cinquième philippique »…

    http://img.over-blog-kiwi.com/2/00/52/13/20180502/ob_2587c7_je-suis-demosthene.PNG

  7. frejusien

    Rétropédalage ! il a bien été obligé de reconnaitre sa grosse bourde, sous peine de se ridiculiser et de se discréditer largement aux yeux de l’opinion,
    un leader doit savoir ajuster ses lunettes…

    Comme excuse, il n’a rien trouvé de mieux à dire qu’il y avait tellement de violences d’extrême droite en France, que c’est la première idée qui lui est passé par l’esprit,
    alors là, on est bien obligés de dire que les violences auxquelles il fait allusion, ne sont présentes que dans sa tête, il plane complètement notre petit communiste car il serait incapable d’en citer une seule !

  8. Nemesis

    Méluche est né au Maroc : qu’il y retourne et vite. Comme l’ensemble de ses amis muzz il ne se sent pas français et est devenu un véritable ennemi. Cet ancien trotskiste n’a pas évolué et n’a pas compris qu’on est au XXIème siècle.

  9. Nemesis

    Mélenchon c’est un véritable trou du cul. La photo, ses paroles et ses actes témoignent de sa haine. Beurk !

Comments are closed.