Réponse à Monseigneur Benoît de Sinety qui veut nous imposer des migrants


Réponse à Monseigneur Benoît de Sinety qui veut nous imposer des migrants

Mgr Benoit de Sinety « Il faut que des voix s’élèvent »

En lisant ce texte,   on  hésite  entre un récital de lieux communs sur  les migrants,  les refugiés, ou un compendium sous forme de catéchisme de la bonne pensée chrétienne   immigrationiste.  En fait il s’agit des deux :   un de ces innombrables sermons  dont les messieurs prêtres nous abreuvent  depuis qu’ils ont décidé de parler de tout, à l’exception du bon Dieu et de ses saints, sauf à considérer  que ces migrants  ne soient eux les « nouveaux   saints ».

On va d’affirmations gratuites en contre vérités majeures. De page en page rien ne vient heurter le long fleuve  tranquille racontant que si tout va mal pour les migrants,  c’est, bien entendu,  de notre faute.

Car il y a aussi dans ce texte ce ton moralisateur bien  connu et  qui rappelle cette soif de pouvoir qui ravage encore un certain nombre de  prêtres,  et repose sur la culpabilisation de leurs ouailles.  Autrefois on nous menaçait de l’enfer,  terrible  réalité dont seul le sacrifice du Christ nous a sauvés.  Mais, aujourd’hui, le mal absolu le péché mortel  consiste  à ne pas vouloir se laisser islamiser par ces « migrants ».

Quelques exemples d’ignorance crasse ou de mensonges éhontés :

Le terme de « France » ne vient il pas des Romains ? (p35).  Non,  Monseigneur. Comme chacun sait cela vient de Clovis, roi d’origine franque, du nom d’une tribu germanique.  Confondre Rome et les peuples germaniques,  vaste programme de  déculturation pour qui connait un peu l’histoire de l’Europe… Pour info, les Romains nous traitaient plutôt de Gaulois.

« Il y a cent ans nous avons eu à nouveau peur du  « boche » du « rital » et du « juif»(p 34).  En 1918,  il y a cent ans donc, nous n’avions pas peur des Boches : nous leur faisions la guerre. Une guerre atroce au cours de la quelle on n’hésitait pas à faire tuer mille hommes par jour ( !),  pour défendre le sol sacré de la patrie.  Et à l’époque les curés n’étaient pas contre !

 « Notre continent est un brassage sans fin et ses habitats n’ont cessé de se déplacer ».  Faux et archi faux : il y une stabilité incroyable dans nos villages.  Il suffit de sortir du periph et de s’arrêter devant un monument aux morts,  puis de se rendre au cimetière du coin. Il n’y a rien de plus stable qu’un peuple de paysan ;  une terre,  cela ne s’emporte pas sur le dos.

« Ces migrants ne sont pas des criminels des voleurs et  des  violeurs » 21.  Ah bon ? Et pas antisémites non plus ? Des événements factuels remontant à une nuit de Noel chez les « Boches »  semble contre dire cette assertion. Et les statistiques sur les viols venant de Suède pas entendu parler ?

Monseigneur s’étrangle devant le fait que ce pauvre migrant n’ait pas accès au monde du travail. Il serait peut être pertinent d’attirer respectueusement  son attention sur la réalité du chômage de masse,  et du traitement social du chômage qui s’appelle la dette.

De même,  Monseigneur indique que c’est justement par le « biais de l’emploi qu’il pourrait réussir son intégration (p 87) ». Pas si sûr !   Nombre de criminels et de terroristes agissent pour des motifs relevant de leur religion et de leurs convictions, quelle que que soit leur situation au regard de l’emploi. Nouvelle erreur factuelle.

Monseigneur n’est pas content de notre manque de générosité, de nos lâchetés, de notre cynisme : eh oui !  Le petit bourgeois, ce manant égoïste,   tente désespérément de survivre !

De même,  Sa Grandeur estime que la priorité absolue devrait être d’apprendre le français (p 112).  Sans doute ! Mais il faudrait déjà l’apprendre aux résidents installés  depuis plusieurs générations et ne pas proposer plusieurs heures de cours d’arabes  par semaine,  comme je le vois dans ma banlieue. Dans la même veine on retient l’attaque contre la légitime défense (P114),  alors que la propriété privée est défendue par deux fois dans les dix commandements (à lire dans la Bible).

Quelle prétention de vouloir se poser en homme courageux qui « ose élever la voix ». Ne sait-il pas, ce donneur de leçons, que l’état et tout l’appareil médiatico-politique sont de son coté, et que les assos pro migrants reçoivent 2 Mds d’euros de l’Etat. Et  que ceux qui s’opposent à son livre et à l’idéologie qu’elle véhicule sont, eux, les vrais damnés de cette société ;   appelés à être remplacés à l’insu de leur plein gré.  Quand on sait ce que risquent ceux qui élèvent la voix contre cette invasion,  on reste pantois. Ce curé ne risque rien.  Ceux qui ne partagent pas ses préjugés risquent leur vie, leur fric, leur liberté, leur réputation. Ils risquent tout.  Des identitaires n’ont-ils pas été privés de droits civiques pour avoir occupé un bâtiment en construction ! Avoir vingt ans  et être privé de droit civique par amour de la patrie. N’y a-t-il pas une campagne médiatique contre leur porte parole avec appel au meurtre physique  et à la mort sociale.

Un grand absent de ce texte : l’islam. Le mot n’est pas cité. Or les migrants sont d’abord majoritairement  des musulmans,  imprégnés de leur religion.   Ce sermon n’est-il pas  tout simplement hors sujet ?

Il faut que des voix s’élèvent ? Oui,   pour contester  cette islamophilie  délirante dans la sainte Eglise.

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email




35 thoughts on “Réponse à Monseigneur Benoît de Sinety qui veut nous imposer des migrants

  1. Marie ange Bouillot

    Que l église les accueille si elle veut. Elle est assez riche comme ca. Mais de grace ne nousi emmerdez pas avec ces racanous pour beaucoup d entre eux. La plupart sont des barbares .bios sont restés au temps du moyen age.

  2. J

    Je me bornerais à lui dire ceci : on ne prend pas le pain des enfants pour le jeter aux petits chiens.
    Donc les peuples européens n’ont pas à se sacrifier pour des envahisseurs qui, de toute façon, n’auront aucune reconnaissance, nous crachent à la gueule et vomissent nos cultures et notre mode de vie.

    1. Joël

      Là c’est grave. Parce que eux ne veulent pas que jeter le pain, ils veulent jeter les enfants avec. Je me demande s’ils sont conscient qu’ils sont en train d’organiser leur propre disparition.

      1. J

        Non mais il faut comprendre qu’il y en a marre, de ceux qui usent et abusent des arguments comme « et la charité chrétienne », « les Chrétiens disent : aime ton prochain », « j’étais sans abri et vous m’avez accueilli »…
        Il n’y a pas écrit dans la Bible qu’il faut se laisser envahir à tout prix. Et en plus, le suicide est interdit chez les Chrétiens, là !

  3. Machinchose

    « Non, Monseigneur. Comme chacun sait cela vient de Clovis, roi d’origine franque, du nom d’une tribu germanique.  »

    et je dirais même des Francs Saliens, comme il y eut des Francs Rhénans et des Francs Ripuaires…sans oublier les francs nouveaux des années 70

    aujourd’ hui il n’ y a plus que des Français Salis, par les nouveaux Fronçés

    ce béni oui-oui te ferait regretter le combatif Mgr Lefevre de Saint Nicolas du Canari…

    1. Christian Labrousse

      Machinchose, pourquoi employer le Conditionnel dans votre dernière phrase ? Personnellement , je regrette, à l’Indicatif, Mgr Lefebvre…défenseur obstiné de la doctrine chrétienne, à qui il a bien fallu être parfois combatif…..

  4. Conan

    Depuis quand ces prétendus serviteurs de Jésus se mêlent-ils de politique ?
    Ce monseigneur doit être de la même teinture que les curés qui se faisaient les défenseurs des égorgeurs du FLN pendant la guerre d’Algérie….
    Décidément on aura tout vu et c’est loin d’être fini …
    Mais qu’il s’occupe donc prioritairement de sa calotte et de remplir les églises !!…
    M….. à la fin !

    1. Joël

      Ça devient une véritable inquisition. Ils veulent quoi ces curetons ? Crucifier ce qui leur reste de fidèles ?

  5. durandurand

    La Curie est corrompue , tous ces prélats ( curés , prêtres , évêques archevêques , etc.. ) ne servent plus Dieu ni les hommes , ils servent le veau d’or ,le mondialisme fou et débridé , j’emmerde ces prélats dévoyés et toute la curie qui mène les hommes à la destruction ou à la disparation des blancs .

  6. Christian Jour

    Monseigneur Benoît de Sinety, vous êtes pour faire rentrer des migrants musulmans, qui ont tous une religion qui prône le meurtre des non musulmans, qui veulent islamiser de force par la guerre si il le faut, le pays qu’ils occupent en toute illégalité. Ils lisent un livre satanique , le coran, qui appelle aux meurtres aux pillages, a l’esclavage, au viols, au vols etc etc…et appliquer les textes du livre par la charia. Donc si vous êtes pour ces gens vous êtes complice et que faite vous dans une église, pourquoi portez vous la soutane puisque vous voulez faire rentré le diable dans notre pays. Soit vous êtes un imbécile, qui n’a pas lu le coran, soit vous êtes le diables déguisé en prêtre pour nous anéantir. Réfléchissez, il y a des choses que vous ne devez pas faire, car c’est notre civilisation qui est en jeu.

  7. kancau11

    Ce matin chez caca BOURDIN, ce con de BOVE (pléonasme) a développé la thèse qu’il y a plus d’Européens qui émigrent vers d’autres cieux que de migrants venant en Europe, ce con (2ème) oublie l’élément essentiel, les Européens qui émigrent le font en toute légalité et travaillent pour gagner leur vie, les migrants, eux viennent en toute illégalité pour manger la laine sur notre dos, pauvre con (3ème).

  8. bm77

    Ils feraient mieux de remplir leurs églises au lieu de faire la leçon à notre société . Je leur rappellerais qu’ils sont dans une société laïque.
    Comme ils ne font plus recette là où ils le devraient ils font de la propagande pro-migrants par médias interposés.
    Ils pensent peut-être si ils leur ouvre grand les portes ils vont se convertir au Christianisme.
    C’est eux les prêtres qui passeront à la casserole en premier en cas de problème.
    Qu’ils demandent au Chrétiens d’Orient ce qui se passe quand ce sont les musulmans qui sont majoritaires!!!
    Ils feraient mieux de faire du prosélytisme au lieu de faire de la politique parce là ils vont perdre leurs dernières ouailles mais ils ne convertirons pas les gauchos qui les soutiennent.
    Quand il dit que les peuples se sont toujours déplacés en Europe oui il y a eu des déplacements de peuples mais contre leur grès en 1939 1945 que ce soit par l’Allemagne Nazi ou l’URSS de Staline dans des circonstances plutôt tragique mais ce n’était pas des peuples d’envahissement.
    Cela pourrait aussi devenir tragique pour les populations autochtones si l’on accueillait tous ces migrants.
    Des quartiers entiers ont été transformés par l’immigration déjà trop nombreuse et cela a contraint les autochtones présents à se déplacer chassés par la trop grande civilité et la volonté de s’intégrer des nouveaux arrivants.
    Que trouveraient les migrants comme populations pour les accueillir dans les banlieues vers lesquelles on ne manquerait pas de les diriger?
    Pas du Français capable d’absorber les nouveaux comme dans les années 1960 ou 1970 mais des gens en rupture, des musulmans radicalisés et des délinquants ou encore des assistés sociaux.
    Ne croit-il pas ce curé que nous avons pas été déjà suffisamment généreux avec tout ce que nous payons déjà pour « nos » immigrés qui nous coûtent un bras en CSG RDS AME CMU ALLOCS et autre oboles?
    Pour finir certains prêtres ne seraient -ils pas tentés de racheter une bonne conduite auprès des bobos immigrationistes qui font l’opinion par rapport à ses problèmes pédophilies qui ont défrayés la chronique ?
    Ce n’est pas le paradis qu’elles nous promettent toutes ces bonnes âmes c’est l’enfer sur terre !

  9. durandurand

    Un hors sujet .
    https://www.la-croix.com/Religion/Laicite/A-Avignon-mairie-accusee-vouloir-debaptiser-certaines-ecoles-publiques-2018-04-26-1200934794#

    Depuis une semaine, la mairie de la cité des papes est dans la tourmente à la suite d’un article de la presse locale concernant un projet de modification des noms d’écoles.
    « La mairie chasse les saints des écoles ». Vendredi 20 avril, dans sa Une au ton accusateur, Vaucluse Matin a détaillé un supposé projet de la mairie d’Avignon : celle-ci aurait pour volonté de « débaptiser » les écoles publiques portant des noms de saints, pour leur donner des noms de figures publiques. Ainsi, des établissements scolaires portant le nom de Saint-Roch ou de Saint-Jean seraient renommés selon des propositions faites par les écoles et leur direction.
    es différents témoignages des élus municipaux semblent ne pas concorder sur le sujet. Tandis que le service communication assure que « la maire n’a jamais dit qu’on allait changer le nom des écoles qui portent un nom de saint », certains adjoints, dans leur déclaration, laissent place au doute. « On propose de changer le nom de certaines écoles pour qu’il corresponde plus aux aspirations du moment », explique une adjointe de quartier.

    « Nettoyage anti-religieux »
    Saint-Roch, Saint-Jean, Sainte-Catherine, Saint-Ruf, Saint-Gabriel mais aussi Thiers… autant d’établissements scolaires que Vaucluse Matin dit concernés par le changement de nom.

    Les réactions sur les réseaux sociaux ne se sont pas fait attendre. De nombreux médias d’opinion réputés conservateurs ont relayé l’information, qualifiée par certains de « nettoyage antireligieux ». Sur Twitter, le maire Front National de Fréjus, David Rachline, a même « suggéré » à la maire d’Avignon de « démolir directement le magnifique Palais des Papes ou de détruire toutes les églises de l’Avignonnais », qualifiant le projet de la mairie d’« entreprise de destruction ».

    Face à ce flot de réactions, la mairie d’Avignon a précisé ses intentions dans un communiqué de presse. Tout en accusant la presse locale d’alimenter des « polémiques qui n’ont pas lieu d’être », elle nuance le propos de Vaucluse Matin : « la Ville étudie la possibilité que les écoles portant le nom de la rue ou du quartier dans lesquelles elles sont situées bénéficient d’une dénomination propre », à commencer par l’école Thiers, située dans la rue du même nom. D’après la presse locale, cet établissement scolaire pourrait être rebaptisé « Simone Veil », mais un débat est en cours.

    Processus pédagogique
    Le communiqué de presse ne donne aucune précision sur les établissements portant un nom de saint, mais indique qu’un éventuel changement de nom ne saurait se faire sans le concours des élèves, enseignants et direction, dans le cadre d’un « processus pédagogique » et d’une « réflexion civique ». Contactée, la mairie n’a pas donné plus d’informations.

    Son communiqué n’a pas dégonflé la polémique sur les réseaux sociaux. Sur Twitter, les commentaires dénonçant un « laïcisme » de la Ville d’Avignon vont bon train, tant de la part d’anonymes que d’élus locaux, relayant les articles d’opinion publiés par les médias de la sphère conservatrice. Julien Aubert, député du Vaucluse et président du nouveau parti « d’inspiration gaulliste » Oser la France, a même accusé Avignon de « négation de son histoire papale » et « d’aseptisation culturelle ».

  10. Lacata

    Tout est bon pour tourner notre culture en ridicule, par exemple à Orléans:
    Imaginez la fête de Jeanne d’Arc le 1er mai avec un cheval monté par une armure d’où émerge une tête de sarrazin. J’ai cru à une bonne blague mais c’est ce que je viens de voir sur internet et, pardonne-moi Mathide mais j’ai failli pouffer de rire à cause du ridicule de cette erreur de casting.

  11. Déji

    Monseigneur Benoît de Sinety, vous suivez sans doute les instructions du
    Saint Père en agissant ainsi. Comme lui, qui est dans sa bulle gauchiste
    provenant d’Amérique du Sud, vous êtes inconscient des conséquences pour le français moyen de cette politique suicidaire.
    Plus grave encore, vous faites douter les derniers catholiques dont la charité,
    plus réaliste, ne s’est jamais ralentie.

  12. Céquiça

    Ce monseigneur machin est certainement pour considérer le colonialisme comme une honte mais par contre l’invasion de notre continent est certainement un bienfait. Bizarre…

  13. Céquiça

    Il faut que des voix s’élèvent en effet, mais pour contrer les propos de cet idiot utile ou son phonographe.

  14. durandurand

    Chalon-sur-Saône (71) : Ahmed, multirécidiviste, hurle dans la cathédrale « c’est le Coran qu’il faut lire » et menace d’y faire sauter une grenade Par Horatius le 01/05/2018
    Celui-là même qui samedi matin vociférait dans la cathédrale Saint-Vincent, ivre, et encore une bouteille à la main, « je te sors la grenade, et je vais tout faire sauter », geste à l’appui en direction de sa sacoche, est tout perdu ce lundi 30 avril en comparution immédiate […] Ahmed X, 37 ans et dégrisé, flotte… puis demande un délai.
    il est en état de récidive légale pour les trois préventions, il a 27 condamnations au compteur, dont « 3 pour menaces – de mort, de crimes ou de délits-, et 7 pour vols » synthétise Caroline Locks, substitut du procureur, et puis des violences. […]

    Le prêtre dit que tout le monde est resté calme devant l’irruption avinée du grand Ahmed. Calme oui, mais l’esprit saisi, à cause des menaces et de remarques parfaitement surréalistes sur la lecture fondamentale en ce lieu de culte (« c’est le Coran qu’il faut lire »), par le souvenir encore vif de l’assassinat du père Jacques Hamel en l’église de Saint-Etienne du Rouvray. [….]

    Il serait en CDD chez Emmaüs […] « Un guignol, un imbécile », plaidait maître Varlet la semaine dernière (apologie du terrorisme), maître Diry pourrait sans doute le plaider aussi, mais le prévenu risque de voir les effets de son comportement lui échapper. […] Ahmed X crache comme un chat en direction de la substitut du procureur, esquissant le geste menaçant […] Il sera jugé fin mai.
    http://www.fdesouche.com/998283-chalon-sur-saone-71-ahmed-multirecidiviste-hurle-dans-la-la-cathedrale-cest-le-coran-quil-faut-lire-et-menace-dy-faire-sauter-une-grenade

  15. clairement

    Tous ces curés qui soutiennent cette immigration sont des cinglés mais qu’ils s’occupent de remplir leur église

  16. Nemesis

    Si la charité doit être dans nos cœurs nous dire de nous livrer à de tels barbares c’est tout simplement criminel et relève tout simplement de la lâcheté et de l’inconscience. Vade retro Satanas ! Rien d’étonnant que les musulmans n’aient que du mépris et se permettent de nous traiter comme des moutons à égorger. L’Eglise catholique fait peur.

  17. zipo

    Avant de vouloir accueillir les migrants qu’ils changent leur habitudes et permettre aux prétres de se marier,bref refonder complétement l’église ,nous sommes au 21éme siècle ,l’excommunication et la confession ne sont plus de notre temps!
    rRecycley- vous avant de disparaitre .mais peut étre comptez vous sur l’Islam pour nous faire évoluer et retourner 2000 ans en arrière?

  18. Vindicta

    La véritable politique de l’église concernant l’immigration avant l’apostasie ( Vatican II ) était : accueillir le migrant honnête , et que cette action soit conforme à l’utilité publique et surtout qu’il ( cet accueil ) ne modifie en rien l’identité française ( ils ont fait du chemin ) .
    Monseigneur , qui ouvre les portes comme la pince Monseigneur , quand je vous vois , j’ai envie de vous chanter : https://youtu.be/dboTHl6ELnY,  » ferme ta gueule , ça ferait du bien à la France  » .

  19. Claude

    La ministre danoise de l’Immigration estime qu’un grand nombre de migrants « trichent, mentent et abusent de la confiance des autorités » pour obtenir le statut de réfugié.

    Dans un éditorial, Inger Støjberg, la ministre danoise de l’Immigration a déclaré qu’un « nombre important » de demandeurs d’asile « trichaient, mentaient et abusaient de la confiance du gouvernement danois » pour recevoir le statut avantageux de réfugié politique.

    Un autre problème mis en évidence par Stojberg est l’âge des soi-disant mineurs parmi les migrants, dont beaucoup sont des hommes adultes se faisant passer pour des adolescents. « Nous voyons ainsi des jeunes de moins (plus ?) de 18 ans qui se frayent un chemin pour obtenir de meilleurs traitements et plus d’avantages », a-t-elle déclaré, soulignant qu’un mineur non accompagné coûte plus de 500 000 couronnes par an.
    (= 67.112,74 EUR )

    http://www.fdesouche.com/996927-la-ministre-danoise-de-limmigration-estime-quun-grand-nombre-de-migrants-trichent-mentent-et-abusent-de-la-confiance-des-autorites-pour-obtenir-le-statut-de-refugie
    le 29/04/2018

  20. pauledesbaux

    Mon dieu préservez-moi de mes amis, mes ennemis je les connais il faudrait que TOUS CES CURAILLONS, ces sinistres du gvt, commence par apprendre le coran et ses cor – âneries avant de parler ou d’écrire qu’il faut ouvrir nos maisons pour recevoir ces BARBARES QUI VIENNENT JUSQUE DANS NOS BRAS POUR EGORGER NOS FILS ET NOS COMPAGNES
    quand va-t-on en venir aux armes pour nous défendre pour refuser de MOURIR sous les coups de sabres mahométans au lieu d »étudier la géographie on eut mieux fait de lire ce putain de coran mortifère nous les aurions laissés hors de nos frontières LA GENEROSITE DE NOTRE PAYS NOUS PERD A VITESSE GRAND V…….

  21. Sandrine

    Excellent article. Excellents commentaires.
    Ces prélats mal inspirés scient la branche sur laquelle ils sont assis. Les églises vont se vider de plus en plus. Les envahisseurs ne leur auront aucune gratitude pour cette dhimmitude. Et l’ennui c’est qu’ils ne se casseront pas la figure tous seuls. Ils nous emporteront dans leur naufrage. Ils oublient que leurs fidèles n’ont pas forcément vocation au martyre, ni forcément envie de se suicider.

    1. patito

      les églises ont commencées à se vider lors de l’abandon de la messe en latin qui a désacralisé la messe.
      Avant c’était un prêtre qui tournait le dos aux fidèles car , comme eux , il regardait vers Dieu avec un certain cérémonial qui donnait du sacré à la chose ; maintenant c’est un copain qui vous parle sociologie , droits de l’homme et autres trucs que l’on trouve en mieux chez les GG du matin .
      pourquoi alors aller à l’église ?

      1. Sandrine

        @patito
        Pas OK du tout, j’ai connu la messe en latin enfant, si ça avait continué comme cela j’aurais cessé d’aller à la messe ! C’était insupportable.
        A l’église on doit parler français et comprendre ce qui se dit. J’aime beaucoup le latin, j’en ai fait de la sixième à la terminale puis trois ans en fac…mais je n’en veux pas à la messe.
        N’écoutez pas les sermons s’ils vous gênent mais lisez tous les textes de la messe, et en français…

      2. jolly rodgers

        @ patito ,
        l’église a était sacrifié sur l’ hôtel de 68 . oui ces connards de soixante huitards , qui ont ringardisé et qui crachent depuis plus 40 ans via des torchons comme libération , le monde , la bien mal nommé libre pensé .. sur la culture française, l’église et tout ce qui touchent a notre civilisation . la déconstruction de la France a commencé avec mai 68 . a noter que touts les connards qui tapés sur l’église en 68 , approuvent l’islamisation de la France et de l’Europe .
        que l’on soit athées , laiques , croyants ….. notre civilisation est helléno – chrétiennes . bien a vous

  22. jolly rodgers

    ce type est un anti chrétiens , car il serait pour accueillir les égorgeurs de chrétiens sur notre territoire . la France peux assimiler un  » boche », un  »rital » , un  »juif » (  »boche » , »rital », ‘juif » les termes du sieur benoît ) mais aucunement un musulman , car cette culture est contraire a nos valeurs et nos mœurs .

Comments are closed.