Lausanne, la video anti-harcèlement de rue ne vise que les Blancs


Lausanne, la video anti-harcèlement de rue ne vise que les Blancs

Illustration : 24Heures

Il n’y a pas qu’à Paris ou Marseille que sévissent les harceleurs de rue. En Suisse aussi, par exemple à Lausanne, capitale du canton de Vaud, dirigée par le socialiste Grégoire Junod.

Alors, pour tenter d’y mettre fin, la municipalité a dépensé ses francs, non pas pour élargir les trottoirs (méthode Caroline de Hass) mais en lançant une campagne de sensibilisation placée sous le signe de l’humour.

Par exemple cette vidéo dénichée par Alain Jean-Mairet pour Les Observateurs.ch, qui stigmatise par le rire les odieux harceleurs de rue dans un fictif «Musée du harcèlement de rue (MdHR)».

Dans cette pépite de politiquement correct, version romande des spots français contre le racisme (où les racistes et antisémites sont les seuls blancs), on voit Timothée mettre la main aux fesses d’une femme noire, Gustave tirer les cheveux d’une asiatique et Jean-Robert empoigner une jolie brune.

Sans minimiser le nombre d’agresseurs sexuels parmi les Timothée, Gustave et Jean-Robert, il est permis de s’interroger sur l’absence de diversité ethnique, thème très en vogue actuellement mais absent sur ce sujet.

Pourtant, Pierre-Antoine Hildbrand, « municipal » de la sécurité et de l’économie, est sûr de son coup :

« L’humour est un meilleur choix pour toucher l’ensemble des harceleurs. » (20minutes)

 

 

 

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Articles du même thême

3 thoughts on “Lausanne, la video anti-harcèlement de rue ne vise que les Blancs

  1. Machinchose

    faut aussi ajouter qu avec le fessier trés proéminent de certaines Vénus Hottentotes, c’est toi qui te fait bousculer et comprimer dans le métro….

    quand a ces petits vicelards de Blancs, ils peuvent désormais se défrustrer en prenant exemple sur les audacieux visiteurs-violeurs que l’ Afrique, Mère de la civilisation, ne cesse de nous infliger par millions d’ Homo Erectus Afriq Anus;;;

  2. Stephane

    Le bon côté des chose, c’est que le message passe.
    Tout le monde a bien compris à qui ça s’adresse.
    Ce genre de campagne va dans notre sens.
    « regardez, le vrai visage des clandestins ».

  3. frejusien

    Bizarre ! seules, les filles sont « racisées »,
    pour les autres, faut pas stigmatiser !

Comments are closed.