L’Etat islamique serait à la tête d’une fortune considérable …


L’Etat islamique serait à la tête d’une fortune considérable …

Nous évoquions hier  la finance islamique et nous disions que la force de frappe de l’argent musulman « informel » était bien supérieure à celle   de la finance  islamique  « officielle » telle qu’elle apparaît dans le bilan de la conférence de la finance islamique :

http://resistancerepublicaine.eu/2018/04/25/la-finance-islamique-organise-son-xiveme-salon/

Ce sont  des centaines de miliards – et non quelques milliards- dont disposent ces musulmans.

Et le tout orienté principalement pour le jihad contre l’Occident.

Un article d’hier déniché par notre ami Pirlouit confirme nos  dires.

Rien que l’argent  détenu  par DAESH serait de l’ordre  de celui « officiel » dont on parle  lors de ce  salon :

 

ENQUÊTE EUROPE 1 – Le groupe État islamique posséderait un pactole de 3 milliards d’euros, selon les dernières estimations des services de renseignement. De quoi inquiéter terriblement les spécialistes de la lutte anti-terroriste.

Jamais une organisation terroriste n’a été à la tête d’un aussi gros magot.
Le groupe Etat islamique posséderait 3 milliards d’euros, selon les dernières estimations des services de renseignement.
 Abou Bakr al-Baghdadi, le calife de l’EI, serait par exemple capable aujourd’hui de racheter Air France, car c’est à peu de choses près la valeur boursière de cette entreprise.
Cette bonne santé financière a de quoi inquiéter terriblement les spécialistes de la lutte anti-terroriste qui se réunissent mercredi et jeudi à Paris pour plancher sur le financement du terrorisme international et les façons de l’entraver. Car l’État islamique a bien les moyens de financer sa réorganisation et son passage dans la clandestinité malgré les défaites militaires majeures de l’année dernière en Irak et en Syrie qui l’ont privé de ses principales sources de revenus.

Le nord de l’Irak et de la Syrie exploité. Ce pactole a été amassé pendant trois ans. Le Califat a exploité tout le nord de l’Irak et de la Syrie, un territoire riche en pétrole – ce qui rapportait une centaine de millions de dollars par an – mais surtout un grenier agricole avec 40% de la production céréalières de l’Irak et 80% du coton syrien.

Une administration de racket. Tout cela a été ponctionné jusqu’au dernier grain de blé. L’EI avait mis en place une véritable administration de racket, avec un ministère de la Ghanima (butin en arabe). Il avait ainsi le pouvoir de confisquer leurs terres aux chrétiens, aux chiites, aux yazidis pour les louer en fermage à ses partisans. En trois ans, cela leur a permis de récolter plus d’un milliard et demi d’euros. Ce ministère distribuait ensuite aux djihadistes étrangers les voitures et les logements confisqués. Ainsi, l’épouse d’un des auteurs de l’attentat du Bataclan s’est vu offrir un appartement gratuit à Mossoul où elle ne payait ni l’eau, ni l’électricité, ni les impôts.

Amendes et dîme. Autre rentrée d’argent, la dîme prélevée par l’État islamique sur toutes les transactions locales : commerce, transport et même les actes de mariage ou de naissance. Avec les amendes distribuées par les tribunaux islamiques et la police des mœurs, la Hisba (pour des barbes trop courtes, des voiles pas assez couvrants ou pour avoir fumé dans la rue) cela permettait de faire tomber un autre milliard dans la cagnotte de l’État islamique.

Un argent réinvesti. Or, depuis trois ans, cet argent a été réinvesti par l’organisation terroriste à travers des prête-noms dans des affaires parfaitement légales comme le rachat de fermes piscicoles qui élèves des carpes en Irak, comme le révélait mardi Le MondeLes services occidentaux ont également repéré des investissements au Proche Orient ou en Turquie dans des bureaux de change qui sont ensuite utilisés pour envoyer de l’argent à des clandestins grâce à des systèmes de cartes prépayées ou de portefeuilles électroniques ou via tous les nouveaux services financiers qui permettent de transférer anonymement des fonds sur Internet. De quoi compliquer singulièrement le travail des enquêteurs.

 

http://www.europe1.fr/international/letat-islamique-a-la-tete-dune-fortune-considerable-et-inquietante-3635000

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Pirlouit

Pirlouit, c'est un personnage de bande dessinée que je connais depuis l'enfance. Ce n'est point le preux chevalier qui s'appelle Johan qui m'intéresse, mais son acolyte sur une chèvre, Pirlouit. La chèvre et son petit troubadour ne payant pas de mine sont nos meilleures armes.


20 thoughts on “L’Etat islamique serait à la tête d’une fortune considérable …

  1. MaximeMaxime

    Quand il y a autant d’argent en jeu, les sanctions pénales doivent être dissuasives et même terrifiantes, humiliantes, sinon on ne s’en sortira jamais.
    Il faut adapter des sanctions hors du commun déplaisantes pour les fous d’Allah, comme l’incinération, injonction létale administrée par une femme dévergondée ou l’enterrement dans une peau de porc.
    http://resistancerepublicaine.eu/2016/08/20/un-des-assassins-du-pere-hamel-enterre-a-puiseux-pontoise-exigeons-exhumation-et-incineration/
    http://resistancerepublicaine.eu/2016/07/29/inhumer-les-terroristes-dans-des-peaux-de-cochon-cherche-depute-ou-senateur-pour-proposition-de-loi/
    http://resistancerepublicaine.eu/2016/08/06/nos-parlementaires-peuvent-arreter-le-terrorisme-en-votant-la-privation-de-sepulture-pour-les-terroristes/
    On pourrait encore les enterrer dans des cimetières animaliers, le chien étant impur en islam par exemple.
    http://resistancerepublicaine.eu/2015/11/30/encore-un-enorme-probleme-ou-les-terroristes-musulmans-vont-ils-etre-enterres/

  2. Marcher sur des OeufsMarcher sur des Oeufs

    ARTICLE de 2017 sur BREIT BART
    – Le Premier ministre hongrois Orban: « L’islamisation de l’Europe est réelle »
    URL : https://translate.googleusercontent.com/translate_c?depth=1&hl=fr&rurl=translate.google.es&sl=en&sp=nmt4&tl=fr&u=http://www.breitbart.com/london/2017/09/06/hungarian-pm-orban-the-islamization-of-europe-is-real/
    AUTEUR : Thomas D. Williams, Ph.D.
    DATE : 6 sept. 2017

    URL COURTE de REMPLACEMNT – URL Shortener
    ::: https://goo.gl/fP64fB

    ________________________________
    Le Premier ministre hongrois Orban: « L’islamisation de l’Europe est réelle »

    Dans un discours fort cette semaine, le Premier ministre hongrois Viktor Orbán a déclaré que les «opposants les plus féroces» de la Hongrie ne venaient pas de l’intérieur mais de l’étranger et que l’Europe était victime de «l’islamisation».

    Dans son discours annuel au pique-nique civique de Kötcse pendant le week-end, M. Orbán a réitéré son opposition à l’influence extérieure lourde dans les affaires hongroises, ainsi que sa conviction que les Européens ne sont pas encore confrontés à la menace réelle de l’islam.

    Citant des études qui suggèrent que plus de 60 millions de migrants quitteront l’Afrique vers l’Europe au cours des 20 prochaines années, augmentant la population islamique d’Europe occidentale à plus de 20% d’ici 2030, Orbán a déclaré : « L’islamisation de l’Europe est réelle ». les États-Unis « il n’a aucune chance. »

    Orbán s’est vigoureusement opposé à l’imposition par l’Union européenne de quotas de migrants sur les différents Etats membres, insistant sur le fait que de telles questions sont des questions de souveraineté nationale et doivent être décidées par chaque pays et chaque peuple.

    En juin dernier, M. Orbán a exprimé son opposition au transfert de tout autre pouvoir décisionnel à Bruxelles, notamment en ce qui concerne les domaines touchant directement à la souveraineté hongroise, tels que l’immigration, la fixation des impôts et des salaires et la barrière frontalière hongroise.

    Dans sa critique des «bureaucrates de Bruxelles», il a insisté sur le fait qu’il n’était pas «anti-Europe» mais souhaitait simplement mettre un terme à l’arrogance rampante de l’UE de nouveaux pouvoirs et maintenir les relations actuelles telles qu’elles sont.

    « Alors quand nous disons: » Arrêtez, pas plus loin « , nous défendons simplement le statu quo », a-t-il dit.

    « Les électeurs hongrois ont clairement fait savoir qu’ils ne souhaitaient pas déléguer ce pouvoir à Bruxelles, et nous souhaitons décider avec qui nous devrions vivre », at-il ajouté.

    En juillet, le Premier ministre a affirmé que l’Union européenne avait adopté les plans de migration conçus par le milliardaire de gauche George Soros pour attirer un million de migrants par an.

    Selon Orbán, de nombreux dirigeants européens sont d’accord avec la politique migratoire de la Hongrie, mais ont peur de le dire publiquement. Il a également déclaré qu’en raison de l’afflux récent de la migration vers l’Italie, la nation de l’Europe du Sud pourrait bientôt rejoindre la Hongrie et d’autres en cherchant à sécuriser leurs frontières nationales.

    Dans le discours de ce week-end, Orbán a souligné les réalisations de la Hongrie depuis son arrivée au pouvoir en affirmant que « grâce aux réalisations des sept dernières années, la Hongrie joue un rôle central dans la région ».

    Selon le site Web du gouvernement hongrois, l’administration d’Orbán a transformé une Hongrie en difficulté en «diminuant le chômage pour enregistrer des bas, stabiliser l’économie, réduire la dette, soutenir les familles et protéger nos frontières», ce qui «contribue à la plus grande la région. »

  3. Marcher sur des OeufsMarcher sur des Oeufs

    SITE : BREITBART.com Californie
    Des adolescents avec un drapeau arménien abattus lors de l’anniversaire du génocide arménien
    URL : https://translate.googleusercontent.com/translate_c?depth=1&hl=fr&rurl=translate.google.es&sl=en&sp=nmt4&tl=fr&u=http://www.breitbart.com/california/2018/04/26/teenagers-with-armenian-flag-on-truck-shot-at-eight-times/
    AUTEUR : Adelle Nazarian
    DATE : 26 avr. 2018

    URL COURTE de REMPLACEMENT : https://goo.gl/YNuoZG
    ___________________________________________________
    Des adolescents avec un drapeau arménien abattus lors de l’anniversaire du génocide arménien

    IMG : Drapeaux
    ::: http://media.breitbart.com/media/2018/04/423022963_c86a7b72db_z-640×480.jpg

    Deux adolescents arméno-américains auraient été abattus mardi soir – le centenaire du génocide arménien – alors qu’ils conduisaient sur l’autoroute 14 de Santa Clarita dans ce que le conducteur qualifie de crime de haine.

    Harry Nalbandyan, 19 ans, a déclaré que sa soeur Christina, âgée de 17 ans, était rentrée à la maison après la fête d’anniversaire de son oncle vers 23h30, lorsque le conducteur d’une Honda CRV argentée est arrivé derrière la voiture. en bas de sa fenêtre et a commencé à tirer sur eux.

    Selon la filiale locale de CBS à Los Angeles, leur camion a été touché au moins huit fois par des obus de 45 calibres logés dans le siège et le repose-tête de la voiture.

    « Nous sommes chanceux que nous soyons en ligne », dit Harry à CBS. « Il a continué à tirer. Ce type voulait juste le finir. faites-nous tuer un de nous.

    Il a affirmé avoir été pris pour cible à cause du grand drapeau arménien qu’il avait drapé à l’arrière de son camion pour commémorer le centenaire du génocide arménien, lorsque 1,5 million d’Arméniens ont été tués par les Turcs ottomans en 1915.

    Des dizaines de milliers de personnes ont défilé dans les rues de Hollywood et de Los Angeles mardi pour commémorer l’anniversaire du génocide.

    Les États-Unis n’ont pas officiellement reconnu le génocide arménien, en grande partie par déférence pour le statut de la Turquie en tant qu’allié de l’OTAN.

    La déclaration du président Donald Trump sur l’anniversaire évite soigneusement le terme «génocide»: «Aujourd’hui, nous commémorons le Meds Yeghern, l’une des pires atrocités de masse du 20ème siècle, quand un million et demi d’Arméniens ont été déportés, massacrés ou ont marché décès dans les dernières années de l’Empire ottoman. Nous rappelons les événements horribles de 1915 et pleurons les vies perdues et les nombreuses personnes qui ont souffert.  »

    CBS a déclaré que le suspect dans la fusillade présumée est décrit comme un homme entre 20 et 30 ans avec des cheveux courts et bouclés.

    Adelle Nazarian est une journaliste de politique et de sécurité nationale pour Breitbart News. Suivez-la sur Facebook et Twitter .

  4. palimola

    Il existe forcément des complicités internationales , banquiers véreux , financiers corrompus , avocats  » d’affaires  » pourris , politiques complices et certains pays pas trop regardants sur l’origine des fonds , des milliards ça ne se cache pas dans une boite d’allumettes . Si on veut vraiment saisir ces milliards on le peut , des milliards ça se voit !

  5. Marcher sur des OeufsMarcher sur des Oeufs

    La France, l’Allemagne, les eux pays l’Europe les plus islamisés 10 à 20% pour la France ça fait déjà un moment que l’on trouve l’information de 15% voire plus ; nous sommes en 2018 et nous subissons un afflut constant ‘imigration musulmane et de d’accords passés avec les états musumans pour inviter leurs ressortissants sur nos terres ; on peut donc penser que les 20% sont atteints ou pas loin. De toutes façons, tout indique que c’est ainsi ou alors il ne faut ni rien voir des modifications de notre société tant pour la politique qui promeut cette islamisation, comme sur le terrain ; il ne faut rien entendre non plus.
    ___________________________________________
    ARTICLE : L’islamisation de l’Europe est-elle en marche ? (article de 2017)
    ::: http://in-girum-imus.blogg.org/l-islamisation-de-l-europe-est-elle-en-marche-a134313500
    AUTEUR : ingirumimus
    DATE : 14 Décembre 2017

    IMG : En Français, en anglais SHARIAH pour la France ! – (Les adeptes se mobilisent pour leur cause qu’ils veulent voir concrétiser sur notre sol)
    ::: http://ekladata.com/SnvRS8lST_m-a_zb6_Osj5Vi5o8@500×281.png
    IMG : CARTE – Les musulmans en Europe
    ::: http://ekladata.com/11lRVOG7qoi58MS8nFcckWiy1CA@500×417.png

    Avec un titre pareil, je suis à peu près certain de me faire critiquer par une partie de la gauche qui va m’identifier avec l’extrême-droite. En effet la gauche et l’extrême-gauche se refusent généralement de se saisir de ce genre de questionnement[1], elles ne veulent pas s’interroger sur les conséquences de l’immigration massive sur l’Europe et sur la France. Ça la gêne. Mais c’est aussi parce qu’elle refuse de voir que l’immigration pose un certain nombre de problèmes qu’elle reste et restera pour longtemps à l’écart du pouvoir : la gauche immigrationniste n’est pas populaire, elle est encore moins populaire que le Front national ! Mais que les intellectuels dits de gauche le veuillent ou non, des études de plus en plus sérieuses mettent en cause ce type de déni et incitent à la réflexion. Les faits sont têtus, on va le voir. Je ne suis pas le seul à gauche à me rendre compte de cette colonisation rampante. Par exemple, en 2016 Didier Daeninckx, auteur de romans policiers très engagés à l’extrême-gauche, s’inquiétait de ce qui se passait an Seine Saint-Denis[2]. Il ne faisait que reprendre en le précisant ce qu’avançait Thierry Jonquet, un autre auteur de polars très engagé à l’extrême-gauche, dans son excellent ouvrage Ils sont votre épouvante et vous êtes leur crainte[3]. Ce dernier ouvrage avait engendré un beau tollé à l’époque parce qu’il parlait de l’antisémitisme ordinaire et intolérant des populations musulmanes qui vivent dans ce département. Thierry Jonquet avait été accusé par ses anciens camarades trotskistes de franchir la ligne et s’en aller vers les terres arides de la pensée lepéniste.

    …/…

    [Cartes et texte]

    1. Machinchose

      commentaires

      «  »
      Julien French
      il y a 4 heures
      Cette congoide vas devoir REEMIGRE

      «  » » » »

      et la quasi totalité des commentaires dévaste la vilaine insoumise!
      on se croirait sur le site de Sauterel 😆

  6. Xtemps

    Oui, les têtes ont des milliards de dollars, mais pas les peuples musulmans, la plupart sont dans la pauvreté, voir pour certains peuples musulmans la plus total.
    Ces milliards de dollars que ces têtes musulmanes ont, sont donnés par les USA et l’Occident, par nos dirigeants qui obéissent à la l’Empire qui permet une économie parallèle musulmane, même pour les musulmans qui n’en profitent pas.
    Et cette économie parallèle permet d’acheter des armes et du matériel de guerre dans les pays mécréants, les musulmans ne fabriquent pas d’armes.
    Nous payons nos propres attentats en Europe, comme nous entretenons les musulmans chez nous en Europe, comme nous devons supporter les agressions, les violes et les humiliations en supplément.
    Alors pourquoi donne t-on de l’argent à ces pays musulmans, pourquoi vend t-on des armes et du matériel de guerre à ces pays musulmans là, pourquoi laisse t-on développer l’économie parallèle musulmane dans le monde, alors que nous n’avons pas besoin de leurs pétroles que l’on peut trouver ailleurs.
    Tout est dirigé et voulu par les mêmes.

  7. Marcher sur des OeufsMarcher sur des Oeufs

    Un rapport de 1986 soit il y a pas moins de 32 ans ; on dirait que c’est d’aujourd’hui et l’on y trouve tous les ingrédients, les mêmes partis pris ; les mêmes causes, les mêmes effets ; et bien sûr, il y a des torts partagés ; mais l’auteur à son point de vue et ne semble pas être partisan du partage des torts.

    Et aujourd’hui que dirait-il ?
    __________________________________________________
    SERVICE NATIONAL DE LA PASTORALE DES MIGRANTS
    269 bis, rue du Faubourg-Saint-Antoine, 75011 PARIS

    ARTICLE : ASPECTS DE LA PRÉSENCE MUSULMANE EN FRANCE
    ::: http://iremam.cnrs.fr/legrain/islam_france_1986.pdf
    AUTEUR : Jean-François LEGRAIN (en co-édition avec le SRI)
    ****** 4e trimestre 1986 ******

    SOMMAIRE
    ————–
    ::::INTRODUCTION pag.4 ::::
    :::: DONNÉES STATISTIQUES pag.6 ::::
    Les musulmans de nationalité étrangère
    Les musulmans de nationalité française

    :::: LES STRUCTURES DE L’ISLAM EN FRANCE pag.11 ::::
    Le cadre juridique
    L’autorité en islam et ses structures communautaires
    Les organisations musulmanes internationales
    Les réseaux confrériques
    L’islam associatif, sa typologie :
    – Les musulmans maghrébins
    – Les musulmans noirs
    – Les musulmans turcs
    – Influence de la Libye
    – Les chiites et l’Iran
    – Les chiites français
    – Les « Français-musulmans »
    – Les convertis

    ***Les regroupements associatifs :***
    – Le « conseil supérieur des affaires islamiques »
    — Le « consistoire islamique de France »
    — Le rassemblement islamique et la fédération nationale
    — Le courant Foi et Pratique

    :::: PRATIQUE RELIGIEUSE pag.26 ::::
    Les pratiques individuelles
    Les pratiques familiales
    Les pratiques collectives
    Les lieux de culte dans les foyers de travailleurs « en ville »

    :::: LES CULTURES MUSULMANES pag.33 ::::

    L’islam « tranquille »
    La seconde génération
    Le militant islamiste

    BIBLIOGRAPHIE-SOURCES pag. 37
    ==============================================
    ISLAM EN FRANCE ET/OU ISLAM DE FRANCE pag.4
    Jean-François Legrain

    Depuis la fin des années soixante-dix, l’Occident a découvert avec stupeur la vie de ce monde islamique qu’il avait oublié dans sa soumission économique. Les musulmans vivaient, transformaient leur environnement matériel, conceptuel
    et culturel, réinterprétaient leur religion mais nul ne s’y intéressait vraiment hormis durant les périodes de soubresauts plus intenses. Par la lutte nationaliste, ils avaient acquis une certaine participation aux revenus attachés à l’extraction de leur pétrole, sa maîtrise technique demeurant entre les mains de l’Occident. Rendue nécessaire pour la rentabilité des gisements américains, l’augmentation du prix de ce pétrole a, tout à coup, propulsé sur la scène de l’actualité mondiale un petit nombre de pays, relevant pour certains d’entre eux de la sphère islamique, nouveaux détenteurs de fortunes colossales. A la même époque, l’accumulation des frustrations politiques, économiques, sociales et culturelles du monde musulman central (Afrique du Nord, Proche et Moyen-Orient) a donné lieu à de rares mais puissantes explosions, la révolution iranienne et l’assassinat du président Sadate frappant tout particulièrement la conscience occidentale.

    Considérant alors que ce monde constituait une menace face à l’ordre mondial, l’Occident brandit l’épouvantail du « réveil de l’islam ». Il se refuse à faire une lecture « politique » de l’état du monde dont il lui revient une grande part de responsabilité, et parle de religion, dénonçant à bon compte le « fanatisme » de l’autre. Le « musulman terroriste » catalyse la peur et la rancœur des foules occidentales elles-mêmes en crise et dans la défense des intérêts de l’Occident (et d’Israël), on dénonce tour à tour Khomeiny et les Frères musulmans, Kadhafi et le jihad islamique, auxquels on assimile quelques chrétiens palestiniens et libanais, « islamisés » en l’occurrence. On se félicite, parallèlement, des moudjahidines d’Afghanistan et d’Asie centrale, fascinés pourtant par un islam militant, et on pleure le défunt Sadate qui, le premier – l’a-t-on oublié ? – avait introduit dans les universités égyptiennes, islamistes et Frères musulmans dans sa lutte contre la gauche nassérienne et communiste.
    …/…

  8. LavéritétriompheraLavéritétriomphera

    Sans compter le trafic de drogue https://www.rtbf.be/info/monde/detail_l-italie-intercepte-un-trafic-de-drogue-organise-par-l-etat-islamique?id=9753899, et d’organes https://www.tdg.ch/monde/trafic-organes-nerf-guerre-daech/story/15841235 et d’être humains pour la prostitution https://www.francetvinfo.fr/monde/proche-orient/offensive-jihadiste-en-irak/l-etat-islamique-est-a-la-tete-d-un-veritable-trafic-detres-humains-specialement-de-femmes-a-des-fins-sexuelles_1237755.html.

  9. Marcher sur des OeufsMarcher sur des Oeufs

    Damas (Syrie) s’apprête à exproprier en masse les réfugiés
    ::: http://www.lemonde.fr/syrie/article/2018/04/26/damas-s-apprete-a-exproprier-en-masse-les-refugies_5290966_1618247.html
    26/04/2018

    La « loi numéro 10 » vise à fermer la porte au retour des exilés tout en récompensant les fidèles du régime.

    Au début du mois, alors que l’armée régulière et l’aviation russe parachevaient la reconquête de la Ghouta orientale, l’ultime fief de la rébellion dans la banlieue de Damas, la présidence syrienne promulguait, sans faire de bruit, une loi susceptible de remodeler le pays en profondeur.

    Ce texte, daté du 2 avril et portant le numéro 10, facilite l’expropriation de pans entiers du territoire syrien, en particulier dans les zones périurbaines, aujourd’hui en ruines, où le soulèvement anti-Assad a pris racine. Adoptée par le Parlement au nom de la reconstruction du pays, cette législation pourrait aboutir à priver des centaines de milliers de réfugiés de toute perspective de retour.[…]
    Délai de trente jours

    Les personnes expropriées – ou des membres de leur famille si elles résident hors de Syrie – disposeront de trente jours à partir de la publication du décret pour faire valoir leurs droits. Le cas échéant, des compensations sont prévues sous la forme de parcelles indivisibles, ou bien d’actions de la société chargée du projet immobilier. L’indemnisation étant calculée sur la base du prix du bien avant l’établissement de la zone de développement, il est probable que son montant sera très inférieur à la valeur réelle des actifs.

    Mais le nombre de propriétaires éligibles à un dédommagement devrait de toute façon être très limité. Le manque de zonage dans les quartiers informels fait que les titres de propriété y sont juridiquement faibles. D’après une enquête du Haut-Commissariat aux réfugiés de l’ONU, seuls 9 % des 5 millions de Syriens ayant quitté leur patrie disposent de certificats de propriété en bonne et due forme. […]

    Le chantier est piloté par une holding privée, Damascus Sham, dont les filiales sont aux mains d’oligarques, comme Rami Makhlouf, le cousin du président, première fortune de Syrie, et Samer Foz, qui a la haute main sur le marché du blé. « Non seulement les terres des habitants sont expropriées, mais au lieu de rester dans le giron des administrations locales, ces actifs sont transférés à des affairistes pro-régime », fait remarquer Jihad Yazigi, rédacteur en chef de Syria Report, une lettre d’informations économiques sur Internet.
    Message à l’Occident

    Observé dans le sud de Damas, ce double processus de spoliation et de privatisation devrait, selon toute vraisemblance, se répéter à l’échelle du pays. Il permet au régime Assad de financer un début de reconstruction à la barbe des chancelleries occidentales, qui conditionnent leur aide à une transition politique dont Damas ne veut pas. Il donne parallèlement au pouvoir syrien les moyens de récompenser ses affidés, un pan essentiel de sa tactique de stabilisation post-conflit.[…]

    Il peut s’agir d’en modifier aussi bien le profil confessionnel – remplacer les sunnites, plus enclins à la révolte, par des minorités religieuses comme les alaouites et les chrétiens, davantage acquis au pouvoir – que le profil social – remplacer les « classes dangereuses » par des couches plus aisées.[…]

    Un message à destination de ses voisins turcs, jordaniens et libanais, qui abritent l’essentiel de cette population, et des capitales européennes tétanisées à l’idée d’un nouvel afflux de réfugiés.

  10. reuri

    Et encore bravo à ces sinistres connards qui ont destabilisé l’Irak et toute cette région , qui continuent en voulant détruire la Syrie.
    Otanistan + frères musulmans = merdier international.

Comments are closed.