Soumission : Des parents d’élèves refusent que le futur collège de Pégomas prenne le nom d’Arnaud Beltrame


Soumission : Des parents d’élèves refusent que le futur collège de Pégomas prenne le nom d’Arnaud Beltrame

Décidément la soumission à la barbarie musulmane progresse en France.

De Nice Matin: 

Sur le point d’être fini, le futur collège de Pégomas se nommera « Arnaud-Beltrame » en hommage au gendarme décédé dans l’attentat de Trèbes, au mois de mars.

Un collectif de parents d’élèves est contre cette décision.

« Mon fils appartient à tous les Français », exprimait Nicole, la mère du gendarme, dans la presse nationale. « En plein accord avec le Recteur d’Académie et le maire de Pégomas, nous avons réaffirmé la volonté de voir cet établissement prendre le nom d’Arnaud Beltrame.

Pour honorer un héros de la Nation et inspirer la jeunesse azuréenne », a exprimé Charles-Ange Ginésy, président du département des Alpes-Maritimes.

 

Si personne ne remet en cause l’acte de bravoure du gendarme, décédé après avoir échangé sa place avec un otage lors de l’attentat à Trèbes le 23 mars dernier, certains parents d’élèves craignent d’afficher un patronyme aussi symbolique en tête d’un collège.

Difficile pour les parents d’élèves de se libérer en pleine journée pour faire la visite de l’établissement.

Ils ont sollicité une réunion avec le conseil départemental pour évoquer leurs inquiétudes.

« Au-delà de l’émotion que l’acte de sacrifice de ce gendarme suscite, le collège de Pégomas, avec cette identité, devient potentiellement une cible à des attaques criminelles », exprime le collectif des parents d’élèves du Val-de-Siagne.

« Ce choix est angoissant, symbolique de la mort d’un homme dans un contexte de menace terroriste. Les enfants de 10 à 14 ans ont le droit d’étudier et de grandir sans ce poids permanent sur les épaules. L’Histoire compte beaucoup d’autres héros reconnus comme des modèles possibles pour la jeunesse. Le nom d’un établissement scolaire ne doit pas être choisi dans l’immédiateté de l’émotion et de l’actualité. Nous souhaiterions que le nom de « collège Rosa Centifolia » ou « collège Rose de mai » puisse faire l’objet d’une étude. »

La réponse de Charles-Ange Ginésy est attendue sur ce point.

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email




41 thoughts on “Soumission : Des parents d’élèves refusent que le futur collège de Pégomas prenne le nom d’Arnaud Beltrame

  1. claude t.a.l

     » le collège de Pégomas, avec cette identité, devient potentiellement une cible à des attaques criminelles  » …….

    Dorénavant,  » pour la sécurité de nos enfants « , tous nos collèges s’appelleront, au choix :
    – collège mahomet
    – collège ben laden

  2. Colérix

    « certains parents craignent. . . » Que vienne vite le jour où la crainte de l’envahisseur sera moins forte que la crainte des Résistants .

  3. Conan

    A force de faire en sorte de ne pas se montrer trop clivants, on va se retrouver, vite fait en djellaba à ânonner les versets de leur livre saint .
    C’est ça le progressisme de notre gauchiasse ?

  4. Lacata

    Je conseille aussi aux futurs parents d’éviter de donner à leurs enfants le prénom  » Arnaud ». On ne sait jamais, Inch’Allah!

  5. Marcher sur des OeufsMarcher sur des Oeufs

    Le procès qui appelle à l’emprisonnement à vie pour le pasteur Andrew Brunson.
    commence :
    «Je n’ai jamais rien fait contre la Turquie. Je veux que la vérité soit connue « , a déclaré le pasteur dans son premier plaidoyer devant le tribunal.
    ::: http://protestantedigital.com/internacional/44502/Comienza_el_juicio_que_pide_cadena_perpetua_para_el_pastor_Andrew_Brunson
    16/04/2018

    Le tribunal d’Izmir a accueilli lundi la première session du procès contre le pasteur évangélique Andrew Brunson , qui est accusé d’association avec des groupes terroristes pour lesquels l’accusation demande la réclusion à perpétuité.

    « Je n’ai jamais rien fait contre la Turquie. Je veux qu’on connaisse la vérité », a déclaré Andrew Brunson au tribunal. Son avocat a ajouté qu' »il y a des preuves pour montrer que Brunson a été arrêté à cause de sa foi ».

    ::: PLUS D’UNE ANNÉE EMPRISONNÉ :::

    Brunson a servi pendant plus de 20 ans dans l’Église de la Résurrection d’Izmir, une congrégation évangélique dans la troisième plus grande ville de Turquie. Il a été arrêté en octobre 2016 et accusé de terrorisme.

    Le 13 mars, le procureur de la province d’Izmir a accusé Brunson d’être un « membre et dirigeant du groupe terroriste » lié au mouvement Fethullah Gülen.

    L’épouse de Brunson, Norine , ainsi que l’envoyé des États-Unis pour la liberté religieuse, Sam Brownback, et Thom Tillis, sénateur de Caroline du Nord (États-Unis), étaient présents dans la salle d’audience pendant l’audience.

    ::: « J’AIME LA TURQUIE », A EXPRIMÉ BRUNSON  » :::

    Je n’ai jamais rien fait contre la Turquie. J’aime la Turquie », a déclaré Andrew Brunson à la cour, selon le journal turc Hurriyet. « Je prie depuis 25 ans pour la Turquie . Je veux que soit révélée la vérité « , at-il ajouté.

    Brunson a nié les accusations de complicité avec des groupes terroristes : « Je n’accepte pas les charges mentionnées dans l’acte d’accusation. Je n’ai jamais été impliqué dans une activité illégale « , a- t-il dit.

    Avant l’audience, l’avocat de Brunson, Ismail Cem Halavurt, a déclaré: « Il existe des preuves démontrant que Brunson a été arrêté à cause de sa foi. » Et d’ajouter : « Nous voulons que Brunson soit libéré immédiatement. »

    Le gouvernement des États-Unis a demandé à plusieurs reprises à la Turquie de libérer le pasteur. L’affaire a provoqué des tensions dans les relations entre les deux pays.

  6. J

    Soumission ? Je demande d’abord à voir la gueule de « ces parents ». Parce qu’à Nice, les crouilles sont aussi nombreuses qu’à Marseille. Je ne serais pas étonnée que ceux qui ont refusé soient en fait des adeptes de la Peste Verte.

  7. MaximeMaxime

    Certes, Arnaud Beltrame s’est sacrifié de manière altruiste. C’était sans doute quelqu’un de bien, de très bien…
    Cependant, je suis gêné de l’idée qu’un collège puisse porter son nom.
    D’abord, on donne généralement un nom de personne à un collège pour saluer une oeuvre qui s’est établie dans la longue durée, dans le domaine des arts, de la politique, des sciences… Est-ce vraiment adapté pour un fonctionnaire ayant ponctuellement eu une attitude héroïque sans qu’on sache quelle était sa vision globale pour la France ?
    Pourquoi ne donne-t-on pas le nom d’un de nos soldats morts au Mali par exemple à un collège ? Personne n’est même fichu de donner le nom d’un de ces braves soldats français morts pour un pays étranger, parce que ça n’intéresse pas autant les médias et le pouvoir politique que la récupération d’Arnaud Beltrame pour qu’on ne parle pas trop de l’incapacité du pouvoir en place à lutter contre le terrorisme.
    De plus, cette dénomination tendait à faire entrer la personne concernée dans l’Histoire après la fin des événements auxquels elle a participé quand il s’agit d’un héros national.
    Or, c’est crier un peu trop vite cocorico en l’occurrence car rien n’est gagné. Cette façon de systématiquement récupérer les victimes du terrorisme est détestable à mon avis. C’est bien ce qui a lieu encore par exemple quand on célèbre le 11 novembre et le terrorisme en même temps. http://resistancerepublicaine.eu/2017/11/11/on-ne-peut-pas-mettre-sur-le-meme-plan-les-soldats-morts-pour-la-france-et-les-victimes-des-attentats/
    En bref, on n’est pas encore sortis du pétrin, alors au lieu de se comporter comme si tout ça était derrière nous, les pouvoirs publics feraient bien de finir la guerre entamée et ensuite on fera le bilan des grands hommes.
    Avant les cérémonies, il faut la victoire, sinon c’est indécent !

    1. AntiislamAntiislam Post author

      Bonjour,

      Non, je ne suis pas du tout d’accord avec vous, Maxime.

      Son acte est très spécifique et vraiment héroïque.

      Quand nous subissons des collèges Coluche ou Pierre Perret, quelle différence que donner le nom de Beltrame !

      Il reste que la réaction de ces parents est indigne !

      1. Fomalo

        Vous exagérez! Je ne nie pas l’acte vraiment héroïque d’A. Beltrame et encore moins dans les circonstances de la couardise actuelle des Français. Mais les parents d’élèves ne sont pas c..ns, ni indignes, mais le comparer au nom de Coluche, créateur des restaus du coeur ,que nous « subirions » vraiment??Ou à celui de Pierre Perret qui nous a fait rigoler des décennies ? Non: ils ont la frousse ces parents d’élèves.D’une part ils ont appris qu’il était franc-mac d’un grade élevé (pour les plus informés) et peut-êtte que certains d’entre eux se souviennent trop des bibliothèques Maurice Thorez, ou François Mitterrand, des maisons de la culture Jean Jaurès, des collèges du même genre…
        Je suis d’accord avec Maxime@,.. Tenez, je propose « Renaud Camus »!

        1. AntiislamAntiislam Post author

          Bonjour,

          J’ai été dans un lycée qui portait le nom d’un très grand scientifique français, que j’admire passionnément.

          J’aurais eu une grande honte de fréquenter un collège « Coluche » ou « Pierre Perret ».

          Que Beltrame ait été franc-maçon m’indiffére, et n’est pas du tout le sujet: il reste un héros français.

      2. Hathoriti

        Exactement de votre avis Antiislam ! Des collèges portant les noms de Coluche ou P.Perret…faut pas pousser ! Pourquoi pas des collèges Johnny Hallyday tant qu’on y est ? Collège Arnaud Beltrame serait honorer la mémoire de ce héros et aiderait (peut-être) les collégiens à poser des questions sur l’héroïsme, sur le courage !

    2. Eric

      On se moque de connaître les opinions politiques du gendarme Arnaud Beltrame: il est bien un héros ayant mis sa vie dans la balance pour sauver une autre vie. Combien de personnes pourraient en faire autant?
      Nos soldats morts sont hautement dignes du plus grand respect, ils pourraient aussi avoir leurs noms aux frontons d’établissements scolaires ; néanmoins, ils sont morts dans des combats « classiques »: ils ne se sont pas présentés désarmés devant un assassin fanatique pour remplacer un otage, avec la certitude d’être une cible bien plus excitante qu’un otage « basique » : la démarche n’est pas la même.
      Quant à l’attitude des parent, elle est honteuse: à quand des établissements « Jean Moulin » ou « Anne Franck » débaptisés?

    3. Stephanie

      Non il ne s est pas sacrifié . Lors du témoignage de sa maman sur BFM cette dernière a réfuté cette version de soit disant sacrifice de son fils . elle a bien dit qu’il ne se serait jamais sacrifié mais il pensait avoir le dessus sur le terroriste en se substituant à L otage … les catholiques ne sont pas des martyrs … l’État a instrumentalisé la mort de ce colonel en faisant croire qu’il avait donné sa vie pour la patrie , et d après sa mère c est totalement faux . pas un instant apparemment il a cru mourir il pensait réellement qu’il allait désarmer son tueur … ce témoignage venant de sa mère je pense que personne ne connaîssait mieux son fils qu elle donc on peut la croire

      1. France-Line

        Sans doute il ne s’est pas sacrifié .Mais là où est la grande bravoure de son geste est qu’il savait pertinemment que la réussite de désarmer le terroriste n’était pas acquise d’avance.

    4. frejusien

      je suis d’accord avec vous @Maxime, le colonel ne fait pas partie de l’histoire, pour tous ces parents, il est dans notre présent, il est partie intégrante de tout ce que nous fait vivre l’islam et son bras armé , le terrorisme,

      il est donc, très prématuré de donner son nom à un collège, surtout à un collège, endroit où les enfants sont en pleine formation et ont besoin de calme pour étudier et se construire, pourquoi les faire entrer violemment dans un présent incertain et dangereux à tous égards ?

    5. SarisseSarisse

      Je suis en désaccord avec RL et RR concernant le colonel Arnaud Beltrame qui a certes droit au respect, son bilan n’est pas positif, il n’est pas mort au combat, c’est un succès pour les djihadistes qui ont pu s’offrir un officier supérieur à leur tableau de chasse et doivent s’en vanter encore.
      Non, Arnaud Beltrame n’est pas le général dalla Chiesa qui combattit d’abord âprement la mafia avant d’être assassiné.
      Non, Arnaud Beltrame n’est pas mort sous la torture comme un autre gendarme Willy Pelletier.
      Il a sans doute fait beaucoup d’erreur et manqué de stratégie face à u adversaire pervers, tordu, imprévisible.
      La Nation, toute nation, a besoin de modèles qui triomphent de l’ennemi certes en sauvant des vies , mais aussi en le combattant, en le repoussant, en l’éjectant et l’éliminant, en l’éradiquant pour assurer la paix et l’avenir des concitoyens et de leurs enfants.
      Je n’ai pas l’indécence de le qualifier de « collabo » comme Jean Robin ou au contraire de passer l’encensoir indéfiniment, mais son sacrifice (imbécile à mon avis) utilisé ensuite pour des fins de récupération politique me révulse.
      Au contraire l’islamisation continue toujours de plus belle sur fond d’un oecuménisme de façade (« façad » en arabe a un tout autre sens: c’est la corruption, et les valeurs sont totalement corrompues).Oecuménisme de façade sur les cadavres encore chauds des victimes de l’abjection, la récupération étant aussi une abjection et une offense de plus.
      Laissons le temps au temps, laissons dormir en paix, les victimes ou les héros, pas de rue , d’avenue, d’écoles ou de casernes que l’on nommerait à chaud, trop vite, trop tôt.

      On a fait de ce jeune lieutenant -colonel dont les compétences sont perdues dans le combat contre l’ennemi une icône: bon franc-maçon, bon catholique, il ne manquait plus qu’on lui trouve une carte de membre de LREM pour en faire une sorte de héros macronien par défaut, ou plutôt en défaut.

      Je suis très circonspect sur cette affaire.

      Une nation a besoin de héros terribles et victorieux pour vaincre ses ennemis, pas de Roland sonnant du cor, ce n’est pas ce genre de chanson de geste qui nous sauvera mais au contraire un travail patient et méthodique , d’éradication de l’adversaire: Dalla Chiesa avait échoué à éradiquer la mafia, mais son travail et son sacrifice ne fut pas vain, Jeanne finit au bûcher, mais elle avait combattu avant, Mac Arthur, Patton ont pris le temps , mais ils faisaient réellement reculer le camp d’en face.
      « Messieurs les anglais tirez les premiers », ça ne marche pas avec les djihadistes !
      Attention patriotes, pas d’émotionalisme , nous nous faisons avoir.
      Les victimes ont droit au respect, elles ne sont pas pour autant des héros mais de pauvres innocents, dont seuls de véritables héros vengeront un jour la mémoire.

      1. SarisseSarisse

        Deux conceptions de héros
        Je le répète, il a droit au respect, mais arrêtons l’encensoir qui sert plus à nous désarmer qu’à nous mobiliser.
        Les » belles morts »à la Roland de Roncevaux font toujours de belles chansons, et on pourra même continuer à les chanter et les évoquer sous le joug de l’ennemi qui nous laissera ce hochet, je préfère quand-même les héros qui éliminent ou éloignent l’ennemi définitivement et contribuent à garantir notre indépendance.

        Nous sommes en train de célébrer une défaite, nous préférons la « beauté du geste » à l’efficacité, un peu comme les albanais se glorifiant d’un Skanderberg héros de la résistance aux turcs mais qui finirent quand-même sous la botte ottomane et largement islamisés, où ces princes slaves qui après avoir vaillemment résisté se résolurent à la reddition et au statut de vassaux chrétiens de la « Sublime Porte » ( à leurs déchargent ils s’étaient bien battu avant et souhaitaient préserver les leurs).
        Le caractère de héros par consolation d’un Arnaud Beltrame, héros consensuel n’est pas rassurant, car d’autres tomberont.
        Il reste à savoir de qu’elle manière ils tomberont, si c’est en éliminant nos ennemis alors c’est concevable car nos ennemis raisonnent en termes de « héros » qui gagnent et ceux qui échouent sont voués à l’oubli(pour ne pas dire mépris) selon leurs critères, à la différence de nous: ils les appelent des martyrs chahid), mais ceux-là ne se jettent pas désarmés dans la fosse aux lions, mais armés et fanatisés dans la bataille.

        1. AntiislamAntiislam Post author

          Bonjour,

          Beaucoup de collèges et lycées portent le nom de Résistants qui ont été tués par les Allemands.

          Echec apparent : ce n’est pas pour cela que nous devons les oublier.

          D’une manière ou d’une autre, comme Arnaud Beltrame, ils ont préparé la Libération …

      2. AntiislamAntiislam Post author

        Bonjour,

        Je ne suis pas du tout d’accord avec vous.

        Ce que dit Jean Robin, est, par ailleurs, parfaitement ignoble.

  8. Marie

    Soumission à tous les étages, j’ai remarqué ici que les nouveaux établissements privés catho ne s’appellent plus St X, même la fusion de 2 établissements est prétexte à renommer en enlevant le Saint.

    1. angora

      ça c’est inadmissible et ce ne sont pas les muz qui l’ont demandé.
      c’est comme Châteauneuf du Pape qui s’appelle depuis quelques années déjà Châteauneuf de Grasse.

      1. Fruits

        Eclairez moi , Châteauneuf du Pape c’est dans le Vaucluse près d’Avignon , Châteauneuf de Grasse dans les Alpes-Maritimes près de Grasse la citée des parfums ?

  9. Christian Jour

    Tout pour ne pas choquer les musuls. La politique de l’autruche. Ils le veulent l’islam, ils vont l’avoir, car bientôt ça va péter et toute cette faune de bobos collabos, servile, lâche et manipulable à souhait, tous ces idiots utiles qui pour le moment lèchent le cul de l’envahisseur, vont tomber de haut, car si ils croient qu’il suffit de caresser le crocodile pour ne passe faire mordre ils se trompent. L’islam est satanique, trompeur et meurtrier, et ils vont très vite s’en rendre compte.

  10. Lacata

    Les parents d’élèves ne devraient pas avoir leur mot à dire pour l’appellation d’un collège. Si ça vient de la FCPE où s’inscrivent les maghrébins, alors rien d’étonnant qu’ils soient contre le nom d’ « Arnaud Beltrame » pour leur collège.
    Pourquoi pas Ben Bella ou Boumédienne ? Alors là oui, ils feraient tous des étincelles…en arabe

    1. Eric

      Lacata, que les parents d’élèves aient leur mot à dire me semble normal ; le problème ici, c’est qu’ils sont des couards ou des sympathisants de l’assassin.

      1. Hathoriti

        des couards plutôt ! je ne crois pas que, foncièrement, ces parents d’élèves ne sont pas des sympathisants des assassins mahométans…sauf si nombre d’entre eux sont mahométans eux-mêmes ! et ceci expliquerait donc cela…

  11. franck

    mais pourquoi demandez aux parents ou meme pourquoi les laisser s inviter dans se type de decision qui ne les concernent seulement que quelques annes
    car apres un certeain temps aucun des parents n auras d enfants dans cet etablissement ,en revanche le college lui sera toujours en place alors de quel droit refuser de rendre hommage a un heros de la France .
    ils n ont qu a inscrire leurs mouflets dans un autre college

  12. lucie clavijo

    bonsoir,
    par simple curiosité on aimerait connaître la ‘nature’ des parents qui ont courageusement refusé le baptême du collège Arnarud Beltram.
    Majorité colorée…ou pas?

  13. aiare

    En dehors de la polémique sur le nom de l’établissement, les futurs parents d’élève sont bien gentils mais ils sont souvent de gauche et sont donc pour le vivre ensemble que l’on impose surtout à celui qui est obligé de vivre avec. Hors pour eux mêmes et leurs enfants il semblerait qu’ils doutent fortement que cela leur soit bénéfique!!! Au contraire ils appliquent à eux mêmes des principes de précaution que l’on ne pourrait imaginer de la part de gens qui prônent d’autre part le mélange par le multiculturalisme et le métissage
    J’adore voir cette gauche s’emmêler dans ses contradictions.
    J’ai l’impression que les étrangers ils ne les aiment que pour leur vote ou leur servir d’alibi antiraciste!
    Quels faux culs!

  14. patito

    je retiens le témoignage de sa mère mais il montre bien le fossé gigantesque entre notre culture humaniste et une autre .
    Beltrame , en bon gendarme a été habitué aux pères de famille retranchés chez eux avec une arme et que l’on peut arriver à convaincre par la parole mais là il ne s’agissait pas d’un homme mais d’un animal marchant sur ses pattes de derrière et l’idée de le désarmer est stupide.
    Si je suis, avec un pistolet , devant un loup qui gronde en montrant les dents , je ne vais pas poser le pistolet par terre en lui disant ; calme le gros toutou … calme …. NON je lui colle une balle entre les yeux.
    Je peux mettre dans le mille à 25 m ( voir mes coupes ) et à trois mètres je lui en aurais collé une dans l’œil sans même cesser de lui parler.
    Vercingétorix ; Jeanne d’Arc , Beltrame nous avons de biens curieux héros .

  15. Céquiça

    Par contre des collèges Paul Eluard ou autre de la même veine communiste, pas de souci. On a en France des quartiers entiers avec des rues et places affublées de noms de militants communistes et cela va jusqu’à des avenues Lénine. On se croirait en Russie aux temps de l’URSS !

  16. frejusien

    Pour en revenir à la mort d’Arnaud Beltrame, il n’était pas prévu qu’il se fasse assassiner,
    il avait laissé son portable ouvert, et il avait convenu d’un signal avec son équipe pour une intervention,
    Malheureusement quand il a donné le signal, les autres tâches ont attendu DIX PRÉCIEUSES minutes avant d’intervenir
    Il y a actuellement une enquête ouverte au sein de la police, pour comprendre ce qui a dysfonctionné,

    Personnellement je ne comprends pas pourquoi il n’a pas dissimulé une arme avant d’entrer dans le super U, il a trop compté sur les autres

Comments are closed.